fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 1/1/2022

Pensée: Quel est le moteur de nos vies ? Sur quoi se fondent nos décisions ? Est-ce que c’est l’Esprit de Dieu qui nous anime ou bien c’est celui du diable? Jésus reprend sévèrement Pierre parce qu’il s’est laissé utilisé, à son insu par Satan. Il s’est opposé au plan de Dieu. Le chemin choisi par el Père troublera très souvent notre chair au premier abord. Acceptons de le suivre malgré les pertes apparentes que nous enregistrons. Si nous sommes insensés pour les hommes, nous sommes sages pour Dieu. Il glorifiera son Nom à la fin. Personne ne perd en suivant Jésus jusqu’au bout.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 16:21-28; LSG

21 Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour.

Matthieu 16:21; LSG

Jésus-Christ n’a pas fait connaître à ses disciples qu’il allait mourir à Jérusalem au début de son ministère terrestre. C’est vers la fin qu’il commence à leur dire ouvertement ce qui allait se passer à Jérusalem. Plusieurs l’avaient suivi parce qu’ils espéraient qu’il allait détruire l’oppresseur romain et restaurer la royauté de David.

Ils étaient tellement focalisés sur son règne terrestre que même après la résurrection, ils lui demanderont si le temps était venu d’établir le règne de Dieu “6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent: Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël? 7 Il leur répondit: Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.” Actes 1:6-7; LSG.

Le Père nous conduit de façon progressive. Lorsque nous avons assimilé la notion 1, il nous enseigne la notion 2; lorsque nous avons assimilé la notion 2, il nous enseigne la notion 3, ainsi de suite.

Il y a des choses qu’il voudrait nous faire connaître, mais parfois nous ne sommes pas encore capable de les porter. Ce qui est vrai c’est que les gens progressent à des rythmes différents sur l’échelle (de Jacob) de la croissance spirituelle. Je l’appelle échelle de Jacob parce que lorsque nous recevons la révélation que Jésus-Christ donne par son Esprit, il y a dans nos vies une activité nouvelle des anges. Jésus-Christ qui est au bout de l’échelle nous attire continuellement vers Lui – vers le haut. Nous grandissons continuellement.

La stature parfaite de Christ est le but du Père dans nos vies.
Qu’avons-nous fait de la dernière révélation que le Père nous a fait connaître ?

22 Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas.

Matthieu 16:22; LSG

Pierre n’aime pas ce qu’il entend. Ce que Jésus-Christ leur fait connaître des desseins de Dieu ne fait pas son affaire. Il n’a pas abandonné son entreprise de pêche pour suivre un Rabbi qui allait finir exécuté à Jérusalem. Bien souvent nous n’aimons pas ce que le Saint-Esprit nous dit de la part du Père. Nous fermons nos oreilles et nos yeux.

Nous demandons au prophète de ne plus prophétiser. À Jérusalem, le roi et le peuple avaient jeté Jérémie dans un puits pour le tuer parce qu’ils n’aimaient pas ce qu’il leur disait de la part de Yahweh. Se rendre au roi de Babylone et accepter d’être conduits comme esclaves …jamais!!!

Au cours des siècles Israël et Juda ont persécuté et/ou tuer ceux qui leur portaient des messages difficiles de la part de Dieu. Comment réagissons-nous lorsque le Saint-Esprit nous interpelle avec instance sur un aspect de nos vies à changer ?

23 Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.

Matthieu 16:23; LSG

Jésus répond d’une manière qui peut nous surprendre. En effet, son langage ne nous est pas familier. Comment s’adresse t-il à Satan alors qu’il est en train de s’entretenir avec Pierre ? Le terme traduit scandale signifie le déclencheur d’un piège (le mécanisme fermant un piège sur la victime sans méfiance).

Sans le savoir Pierre a été animé par l’esprit de Satan qui règne sur le monde. Remarquons que Jésus dit que ses pensées sont celles des hommes et non celles de Dieu. Tout ce qui vient de ce monde porte la marque du diable. La sagesse, la philosophie, la science, les traditions du monde portent la marque du diable qui est le prince de ce monde. Faisons attention à la pensée que nous vocalisons. Si elle n’est pas inspirée par le Saint-Esprit, il se peut qu’elle vienne de celui qui manipule et trompe les hommes.

L’homme coupé de Dieu ne peut rien produire d’agréable à Dieu. Car coupé de Dieu, on ne connaît pas Sa Volonté. Impossible de faire selon le modèle qui descend du ciel. Nous parlerons encore du modèle qui descend du ciel parce que le Père n’accorde aucune importance à ce qui vient de la terre. Il est Dieu, nous devons copier ce qui de chez Lui. Pour ce qui est de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ, le Père n’avait pas l’intention de changer ses plans pour le rachat de l’homme.

Chaque fois que nous accueillons un conseil qui vient du diable, nous dressons devant nous un piège dans lequel nous ne tarderons pas à tomber. Tant que ses autels sont maintenus debout dans nos vies, il garde la possibilité de nous frapper ou de nous limiter.

Avons-nous résolu de nous séparer du monde pour nous conformer à ce que le Père dit ? Le Père ne cherche pas à dire des choses qui chatouillent nos oreilles, il continuera de nous conduire dans le chemin de la vie. Soyons donc prêts à entendre des choses qui vont bousculer notre confort, nos habitudes, des choses qui vont troubler notre chair. Le Père recherche notre plus grand bien. Il nous aime d’un amour extraordinairement grand.

24 Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. 25 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.

Matthieu 16:24-25; LSG

Que signifie renoncer à soi-même? C’est renverser l’autel du moi dans nos cœurs. C’est renoncer à diriger sa propre vie. C’est renoncer à nos projets et plans personnels. Celui qui renonce à lui-même, vit pour Dieu. Il ne poursuit plus ses propres rêves, mais il embrasse ceux que le Père lui donne. Du point de vue du monde, renoncer à soi-même c’est perdre sa vie.

Il y a un mensonge que Lucifer a vendu aux hommes; c’est le fait de croire que l’homme peut tout seul trouver le chemin du bonheur et de la plénitude. Les Écritures nous enseignent que seuls ceux qui sont en Jésus sont libres; car le monde entier gît sous le malin (1 Jean 5:19). La vie que nous trouvons en Jésus-Christ est celle que le Père a planifiée. En dehors de Lui, il est impossible de trouver cette vie. L’homme ne connaît pas le chemin des choses qui sont cachées en Dieu.

Se charger de sa croix c’est accepter les tribulations liées au fait de marcher sur le chemin étroit. En dehors de Jésus, on marche sur la route large. Le monde ne combat pas ce qui lui appartient. À partir du moment où une personne choisit de renonce à lui-même pour suivre Jésus, il entrera en opposition frontale avec le monde. Ceux qui n’ont pas été préparés à résister à la violence des chocs, vont renoncer à avancer. Ils vont tôt ou tard retourner à leur vomis.

C’est à la croix que l’homme naturel est mis à mort. Si nous avons entendu l’Évangile de Christ, nous sommes certainement passé par la croix. Nous comprenons que c’est le lieu de la mort de la chair avec ses passions et ses désirs. C’est le lieu où Satan perd son pouvoir sur nos vies. C’est le lieu où Jésus est couronné Seigneur dans nos vies.

Il n’est pas seulement Celui qui nous sauve de la mort et du péché, mais il est Celui qui vit comme Roi et Seigneur dans nos cœurs. Ce n’est plus nous, mais c’est Lui. Si le monde, un système religieux, ou un homme a plus d’importance dans nos vies que Jésus-Christ, nous devons nous poser la question de savoir si nous avons suivi les étapes clairement énoncées. Et s’il est Seigneur, pourquoi ne faisons-nous pas ce qu’il dit ?

Note: Le malaise que nous ressentons lorsque le Saint-Esprit nous convainc de péché se change en un sentiment de grande joie et de soulagement lorsque nous nous repentons. L’obéissance apporte un fraicheur de la part de l’Éternel.

La rébellion nous garde dans les chaines du diable. Notre place c’est dans sa présence. Il veut que nous soyons saint(e), pur(e) et irrépréhensible.

26 Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme? ou, que donnerait un homme en échange de son âme? 27 Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.

Matthieu 16:26-27; LSG

L’enjeu est bien plus important que ce que l’on nous a dit. Celui qui vit par lui-même et pour lui-même perdra son âme. Laissé à lui-même, l’homme ne peut pas trouvé les choses cachées de Dieu. Il reste piégé dans les structures du diable. Plusieurs ne savent pas qu’ils sont en route pour l’enfer.

Le réveil est brutal lorsqu’ils quittent leur corps. Ils ont vécu pour les richesses de ce monde au mépris des avertissements du Saint-Esprit. Ils ont fait leur propres affaires alors que le Père appelait tous les hommes à venir à Jésus-Christ. Jésus ne veut pas seulement être notre Sauveur. Il veut être notre Seigneur. La profondeur de cette notion n’a pas encore été bien enseignée dans nos églises dites modernes.

Mais Dieu ne changera pas le modèle qui descend du ciel par celui que nous lui proposons. Il ne l’a jamais fait, il ne le fera pas. Sa grâce nous appelle pendant qu’il est encore temps à sortir de notre sommeil pour vivre comme Jésus a vécu.

Notre âme est ce que nous avons de plus cher. L’Éternité est long – en fait c’est infini. Pouvons-nous imaginer vivre pour toujours dans un endroit où Dieu n’est pas présent. Dans un lieu de tourment ? Qu’est-ce que 100 ans en comparaison à l’éternité ?

Bienaimés décidons de renoncer complétement à nous-même pour saisir la vie que le Père a planifiée pour nous. Il est rempli d’amour pour chacun de ceux qu’il a créés. Le vrai bonheur et la liberté sont dans les voies qu’ils a tracées. Que personne ne nous ravisse de ce trésor qui est notre héritage en Jésus.

28 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans son règne.

Matthieu 16:28; LSG

Après la résurrection Jésus a expliqué à ses disciples que tous pouvoirs lui ont été dans ciel et sur la terre par le Père. Ils ont été témoins de sa victoire extraordinaire sur l’empire de Satan. La résurrection de Jésus marque le début de son règne. À la pentecôte, nombreux ont vu venir son Esprit avec une puissance merveilleuse. Jean le dernier des apôtres l’a vu dans une glorieuse vision alors qu’il était sur l’île de Patmos. Il a vu la gloire de Celui qui est dès le commencement. Il a vu l’adoration dans le ciel et comment il a reçu des mains du Père le livres scellés des sept sceaux (Apocalypse 4 et 5). Il l’a vu venir avec ses armées pour détruire le faux prophète et l’antichrist (Apocalypse 19).

Ceux qui ont tout abandonné pour le suivre ont vu sa gloire. Alors que nous suivons leurs traces, nous verrons également sa gloire. Il a fait la promesse de se manifester à celui qui l’aime. Attendons-nous à voir Jésus à œuvre dans nos vies. Il ne change pas. Gloire à Dieu.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire 1 corinthiens 1 et 2
  • Lire Apocalypse 1:1-8
  • Quel ajustement faire dans ma vie dans cette saison afin que Jésus prenne toujours plus de place ? – Selon Jésus, nous ne sommes conséquent ou logique si nous l’appelons Seigneur tout en piétinant sa Parole. Il attend de ses disciples qu’il fasse ce qu’il leur commande.

Requête

Père, donne-moi la force de porter ma croix et de suivre Jésus. J’ai choisi de renoncer à tout pour recevoir ce que tu me donnes. Je t’appartiens Ô mon Dieu.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW