fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditations du Vendredi 13 mai 2022

Pensée : Les juifs disaient suivre Moïse. Jésus leur dit la vérité « nul de vous n’observe la loi ». Ceux qui reçoivent leurs gloires les uns des autres plutôt que de Dieu, seront rarement en accord avec le Saint-Esprit. Quand ils pensent être riches, habillés, et en bonne santé, Jésus dit qu’ils sont pauvres, nus et malades. Que Dieu nous délivre de l’aveuglement spirituel. Et que personne ne continue de vivre dans le mensonge. Ce serait terrible de quitter nos tentes dans ces conditions. Revenons à Dieu de tout notre cœur et recevons de Lui l’instruction pour vivre dans la vérité et la lumière. La clé c’est de demeurer en Lui (en fait, il est question de demeurer dans sa parole). Nous le dirons encore parce que le Saint-Esprit recherche la sanctification de son peuple.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 7 :19-24; LSG

« 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir? »

Jean 7:19; LSG

Le souverain sacrificateur, les principaux sacrificateurs, les anciens d’Israël et la majorité du peuple se disaient disciples de Moïse, gardiens et observateurs de la loi, enseignants et conducteurs des aveugles. Selon leur estimation, ils marchaient droitement devant Dieu. C’est la raison pour laquelle ils rejettent le ministère de Jean (le messager de l’alliance – Malachie 3 :1) et celui de Jésus.

Ce que nous pensons ou disons de nous n’est pas le plus important. C’est ce que le Père dit de nous qui compte. Selon le ciel personne de ceux qui en veulent à la vie de Jésus n’observe la loi. Eux, ils pensaient l’observer.

Ce schéma s’est reproduit plusieurs fois en Israël – aussi bien dans le royaume du Nord que dans celui de Juda. Les prophètes envoyés par l’Éternel ont été rejetés, lapidés et parfois tués. À chaque fois, le peuple estimait être dans la vérité.

Les conséquences de la rébellion contre Dieu peuvent être graves, irréversibles.

En 722, le royaume du Nord est détruit par l’Assyrie et ils sont déportés. En 586, le royaume de Juda est détruit par Babylone et ils sont déportés.

Un homme qui mérite d’être repris, et qui raidit le cou, sera brisé subitement et sans remède (Proverbes 29 :1; LSG).

Que personne ne s’oppose de cette manière au Saint-Esprit. Apprenons à nous soumettre à sa parole même si cela signifie de gros changements dans nos vies. Ne nous mentons pas à nous-mêmes en disant que tout va bien et que nous faisons ce qui plait au Seigneur. Celui qui met de côté la parole ou qui la fait dire ce qu’elle ne dit pas, ou qui retranche et ajoute selon les circonstances, peut-il vraiment avoir l’appui du Saint-Esprit?

Ce qui est attendu de nous c’est un profond respect pour Dieu et pour sa Parole. Car, il est Dieu et nous sommes supposés le suivre. La nouvelle création suit naturellement le Saint-Esprit. Elle a la pensée de Jésus et elle désire ardemment accomplir ses desseins. C’est ce que nous sommes au-dedans de nous. Censurons notre âme et notre corps. Et apprenons-leur à se soumettre à l’Esprit de Dieu.

« 20 La foule répondit: Tu as un démon. Qui est-ce qui cherche à te faire mourir? »

Jean 7:20; LSG

L’ignorance est mère de bien de choses scandaleuses. En raison de leur méconnaissance de Dieu, des Écritures et du Saint-Esprit, le peuple met sur Jésus rien de moins que l’étiquette de « démon ». Celui qui ne connaît Dieu commettra souvent cette même erreur. Il appellera ce qui est de Dieu « démon » et il fera bon accueil à Satan déguisé en ange de lumière.

S’il est vrai que les serviteurs de Satan sont capables de faire des miracles étonnants, celui qui vit dans la présence de Dieu saura faire la différence entre l’onction qui coule dans ce serviteur des ténèbres et l’onction qui vient de l’Esprit de Dieu. La nouvelle création sait faire cette différence.

Car Dieu nous apprend à faire la distinction entre ce qui est saint et ce qui est impur. Les serviteurs du diable ne peuvent pas s’empêcher d’aller au-delà de la Parole. Ils y retranchent ou ajoutent constamment. Ils ne se tiennent pas dans la vérité. Leur nature est corrompue et ils agissent naturellement contre Dieu et sa parole.

En demeurant dans la Parole, nous saurons les reconnaître. Le Saint-Esprit nous donne le discernement des esprits – la capacité de reconnaître la nature des esprits à l’œuvre dans une personne ou une situation.

Gardons-nous d’attribuer au diable les œuvres du Saint-Esprit. Lorsque nous ne comprenons pas quelque chose, allons auprès du Père pour poser la question. Si nous cherchons de tout notre cœur, la réponse viendra à nous. Car celui qui demande reçoit, celui qui cherche trouve, et la porte sera toujours ouverte à celui qui frappe. C’est notre responsabilité de prendre le temps de sonder les Écritures et de poser des questions précises au Père. Que le désir de Lui plaire nous pousse toujours plus loin dans les eaux profondes du Saint-Esprit. C’est l’environnement naturel de la nouvelle création. Nous ne sommes pas d’ici. Nous sommes du ciel. Et ce que nous faisons étonne ceux qui ne connaissent pas les voies de Dieu.

« 21 Jésus leur répondit: J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. 22 Moïse vous a donné la circoncision, -non qu’elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches, -et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. 23 Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat? 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. »

Jean 7:21-24; LSG

Un des reproches faits par les juifs à Jésus était le fait qu’il faisait des guérisons et des délivrances le jour du sabbat. Selon eux, Jésus violait la loi de Dieu.  La réponse de Jésus ici est « vous jugez selon les apparences ». Ailleurs, Jésus avait dit être Maître du sabbat. Jésus ne pouvait pas violer le Sabbat dans l’exercice d’un travail que le Père Lui avait confié.

De la même manière que la circoncision d’un garçon un jour de sabbat n’était pas violation du sabbat, parce qu’elle obéissait à l’ordre de circoncire le huitième jour, Jésus qui guérit et délivre le fait sous la couverture de la loi de Dieu qui proclame la liberté de tous puisque nous sommes dans l’année de grâce du Seigneur.

Il avait pourtant proclamé cette merveilleuse loi dans toutes les villes où il allait : « 18 L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, 19 pour publier une année de grâce du Seigneur. » Luc 4 :18-19; LSG.

Les juifs ne comprennent pas parce qu’ils ont abandonné la direction de l’Esprit de Dieu depuis longtemps. Moïse était conduit par le Saint-Esprit. Josué avait appris à le connaître et à se soumettre à Lui. David et les autres prophètes avaient appris à suivre la nuée. Lorsque Jésus marche sur la terre, ceux qui sont dans la chaire de Moïse, ont abandonné ses voies depuis longtemps. La majorité s’oppose violemment à Jésus. C’est normal qu’ils ne comprennent pas la loi en vertu de laquelle Jésus faisait les choses le jour du sabbat sans pour autant le violer.

Il est impossible de juger selon la justice si nous sommes remplis de l’esprit du monde.

L’homme naturel ne reçoit pas les choses de Dieu. Alors qu’il pense être juste, Dieu dit qu’il est perdu. Quand il dit être dans la lumière, le Père ne voit que des ténèbres autour de lui; quand il pense être riche, vêtu et en bonne santé, le Père dit qu’il est pauvre, nu, et malade. Ô que nous avons besoin de secours de l’Esprit de notre Dieu pour voir… Dieu vient au secours de ceux qui désirent de tout leur cœur faire sa volonté. Ceux-ci ont compris le sens de la croix. Il est question de mourir à nous-mêmes (le vieil homme) afin que celui qui descend du ciel prenne toute la place.

Celui qui est d’en haut ne juge pas selon les apparences. Il ne s’appuie ni sur ses émotions ou son intelligence, ou sur le monde. Il n’a d’égards que pour les Écritures. Il sait qu’ils sont le moyen par lequel Dieu manifeste sa gloire dans nos vies et dans le monde.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Genèse 17 :10-14
  • Lire Lévitique 12 :3; Luc 1 :59; 2 :21; Philippiens 3 :5
  • Lire Matthieu 12 :1-8

Requêtes

Père, apprends-moi à m’attacher à Toi et à faire ta volonté. Tu es mon Dieu; et je suis ton ouvrage.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW