fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Dimanche 14 aout 2022

Pensée : Celui qui est né de Dieu a reçu en lui la nature de Dieu. Bien qu’il vit dans le monde, il n’est pas du monde. Comme Jésus, le chrétien choisit la volonté et la gloire de Dieu au lieu du monde et sa convoitise. Celui qui se laisse transformer par le renouvèlement de son intelligence trouve dans la communion avec le Père et le Fils, la puissance pour marcher dans la sainteté. Il ne se soumet pas au diable. Le péché ne règne pas sur cette personne.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Jean 2 :15-17; LSG

« 15 N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; 16 car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. 17 Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. »

Aimer : agapaó – préférer, prendre plaisir dans… Pour le chrétien, il est question de faire activement ce que le Seigneur préfère. Il fait avec la puissance et la direction du Saint-Esprit.

Monde : kosmos– système ordonné tel que l’univers ou la création. Ce sont aussi les affaires du monde ; les habitants du monde ; la parure. C’est de cette racine que vient le terme cosmétique.

C’est tout le système du monde avec sa sagesse, sa philosophie, ses principes et valeurs dans leur opposition violente contre le royaume de Dieu.

Dans les versets soumis à notre étude, la notion du monde signifie les affaires du monde ; l’ensemble des choses terrestres ; tout le cercle des biens terrestres, des richesses, des avantages, des plaisirs, etc., qui, bien que creux, fragiles et éphémères, attisent le désir, détournent de Dieu et sont des obstacles à la cause du Christ.

Convoitise : epithumia– désir passionné dirigé sur… Si toute passion qui procède du Saint-Esprit est pour la gloire de Dieu, la convoitise est de l’ordre du péché. Elle ne vient jamais de Dieu. Car il y a en elle l’idée de désirer ardemment ce qui ne nous appartient pas.

Chair : sarx – corps, nature humaine, matérialité ; C’est la vie propre de l’homme séparé de Dieu. C’est la vie de l’âme dans son opposition à la vie de l’Esprit. Dans notre texte, il y a aussi l’idée de la nature animale avec des envies qui incitent au péché.

Orgueil : alazoneia- vantardise, spectacle, étalage arrogant, ostentation. Le contexte suggère une présomption impie et vide qui se fie à la stabilité des choses terrestres.

Relisons notre texte à la lumière des notions définies plus haut.

Le Père dit : Ne préférez pas, ne prenez pas plaisir dans l’ordre mis en place par les hommes, ni dans tout ce qu’il propose comme produits (pensées, principes, valeurs, objets, etc.)

L’idée de préférence révèle la possibilité de choisir entre au moins deux options. Ici il est clair que le choix que tout homme est appelé à faire est entre le royaume de Dieu et Babel (le royaume que Lucifer bâtit à travers les hommes).

L’homme est du fait de sa nature adamique, dominé par son âme et sa chair. Du point de vue de Dieu, il est mort. Il est du monde et il aime naturellement ce qui est dans le monde. Il fait un étalage arrogant des richesses et des possessions à sa disposition. Il met sa confiance en lui et dans les choses du monde qui sont pourtant passagères. Il est dominé par les passions et désirs qui sont dans sa chair.

L’homme naturel n’a pas en lui l’amour de Dieu. Compte tenu de ce qu’il est spirituellement mort et dominé par Satan, il ne connaît pas Dieu; il n’est pas en communion avec le Père et le Fils par le Saint-Esprit.

Le Père n’a pas prévu de recycler la nature adamique qui règne sur nous. Son plan est la création d’un homme nouveau. C’est la raison pour laquelle Jésus a été fait homme et qu’il est allé à la croix.

L’homme rebelle doit mourir afin que l’homme nouveau vive.

Si notre conversion est authentique, nous avons été mis à mort avec Christ. Le Père a recréé notre esprit à partir de celui de Jésus – le Premier né de la nouvelle création. La chair avec ses passions et ses désirs a été crucifiée (Galates 5 :24).

Par la vie de Dieu que nous avons reçue, nous marchons en nouveauté de vie.

La séparation d’avec le monde, sa sagesse, ses principes, et ses valeurs est un processus que le Saint-Esprit met en œuvre dans la vie du chrétien. On ne le dira jamais assez : si notre esprit est de la même nature que l’Esprit de Jésus parce que notre conversion était authentique, un travail doit se faire dans notre âme pour que nous possédions pleinement ce que le Père nous donne en Jésus.

La vielle nature nous a enseigné à vivre de manière mondaine. Maintenant que nous sommes enfants de Dieu et citoyens du ciel, nous devons désapprendre tout ce qui vient du monde pour revêtir Christ.

Au fur et à mesure que nous allons en profondeur dans les choses spirituelles, nos yeux s’ouvrent; nous comprenons l’urgence de nous séparer du monde et des choses qui sont dans le monde.

Si les montagnes et les collines ne sont pas abaissées, si les vallées ne sont pas comblées, et si les chemins tortueux ne sont pas redressés, nous ne verrons jamais la gloire de Dieu. À contrario, lorsque nous faisons ce qui convient pour préparer le chemin du Seigneur, il nous fait aller de gloire en gloire.

L’orgueil, la mondanité, la séduction, l’impudicité, les addictions et les choses semblables que nous trouvions normales, nous apparaissent dans leur laideur. Celui qui est en Christ est une nouvelle création, les choses anciennes sont passées; voici toutes choses sont devenues nouvelles.

À qui va en réalité la gloire ?

Voici une question que nous devons constamment nous poser lorsque nous opérons des choix de vie. Car il dit : et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père (Colossiens 3 :17; LSG).

Jésus déclare qu’il n’est pas du monde et que nous ne sommes pas du monde (Jean 17). Conséquemment, chaque fois que nous nous conformons au monde (le siècle présent) – nous abandonnons Dieu. Nous manifestons l’image et la gloire de Satan.

Jésus venu du ciel a manifesté l’image et la gloire de Dieu en tout temps. Il a tracé le chemin que nous devons suivre. Si nous cherchons à plaire aux hommes parce que la gloire qu’il donne nous importe, nous manquerons les richesses du ciel. Les pensées du Père sont infiniment au-dessus de celles du monde. Nous ne pouvons pas copier le monde et demeurer dans la communion avec Dieu. Car il est Saint.

Comment briser la puissance de l’orgueil et de la convoitise ?

Jésus a détruit à la croix la puissance de la mort et du péché. La justice de Jésus nous a été imputée par la foi. Et la nature de Dieu a été placée dans notre esprit. La grâce de Dieu nous garde du péché et de la maladie. Nous avons en Lui la puissance pour marcher dans la victoire.

Plus nous réalisons ce qui s’est fait à la croix et qui nous sommes en Lui, plus nous dominons Satan. Le Père l’a placé sous nos pieds.

Laissons-nous transformer par le renouvèlement de notre intelligence et nous manifesterons de manière consistante la vie de Dieu.

L’importance de l’amour de Dieu

Il est en opération en nous selon la mesure de la parole qui est en nous. Celui qui aime Dieu évitera aisément les pièges du monde. Il verra ce que les autres ne voient pas. Il mettra un accent particulier sur la beauté intérieure plutôt que sur ce qui est apparente – sur le corps.

Si l’amour de Dieu n’est pas en nous, nous n’aurons pas part avec Lui. Car, nous ne Lui appartenons pas.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Éphésiens 2 – Autrefois morts dans le péché et vivants maintenant en Christ
  • Lire Jean 17 – Soyons attentif à ce que Jésus dit au sujet du monde
  • Lire Romains 12 :1-2; Pierre 3 :1-6; 1 Timothée 2:9; Ésaïe 3 :16-26
  • Quel ajustement faire pour prioriser l’édification de notre intimité avec Dieu à travers les Écritures et la prière ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, ouvre mes yeux sur les trésors de la nouvelle création afin que je ne cherche pas les contrefaçons du monde. Tu es la Vérité et ma Source. Gloire à Jésus, je suis pleinement comblé.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW