fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Pensée : Ce n’est pas pour sa gloire personnelle que Jésus a parlé dans ces temps qui sont les derniers. Il a élevé Celui qui est la Source de TOUT. Il s’est tenu dans la vérité malgré les menaces des juifs. Par le Saint-Esprit, il nous enseigne à aimer la vérité.  Celui qui aime Dieu et qui recherche la vérité. Avancera toujours en gloire et en autorité. Car Dieu nous a appelés à son règne et à sa gloire.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 7 :10-18; LSG

« 10 Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret. »

Jean 7:10; LSG

C’était le désir de Jacques, Jude, Simon et Joseph les petits frères de Jésus qu’il monta publiquement à Jérusalem. Bien qu’ils ne crussent pas qu’il fut l’OINT de l’Éternel, le prophète annoncé par Moïse et les autres, ils avaient leur idée sur la manière de gagner les foules à sa suite.

Méfions-nous des avis, commentaires, suggestions ou recommandations des personnes qui ont des valeurs différentes des nôtres. Si nous aspirons à être conduits par le Saint-Esprit, nous allons devoir prendre du recul par rapport à tout ce que notre entourage ou le monde peut nous faire comme propositions. Jésus monte en secret parce que son temps n’est pas encore venu. Ce sont dans les temps et les saisons de notre Dieu que nous voulons marcher.

Celui qui se lève et va alors qu’il n’a pas obtenu la validation du Saint-Esprit ne gardera pas la paix lorsque les vents vont se lever. Ce n’est qu’une question de temps, il viendra encore sur nos vies des choses difficiles – Satan n’est pas enchaîné. Ainsi, la pluie va tomber; les torrents viendront encore; les vents vont souffler et se jeter contre notre maison. Puissent toutes ses intempéries nous trouver ancrés dans la confiance que nous avions écouté sa voix pour partir.

« 11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient: Où est-il? 12 Il y avait dans la foule grande rumeur à son sujet. Les uns disaient: C’est un homme de bien. D’autres disaient: Non, il égare la multitude. 13 Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs. »

Jean 7:11-13; LSG

Les juifs recherchent Jésus pour le neutraliser. Ils s’en prennent aussi à toute personne qui s’intéresse à sa vie et à ses enseignements. Pour leurs intérêts égoïstes et terrestres, les religieux du temps de Jésus ont combattu la lumière. Ils se sont dressés contre la vérité. Ils ne voulaient pas du royaume de Dieu et ils empêchaient quiconque voulait entrer d’aller à Jésus.

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. L’esprit de la religion combat férocement la vérité partout où le Saint-Esprit la plante. Il y aura donc toujours une division parmi le peuple. N’attendons pas que tous soient d’accord sur une question pour obéir à ce que le Saint-Esprit nous donne comme ordre. C’est individuellement que le Père traite avec les hommes.

Nous sommes entrés dans ce monde seul; il nous a donné le libre arbitre pour que nous ayons l’indépendance de nos décisions; lorsque nous partirons de la terre, c’est seul que chacun de nous rencontrera Dieu. Apprenons à faire fi de la pression du monde pour penser et agir par nous-mêmes. Allons où il conduit indépendamment de ce que pensent ou disent les gens. Les enfants de Dieu sont conduits par le Saint-Esprit. Ils savent que Jésus est venu dans le monde non pas pour apporter la paix, mais l’épée. Il sépare la lumière des ténèbres. Il détruit les œuvres du diable.

Nous ne recherchons pas la paix avec les hommes au détriment de la vérité. Nous préférons Jésus à notre père, notre mère, notre époux, notre épouse, nos enfants, nos frères et sœurs, etc.

Nous savons qu’il est impossible de plaire à Jésus et au monde en même temps. La nouvelle création est préoccupée par les choses d’en haut. Sa gloire vient de Dieu et non pas des hommes.

« 14 Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. »

Jean 7:14; LSG

Les menaces des juifs ne dissuadent pas Jésus de continuer de remplir le mandat que le Père Lui a confié. Notre Père travaille toujours; nous aussi il faut que nous travaillions. Ne cédons devant aucune menace. La parole de la vérité doit être annoncée. Ce qu’il nous a confié comme tâches doit être accompli; même au prix de nos vies. Sommes-nous meilleurs qu’Étienne qui a été lapidé à Jérusalem alors qu’il rendait témoigne à la vérité ? Tous nos aînés qui font partie de la nuée des témoins sont allés jusqu’au bout.

Ce n’est pas par orgueil ou par présomption que Jésus continue de faire le ministère malgré les menaces des juifs. C’est par obéissance à Dieu qui est au-dessus de tous. Il nous a dit de ne pas craindre ceux qui ne peuvent rien faire de plus quand bien même ils auraient détruit nos corps. Celui que nous devons craindre c’est Dieu. Nous devons obéir lorsqu’il a parlé.

Comme Daniel en son temps, qui invoqua Dieu avec des fenêtres ouvertes alors que c’était interdit, Jésus ne se cache pas pour enseigner. Il monte au temple pour le faire publiquement.

« 15 Les Juifs s’étonnaient, disant: Comment connaît-il les Écritures, lui qui n’a point étudié? 16 Jésus leur répondit: Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. »

Jean 7:15-16; LSG

Jésus-Christ n’a pas été comme Paul au pied d’un Rabbin de renom. C’est son Père qui Lui a fait connaître les choses merveilleuses qu’il donnait à ceux qui allaient vers Lui. C’est par révélation qu’il connaissait les choses profondes de Dieu.

Gloire soit rendue à Dieu pour le Saint-Esprit. Il connaît le sein du Père. Celui qui habite dans notre esprit connaît toutes choses. Il nous donnera les trésors du ciel si nous mettons en premier le royaume de Dieu.

Ces choses ne sont pas pour ceux qui sont remplis de l’amour du monde et des choses qui sont dans le monde.

Pour l’homme naturel, le langage de Dieu n’est que folie. Pour nous qui avons cru en Jésus, c’est la vie, la joie et la paix – l’abondance en Dieu par Jésus-Christ.

« 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. 18 Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. »

Jean 7:17-18; LSG

Celui qui veut plaire à l’Éternel sondera les Écritures pour chercher sa volonté. Il ne se donnera pas de paix tant qu’il n’aura pas trouvé de réponse satisfaisante. Il ira vers le Maître comme Nicodème est allé cette nuit-là et il a entendu des paroles qui l’ont sauvé. N’était-il pas en compagnie de Joseph d’Arimathée au moment où on ensevelit notre roi ? Celui qui recherche de tout son cœur trouvera la vérité. C’est une loi spirituelle.

Beaucoup ne veulent pas chercher parce qu’ils ne veulent avoir à changer leurs vies. Car la vérité nous mettra toujours en demeure d’abandonner la couverture du mensonge dans lequel nous avions appris à nous draper.

Parfois, c’est consciemment que les hommes optent pour le mensonge. En effet, tout ce qui n’est pas ancré dans les Écritures est un mensonge. Tôt ou tard nous devrons le reconnaître et donner gloire à Celui qui vit éternellement.

La vérité est sœur de la gloire qui vient de Dieu. Elle amène la liberté dans la vie de celui qui l’embrasse. Elle peut apporter du trouble aussi. Car en prenant fait et cause pour la vérité, nous devenons ennemis de ceux qui aiment le mensonge. Ne vous étonnez pas si vos amis vous abandonnent. La lumière et les ténèbres ne font pas bon ménage.

Celui qui vit dans le mensonge est mal à l’aise en présence de la vérité ou de la lumière.

La doctrine de Jésus vient d’en haut. Il la proclame pour la gloire de Dieu et non pas pour sa gloire personnelle. La doctrine qui vient d’en haut excite la colère des démons. Elle crée des problèmes autant à celui qui la proclame qu’à celui qui la reçoit. C’est une épée que Jésus est venu apporter dans le monde. N’ayons pas peur de souffrir pour sa parole.

La clé pour échapper aux pièges du diable c’est de rechercher la gloire de Dieu. Celui qui cherche à plaire à Dieu se garde de l’injustice. Il ne pratique pas volontairement de péchés. La parole de Dieu le garde.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Matthieu 7 :24-27
  • Lire Matthieu 10 :34-39
  • Lire 1 Corinthiens 10 :31-33

Requêtes

Père, apprends-moi à m’attacher à Toi et à faire ta volonté. Tu es mon Dieu; et je suis ton ouvrage.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW