fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mercredi 29 juin 2022

Pensée : Pendant trois ans et demi, il avait été aux côtés des autres disciples, de fidèles compagnons du Seigneur. Il avait écouté ses enseignements, il avait vu les miracles et les prodiges, il avait distribué le pain multiplié. Il avait vu les démons se soumettre à l’autorité du nom de Jésus lorsqu’ils avaient été envoyés deux par deux. Il avait tressailli d’allégresse lorsque le Seigneur monté sur un ânon était entré dans Jérusalem quelques jours plus tôt. Pourtant, il avait choisi de faire alliance avec les ennemis du Seigneur pour un gain sordide. Dieu nous garde de faire des plans sans Lui. Chaque fois que nous bâtissons sans Lui, nous marchons sur le chemin de la trahison et de la mort. S’il nous a créés pour Lui, vivre pour d’autres projets que les siens n’est-ce pas dans une certaine mesure de la trahison ?

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 13 :21-30; LSG

« 21 Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit, et il dit expressément: en vérité, en vérité, je vous le dis, l’un de vous me livrera. »

Jean 13:21; LSG

Le terme grec traduit troublé signifie « être agité ou secoué en avant et en arrière » – Jésus était probablement émotionnel au moment où il annonce que l’un de ceux qui avaient marché avec Lui et les autres, allait le trahir. Souvenons-nous que plus haut ils disaient en parlant de la destinée des apôtres, qu’en tant que ses envoyés, ils avaient l’honneur et le privilège d’entrer dans son appel.

Ils allaient être pas moins qu’au même titre que Lui, les envoyés de Yahweh.  « […] Celui qui reçoit celui que j’aurai envoyé me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé. » Jean 13 :20; LSG.

Il aimait profondément chacun de ses disciples. Il est triste parce que ce soir-là Judas allait prendre sa route. Le Bon Berger ne peut pas être insensible aux choses qui se passent dans nos vies. Celui qui a pleuré sur Jérusalem continue de pleurer sur ceux et celles qui rejettent son appel pour un autre sentier. Le chemin qui aujourd’hui parait conduire va se révéler être celui de la mort. Il n’y a pas un autre chemin.  Jésus-Christ est le CHEMIN.

« 22 Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait. »

Jean 13:22; LSG

Quelle que soit la gravité de la situation, il vient un temps où la vérité doit être connue des personnes qui font partie d’une famille, d’un cercle, d’une organisation qui vit un changement majeur.

Il leur avait annoncé sa mort à plusieurs reprises, sans qu’ils n’aient réellement compris comment cela se passerait; maintenant, il leur révèle que l’un d’eux était un traitre.

Dans les organisations humaines, les traitres sont mis à mort; car il faut les neutraliser avant qu’il n’ait eu le temps ou l’opportunité de commettre leur forfait. Jésus, qui est attaché à l’accomplissement des Écritures, ne cherche pas à stopper la survenue du scandale.

« 23 Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus. »

Jean 13:23; LSG

Jean le frère de Jacques, un des premiers disciples de Jean Baptiste qui avaient suivi Jésus, est celui qu’il est question ici. À plusieurs reprises dans ce livre qui lui est attribué, il parle à la troisième personne. Cela est le signe qu’il veut demeurer cacher afin que Jésus prenne toute la place. Une autre hypothèse est qu’il est fort possible qu’il a dicté l’histoire et que ses disciples écrivaient le récit que le Saint-Esprit lui donnait.

Compte tenu de ce qu’il était le plus jeune des disciples et qu’il aimait particulièrement, le Seigneur le traitait comme un berger traite la plus petite et la plus faible de ses brebis.

Il avait mis sa tête sur la poitrine de Jésus un peu comme une enfant le fait avec son père ou une personne de confiance parce qu’il se sait aimer et accepter; ou parce qu’il désire recevoir de la tendresse.

Jean faisait partie du groupe de trois que Jésus amenait avec Lui presque partout – Pierre, Jacques et Jean ont entendu et vu beaucoup plus de choses que les autres disciples. Ils faisaient partie du cercle interne du Seigneur.

Aujourd’hui comme hier, l’accès à l’intimité avec le Seigneur est pour tous. Les autres disciples pour des raisons que nous connaitrons au ciel n’osaient pas aller aussi loin que Jean dans la démonstration de leur amour pour Jésus. Ils le révéraient comme leur Maître et ils gardaient une certaine distance.

C’est la connaissance de Dieu qui fait tomber les préjugés et les barrières. Dieu nous appelle à une intimité vibrante avec Lui. Marie la sœur de Marthe et Jean nous montrent l’exemple à suivre. Osons reposer sur le sein de notre Dieu.

« 24 Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus. 25 Et ce disciple, s’étant penché sur la poitrine de Jésus, lui dit: Seigneur, qui est-ce? 26 Jésus répondit: C’est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l’Iscariot. »

Jean 13:24-26; LSG

Tout ceci se passe dans une certaine discrétion. Pierre a fait signe à Jean qui a chuchoté la question à Jésus; Celui-ci lui donne un indice et remet le pain trempé à Judas. Pendant que tout ceci se passe, les autres disciples ne savent toujours pas qui est le traitre.

« 27 Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement. 28 Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela; 29 car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait lui dire: achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou qu’il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres. 30 Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il était nuit »

Jean 13:27-30; LSG

Au moment où Jésus demande à Judas de faire promptement ce qu’il fait, Lucifer l’avait déjà poussé à se rapprocher des principaux sacrificateurs. Selon leur entente, il allait leur livrer Jésus lorsque les conditions seraient réunies.

Celui qui emprunte le chemin de l’iniquité deviendra toujours plus inique. La résolution de Juda se renforce lorsque le Seigneur le révèle ses projets sans l’exposer aux autres.

Il sort pour aller chercher les troupes avec lesquelles il se rendra au jardin de Gethsémané pour saisir le Maître. Judas qui avait célébré quelques Pâques avec Jésus connaissait bien ses habitudes.

Gardons-nous de faire volontairement le mal; car nous pourrions établir dans nos vies des choses par lesquelles le destructeur pourrait nous perdre.

Recherchons continuellement la volonté de Dieu; car celui qui pratique des œuvres de justice prend le chemin où il verra s’établir en lui des choses toujours plus merveilleuses les unes que les autres. Car le Père prend plaisir à donner les trésors du ciel à ceux qui le mettent en premier.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Jacques 1 :13-15
  • Lire Actes 5 :3
  • Lire Luc 22 :1-13
  • Lire Jean 15 :1-7

Requêtes

Père, au nom de Jésus, garde-moi près de Toi. Ne permets pas que je succombe aux manipulations de l’adversaire. Apprends-moi tes voies, je veux faire ta volonté.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW