fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 30 juin 2022

Pensée : Que nous passions par la vallée de l’ombre de la mort ou que nous soyons au-dessus des nuages, Dieu sera glorifié si nous nous attachons à marcher sur le chemin étroit. La grâce de Dieu nous vient en aide afin que nous demeurions fermes quoi qu’il arrive. Nous sommes nés pour le glorifier. Tenons ferme et proclamons sa fidélité. Il règne. La gloire nous attend au-delà de notre pèlerinage terrestre. Gardons la foi et avançons quoi qu’il arrive.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 13 :31-38; LSG

« 31 Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l’homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui. »

Jean 13:31; LSG

Judas passe au camp ennemi. Il est celui par qui le scandale arrive. La collaboration de Judas avec les principaux sacrificateurs inaugure la phase de son ministère qui est relatif au baptême qu’il Lui tardait de prendre. Il est venu du ciel pour souffrir à notre place et pour mourir.

Le Père a glorifié Jésus en confirmant chacune de ses paroles par des signes et des prodiges. Bien souvent, une voix a parlé du ciel pour proclamer son identité de Fils de Dieu. Celui qui a les yeux pour voir, se rendra compte que la vie de Jésus jusqu’au moment où Judas le quitte a été pour la gloire de Dieu.

Ne cherchons pas la gloire qui vient des hommes. Il y a une gloire qui vient de Dieu. C’est la splendeur de son nom qu’il a mis sur ceux qui Lui appartiennent. Au fur et à mesure que ces derniers s’attachent à faire sa volonté et à accomplir son œuvre, il les élève.

C’est une sorte de boucle : Dieu glorifie celui qui Lui appartient. Il est rendu capable de marcher dans l’obéissance; ce faisant, il glorifie Dieu. Celui qui glorifie Dieu par sa vie, se place sur le terrain où le Père va le glorifier. Ce cycle continue tant que nous demeurons à notre place et que nous recherchons sa gloire.

Ainsi la sagesse, c’est rechercher sa gloire. Il est question de poursuivre son règne. C’est sa volonté que nous désirons. Car nous avons compris que la perfection est en Lui.

La vie de Jésus jusqu’à ce jour où on change de régime pour entrer dans la phase de souffrance a été glorification de Dieu.

« 32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt. »

Jean 13:32; LSG

Au sujet de la saison de souffrance (Esaïe 52:13-15 et Ésaïe 53) qui s’amorce, il proclame que Dieu sera également glorifié.

Celui qui est mature ne met pas de conditions à l’obéissance à Dieu. Il sait que sa vie ne Lui appartient plus. Il est prêt à mourir s’il le faut pour accomplir les desseins de Dieu.

Qu’est-ce qu’en effet la vie de l’homme si elle n’est pas conforme au plan préétabli de notre Dieu ? Y a-t-il vraiment un sens en dehors de Lui ?

Que nos vies soient centrées sur notre Père. Il est Celui qui nous a créés pour nous faire paraître dans ce monde pour des œuvres qu’il a préparées. Nous sommes son ouvrage. Il n’y a rien de bon en dehors de Lui.

Ne craignons pas ce qu’il nous faudra peut-être souffrir pour la gloire de son nom. Si Schadrac, de Méschac et d’Abed-Nego avaient craint la fournaise ardente, ils n’auraient jamais vu la gloire du Fils de l’homme qui était venu les sauver (Daniel 3).

Jésus en empruntant le chemin de la souffrance savait qu’il verrait au bout la gloire de Dieu.

« 33 Mes petits-enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous me chercherez; et, comme j’ai dit aux Juifs: vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant. » => Nous sommes étrangers et de passage sur la terre. C’est pour un temps limité que nous sommes venus. Personne ne peut de lui-même aller où Jésus est monté après sa résurrection. C’est en Jésus que nous entrons dans la famille de Dieu et que le chemin du ciel nous est révélé.

JÉSUS est le CHEMIN.

« 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. 35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

Jean 13:34-35; LSG

La nouvelle création marche par le principe de l’amour : 1) Aimer Dieu de tout notre être – nous montrons notre amour par la soumission à Sa Parole. Le respect pour Dieu et l’obéissance sont les marques de l’amour pour Dieu 2) Aimer notre prochain. Il est question de donner notre vie pour autrui. On met autrui en premier. On le sert, on pardonne ses faiblesses. On croit de bonnes choses à son sujet. On cherche à voir le règne de Dieu manifesté en lui.

L’amour est la raison pour laquelle Jésus est descendu du ciel sur la terre. Dieu est Amour. Sa famille est fondée sur Lui. C’est pour cette raison qu’il a déversé son amour dans nos cœurs par le Saint-Esprit.

Jésus nous commande de laisser la vie de Dieu régner en nous. La nature de Dieu qui est en nous aspire à se répandre au-dehors.

« 36 Simon Pierre lui dit: Seigneur, où vas-tu? Jésus répondit: Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais, mais tu me suivras plus tard. 37 Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant? Je donnerai ma vie pour toi. 38 Jésus répondit: Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m’aies renié trois fois. »

Jean 13:36-38; LSG

Il y a un temps pour chaque chose. Celui qui n’était pas prêt à mourir avec Jésus à Jérusalem parce qu’il n’était pas parvenu à la stature parfaite de Christ, suivra l’exemple de son Maître lorsqu’à Rome sous Néron, il acceptera avec dignité d’être crucifié. Tellement il avait du respect pour Jésus qu’il demandera à mourir la tête en bas. Le chemin de la gloire passe par notre abaissement. Il faut que nous diminuions pour qu’il croisse.

La grâce de Dieu retarde certaines échéances parce que nous ne sommes pas prêts.

Le Père veut nous révéler les aspects de nos vies qui ont besoin d’être affermies. Tant que nous gardons le contrôle, le Saint-Esprit ne peut pas glorifier parfaitement Jésus. Tant que notre vie nous est précieuse, nous refuserons de la mettre sur l’autel. Celui qui est passé par la croix a fini avec le monde. Il a un seul objectif : glorifier Jésus. Nous parvenons à la maturité de manière progressive. Marchons dans l’obéissance et le Saint-Esprit pourra nous conduire dans la maturité en Jésus.

Celui qui est mature n’exclut pas la possibilité de mourir pour la gloire de Dieu.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Luc 12 :49-53
  • Lire Jean 12:27,28
  • Lire 1 Corinthiens 13 :4-8
  • Lire Actes 20 :17-24

Requêtes

Père, au nom de Jésus, montre-moi les dimensions de ma vie qui ont besoin d’être affermies. Je veux glorifier ton Nom en devenant dans ma conduite comme mon Seigneur.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW