fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 24 septembre 2022

Pensée :  Tant que l’homme garde le contrôle de sa vie, la plénitude en Dieu est impossible. Il est de notre responsabilité de nous arranger en dessous de sa main puissante et d’agir par son Esprit pour vaincre. Celui qui nous combat essayera encore de nous couper de notre source. Si nous abandonnons la parole de la vérité, nous ne pourrons pas résister aux assauts des ténèbres. Soumettons-nous à Dieu et apprenons à vivre dans la paix les uns avec les autres. Dieu fera ce qu’il a convenu de faire si nous allons jusqu’au bout des choses qu’il nous montre. Persévérons !!! nous sommes plus proches de la victoire qu’il y a quelques semaines ou mois. Dieu est fidèle.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Pierre 5 :5-14; LSG

« 5 De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. »

1 Pierre 5:5; LSG

Se soumettre : il y a là l’idée de se place ou de s’arranger en dessous d’une autorité.

Humilité : C’est le fait d’avoir une idée juste de sa personne. Celui qui est humble se garde de s’élever au-dessus ou de s’abaisser en dessous de ce que le Père dit de lui.  

Les jeunes pleins de vie, avides de nouveautés, et beaucoup plus connaissant que leurs parents des nouvelles technologies et des articles qui sont dans le monde, vont avoir tendance à ne pas écouter les cheveux gris ou les anciens.

L’apôtre demande donc expressément aux jeunes de se ranger en dessous des autorités désignées par Dieu dans l’église et au-delà de l’église dans les autres sphères de vie.

La soumission et l’obéissance à une bonne autorité sont des éléments essentiels pour garantir notre sécurité. Satan ne trouvera pas le moyen de nous accuser si nous apprenons à toujours nous positionner spirituellement sur le terrain de la vérité.

Celui qui manque d’humilité aura de grandes difficultés à se soumettre. Si nous sommes aux prises avec l’orgueil, la rébellion et les choses qui nous poussent à nous opposer et à ne pas nous soumettre, crions à Dieu.

Rappelons une fois de plus que la soumission est le fait de reconnaître et d’honorer l’autorité établie. Comme Daniel, notre frère, nous n’avons pas à obéir si l’autorité veut nous pousser à pêcher contre Dieu.

On se revêt de ce qui est proche de nous. Personne ne peut revêtir un vêtement qui serait hors de sa portée. Pour ce qui est de l’humilité, elle est dans l’esprit de la nouvelle création – là où se trouvent la joie, la paix, l’amour, la patience, la fidélité, etc. C’est lorsque notre intelligence est renouvelée que nous manifestons plus naturellement les choses qui sont en nous. Ceci n’est vrai cependant que pour ceux qui sont véritablement nés de Dieu.

Dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité : l’appel à l’humilité est aussi pour les anciens qui sont appelés à servir et non pas à dominer les brebis du Seigneur.

Dieu résiste aux orgueilleux : celui qui pêche se place sur le terrain où les lois spirituelles qui découlent de sa parole (qui est établie dans le ciel pour toujours) ne fonctionneront pas. Dieu n’est pas contre nous. Ce sont nos transgressions qui paralysent l’action de sa parole dans nos vies. L’idée de Dieu qui nous résisterait est vraiment liée à la perception que nous avons de la situation que nous avons-nous-mêmes créée. Tant que nous sommes dans le péché, il ne se passera pas grand-chose. Si nous nous repentons, le chemin est ouvert afin que l’Esprit de Dieu agisse avec puissance.

Dieu ne cesse pas de nous aimer lorsque nous pêchons. Sa parole est paralysée par le fait que nous avons quitté le lieu de la bénédiction pour aller sur le terrain de la mort. Celui qui entend la voix du Saint-Esprit reviendra de ses mauvaises voies. Et la loi spirituelle qui découle de la parole de Dieu qui est établie dans le ciel pour toujours agira en sa faveur. C’est nous qui décidons ce que sera notre expérience. Si nous sommes rebelles, nous ferons l’expérience douloureuse de la défaite, de la souffrance et de la mort. Si nous marchons dans l’obéissance, personne ne peut stopper la parole de Dieu de nous bénir.

« 6 Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable; 7 et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. »

1 Pierre 5:6-7; LSG

C’est à l’homme que revient la décision de s’arranger sous l’ordre de Dieu (se mettre sous l’autorité).

La main de Dieu représente sa force, sa puissance, sa capacité. Se mettre sous la main de Dieu c’est s’en remettre à Lui pour notre protection. C’est s’abstenir d’agir de manière charnelle afin qu’au temps convenable il déploie ses anges. Si nous luttons dans la chair, il ne reste plus de place pour l’Esprit de Dieu. Il aime avoir le contrôle total de la situation.

Ne manœuvrons pas dans la chair pour nous élever. Ne menons pas de batailles contre la chair et le sang, si nous voulons l’élévation qui vient de Dieu.

Dieu prend soin de nous. Il est notre Père et nous sommes ses enfants. Faisons-Lui connaître les choses qui nous troublent et abstenons-nous de les porter. Le repos c’est reconnaître qu’il a tout accompli par Jésus et d’apprendre à le laisser faire. Parfois c’est parce que nous n’avons pas renoncé à agir par nous-mêmes dans le naturel que l’Esprit de Dieu n’arrive pas à agir.

Apprenons à Lui laisser toute la place. Laissons-nous conduire par Lui. Il nous indiquera les temps et les moments favorables pour aller à gauche ou à droite. Parfois, il faudra simplement demeurer dans le silence. Dans d’autres cas, il faudra faire pression sur la montagne ave cl parole de Dieu. Dieu nous donne sa sagesse.

« 8 Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. 9 Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. »

1 Pierre 5:8-9; LSG

Celui qui est sobre n’est pas intoxiqué par la pollution qui est dans le monde. Il a la conscience claire pour discerner quelle est la volonté de Dieu. Celui qui veille ne dort pas. Il est en alerte; prêt à agir selon l’évolution de la situation qu’il observe. Nous ne pouvons pas nous permettre d’ignorer ce que fait le diable dans le monde. Nous devons utiliser le discernement des esprits pour l’identifier lorsqu’il approche.

Le diable n’arrêtera pas de manœuvrer pour voler, détruire ou tuer. C’est ce qu’il fait continuellement. Puisque notre ennemi ne dort pas, pourquoi nous assoupir ? ne suivons pas le train du monde. Celui se conforme au monde est en position de grande faiblesse. Il ne saura pas repousser les attaques du diable contre sa vie. Parfois, il ne verra même pas ce qui se passe. Il cherchera dans le naturel ce qui vient directement du monde spirituel.

Résister au diable c’est choisir de se soumettre à la Parole de Dieu. Son objectif est de nous séparer de la Parole qui est la source de notre force : Dieu a-t-il réellement dit: vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? (Genèse 3 :1) – ici se trouve le schéma par lequel il agit encore et encore. C’est un expert en tromperie. Son objectif est de nous pousser à la faute. Marchons par le Saint-Esprit et nous écraserons sa tête encore et encore.

« 10 Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 11 A lui soit la puissance aux siècles des siècles! Amen! »

1 Pierre 5:10-11; LSG

Ce sont ceux qui font le choix d’obéir malgré l’adversité qui grandissent. Les épreuves ne sont pas le fait de Dieu; s’il permet les épreuves, c’est parce qu’il nous a préparés. Celui qui a appris traversera victorieusement toute situation. Car il nous a créés pour régner avec Lui. De la même manière que l’or est purifié avec le feu, les enfants de Dieu sont rendus parfaits dans leur marche par les choses qui se passent dans leur vie. Le Père tourne en notre avantage les choses que le diable envoie contre nous. Gloire à Dieu, nous ne pouvons pas perdre. Tant que nous demeurons soumis, nous sommes inébranlables.

Celui qui néglige l’obéissance demeure un bébé. En raison de son ignorance i lest malmené dans la vie par le diable. Il souffre non pas parce que Dieu ne l’aime pas, ou n’est pas puissant; il souffre parce qu’il n’a jamais appris à se soumettre. Il n’est pas un adulte en Christ. Il souffre parce qu’il manque de connaissances.

« 12 C’est par Silvain, qui est à mes yeux un frère fidèle, que je vous écris ce peu de mots, pour vous exhorter et pour vous attester que la grâce de Dieu à laquelle vous êtes attachés est la véritable. 13 L’Église des élus qui est à Babylone vous salue, ainsi que Marc, mon fils. 14 Saluez-vous les uns les autres par un baiser d’affection. Que la paix soit avec vous tous qui êtes en Christ! »

1 Pierre 5:12-14; LSG

Pierre nous donne des précisions sur le lieu de l’écrit de l’épître et sur les personnes qui étaient avec lui. C’est Sylvain qui a écrit sous sa dictée. But : Dire à ses destinataires qu’ils sont dans la vérité. Souvent, nous pouvons nous demander si nous faisons la bonne chose, si nous avons pris la bonne décision. Si la foule est contre nous, si le chemin que nous suivons nous amène une multitude de désagréments, nous pouvons nous interroger.

Rappelons-nous que pour ce qui est de la vérité, elle est au bout d’un chemin qui n’est pas populaire. Très peu trouve le chemin de la vie a dit Jésus. Beaucoup essaieront d’entrer et ne pourront pas. Revenons donc aux Écritures pour vérifier et confirmer que nous sommes dans la vérité et allons de l’avant.

Babylone est le nom symbolique donné à Rome, la capitale de l’Empire romain où Pierre et Paul ont été mis à mort lors de la grande persécution contre l’église de Jésus du temps de l’Empereur Néron (54-68).

Sylvain est probablement Silas qui avait travaillé avec Paul. Marc est le fils de la sœur de Pierre. Celui qui a été utilisé par le Saint-Esprit pour écrire dans l’évangile qui porte son nom le témoignage de son oncle, Pierre.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Philippiens 4 :6-7
  • Lire Matthieu 11 :28-29
  • Lire Jacques 4 :7
  • Lire Luc 4 :3-12
  • Lire Éphésiens 6 :11-13
  • Lire Proverbes 18 :12; 16 :19; Michée 6 :8

Requêtes

Père, au nom de Jésus, apprends-moi à me décharger sur Toi de tout fardeau et soucis. Je veux combattre par le Saint-Esprit et non par la chair.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW