Méditation du Vendredi 2 Juin 2023 Thème : Jésus-Christ, Fils de l’homme Pensée : Dieu a marché […]
Contrôle-toi en présence du roi. C’est par la sagesse que le simple entre dans la présence du roi. C’est aussi par elle qu’il s’y maintient. S’il se laisse aller aux excès de table et aux excès de langage, il perdra sa position. Il pourrait même perdre sa vie. Celui dont qui veut faire long feu dans la présence du roi mettra un couteau à sa gorge, pour réfréner ses appétits et tout excès de parole.
Créé.e pour glorifier Dieu. Maîtriser le projet jusqu’à son achèvement. Plusieurs projets se terminent sans satisfaire les attentes réelles des personnes pour lesquelles les initiatives avaient été entreprises. Cela arrive souvent parce que les objectifs n’étaient pas bien compris ou définis. Si nous mettons en place une méthode pour évaluer le progrès de notre projet et que nous vérifions constamment que les besoins n’ont pas changé, nous n’aurons pas de mauvaise surprise à la fin. Si la fin vaut mieux que le commencement, nous devons rester attentifs aux éventuels changements pour les prendre en compte. Ainsi, nous ferons les ajustements adéquats pour arriver au but. Paul demeurait attentif à ce qui se passait dans les églises que son équipe et lui avaient mises en place. Les excellents résultats qu'il a obtenus révèle combien il était méthodique dans son travail. Nous devons agir de même si nous voulons réussir ce que nous entreprenons.
Brulez vos bateaux.Payez le plein prix Celui qui met a main à la charrue et regarde en arrière n'est pas digne pour le royaume de Dieu. Tous ceux qui avaient l'Égypte en eux ne sont pas entrés dans la terre promise. À la moindre difficulté, ils voulaient retourner en Égypte. Celui qui n'a pas détruit toutes possibilités de retrait lorsqu'il s'engage pourrait envisager le retrait en cas de difficultés. Celui qui a brulé tous ses navires a un seul choix: tenir ses positions et avancer. Tant que nous sommes satisfaits de là où nous nous trouvons, nous n'aurons pas assez de motivation pour aller plus loin. Comme nous l'avons vu précédemment, la meilleure des motivations est celle qui vient du feu qu'il a allumé en nous. Parfois, pour faire bouger une équipe ou bien nous, la destruction des voies de retrait sera nécessaire. Que Dieu nous donne de comprendre ce que cela signifie dans nos situations particulières.
Dieu transforme en une autre personne celui qu'il appelle. Notre intelligence doit être renouvellée et nous devons apprendre de nouvelles compétences si nous voulons faire ce qu'il nous a confié. Une chose importante est le focus dans l'action jusqu'à ce que le projet soit complété. Yahweh donne la grâce pour devenir qui nous devons être afin de mener à biens ses projets.
Fixer des objectifs et les atteindre. L'esprit de Dieu donne la sagesse et l'intelligence pour mener à bien les projets qu'il nous confie. Nous devons être méthodique si nous voulons le meilleur rendement de l'investissement que nous faisons des moyens qu'il met à notre disposition. Celui en qui le feu de l'Éternel est allumé, doit descendre de la montagne pour aller dans la vallées où on exécute. Il doit planifier avec un niveau de détails suffisant les étapes du projet. Il doit bien comprendre les opportunités et les menaces. Des actions correspondantes doivent être prises pour s'assurer que l'on avance vers l'objectif. Les échéances doivent être précises pour permettre de mesurer le progrès.
Embrasé par le feu de l'Éternel. Les yeux de l'Éternel parcourent la terre à la recherche des hommes dont le cœur est tout entier à Lui. Il appelle tous les hommes à chercher sa face pour apprendre à connaître la place qu'il leur destine dans son œuvre. Ceux qui s'ouvrent à Lui sont remplis d'un feu que personne ne peut éteindre. Ce feu les pousse au gré de l'Esprit de Dieu. Ils trouvent en Lui la force pour mobiliser les ressources en vue d'accomplir ses desseins. Ce sont ceux qui sont ainsi embrasés par son feu qui exécutent ses desseins sur la terre. Ce privilège est celui des disciples de Jésus.
L’Éternel règne et ses desseins subsistent. Tout comme les autres proverbes, celui-ci nous parle des avantages de marcher sur les sentiers de la justice et de fuir ceux de la folie. Une des choses qui ressort dans le texte est le fait que notre Dieu règne. Il se sert même des rois qui ne le connaissent pas pour faire avancer l’histoire des hommes. Il a choisi d’amener toutes choses sous les pieds de Jésus afin que tous l’adorent et l’honorent par Lui.
L’insensé et le piège du vin. Celui qui méprise la sagesse et l’intelligence pourrait facilement se laisser piéger par les choses qui sont dans le monde. Le vin fait partie des pièges dont le Saint-Esprit met en garde celui qui veut régner avec Jésus. En raison de l’action dommageable que le vin exerce sur le jugement de l’homme, il vaut mieux l’éviter plutôt que de se laisser entraîner sur les pentes glissantes de l’alcoolisme. C’est de l’Esprit de Dieu que nous devons nous énivrer et non pas de vin. Au sujet de la fausseté, l’Esprit de Dieu nous enseigne à dépendra sur Lui pour connaître la vraie nature des personnes qui nous côtoient. Nous ne pouvons pas nous fier seulement à ce que les gens disent à propos d’eux-mêmes. La vérité est parfois loin de ce que l’on entend. Soyons donc sages et prudents dans nos interactions avec autrui.
Donnons-lui notre TOUT. Lorsqu’il est assis sur le trône de notre vie, nous recherchons sa gloire. Nous apprenons à l’aimer de tout notre cœur et nous nous attachons à faire sa volonté. Nous faisons nôtre, ses combats, ses desseins, ses rêves, etc. Son Esprit nous indique le chemin à suivre et nous ne marchons pas dans les ténèbres.
Les eaux profondes de la sagesse. La source de la sagesse est un torrent qui jaillit. La sagesse remplit le juste de choses merveilleuses. Il est une source de lumière dans le monde. Ceux qui le côtoient se réjouissent; car ses conseils les délivrent de la mort. Celui qui déteste la sagesse s’éloignera des saints. Il cherchera la compagnie des gens dont la vie, ne le trouble pas. Il voudra demeurer dans les ténèbres afin que ses œuvres mauvaises ne soient pas manifestées. La lumière vient pour inviter à la repentance. Il veut que nous soyons tel que Jésus est.
La paix et le cœur. La paix c’est l’état de ce qui est entier; se dit de ce qui a toutes ses parties réunies ensemble. Il n’y a de paix qu’en Dieu. La vérité c’est que la paix est une personne. Dans l’Ancien Testament, il se révèle comme Jéhovah Shalom (Paix). C’est en marchant sur les sentiers de la justice que nous gardons sa compagnie. Celui qui l’a trouvé est autosuffisant. Qu’il possède beaucoup ou peu, n’affecte pas sa joie qui ne dépend que de la présence de l’Esprit de Dieu en Lui. Ne nous trompons pas sur ce point. Le bonheur ne dépend pas des possessions matérielles. Dieu éprouve nos cœurs pour que nous soyons libres de toutes chaines comme notre Seigneur Jésus. Celui qui est libre est un instrument de choix entre les mains du Père.
Il nous a recréés en Jésus pour une vie nouvelle. Un seul est mort pour tous afin que la vie de Dieu soit répandue sur tous. Et ces derniers doivent maintenant vivre par le Saint-Esprit pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. La sagesse nous apprend à ne rien entreprendre sans Lui. S’il a préparé à l’avance des projets pour nous, pourquoi courir sans Lui ? Apprenons à nous approcher de Lui pour le connaître et pour connaître les choses qu’il nous destine à accomplir. Le succès c’est faire ce qu’il a écrit avant la fondation du monde. Il nous établie au moyen de la justice. Lorsque nos cœurs sont remplis, cela s’entend. Et ceux qui nous côtoient sont bénis. Celui qui veut s’élever bien haut doit apprendre à maîtriser ses émotions. La colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu.
La destinée de l’homme est dans sa bouche. La vie et la mort son au pouvoir de la langue. En effet, le monde spirituel gouverne tout ce qui se passe sur la terre; et la parole qui est dans notre bouche et dans notre cœur nous permet de collaborer avec l’autel de la grâce et de la vie, ou avec celui de l’iniquité et de la mort. C’est du dedans de lui, de son bon trésor que l’homme bon tire de bonnes choses. L’Esprit de Dieu nous enseigne la sagesse et l’intelligence pour notre bien. Apprenons ces voies et régnons dans ce monde pour sa gloire.
Cette vérité est le message de fond de tous les proverbes. Dieu nous invite à rechercher sa face pour apprendre à le connaitre et pour apprendre ses voies. Celui qui s’attache à la sagesse sera établit par elle. Celui qui méprise le Seigneur sera une proie facile pour le diable.
De l’intérieur vers l’extérieur. Cela commence par nous. L’Esprit de Dieu nous transforme premièrement avant de pouvoir nous amener là où nous rêvons d’aller. Voilà pourquoi il dit de la Genèse à l’Apocalypse, que nous devons renoncer au monde pour adopter ses voies. Notre intelligence doit être renouvelée. Si la chose n’est pas établie en nous et que nos pensées, nos paroles, nos actions ne sont pas ordonnées par Lui, nous perdons notre temps. Nous périrons encore parce que nous ne comprenons pas. Dieu nous sauve de l’ignorance. Crions à Lui et payons le prix. Séparons-nous de ce qui nous retient. Recherchons la compagnie des personnes qui l’aiment et qui progressent en Lui. C’est en agissant de la sorte qu’il fera de nous des vases d’honneur.
Le sentier de la faveur de Dieu. Dieu fait grâce de sa présence manifeste à quiconque désire ardemment communier avec Lui par Jésus. Par son Esprit, il l’instruit, le conseille, lui montre le chemin à suivre. C’est le chemin du renoncement à soi et au monde, c’est celui du dépouillement, afin que Dieu soir Dieu dans toutes les dimensions de la vie de l’homme qui s’est donné à Lui. Puisque nous avons choisi la vie, allons jusqu’au bout. Ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Donnons-Lui tout notre cœur pour voir toute sa gloire.
Les fruits amers de la fausseté. Les avantages de la justice. Celui qui aime la fausseté accumule sur sa tête toutes sortes de malheurs. Quand bien même il rassemblerait de grands biens, il ne pourra pas les garder. Car le désastre est au bout des sentiers tortueux. Celui qui est en Jésus, a été libéré de la vieille nature. Par le Saint-Esprit, il marche dans le sentier de la justice. Dieu trouve en lui un chemin pour bénir les autres.
Les trésors de la sagesse. Les malheurs de la folie. Il y a devant chaque homme deux chemins : celui de la vie et celui de la mort. Les promesses de celui de la mort sont trompeuses – gardons-nous de l’emprunter. Celui qui apprend la sagesse trouvera le chemin de la vie. Il est étroit et peu fréquenté. Mais il est pour ceux qui ont appris à connaître Dieu et qui marchent par son Esprit. Ils sont solidement plantés en Lui et ils sont une bénédiction pour les hommes.
Venez, mangez de mon pain, et buvez du vin. La Sagesse a bâti une maison pour Dieu. Il a répandu abondamment son Esprit afin que l’édifice soit à l’image de sa gloire. Il a apprêté un festin pour ses invités afin de se réjouir avec eux. Alors que plusieurs s’excusent pour ne pas communier avec le Roi des rois, venons manger de son pain et buvons de son vin. C’est la source de la vie. En venant à Lui, nous nous faisons du bien. Celui qui rejette la Sagesse habite les vallées du séjour des morts. À moins qu’il se repente sincèrement, il vivra pour l’éternité loin de Dieu.
Au commencement était la Sagesse…Le mystère de la sagesse et de l’intelligence. Dieu dans son amour a donné Jésus afin que les hommes soient délivrés de la puissance de la mort et du péché. Celui qui vient à Jésus peut aller toujours plus loin dans les choses que le Père veut révéler. La révélation de la Sagesse et de l’intelligence de Dieu ouvre les portes de la vie. La faveur de Dieu poursuit et remplit la vie de ses fidèles. Ils connaissent le bonheur véritable. Mettons-nous à son école et apprenons à le connaître; tâchons de posséder les choses qu’il nous a données. Il est glorifié lorsque nous portons beaucoup de fruits. Gloire à Dieu.
La prostituée piège et détruit l’insensé. La femme adultère et l’insensé . Celui qui méprise la parole de Dieu ne connait ni la crainte de Dieu, ni ses voies. Il fait tout ce qui lui semble bon. Lorsque vient le mal, il ne discerne pas. Il est une proie facile pour la femme étrangère et méchante. Par des paroles flatteuses, celle-ci l’entraine dans les antres de la mort sans qu’il ne réalise ce qui se passe. Pendant qu’il pense jouir du bonheur, une flèche lui perce le foie. Ne méprisons pas l’instruction de notre Dieu. Gardons sa parole dans notre cœur. Elle nous gardera des manipulations de la femme adultère et de manière générale du péché.
 Une sagesse infiniment variée. La Parole de L’Éternel est une lampe à nos pieds, une lumière sur notre sentier. Elle nous conduit dans le chemin de la vie. C’est dans la mesure où son règne s’étend dans tous les domaines de notre vie que nous participons vraiment à son règne et à sa gloire. Ne fermons pas la porte à l’Esprit de Dieu lorsqu’il nous invite à soumettre un tel aspect de nos vies. S’il n’est pas le Maître de TOUT, est-il vraiment le Maître de notre cœur ?
Fuis l’immoralité sexuelle. Le rapport sexuel est une alliance de sang. Elle comporte une dimension spirituelle que plusieurs ignorent à leurs dépens. Celui qui se lie avec le monde entier au mépris des limites indiquées par la parole de Dieu se place sur le terrain où il sera dépouillé de sa force et de ses biens. Des étoiles et des destinées sont volées par l’acte sexuel illicite (en dehors du cadre du mariage). Dieu nous appelle à revenir à Lui. Arrêtons-nous si nous sommes tombés et revenons à Lui pour obtenir la guérison de nos cœurs et de nos âmes. L’Esprit de Dieu restaurera les années que nous avons perdues. Il récupèrera nos étoiles et nos richesses. Il y a une dimension spirituelle liée au sexe que nous ne devons pas ignorer. C’est dans un cadre précis qu’un homme doit se donner à sa femme – c’est celui du mariage (Matthieu 19 :5).
La sagesse amène l’intelligence. La Sagesse est la chose principale. Lorsqu’on l’a trouvé, la poursuite de l’intelligence est facile. Jésus est notre Sagesse. Il est la Sagesse de Dieu. Celui qui a trouvé Jésus entrera dans les mystères de Dieu. Les yeux de son intelligence seront ouverts afin qu’il comprenne les choses profondes de Dieu. Cet appel est pour tous ceux que le Père a placés en Jésus.
Les trésors de la sagesse et de l’intelligence. Il n’y a pas dans ce monde qui s’en va à sa destruction, un trésor plus précieux que la sagesse et l’intelligence de Dieu. Elles nous viennent par sa grâce sur le fondement de l’œuvre de la croix où Jésus a payé le prix. Nous pouvons recevoir le meilleur de Dieu en poursuivant ce qui compte vraiment : la connaissance de Dieu. Apprenons qui nous sommes et voyons nos vies transformer le monde. Il peut faire infiniment au-delà de ce que nous pensons et imaginons. Donnons-Lui tout notre cœur.
Les routes qui mènent au succès. Plusieurs cherchent le chemin le plus court pour atteindre le bonheur. On investit parfois tous ce que l’on possède pour se rendre compte que l’on s’était grandement trompé. L’Esprit de Dieu veut nous éviter la douleur amère du constat à la fin de tout que nos choix étaient mauvais. Nous pouvons marcher sur les routes qui mènent au succès dès aujourd’hui.
Le chemin de la vie et celui de la mort. Le cupide est frappé de cécité. Par ses actes il dresse des pièges dans lesquels il tombe pour détruire son âme. Sa sécurité le perd. Celui qui demeure en l’Éternel et qui marche selon la justice connaîtra la vraie prospérité. Il reposera toujours en paix. Car l’Éternel est son bastion.
Les clés d’un cœur sage et intelligent. Plusieurs parlent des habitudes à développer pour être un succès dans ce monde ou tout simplement dans sa vie. Des tonnes de formations sont enregistrées et publiées chaque jour sur internet, nous promettant des percées et des résultats extraordinaires. Que valent vraiment tous ces enseignements ? Qu’est-ce que le succès finalement ? Et comment peut-on le construire ? Salomon qui a été fait par Yahweh, l’homme le plus riche et le plus sage du monde, nous partage son expérience à travers une série de proverbes. On découvre des lois spirituelles puissantes qui élèvent et qui abaissent des royaumes et des vies. Apprenons comment mettre en pratique la sagesse de Dieu pour vivre dans ce monde comme ses enfants bien aimes. Il révèle le chemin de la réussite. C’est d’abord une question de disposition de cœur qui honore Dieu.
Je guérirai leur infidélité. Le prophète fait un ultime plaidoyer en faveur du retour à l’Éternel. Ses chemins sont fidélité et justice pour ceux qui se confient en Lui. Seulement, il faut que le rebelle abandonne sa folie, et revienne de tout son cœur. Les offrandes en nature ne valent rien si notre cœur n’est pas entièrement à Yahweh. Ce message est aussi pour l’Église de Jésus qui marche vers la fin de l’année de grâce promulguée par Jésus. Ne perdons plus le temps, mettons-nous à l’École du Saint-Esprit pour vivre pleinement.
Je les délivrerai de la mort. Le but ultime de Dieu c’est de délivrer, guérir et sauver. Par la repentance, nous créons les conditions de notre délivrance. Tant que Satan a par le péché une légalité dans nos vies, le Père est, dans une certaine mesure, limité. Par Jésus, il a accompli la délivrance du péché et de la mort. Il a détruit l’iniquité. Nous pouvons entrer dans toutes ses promesses en apprenant à mettre la parole en pratique. Que l’histoire d’Éphraïm et de Juda nous aide à marcher dans l’obéissance, la liberté et la victoire.
Autrefois trompeur, Jacob est devenu prince de Yahweh. L’espoir de la guérison. Pourquoi Éphraïm et Juda ne prennent-ils pas exemple sur leur père qui fut autrefois égoïste et trompeur; et qui devint prince de l’éternel ? Yahweh rappelle l’histoire de Jacob et annonce qu’il jugera les royaumes rebelles avant de faire arriver la guérison. Un jour vient où il habitera encore avec son peuple comme autrefois dans le désert où ils étaient sous des cabanes. Gloire à Dieu. Pourquoi Éphraïm et Juda ne prennent-ils pas exemple sur leur père qui fut autrefois égoïste et trompeur; et qui devint prince de l’éternel ? Yahweh rappelle l’histoire de Jacob et annonce qu’il jugera les royaumes rebelles avant de faire arriver la guérison. Un jour vient où il habitera encore avec son peuple comme autrefois dans le désert où ils étaient sous des cabanes. Gloire à Dieu.
un Dieu de tendresse. Dieu a créé l’homme à son image et selon sa ressemblance pour vivre dans la communion avec Lui. Il est la Source de tout. Il se révèle dans les Écritures comme notre Père. C’est justement cette révélation qui est au cœur de la nouvelle alliance. Israël n’a pas compris de quel amour il était aimé. Juda non plus n’a pas était fidèle à Yahweh. Les sentiments du Père qui a tout fait pour ses enfants, mais qui les voit le rejeter apparaissent dans ce chapitre. Il est merveilleux de voir que Yahweh a planifié la guérison de son peuple. Ils reviendront à Lui lorsque lui-même visitera la terre. C’est dans la personne de Jésus que s’accomplit cette merveilleuse promesse.
Israël sera transporté en Assyrie. Dès le matin il a parlé de repentance, de délivrance et de guérison, mais ils ont refusé. Leur extrême méchanceté attirera sur eux le malheur. Et personne ne pourra les sauver. Leurs appels aux montagnes et aux collines ne leur seront d’aucun secours. C’est aujourd’hui le jour du salut; car Dieu a tant aimé le monde qu’il a envoyé son fils unique Jésus-Christ afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle (Jean 3 :16).
Israël ne restera pas dans le pays de l’Éternel. Celui qui mérite d’être repris et qui redit le coup sera brisé subitement et sans remède (Proverbes 29 :1). Le pays de Yahweh va vomir les israélites parce qu’ils ont appris à faire comme les peuples que l’Éternel avait chassé devant eux. Selon la prophétie de Moïse, ils n’ont pas pu se maintenir. Comment arriverons-nous à conserver ce qu’il nous donne si nous ne demeurons pas à ses pieds pour apprendre comme des disciples et des enfants qui l’aiment ? Comment conduirons-nous nos vies si nous rejetons l’instruction ? Bienaimé, l’Éternel n’a pas changé. Il invite chacun de nous à marcher dans le chemin tracé par Jésus. Il a rejeté tous les autres chemins. Ne suivons pas la voie de Jéroboam ! Ne suivons pas la voie d’Israël et de sa sœur Juda ! Ne suivons pas ceux qui après Jésus et les apôtres ont inventé une foule de chemins pour irriter notre Dieu ! Demeurons dans les limites de ce qui est révélé dans les Écritures alors qu’il tend maintenant ses bras vers nous. Ils nous appellent à son règne et à sa gloire. Il nous appelle à marcher dans la sainteté.
Yahweh a rejeté le veau de la Samarie. Israël a inventé un autre chemin – à Bethel et à Dan, deux veaux d’or avaient été placés; des sacrificateurs avaient été choisis sans égards aux ordonnances de la Loi. Malgré l’envoi de nombreux prophètes pour ramener le cœur de ses dirigeants et du peuple, Israël a refusé de se purifier. À cause de l’abondance de sa révolte, Israël sera jugé et déporté en Assyrie. Celui qui est le même hier, aujourd’hui et éternellement nous invite à revenir à Lui. Sortons des chemins inventés par le diable pour perdre les habitants du monde. Notre salut réside dans la soumission totale aux Écritures. Ne commettons la faute d’Israël qui regardait les Écritures comme quelque chose d’étranger. Ils préféraient les ordonnances du culte des Baals, Astarté, kemosch, la reine du ciel et les autres divinités païennes. Par le Saint-Esprit, demeurons dans les limites fixées par Jésus et confirmée par le Saint-Esprit et les apôtres.
Prendre les armes pour tenir ferme. Dieu a mis à notre disposition sa force toute-puissante. L’issue de tout combat dépend de la stratégie et de la tactique. Le Saint-Esprit a mis en place une stratégie gagnante. Elle nous invite à suivre les traces de Jésus. Il est question de prendre toutes les armes afin de tenir ferme dans les combats où nous sommes ou serons engagés. Personne ne peut échapper à l’influence de ce conflit qui a cours entre la lumière et les ténèbres. L’obéissance continuelle nous aidera à opérer efficacement partout. Notre vie de prière sera transformée pour la gloire de Dieu au fur et à mesure que nous comprendrons es Écritures et que nous les mettrons en pratique. Tout n’a pas été dit sur la prière, mais nous espérons avoir mis dans le cœur de chacun, le désir d’apprendre à prier.
La puissance du jeûne. Dieu peut faire infiniment au-delà de ce que nous pensons ou imaginons; tout dépendant cependant de la puissance qui agit en nous. Le jeûne est le moyen que nous recommande l’Esprit pour amener l’homme extérieur (âme et corps) dans une parfaite soumission à Dieu. Lorsque nous diminuons, Dieu peut prendre de plus en plus de place et agir avec puissance. Le jeûne développe notre foi.
La puissance de la louange Il a ordonné que nous entrions dans ses parvis avec des louanges. Conséquemment, nous ne pouvons pas faire l’économie de cette dimension de la prière que nous apprenons encore à connaître. Les Écritures nous montrent que la présence manifeste de Dieu descend lorsque ses enfants le louent de tout leur cœur. Prions que le Père nous révèle les dimensions cachées du ministère de la louange qui est d’une importance capitale pour le disciple de Jésus et pour l’Église.
La puissance de l’importunité Au-delà du désir et de la ferveur, il y a un principe qui est d’une importance capitale dans l’intercession. C’est celui de l’importunité. Il est question de s’approcher de Dieu en sachant qu’il existe, qu’il nous écoute et qu’il exauce ceux qui viennent à Lui. Celui qui sait toutes ces choses refusera d’être mis en échec par l’adversaire des saints. Il demeurera ferme jusqu’à ce que tous les obstacles tombent et qu’il obtienne ce que le Père lui donne par Jésus. Gloire à Dieu en allant dans cette direction, nous faisons la volonté de Dieu. Il a hâte de remplir ceux qui sont transformés par la prière pour s’unir parfaitement à Lui dans son œuvre.
La Puissance du Désir. Le désir est l’expression d’une faim et d’une soif spirituelle qui brûle tel un feu sur l’autel de l’âme du disciple de Jésus. À cause de ces désirs, il peut faire monter à Dieu des prières persévérantes et dominantes. Il a compris que celui qui a faim et soif de justice sera rassasié. Il a compris que Jésus est la justice de la nouvelle création. Il a compris que le cœur de Dieu est de sauver les hommes, de venir à leur secours. Aussi, il prie sachant qu’il est exaucé en Jésus et que ce n’est qu’une question de temps, celui qui s’oppose à lui sera mis en fuite. Gloire à Dieu, nous avons en Jésus la victoire.
Éphraïm se mêle avec les peuples. Israël n’a pas gardé son alliance avec Yahweh. Il a suivi la voie des nations païennes – ils se sont mêlés au point de perdre leur richesse : la communion avec Dieu. Israël a refusé d’être sauvé. À cause de sa condition irréversible, il sera châtié. Les nations d’alentour verront et seront stupéfaites. Un peuple a abandonné son Dieu pour s’attacher à ce qui n’était pas des dieux. Israël est devenu insensé parce qu’il a refusé l’instruction. Puissions-nous apprendre de cette histoire dramatique et amender notre conduite. Celui qui nous appelle à reformer nos voies est vivant. Il a été au début, il est encore à la fin.
L’iniquité d’Israël est incurable. Dès le matin Yahweh a envoyé ses serviteurs les prophètes vers son peuple parce qu’il voulait le guérir. Ils ont fermé les oreilles et les yeux pour ne pas entendre, ils ne voulaient pas être guéris. Puisque l’iniquité d’Israël est incurable, ils seront brisés.
Après le jugement arrivera la guérison. La profondeur du mal en Israël et en Juda exige que l’Éternel vienne pour juger son peuple. C’est ainsi qu’il extirpera le mal et qu’il préparera les cœurs repentants à recevoir la vie. Jésus a payé le prix à notre place. En Lui, nous avons le pardon des péchés et l’accès à la vie abondante que Dieu donne. Ceux qui refusent de se placer en Jésus connaîtrons un jugement pire que celui qui a frappé Éphraïm et Juda. Hâtons-nous de faire la paix avec Dieu. Nous sommes venus dans ce monde pour le servir. Le succès c’est vivre dans sa présence. C’est auprès de Lui que nous trouvons le sens de toute chose.
Le troisième jour il nous relèvera. L’Éternel ne désire pas la mort du pécheur. C’est la raison pour laquelle il envoie la repentance. Celui qui se laisse infléchir et qui revient de tout son cœur entrera dans tout ce que le Père donne en Jésus. Israël et Juda ont vu l’espérance renaître lorsque le temple fut reconstruit après le retour de Babylone. La promesse de la vie s’est accomplie en Jésus qui a été rejeté par les chefs du peuple. Il faudra attendre son deuxième retour pour voir le reste de la descendance d’Abraham entrer dans la vie. La porte est cependant ouverte aujourd’hui pour quiconque veut aller toujours plus loin avec Dieu.
Sonnez la trompette et le cornet !!! Nous ne pouvons pas nous taire sachant ce qui vient comme jugement sur le monde. Nous sommes dans les mêmes conditions : Yahweh a appelé, la majorité a fermé les oreilles et les yeux; la calamité qui vient est aussi certaine que le jugement sur Éphraïm et sur Juda. Le salut se trouve dans la repentance. C’est en revenant à Lui que nous serons sauvés. Ne déplaçons pas les limites et n’enseignons pas cette façon de faire. Celui qui veut le meilleur de Dieu se donne entièrement. Jésus parle de la nécessité de mourir à nous-mêmes. C’est une décision que nous prenons chaque jour : nous soumettre à sa volonté.
Leurs œuvres ne leur permettent pas de revenir à leur Dieu. Est-ce que nous avons conscience de l’impact de nos œuvres sur notre communion avec le Dieu vivant. Ce que nous faisons peut soit nous rapprocher de Lui, soit nous enfoncer dans l’idolâtrie. Jésus-Christ est l’exemple parfait que nous voulons suivre. C’est en marchant dans ses traces que nous parviendrons à la communion parfaite avec le Père. Tout esprit de prostitution spirituelle fuira loin de nous, si nous faisons le choix de connaître notre Dieu et de marcher par son Esprit. Ne craignons pas de détruire les autels de la religion (traditions et commandements des hommes, doctrines des démons) – tout ce qui conteste la Parole de Dieu. Que la grâce et la paix de Dieu soient avec nous.
Éphraïm est attaché aux idoles: laisse-le! L’Éternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté. Lorsqu’il appelle et que l’on persiste à marcher dans nos voies, il vient un temps où il nous laisser. Que jamais personne ne se trouve dans cette place où il est laissé à lui-même. Bienaimés, venons lorsqu’il appelle. Et laissons-nous instruire. Il est Amour; il est Fidélité et Justice. Celui qui appelle à changer nos voies ne veut que notre bien. Il veut nous voir libres. Il veut nous voir régner.
Le peuple insensé court à sa perte. Celui qui rejette Yahweh, ferme la porte à Celui est la Source de toute vie. Comment voir la lumière, si nous n’avons pas la lumière ? Comment penser droit si notre entendement est dans les ténèbres ? Au sujet de la vérité, ce n’est pas vrai qu’elle est relative et qu’il y aurait plusieurs vérités. Jésus a dit : Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie. La Vérité est une personne. C’est Jésus. Ainsi le Chemin et la Vie, renvoie à la même personne. Si tu l’invoques de tout ton cœur, il se révèlera à toi. Il te donnera les preuves que tu cherches. Pas besoin d’aller en enfer pour avoir l’ultime preuve que l’on s’était trompé pendant tout ce temps. Recherchons l’intelligence d’en haut et éloignons-nous de la folie. On ne nous comptera plus parmi les « insensés ». Ceux qui rejettent l’instruction du Saint-Esprit et qui inventent un autre chemin. Ceux qui veulent dire à Dieu comment gérer le monde.
Celui qui hait la connaissance périt. Ce n’est qu’une question de temps, et la folie de celui qui rejette l’Éternel paraîtra. Sa gloire sera changée en honte et confusion. Voilà le sort qui attend celui qui se ferme les oreilles pour ne pas entendre, et les yeux pour ne pas voir. Nous ne sommes pas de ceux qui contestent avec l’Éternel. Nous recherchons sa gloire et nous savons que c’est de Lui que viennent la bénédiction et l’élévation. Fermons la porte à tous les autres.
Jésus-Christ est la Parole de Dieu – il était au commencement avec Dieu, il est Dieu. Il est aussi la Lumière du monde. Il nous a donné les Écritures pour que nous apprendre à e connaître. C’est en nous attachant aux Écritures comme les apôtres, comme les Béréens, comme les premiers chrétiens que nous suivrons vraiment Jésus.  Ceux qui choisissent de contester demeureront dans la confusion; ils resteront malvoyants ou aveugles spirituels.
L’Éternel est le Maître de l’histoire des hommes. Il annonce la fin d’une chose dès son commencement. Il a choisi de racheter la race d’Adam. Par Jésus, une porte a été ouverte pour Israël et pour tous les hommes. Le salut est pour tous. Il n’y a pas de richesse véritable en dehors de Lui. Apprenons la joie de vivre dans sa présence.
Il a payé le prix et il a gagné le droit de nous posséder. Nous sommes devenus par Jésus son peuple et nous vivons pour sa gloire. Apprenons ses voies et par son Esprit amenons sa gloire et son règne dans ce monde. Suivons son exemple en nous donnant entièrement; car Jésus s’est offert entièrement. Il s’est sanctifié pour que nous soyons sanctifiés. Il est le garant de notre alliance à Dieu. Demeurons en Lui, et ne nous laissons pas ravir notre héritage.
Le Saint-Esprit montre de plusieurs manières le lien étroit qui existe entre la séparation d’avec le péché et la vie abondante en Dieu. Par la bouche de Jean-Baptiste, il parle de la nécessité de rabaisser les collines et les montagnes, de combler les vallées, de redresser les chemins tortueux. Toutes ces images parlent en fait de repentance – c’est le moyen par lequel on prépare le chemin du Seigneur. Une porte de gloire (d’espérance) est ouverte chaque fois que nous nous soumettons à ce que nous révèle le Père. Bienaimés, n’hésitons pas lorsqu’il appelle à sortir de nos voies pour entrer dans les siennes. Le chemin du succès se trouve dans l’obéissance continuelle à l’Esprit de notre Dieu. Demeurons dans les limites des Écritures – c’est cela marcher par le Saint-Esprit.
Plus que simplement la Source, il est le propriétaire de ce que nous avons reçu en partage. Nous sommes des intendants qui administrons pour son compte les biens qu’il a bien voulu mettre sous notre responsabilité. Laissons-nous enseigner par son Esprit afin de contribuer à établir son royaume sur la terre. Celui qui rejette les avertissements de Yahweh n’aura pas de défenseur au jour du jugement. Que Dieu nous garde de cette folie. L’Éternel est la Source de nos possessions
Baal, Astarte, Molech, la reine du ciel et les autres divinités du passé sont toujours présentent aujourd’hui. Et de manière déguisée, elles nous incitent à faire alliance avec elles. Elles aspirent à recevoir la gloire qui appartient à Dieu SEUL. La miséricorde de Dieu vient à notre secours à travers les Écritures qu’il nous donne comme moyen d’éprouver toutes choses. Utilisons-là avec soin comme faisaient nos frères de Bérée. Ne craignons pas d’abandonner ce qui va au-delà ou en deçà de ce qu’il a clairement prescrit. Notre succès dépend vraiment de notre attachement à notre Seigneur. N'adorons pas en parole seulement, mais par des actes concrets. Le Seigneur connait ceux qui Lui appartiennent. N’allons pas vers les autres dieux
L’Éternel se souvient des faiblesses des hommes et il vient à leur secours. Il veut les établir à leur place. Il veut leur apprendre ses voies afin que personne ne vive dans le manque. Il n’y a pas de condamnation pour celui qui se place en Jésus. Il est Celui qui a porté toutes nos maladies et toutes nos infirmités. Nous n’avons pas à demeurer dans le malheur. Approchons-nous de Dieu pour le célébrer. Car il est Digne de recevoir notre adoration et notre louange. Il est infiniment Grand. Ses desseins sont absolument parfaits. Gloire à Jésus. L’Éternel relèvera son peuple.
L’Éternel juge son peuple. L’Éternel est miséricordieux et compatissant; riche en bonté; infiniment patient. Sa grâce nous enseigne à fuir le péché pour nous attacher à la justice. Car, il veut répandre par nous la bonne odeur de Jésus. L’histoire d’Israël et de Juda montre que celui qui raidit le cou lorsqu’il est repris, appelle la destruction dans sa vie. Elle a atteint le royaume du Nord en 722 et celui du Sud en 586. Elle atteindra encore ceux qui se ferment les oreilles et les yeux pour ne pas entendre et ne pas voir. L’Éternel fait de ceux qui Lui appartiennent, des signes au milieu de leur génération. Voilà une dimension importante de l’appel de tout chrétien.
Le prophète est le message. Plus que nos paroles, le Père nous appelle à exemplifier ce qu’il nous envoie dire au monde. Que les hommes en regardant nos vies voient et entendent l’Éternel. Il cherche leur cœur. Puissions-nous envoyer des messages clairs de la fidélité de Dieu, de son amour pour les hommes, et de sa justice. Il a fixé un jour où il jugera les pêcheurs. Il appelle tous les hommes à revenir à Lui pendant que la porte est encore ouverte.
Personne ne peut échapper à la confrontation qui oppose la lumière et les ténèbres. La bataille bat son plein. À mesure que nous allons vers la fin de toutes choses, elle croit en intensité. Notre salut réside dans notre capacité à demeurer là où il nous a placés. Gardons nos regards sur Lui et faisons ce qu’il commande. Veillons et prions.
Méditation du Mardi 1er novembre 2022 Thème: L’Éternel jugera bientôt les méchants Pensée:  Notre Dieu règne parce que […]
C’est une loi spirituelle : l’âme qui a soif sera abreuvée. Ceux qui préparent le chemin du Seigneur verront sa gloire. Il la manifeste à ceux qui l’honorent en le mettant en premier. S’il est le premier, nous n’aurons aucune hésitation à renverser les autres autels. Le Saint-Esprit vient pour que nous soyons dans la pratique des fils de Dieu. Par sa grâce nous vivons de sa vie et nous sommes une bénédiction pour ce monde enténébré.
Nous ne sommes plus du dehors. Nous sommes par Jésus-Christ, les enfants de Dieu. Par sa mort à la croix, il a détruit la puissance de la mort. Toutes les prétentions de Satan à nous garder captifs dans le malheur n'ont aucun fondement juridique solide. Soumettons-nous à Dieu et résistons au diable avec fermeté. Il n'a pas le choix. Il doit fuir loin de nous. Réjouissons-nous donc, car Dieu a rendu le jugement en notre faveur. Il a proclamé: Mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.
Aujourd’hui est le jour du salut. Vous pouvez sortir de la malédiction pour entrer dans la vie abondante de Dieu. Personne n’a été créé pour vivre limité et écrasé dans ce monde. Il a paru sur la terre pour détruire les œuvres du diable. Celui donc qui tourne le dos à Satan pour embrasser le Père, ferme la porte au destructeur. Il se met sur un terrain où coule le lait et le miel de l'intimité avec Jésus. C'est à cette félicité que Dieu nous appelle. Le règne et la gloire de Dieu sont pour ceux qui marchent dans la liberté.
Nous sommes bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Jésus-Christ. Le Père est Celui qui nous remplit. C’est lui qui fait nos vies. Alors que nous pénétrons sa gloire, prenons garde à ne pas porter les regards sur notre personne. Refusons la gloire que les hommes veulent nous donner. Le cœur des hommes est pour le Seigneur. Ne prenons pas l’honneur, la puissance, la gloire – bref le crédit des choses qu’il réalise dans nos vies ou à travers nous. Ce serait emprunter le chemin qui a causé la chute de Lucifer.
Les plus grandes et les plus précieuses promesses de Dieu sont notre héritage par Jésus-Christ. Il est le premier né de plusieurs frères. Tel qu’il est nous sommes aujourd’hui. La vérité est au-delà de ce que nos yeux voient. Au-delà de l’immersion dans l’Esprit et des langues, le Père nous appelle à faire l’expérience de toutes les manifestations de son Esprit, et aussi de la manifestation tangible de son royaume. Nous sommes destinés à connaître les choses profondes de Dieu. Aspirons à connaître sa gloire et à vivre dans sa présence.
Le Saint-Esprit c’est Jésus qui vient vers ses disciples sans les limitations de son corps. Il les remplit de sa puissance afin qu’ils soient dans ce monde tel que Lui il est. Jésus n’a rien fait avant d’avoir été rempli de l’Esprit de Dieu le jour de son baptême d’eau. Les disciples après la résurrection et l’ascension du Jésus n’ont rien fait avant le jour glorieux de la descente sur eux du Saint-Esprit. Celui qui veut glorifier Jésus, recherchera le baptême dans le Saint-Esprit. C’est une expérience complètement différente de la nouvelle naissance. Si par la nouvelle naissance il construit la tente, par l’immersion dans le Saint-Esprit, il vient habiter la tente qu’il a construite et sanctifiée. Le Saint-Esprit révèle les choses profondes de Dieu et il conduit l’Église de Jésus sur laquelle il règne. Cherchons à le connaître si nous voulons grandir.
Tant que les maîtres que nous avons connus garde une plus grande influence sur nous – pensées, doctrines, pratiques, nous ignorerons bien des enseignements de Celui qui est le SEUL Seigneur. Tant que nous ne verrons pas en Lui, l’Agneau de Dieu, le Fils du Dieu vivant, Celui dont les enseignements ne peuvent pas être améliorés ou modifiés sous aucun prétexte, nous demeurerons prisonniers des commandements et des traditions des hommes. C’est pour la liberté que Jésus nous a affranchis; nous invitant à entrer pleinement dans notre appel. Levons-nous et brisant toute chaine qui nous retient, allons avec dans la gloire de Dieu.
Il est toujours question de l’idée originale de Dieu lorsqu’il choisit de créer l’homme : faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine… (Genèse 1 :26-27). L’appel à entrer dans l’œuvre de Dieu est pour tous indépendamment de l’âge, du sexe, de la race, de notre passé, de ce que nous vivons aujourd’hui. Celui qui appelle est aussi Celui qui le fera en nous par son Esprit. Le succès de tout ceci dépend de l’homme. Si nous avons faim et soif des choses profondes de Dieu, il va nous remplir. Si nous sommes rassasiés, nous demeurerons où nous sommes dans le meilleur des cas. Parfois, le fait de ne pas avancer signifie le début de la mort. Puissions-nous comprendre l’importance d’avancer et de ne jamais s’arrêter. Aller où il conduit pour notre plus grand bien et pour sa gloire.
Nous sommes encore dans l'année de grâce proclamée par notre Dieu. Plusieurs peuvent entrer dans la vie. Alors que le temps de la séparation approche, proclamons plus que jamais le message de la repentance. C'est ainsi que les trompettes réveilleront ceux qui dorment encore. C'est aujourd'hui le jour du salut et de la délivrance. Après l'enlèvement de l'Église, des choses atroces se produiront sur la terre. Travaillons à inviter le maximum pour la gloire de Dieu. Il veut que tous participent aux noces de l'Agneau.
Méditation du Samedi 22 octobre 2022 Pensée:  Le Père a donné Son Fils afin que quiconque croit, […]
Méditation du Vendredi 21 octobre 2022 Pensée:  La Père a utilisé les nations étrangères pour châtier son […]
Après avoir montré de la miséricorde à la grande ville, le Père fait grâce à son serviteur Jonas. Il prend le temps de lui faire voir la justesse de sa décision. Pourquoi détruire un peuple qui ne sait pas distinguer sa gauche de sa droite. Puisque nous sommes maintenant enfants de Dieu, allons les chercher pour Lui. Allons leur porter le message de la vie. Plusieurs périssent parce qu’ils n’ont jamais entendu la vérité. Nous sommes parfois trop pressés de nous réjouir de la mort du pécheur. Le Père nous tiendra responsables si nous nous sommes tus au lieu d’avertir, d’exhorter, d’enseigner avec patience et amour. Tel est un aspect important de notre ministère en tant que disciple de Jésus. Il est venu chercher ceux qui sont perdus. Ceux qui sont perdus sont aveugles. Nous pouvons les aider en prêchant la vérité.
Dieu nous appelle à transformer le monde en faisant usage des armes spirituelles. L’amour est une de ces armes dont la puissance est encore inconnue de plusieurs. C’est l’amour de Dieu qui pousse le pécheur à la repentance. C’est sa miséricorde qui transforme les cœurs le plus durs. Sa parole est la semence qui apporte la vie. Elle crée, transforme, établie, encourage, etc. C’est par elle que nous avons la vie de Dieu.
Lorsque la Parole de Dieu est proclamée sans levain, elle est véritablement la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit. Celui qui ne met pas en pratique après avoir entendu n’a pas encore cru. Car la foi produit des œuvres précises. Jean-Baptiste exigeait de ceux qui venaient à lui pour se faire immerger en vue de la repentance qu’ils portent des fruits dignes de repentance. Où sont les fruits des révélations que nous avons reçues du Dieu vivant ? Celui qui s’approche de Dieu doit s’éloigner du péché. Toute personne qui agit ainsi verra la puissance du destructeur brisée dans sa vie. Celui qui veut vivre selon ses propres voies ne sera jamais libre.
Yahweh ne renonce pas au projet d’avertir la grande ville. Comment pourrait-il frapper et détruire sans donner l’opportunité de s’amender ? Pour l’homme naturel, le méchant doit être exterminé : œil pour œil, dent pour dent. Cette façon de faire a été utilisée parce que nous n’avions pas un autre moyen pour briser la puissance du diable qui poussait les hommes à faire le mal. Aujourd’hui, nous avons la Parole de Dieu, nous avons son Esprit, nous avons la prière, nous avons son Nom, etc. Bien des situations et des personnes peuvent être changées si nous prions et prophétisons selon ce que nous instruit l’Éternel. Si nous sommes honnêtes, nous réaliserons que bien souvent, nous n’avons pas espéré la conversion des méchants. Nous avons dit à longueur de journée tout le mal que ces personnes faisaient. Nous n’avons pas fait suffisamment pour contrecarrer les esprits qui les manipulent. Dieu veut nous ouvrir les yeux pour que nous voyions comme Lui. Et que nous apprenions à perler comme Lui. Car, il y a une possibilité de salut pour tout pécheur. La Parole de Dieu change des vies. Osons a proclamer par son Esprit.
Celui qui s’attache à la rébellion et aux idoles s’éloigne de la miséricorde. Il prend le chemin où il ne verra pas les plus grandes et les plus précieuses promesses de Dieu. Jonas fait une expérience merveilleuse de la miséricorde de Dieu. Apprenons à marcher dans la sainteté devant sa face. S’il arrive que nous tombions, crions à Lui; il est rempli de miséricorde. Ne planifions pas de pécher cependant. Faisons tous nos efforts pour honorer notre Dieu et voyons son Esprit agir avec puissance en notre faveur. Il nous appelle à manifester sa vie aux hommes.
Yahweh n’est pas limité. Il fait ce qu’il veut. Il commande aux éléments de la nature : le soleil, la lune, les astres, les étoiles, les nuages, les vents, les océans et les mers. Il donne des ordres à des animaux afin qu’ils accomplissent ses desseins. Tous connaissent sa voix et obéissent. Tous se souviennent de qui ils sont sortis. C’est sa parole qui a tout créé. Pourquoi donc nous étonner qu’il puisse préparer un poisson pour engloutir un homme ? Pourquoi nous étonner qu’au bout de trois nuits et trois jours, il le ramène sur la terre ferme ? Fuyons l’incrédulité et apprenons à croire la Parole de Dieu – C’est sa puissance pour le salut de quiconque croit. En elle se trouve la clé de toute situation qui nous trouble. Si nous nous laissons enseigner et conduire, nous verrons la victoire qu’il nous donne par Jésus.
Notre Dieu règne – lorsqu’il ouvre, personne ne ferme et lorsqu’il ferme, personne ne peut ouvrir. La sagesse commande la soumission à sa volonté. Le succès c’est de suivre le chemin qu’il a tracé. Lorsqu’il vient à notre rescousse comme c’est le cas ici avec le prophète Jonas, plus vite nous nous soumettons, plus vite il peut nous ramener à la vie. Ce sera à sa manière et non selon nos termes. Il est Dieu.
Sous l’Ancienne Alliance, le peuple recherchait la volonté de Dieu en s’approchant du grand prêtre ou des prophètes. Aujourd’hui, c’est par son Esprit qu’il nous fait connaître sa volonté. Nous discernons plus facilement sa voix à mesure que nous connaissons ses voies. Méfions-nous des alliances et associations que nous faisons. Certaines peuvent ouvrir la porte de la destruction dans nos vies. Dans une certaine mesure, les mariniers sont troublés par les conséquences de la désobéissance de Jonas. S’ils ne l’avaient embarqué dans leur bateau, ils auraient probablement eu un voyage paisible.
La miséricorde de Dieu fera tout pour ramener le rebelle. Jonas s’enferme dans un sommeil profond. Il a résolu de ne pas revenir en arrière malgré l’insistance de Yahweh manifestée par les vents et le déchainement de la mer. Tous ses compagnons de voyage invoquent leurs dieux sans succès. Le monde cherche des solutions. L’Église de Jésus a la solution. Si nous revenons à Lui et que nous reconnaissons nos péchés, la paix viendra sur le pays. Reconnaissons qui nous sommes et agissons en conséquence pour le salut des gens parmi qui nous vivons.
Le prophète Jonas choisit de désobéir à un ordre formel de Yahweh. Il décide en lui-même de ne pas obéir et il coupe la communion afin de ne pas entendre lorsque Dieu parlerait. Il pense aller le plus loin possible de Jérusalem. Nous sommes parfois comme Jonas. Nous pensons que Dieu est incapable de nous poursuivre là où nous allons. Nous pesons qu'il y a un lieu où il ne voit pas ce que nous faisons. Nous ne comprenons pas très bien ce que veut dire « Seigneur ». Nous désirons faire notre volonté au lieu de rechercher la sienne. Nous ignorons que notre bonheur l'objectif de chaque commandement qu’il nous donne. Puissions-nous grandir, ouvrir les yeux et les oreilles, pour voir et pour entendre. Nos vies auront certainement un plus grand impact si nous apprenons à le suivre. Il est Dieu.
Père ne tarde pas à l’accomplissement de ses promesses concernant la fin du monde; sa miséricorde retient la coupe de sa colère qui sera bientôt déversée sur le monde. Le jour du Seigneur sera un jour de délivrance pour ceux qui vont être enlevés; pour les autres ce sera un jour de grandes tragédies. Nous pouvons échapper si nous revenons de tout notre cœur de nos mauvaises voies.
Le jour de l’Éternel arrive. C’est un jour de ténèbres comme il n’en a jamais eu. Après l’année de grâce inaugurée par Jésus, les hommes connaîtront ce que vaut le mépris du sang de l’Agneau de Dieu et de la patience de Dieu. Ce jour n’est pas aussi éloigné que nous avons souvent voulu croire. On ne se moque pas de Dieu, chacun récoltera ce qu’il a semé. Mettons tous nos efforts pour avertir autant ceux du dedans que ceux qui sont hors de l’Église.
Que celui qui a soif vienne et boive gratuitement la véritable eau qui est en notre Dieu. Cette eau coule dans le sein de toute personne qui croit, car, il donne son Esprit à ses enfants. Quelques personnes animées par Satan ont inventé d’autres voies, ils promettent la liberté par l’acquisition des connaissances et de révélations spéciales. Ils poussent les hommes à marcher main dans la main avec le monde. Ceux qui les suivent abandonnent le Seigneur. Ils retournent à leur vomi pour leur plus grand malheur. L’obéissance à la Parole de Dieu est le seul gage de notre prospérité en Dieu. Ses plus grandes et ses plus précieuses promesses sont pour ceux qui aiment Jésus par-dessus tout. Ne tardons plus, entrons par la porte qu’il a ouverte devant nous.
Celui qui ne craint pas Dieu parce qu’il l’a déclaré mort prendra le risque d’ignorer bêtement ce qui devrait lui faire peur. L’insensé par la multitude d’actes d’injustice qu’il pose accumule pour lui-même des braises ardentes qui ne tarderont pas à le consumer. Ne suivons pas les multiples doctrines de démons qui nous arrivent dans le manteau de la « modernité ». Refusons de suivre les traces de Balaam, qui avait abandonné l’Éternel à cause des richesses du monde. Celui qui se livre à l’immoralité sexuelle et au matérialisme ne peut pas prétendre servir le Dieu vivant. La délivrance est dans le nom de Jésus. Il nous appelle à la repentance.
L’Éternel est le Créateur et le Juge de toute la création. Il se lèvera bientôt pour remettre à chacun selon ses œuvres. L’histoire nous apprend qu’il a jugé les anges; il a jugé le monde ancien au temps de Noé; il a jugé Sodome et Gomorrhe ainsi que plusieurs royaumes au cours des âges. Il se tient à la porte prête à juger ceux qui méprisent la croix du Christ et qui combattent ses desseins dans le monde. Dieu ne désire pas la mort du pécheur. Jésus a payé le prix à notre place. Nous n’avons pas à connaître le même sort que les anges déchus et les démons. Écoutons la voix de Celui qui appelle et mettons-nous à son service. Il fait de nous des ministres de la réconciliation.
Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice. Par les hommes qu’il a puissamment inspirés, Dieu a parlé aux hommes au cours des âges passés. Dans ces temps qui sont les derniers, il nous a parlé par son Fils. Il nous a donné son Esprit afin que nous soyons équipés pour le servir. Ses plus grandes et plus précieuses promesses sont pour nous; apprenons ses voies et marchons par elles pour sa gloire et pour notre plus grand bien. Le monde attend le ministère des fils de Dieu que nous sommes. Levons-nous et prenons notre place.
Pierre, sachant son départ de la Terre, imminent, rappelle aux chrétiens l’authenticité des enseignements qu’ils sont reçus. C’est par la parole de la vérité que nous affermissons la foi des disciples. Les vents souffleront encore, les eaux s’abattront sur les maisons. Ce sont celles qui sont bâties sur le Roc qui demeureront fermes. Puisqu’ils nous appellent à posséder ses plus grandes et ses plus précieuses promesses, mettons tous nos efforts à Le connaître ainsi que son Fils notre Seigneur. Confions à des hommes fidèles ce que le Père nous fait connaître. Que jamais la chaine ne s’interrompt jusqu’à ce que nous parvenions dans la maison où Jésus nous attend. Gloire à Dieu.Pierre, sachant son départ de la Terre, imminent, rappelle aux chrétiens l’authenticité des enseignements qu’ils sont reçus. C’est par la parole de la vérité que nous affermissons la foi des disciples. Les vents souffleront encore, les eaux s’abattront sur les maisons. Ce sont celles qui sont bâties sur le Roc qui demeureront fermes. Puisqu’ils nous appellent à posséder ses plus grandes et ses plus précieuses promesses, mettons tous nos efforts à Le connaître ainsi que son Fils notre Seigneur. Confions à des hommes fidèles ce que le Père nous fait connaître. Que jamais la chaine ne s’interrompt jusqu’à ce que nous parvenions dans la maison où Jésus nous attend. Gloire à Dieu.
C’est une chose d’être immergé dans le Saint-Esprit, c'est une tout autre chose d’être rempli des caractères de Christ. La connaissance de Jésus passe pourtant par cette étape qui demande un effort soutenu de notre part. celui qui se laisse conduire participera plus pleinement à la vie de Dieu. Il verra les plus grandes et les plus précieuses promesses de Dieu. Il ne sera pas oisif. Celui qui choisit de négliger la sanctification demeurera aveugle et pauvre. Dieu nous appelle à posséder en abondance ces choses. Elles sont notre héritage. Ne nous lassons pas de faire ce qui convient. Marchons dans l’obéissance pour la gloire de Dieu et pour notre plus grand bien.
Pourquoi nous satisfaire de peu lorsque beaucoup plus est disponible ? Un monsieur à fait la traversée de l’Atlantique en bateau au 19e siècle en s’abstenant d’aller dans la salle où étaient servis toutes sortes de mets raffinés parce qu’il ne savait pas que le ticket qu’il avait acheté comprenait tous les repas. Il a vécu pendant deux semaines en mangeant du pain et du fromage. Il a vécu maigrement. C’est le dernier jour qu’il apprend d’un officiel du bateau qu’il s’était grandement trompé. Notre vie ressemble à cette traversée; ne vivons pas maigrement dans nos petits retranchements. Libérons-nous des pensées fausses qui nous enchaînent et entrons dans la fête que le Père organise pour les siens. Nous sommes de la maison de Dieu. Nous participons à sa vie. La vie normale chrétienne est miraculeuse parce que nous avons reçu le Saint-Esprit. Attendons-nous chaque jour à voir la gloire de Dieu. Ses plus grandes et précieuses promesses sont pour chacun de nous. Gloire à Dieu.
Sans le Saint-Esprit l’homme n’est pas prêt pour accomplir les choses auxquelles Dieu l’appelle. C’est justement pour cette raison que Jésus dit à ses disciples de ne pas quitter Jérusalem, mais d’attendre d’être remplis. Ils ont reçu une puissance extraordinaire par laquelle ils ont changé le monde. Dieu nous appelle dans la dimension de Dieu. Notre vie de prière doit suivre le modèle de Jésus. Il priait par l’Esprit. Ceux qui croient font l’expérience de ce miracle où l’intelligence naturelle est court-circuitée afin que l’esprit de l’homme proclame dans cette dimension les choses qui sont cachées en Dieu. Gloire à Dieu ces choses sont pour nous. Entrons par la foi au nom de Jésus. Il nous appelle tous
Dieu veut faire infiniment au-delà de ce que nous pensons et imaginons. Le facteur modulant son action étant notre cœur, notre compréhension de ses voies, il nous enseigne afin que nous collaborions plus efficacement avec le ciel. Toutes les formes de prières sont utiles et servent un but précis. Si la supplication porte au Seigneur nos besoins personnels profonds, l’intercession est pour le bénéfice d’autrui. Nous entrons dans sa présence avec une pétition pour une tierce personne, une famille, une ville, une nation, etc.
L’ingrat n’est jamais satisfait de ce qu’il reçoit de la part de Dieu ou des hommes. Ce n’est jamais assez bien pour lui ou assez suffisant. Il se plaint continuellement et il ne connaît pas la joie du Seigneur. Dieu nous appelle à rendre grâce parce que voyons sa main à l’œuvre dans nos vies et autour de nous.
Lorsque le Saint-Esprit nous fait cet ordre : faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints (Éphésiens 1 :18), il a certainement en tête la louange aussi. La configuration de notre vie doit inclure tout ce qui a fait le succès de Celui que nous suivons. La louange proclame notre joie et notre satisfaction. Celui qui loue dit : je suis comblé en Toi.
Adorer Dieu c’est placer tout notre être dans une position de soumission. L’attitude du cœur, la gestuelle, les paroles proclament à la fois qui il est et notre engagement à obéir. Ainsi, l’adoration débouche nécessairement sur le service. À mesure que nous faisons le ministère à notre Dieu dans l’adoration, nous sommes transformés à son image. Dieu sera pour nous ce que nous proclamons avec foi jour et nuit. C’est une loi spirituelle. Mettons donc nos efforts à le connaître et à l’adorer. Il nous a créés expressément pour cela.
Dieu a fait péché, Celui qui était sans péché pour que nous soyons sa justice. Ce qui est en Jésus est maintenant en nous. C’est un miracle. Nous sommes pleinement comblés. Le TOUT de Dieu est en nous par le Saint-Esprit. Ce n’est pas un autre Esprit qui est venu dans e monde et qui est dans l’Église de Jésus. C’est Celui qui était au-dessus des eaux à la création, c’est Celui qui est venu sur Marie, c’est Celui qui a ramené Jésus de la mort. Dieu est en nous. Tout est possible. Reconnaissons qui nous sommes en Lui et affirmons notre identité en posant des actes qu’il nous révèle. Et voyons sa gloire se répandre dans le monde à travers nos vies. Gloire à Dieu.
Tant que l’homme garde le contrôle de sa vie, la plénitude en Dieu est impossible. Il est de notre responsabilité de nous arranger en dessous de sa main puissante et d’agir par son Esprit pour vaincre. Celui qui nous combat essayera encore de nous couper de notre source. Si nous abandonnons la parole de la vérité, nous ne pourrons pas résister aux assauts des ténèbres. Soumettons-nous à Dieu et apprenons à vivre dans la paix les uns avec les autres. Dieu fera ce qu’il a convenu de faire si nous allons jusqu’au bout des choses qu’il nous montre. Persévérons !!! nous sommes plus proches de la victoire qu'il y a quelques semaines ou mois. Dieu est fidèle.
Yahweh est Celui à qui appartiennent les brebis. Il les confie à différents bergers. Ces derniers doivent remplir leurs tâches avec dévouement et amour. Sachant que le Grand Berger, et le Propriétaire des brebis paraitra bientôt pour rendre à chacun selon ses œuvres. L’Esprit de Dieu nous apprend à œuvrer de manière excellente dans la maison de Dieu.
Pensée :  Dieu nous a appelés à son règne et à sa gloire. Pendant un peu de temps, nous pouvons être amenés à souffrir pour le beau nom de Jésus. Dieu nous donne par le Saint-Esprit la grâce de demeurer fidèles. Sa gloire est sur tous ceux qui passent par ce chemin spécial. Ils sont rendus parfaits par la vertu de l’Esprit qui les conduit. Ne craignons pas le rejet, la souffrance, ou même la mort. Si nous Lui avons remis nos vies, il nous fera toujours triompher. Il n’est pas question de sauver nos vies, mais de les offrir pour sa gloire.
Le temps est fini. Si le temps de l’Église sur la terre était un match, en bien c’est que nous allons vers la fin de du temps additionnel. La trompette retentira bientôt dans le ciel pour signaler l’enlèvement, la résurrection des corps et l’enlèvement des saints. Alors que le mal va croître de manière très rapide dans le monde, apprenons à prier et à marcher dans l’amour pour demeurer libres. Notre adversaire, le diable a lancé toutes ses armées dans la bataille. Il veut entrainer à sa suite le maximum de personnes dans l’étang de feu et de soufre. C’est en suivant les traces de Jésus que nous le vaincrons et que nous accomplirons parfaitement la volonté de Dieu.
Il nous a séparé de la mort et du péché pour que nous ne marchions plus comme marchent les païens. Autrefois nous étions faibles et morts, incapables de produire des œuvres que Dieu agrée. Aujourd’hui, nous sommes devenus enfants de Lumière. Marchons dans la Lumière et ne craignons pas les menaces de ceux qui suivent l’esprit qui est dans le monde. Nous avons été recréés pour vivre par Jésus et pour influencer le monde pour notre Dieu.
La doctrine des immersions fait partie des fondamentaux de l’enseignement de Jésus. Dans l’Ancien Testament déjà el Père nous montre avec Moïse et le peuple libéré de l’esclavage l’importance d’être spirituellement bien positionné. Ils sont placés en Moïse pour jouir des privilèges que Moïse qui avait connu l’expérience du désert avait avec Yahweh. Identiquement nous sommes placés par l’immersion dans l’eau en Jésus pour jouir du privilège des fils. Jésus est l’apôtre de la Nouvelle alliance de la même manière que Moïse était celui de l’Ancienne Alliance. En choisissant de ne pas aller au-delà de ce qu’il a prescrit nous montrons que nous avons un profond respect pour Sa Parole. Souvenons-nous que Dieu et Sa Parole ne font qu’UN. Celui qui honore Dieu verra certainement sa gloire.
Le bonheur ne se trouve pas dans l’abondance des richesses matérielles, mais bel et bien dans la poursuite des valeurs et idéaux qui sont proches de notre cœur. Pour nous qui sommes devenus participants de la vie de Dieu, c’est la poursuite des desseins de Dieu qui procurent la paix et la joie à notre âme. Connaissons qui nous sommes en Lui et agissons avec passion pour réaliser qu’il a mis devant nous. Ne craignons pas la colère et les menaces de ceux qui se sont rebellés contre notre Dieu. De la même manière que Jésus est entré dans la gloire après avoir souffert, celui qui souffre pour la justice sera honoré et élevé par Dieu.
Il y a une connaissance fonctionnelle qui vient de Dieu pour comprendre qui est Dieu, qui je suis, qui est mon prochain et comment interagir de manière mutuellement bénéfique avec tous. Celui qui aime le mal n'entrera jamais dans la vie abondante de Dieu. De sa bouche il détruira et sa vie et celles des personnes qui l'entourent. Le Saint-Esprit nous apprend à adopter les valeurs du ciel pour vivre comme les enfants de Lumière dans ce monde enténébré.
Le Père invite les femmes à tourner le dos au monde qui combat son image et sa gloire en elles, pour rechercher la beauté véritable. Celle qui consiste au développement du caractère de Christ dans nos cœurs. Celles qui sont établies à cette place transforment leurs maisons et la société par la puissance du Saint-Esprit.
Il a porté non seulement nos péchés à la croix, mais il s’est aussi chargé de toutes nos maladies. Le Père a accompli un grand échange à la croix : notre péché contre sa justice, notre pauvreté contre sa richesse, nos péchés contre sa sainteté, nos maladies contre sa santé divine, etc. De la plénitude de Dieu et grâce sur grâce par Jésus nous avons reçues. Celui croit entre par la foi dans cet héritage extraordinaire.
Dieu nous appelle à marcher comme Jésus. C’est pourquoi il nous a sortis du monde. Puisqu’il nous a mis à part, il travaille à rendre complète l’œuvre de la croix dans nos vies. Il est question de ne plus tenir compte de ce que fait autrui pour agir de manière juste devant Dieu. Tant que nous regardons à nous, tant que nous tenons à notre égo, il nous sera difficile de passer par-dessus les faiblesses des hommes. Le Saint-Esprit nous aide à mourir pour vivre véritablement en Jésus. Les situations difficiles sont des « Gethsémané » qui nous préparent pour l’explosion de l’onction. Dieu veut être grand dans nos vies. Laissons-Le agir.
Le succès est une question de positionnement spirituel. Si nous nous soumettons aux passions qui sont dans nos membres nous manquerons le meilleur que le Père nous donne en Jésus. L’humilité nous enseigne à reconnaître et à honorer les autorités que le Père a placées dans nos vies. En marchant continuellement dans la justice, nous ouvrons des portails de bénédictions autant pour nos ennemis que pour nous-mêmes. Les voies du Seigneur ne sont pas celles des hommes. Sa sagesse est tout autre. Soyons fidèle et voyons sa gloire remplir nos vies.
Il nous a placés en Jésus pour que nous servions à la louange de son Nom. Rejetons tout ce qui s’oppose à la parole de Dieu dans nos vies afin de saisir pleinement ce qu’il nous donne. Le privilège d’intercéder pour les hommes et celui de régner avec Lui. Personne ne peut inventer un autre chemin sans se couper de la perfection qui se trouve en Jésus seul. Revenons à la simplicité de l’Évangile et voyons Dieu glorifier Jésus. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Gloire à Dieu.
Il y a une place en Dieu pour tous les hommes. Plusieurs préfèrent le monde et les ténèbres au ciel et à la lumière qui sont en Jésus. Celui qui a gouté que le Seigneur est bon, marchera continuellement dans l’obéissance. Il s’approchera ainsi de Jésus qui est la Pierre vivante pour devenir une maison spirituelle. Il faut décider de rejeter Satan et toutes formes de péchés pour embrasser les choses profondes de Dieu. Celui qui marche à la suite de Jésus, s’est lui-même offert à Dieu comme une victime spirituelle de bonne odeur. Dieu aime de telle sacrifice. Car c’est lorsque l’homme naturel est mort que l’Esprit de Dieu peut régner.
Celui qui obéit fait le choix de passer par la porte que le Père a ouverte devant lui. Il passe d’un niveau spirituel à un autre. Il se place sur le terrain où il verra une dimension plus grande de la gloire de Dieu. Celui qui obéit préfère les trésors éternels du ciel à la gloire éphémère du monde. Ne nous trompons pas sur ce qui est vraiment important. La semence incorruptible de Dieu agit avec puissance là où les hommes honorent Dieu par leur obéissance.
Le Père a donné pas moins que la vie de son Fils unique pour racheter la nôtre. Après avoir souffert, il est entré dans sa gloire. Nous sommes les héritiers d’un salut qui a été prophétisé par Dieu dans le jardin, par les patriarches et les prophètes. Dans ces derniers temps Dieu nous a fait connaître l’immensité de ce trésor par son Fils et par ses apôtres. Si pour un temps il nous faut supporter la souffrance et la persécution, portons notre croix avec joie. De la même manière que Jésus a été couronné après avoir souffert, nous serons également couronnés si nous sommes trouvés fidèles et non pas lâches. L’Esprit de Jésus se tient à nos côtés pour nous accompagner. Il est aussi Celui qui révèle les choses profondes de Dieu. Gloire à Dieu nous sommes participants de la vie de Dieu.
Méditation du Jeudi 08 septembre 2022 Pensée :  Dieu nous a appelés en dehors du monde afin […]
Diotrèphe s’élève au-dessus de tous au point de rejeter l’autorité de l’apôtre Jean. Il prend la place du Saint-Esprit dans l’église pour dire aux hommes quoi faire. Méfions-nous de cet esprit d’arrogance, d’orgueil qui aveugle et conduit ses victimes à la ruine. Les Écritures nous aide à reconnaître les balises posées par notre Père. Nous pouvons apprendre à demeurer dans les limites de ce que Jésus a prescrit. Celui qui va au-delà n’a pas connu Dieu. Pour nous, c’est la gloire de Dieu que nous recherchons. Nous avons pour alliés les Écritures. Elles rendent témoignage en notre faveur. Gloire à Dieu.
L’amour nous apprend à prendre soin des disciples du Seigneur qui sont proches comme de ceux qui sont loin. Nous sommes unis par son Esprit et nous travaillons pour la défense du même Évangile. Lorsque le Saint-Esprit confirme l’identité d’un frère, nous devons le recevoir au nom du Seigneur. En agissant ainsi, nous contribuons à établir un solide témoignage de ce qu’est en fait l’Église de notre Seigneur. C’est à l’amour que nous avons les uns pour les autres que le monde voit concrètement le Seigneur à l’œuvre parmi nous.
La Parole de notre Dieu est établie dans le ciel pour toujours. Elle est la source de toute vérité. Les Écritures nous enseignent tout ce dont nous avons besoin comme serviteur de Christ durant notre pèlerinage sur la terre. Plusieurs ouvriers trompeurs sont entrés dans le monde pour détruire l’œuvre de Dieu; le Saint-Esprit nous apprend à les reconnaître et à réfuter leur doctrine. Attachons-nous donc à ce que nous avons reçu et ne nous laissons pas entraîner dans les autres choses. Personne ne peut aller plus loin et prétendre demeurer encore en Dieu. Que personne ne nous trompe.
L’Éternel nous a choisis pour que nous soyons par Jésus-Christ ses enfants. Ses multiples grâces sont répandues à travers nos vies dans le monde. En prenant soin de demeurer attachés à ce que nous avons reçu de Lui, nous nous plaçons sur le terrain de la victoire. Sa parole qui demeure en nous agit avec puissance à travers nos vies. Gloire à Dieu.
Méditation du Samedi 03 septembre 2022 Pensée :  L’Éternel est le SEUL Seigneur. Rien ni personne ne […]
Méditation du Vendredi 02 septembre 2022  Pensée :  Jésus a donné à l’Église le pouvoir de marcher […]
Dans la personne de Jésus-Christ, c’est Dieu qui visité la terre. Il est la Parole de Dieu qui était au commencement avec Dieu; c’est par Lui que toutes choses ont été créées. En croyant le témoignage que le Père rend le concernant, nous avons en nous la vie de Diu et grâce sur grâce. Celui qui rejette, se ferme aux choses merveilleuses que le Père donne. Il pêche aussi parce qu’il fait Dieu menteur. Demandons au Père la grâce de comprendre les vérités qui nous troublent. Sachons qu’il s’agit des choses spirituelles. Parfois, il n’y a pas dans ce monde des correspondants qui peuvent permettre de comprendre certaines réalités ou concepts du royaume de Dieu. Pour les choses spirituelles l’esprit précède l’intelligence (la foi ouvre la porte à l’illumination de notre raison/intelligence).
À la croix, Jésus a remporté une victoire éternelle sur le diable. Celui qui est en Lui marche sur les serpents et sur les scorpions. Sa justice nous place au-dessus des manipulations et des manigances du diable. Rendons grâces à Dieu qui nous établit à notre place. Personne ne peut s’opposer à celui qui est béni par Dieu. Ceux qui combattent la Parole de Dieu dans nos vies n’ont aucun fondement juridique valable pour nous troubler. Opposons-leur le Parole de notre Dieu sans faiblir. Le Père dit qu’ils fuiront loin de nous.
Lorsque nous comprenons qui est Jésus et que nous le proclamons avec foi, lorsque nous allons au-delà des paroles pour mettre en pratique la parole, Dieu établit dans notre cœur les choses que nous embrassons. Dieu et sa parole ne font qu’UN.
L’amour n’attend pas qu’autrui devienne parfait pour agir. L’amour donne indépendamment de celui qui reçoit. C’est dans la nature de l’amour de passer par-dessus la faute ou les mérites de l’autre. Le Saint-Esprit que nous avons reçu nous apprend à grandir en Jésus. C’est l’amour de Dieu en nous qui proclame à ceux qui nous regardent que nous l’avons connu. La bonne odeur de sa présence répand les senteurs du ciel. Cette atmosphère témoigne puissamment à tous que Jésus est là.
Jésus-Christ est à la porte - l’abandon de la foi et l’antéchrist prophétisés par Paul sont bel et bien venus. Les ouvriers trompeurs sont à l’œuvre partout. C’est en demeurant attachés aux Écritures que nous saurons les reconnaître. Ceux qui marchent dans les traces de notre Seigneur sont animés par le Saint-Esprit. Les autres sont animés par l’esprit du diable; ils s’opposent à Jésus bien qu’ils font semblant de Lui être soumis. Ne nous laissons pas tromper par leurs piétés apparentes. Elle n’est que de façade; ce sont des loups ravisseurs. Nous les avons vaincus parce que Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde.
De toutes les choses qui préoccupent les hommes, une seule est vraiment importante : croire au nom de Fils de Dieu. C’est la seule œuvre que le Père attend de tous les hommes. Celui qui croit que Jésus est le Christ, le Fils du Dieu vivant marche par l’Esprit de Dieu; il se soumet entièrement à la révélation des Écritures. Il connaît la puissance de l’obéissance à la voix de Dieu. Il demeure en Dieu et Dieu en Lui. Telle est la volonté de Dieu pour ceux qui viennent à Lui par Jésus. Ceux qui se soumettent ainsi à Lui sont des portes du ciel sur la terre. Jésus, qui habite en eux par son Esprit, confirme la Parole qu’ils annoncent. Gloire à Dieu.
Celui qui n’apprend pas à « parler ensemble avec l’Esprit de Dieu pour conclure », ne possèdera pas l’héritage que le Père donne à ses enfants. Il pourra crier, pleurer, jeuner – s’il ne se met pas au même diapason que les Écritures, il n’aura pas. Dieu nous délivre de l’ignorance des lois spirituelles.
Celui qui fonctionne dans la foi qui vient de Dieu, s’appuie sur les Écritures pour approcher Dieu. Il sait que toutes les promesses sont oui et amen en Jésus; il sait que le Père ne retient rien. Comment pourrait-il alors que le Saint-Esprit proclame que nous avons tout pleinement en Jésus ? Si nous apprenons à croire que nous avons la chose pour laquelle nous prions au moment où nous élevons la voix à Dieu, nous le verrons s’accomplir. Celui qui croit qu’il possède est dans la joie et l’Action de grâce.
La venue du Saint-Esprit inaugure la nouvelle alliance. Sa présence fait de celui qui croit une personne établie dans la vérité et les choses profondes de Dieu. Celui qui marche par le Saint-Esprit fera des prières qui mettront constamment en mouvement les anges qui veillent sur sa parole. Une telle personne ne verra pas ses attentes ou espérances retardées. C’est notre ignorance des lois spirituelles qui nous met en difficulté. Car la vérité c’est que le Père ne retient rien. Ses promesses sont oui et amen par Jésus.
Le règne, la gloire et la puissance de Dieu doivent habiter le cœur de celui qui veut prier efficacement. Par ailleurs, nous ne devons pas nourrir des sentiments négatifs contre qui que ce soit. Mettons donc en premier les intérêts et veillons sur nos cœurs – il désire par-dessus tout notre bonheur. C’est pour cette raison qu’il nous a appelés à son règne et à sa gloire.
Semaine de Jeûne et de Prière Thème : Relâcher le règne de Dieu par la prière Introduction Tant […]
Dieu est Amour. C’est en vertu de sa miséricorde qu’il agit dans le monde en faveur des justes et des méchants. Il cherche à amener à la repentance tous les hommes afin de leur donner le privilège de le connaître. Pour nous qui l’avons connu, il commande que nous demeurions en Lui par la force que donne son Esprit. Il commande que nous manifestions l’amour entre nous et envers le monde. C’est ainsi que nous les gagnerons pour Lui.