fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Développer une foi conquérante

Méditation du Mardi 21 Juin 2022

Thème 2 : Autorité et Foi sont intimement liées

Pensée 2: La foi est impossible là où le principe d’autorité n’est pas compris. L’autorité suprême appartient à Dieu qui l’a déléguée à ses fils à qui il a remis l’anneau de domination afin qu’ils le représentent. Tout le ciel se tient derrière eux pour établir les choses qu’ils proclament en son nom. Par les décrets de Dieu, il règlemente la « circulation » dans toutes les sphères de la vie des hommes. Celui donc qui comprend qu’il est agira avec audace, Jamais il ne lui viendra à l’idée qu’il est SEUL ou que les choses dépendent de lui. Méditons donc sur ces choses et agissons avec une grande assurance pour la gloire de Dieu. Il envoie ses nombreux anges donner des «amendes salées » aux rebelles et pour leur forcer la main. Il en sera dans nos vies et dans ce monde selon ce que notre Père a dit. Gloire à Jésus.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 8 :5-13 ; LSG

« 5 Comme Jésus entrait dans Capernaüm, un centenier l’aborda, le priant 6 et disant: Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant beaucoup. 7 Jésus lui dit: J’irai, et je le guérirai. »

Matthieu 8:5-7; LSG

Le Fils de l’homme a paru dans ce monde pour détruire les œuvres du diable. Toute forme d’oppression peut être liée au péché originel. En effet, avant la chute, l’homme vivait dans la paix; la mort n’avait aucun accès à lui.

C’est après la chute que les troubles émotionnels, les maladies, les infirmités et les différentes autres choses qui troublent l’homme sont entrées dans l’humanité.  Elles sont le fait de celui qui vient pour voler, détruire et pour tuer.

C’est toujours la volonté de Jésus de venir au secours de l’homme pour le délivrer de l’oppression du diable.

En tant qu’ambassadeur de Jésus, il est important de connaître ceci. Bien entendu, si les personnes oppressées ne veulent pas de l’intervention de Jésus, soit parce qu’elles n’y croient pas, ou soit parce qu’elles veulent faire partie de ce monde, on ne peut rien faire. Jésus n’agit jamais contre la volonté des hommes. C’est à nous d’ouvrir la porte à son Esprit.

« 8 Le centenier répondit: Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. »

Matthieu 8:8; LSG

Au début du ministère de Jésus, la priorité était les brebis perdues d’Israël. Le centenier savait ne pas faire partie des premiers invités; mais ils savait également combien grande était la miséricorde de Dieu. Jamais Jésus n’avait tourné le dos à une personne qui l’avait approché.

La foi dominante voit la fin des choses dès le début. Avant même de rencontrer Jésus, ce centenier disait en lui-même quelque chose de semblable à ceci: « Si Rabouni Yeshua prononce des paroles de guérison pour mon serviteur, il sera guéri ». Il voyait déjà la délivrance de son serviteur. C’est avec une grande assurance qu’il fait part à Jésus de sa foi. Quelle est notre pensée prédominante et quelles sont les paroles qui sortent de notre bouche ?

La femme qui souffrait de perte de sang, elle aussi avait résolu dans son cœur à quel moment elle recevrait sa guérison : Car elle disait en elle-même: Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie (Matthieu 9 :21; LSG). Elle se voyait délivrée et elle le proclamait déjà.

Quelle est notre pensée prédominante et quelles sont les paroles qui sortent de notre bouche ?

La foi dominante place au-dessus de TOUT la Parole de Dieu. Celui qui marche dans cette dimension croit en l’autorité ultime de la Parole de Dieu. Il sait que la Parole de Dieu a autorité sur toutes choses. Il n’y a en lui aucun doute que la Parole de Dieu est la force spirituelle qui va conquérir et dominer toute situation.

Lorsque les conditions sont remplies, elle agit pour établir le règne de Dieu.

Lorsque notre Seigneur a été glorifié – il a repris auprès du Père la place qu’il occupait au Commencement. Dans cette position, il n’a plus le droit d’agir directement sur la terre. Il a besoin de l’Église qui est son corps et ses membres. En confiant la terre à Adam, le Père s’est placé dans une position où il a besoin des hommes pour agir sur la terre. Jésus nous envoie comme ambassadeur parce que nous sommes les seuls moyens dont il dispose pour agir sur la terre. Tant que dure le bail (la cession de l’autorité de la terre aux hommes), aucun esprit ne peut agir sur la terre sans la collaboration d’un homme. Si nous comprenons ces choses, nous agirons avec audace, sachant que le Père cherche des gens en qui il va se montrer fort. Il ne peut pas se montrer fort TOUT SEUL. Il a besoin des hommes.

Le Jésus des Évangiles c’est le modèle de la nouvelle création; C’est nous.   Nous avons besoin d’intelligence spirituelle pour marcher dans la dimension de fils (foi conquérante). Écoutons donc attentivement ce que le centurion dit pour expliquer les raisons de son assurance.

« 9 Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l’un: Va! et il va; à l’autre: Viens! et il vient; et à mon serviteur: Fais cela! et il le fait. 10 Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient: Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi. »

Matthieu 8:9-10; LSG

Si Jésus avait marché sur la terre comme Dieu, il saurait ce que le centenier Lui a dit. Cependant, c’est en tant qu’un homme rempli du Saint-Esprit qu’il a marché sur la terre. Dieu n’avait pas le droit de venir faire quoi que ce soit sur la terre qu’il avait confiée aux hommes. Jésus était au courant des choses lorsque le Saint-Esprit manifestait la parole de connaissance, le discernement des esprits et les autres dons de révélations.

De quoi parle le centenier ? Du principe de l’autorité : Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l’un: va! et il va; à l’autre: Viens! et il vient […]. Il nous révèle que le principe de la foi et celui de l’autorité sont liés.

En vérité, personne ne peut exercer une quelconque autorité dans l’univers s’il n’est lui-même soumis à une autorité supérieure. Quel que soit le niveau auquel on exerce l’autorité, elle est toujours déléguée. Le centenier lui-même explique avoir des supérieurs à qui il est soumis, et des soldats ou des serviteurs à qui il donne des ordres. Autant ses supérieurs ne doutent pas qu’il fera ce qui lui est ordonné, autant il ne doute pas de ce que ses soldats et ses serviteurs vont agir selon ses instructions. Dans les deux cas, le supérieur n’a pas besoin de surveiller son subalterne.

Jésus est étonné parce qu’un étranger a compris avec une grande profondeur le mécanisme du principe de la foi et son lien avec celui de l’autorité. Il dit de lui qu’il a une grande foi.

La foi conquérante attribut à la parole de Dieu l’autorité suprême ou ultime sur toutes choses. Elle sait que ceux qui obéissent à la voix de la Parole de Dieu se lèveront pour exécuter ses desseins chaque fois qu’elle sera proclamée par Dieu ou par ses enfants. Rappelons que les fils de Dieu ont reçu l’anneau de domination. Celui qui a reçu Jésus et qui s’est placé sous son autorité – a reçu l’anneau de domination.

Que faisons-nous pour demeurer sous l’autorité de Jésus ? Il est impossible d’exercer l’autorité si nous ne sommes pas nous-mêmes soumis.

L’autorité est le droit d’utiliser la force ou le pouvoir. Le trône de Dieu et les pouvoirs de son royaume se tiennent derrière celui qu’il a choisi et envoyé sur la terre comme ambassadeur. Le chrétien est un ambassadeur. Il porte la marque du royaume qu’il représente comme un policier porte celle de son gouvernement. Les gros camions de plusieurs tonnes s’arrêtent lorsque l’agent lève la main, non pas parce qu’il est physiquement plus fort que les engins qui roulent; ils s’arrêtent à cause des insignes qui sont sur lui. Ils obéissent à cause des pouvoirs de l’état qui se tiennent derrière l’agent qui a été mandaté pour règlementer la circulation. L’agent sait que les véhicules suivront ses ordres parce qu’il a conscience de la suprématie de l’état. Et qu’il sait que la majorité de la population a conscience des troubles qui vont s’abattre sur eux s’ils refusaient de se soumettre.

Ceci est également vrai dans le monde spirituel. Satan et ses agents savent qu’ils doivent se soumettre à la parole de Dieu. Les maladies, les infirmités savent qu’elles doivent obéir à la voie de Dieu, à l’autorité de sa parole. Tous espèrent que nous n’en soyons pas conscients et que nous les laissions faire comme bon leur semble.

Mais tous fuiront devant celui qui, s’étant soumis au Père, leur oppose vigoureusement une fin de non-recevoir. Ils doivent se soumettre parce que telle est la volonté de notre Dieu. Sa loi proclame leur soumission en vertu de ce que Jésus a fait à la croix.

« 11 Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l’orient et de l’occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux. 12 Mais les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 13 Puis Jésus dit au centenier: Va, qu’il te soit fait selon ta foi. Et à l’heure même le serviteur fut guéri. »

Matthieu 8:11-13; LSG

Il est impossible qu’il n’arrive pas des scandales : les premiers qui deviennent derniers, des gens qui ont beaucoup reçu et qui n’ont pas produit les fruits qui étaient attendus, des personnes qui ont méprisé le Saint-Esprit qui travaillait devant leurs yeux, des gens qui ont aimé ce monde plus que Dieu, etc.

En Israël, Jésus n’a pas trouvé un homme qui avait une foi aussi grande que celle de cet étranger qui n’avait pas l’avantage des Juifs : les patriarches, la Loi, une foule de prophètes et même le Messie – puisque Dieu a choisi d’entrer dans le monde à travers une famille juive.

Malheureusement, beaucoup seront jetés dehors. On est parfois mal à l’aise de penser soit à la mort, soit à l’enfer. La majorité atterrit partant en enfer. Dieu nous garde de la folie de nous fermer les oreilles lorsqu’il parle.

La foi conquérante se soumet à Dieu et à sa Parole qu’elle proclame avec une grande assurance, parce qu’elle sait que l’autorité suprême appartient à Dieu et à son peuple.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Matthieu 9 :20-22
  • Lire Marc 11 :22-24
  • Lire Luc 15 :11-24 – L’anneau au doigt permet au fils de régner dans le domaine du Père. Il peut écrire des décrets et mettre le sceau de son père. C’était ainsi que les choses se passaient. Jésus nous a donné l’autorité
  • Lire Luc 10 :19-20.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, donne-moi la révélation du lien qui existe entre le principe de la foi et celui de l’autorité. Je veux exercer convenablement l’autorité et la foi que j’ai reçu de Toi.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW