fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Relâcher le règne de Dieu par la prière

Méditation du Vendredi 26 août 2022

Thème 5 : La confession précède la possession

Pensée 5: Celui qui n’apprend pas à « parler ensemble avec l’Esprit de Dieu pour conclure », ne possèdera pas l’héritage que le Père donne à ses enfants. Il pourra crier, pleurer, jeuner – s’il ne se met pas au même diapason que les Écritures, il n’aura pas. Dieu nous délivre de l’ignorance des lois spirituelles.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Hébreux 3 :1 LSG

« C’est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l’apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, »

Le Père nous appelle tous les hommes à abandonner la vie adamique dominée par la mort et le péché pour entrer dans son règne et sa gloire. Le pouvoir de devenir enfants de Dieu est donné à ceux qui ont compris ce qui s’est fait à la croix et qui ont embrassé la vie de Dieu – après avoir renoncé au passé.

En Jésus nous sommes devenus célestes et c’est en nouveauté de vie que nous marchons. Nous apprenons à connaître ses voies pour marcher dans la victoire au quotidien.

Professer : homologia – parler ensemble pour conclure; parler ensemble d’une conclusion; Il y a aussi la notion de confessions.

Jésus est l’Apôtre et le Souverain Sacrificateur de la foi que nous professons. Comme Apôtre, il est envoyé de Dieu, il nous fait connaître la volonté de Dieu. Comme Souverain Sacrificateur, il intercède pour nous auprès du Père; il relaie les choses que nous « parlons ensemble avec l’Esprit de Dieu pour conclure ». Les anges qui veillent sur la Parole de l’Éternel pour l’accomplir exécutent les conclusions (confessions ou déclarations) qui sont conformes à Sa Parole.

Entraîné par le mauvais témoignage de dix témoins, le peuple ne « parle pas ensemble avec l’Esprit de Dieu pour conclure » – ils parlent de cuisante défaite là où l’Éternel avait annoncé la victoire.

L’Éternel : « 1 Écoute, Israël! Tu vas aujourd’hui passer le Jourdain, pour te rendre maître de nations plus grandes et plus puissantes que toi, de villes grandes et fortifiées jusqu’au ciel, 2 d’un peuple grand et de haute taille, les enfants d’Anak, que tu connais, et dont tu as entendu dire: Qui pourra tenir contre les enfants d’Anak? » Deutéronome 9 :1-2

Les autres témoins : « Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous. 32 […] Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays qui dévore ses habitants; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d’une haute taille; 33 et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. » Nombres 13 :31-33; LSG

Seul Josué et Caleb demeurent fidèles à l’Éternel : « Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs » Nombres 13 :30; LSG – ils n’abandonnent pas l’Éternel. Ils veulent obéir à ses instructions concernant la prise de possession de leur héritage.

Irrité par leur incrédulité qui a conduit à la désobéissance, le Père a décidé qu’ils n’entreraient pas dans son repos.

Malgré le fait que nous sommes cohéritiers avec Jésus de choses merveilleuses, plusieurs ne possèdent pas leur héritage parce que leurs attitudes, leurs pensées et leurs confessions quotidiennes ne sont pas compatibles avec les jeûnes et les prières qu’ils font.

Le témoignage des cinq sens prend malheureusement le dessus sur celui des Écritures.

Celui qui a peur ou bien celui qui est incrédule a en fait une plus grande fois dans les paroles de destruction du diable. Il croit fermement que ce qu’il craint va arriver. Or, la loi spirituelle dit : que nous aurons ce que nous confessons ou disons avec foi.

Au lieu de parler le problème ou la difficulté, soumettons-nous à Dieu et « parlons ensemble avec le Saint-Esprit pour conclure » – disons ce que le Père a dit. Résistons ainsi au diable et nous le verrons fuir.

Celui qui raconte le problème ou la difficulté à des personnes qui ne connaissent pas la puissance des confessions aura bientôt une foule de personnes qui vont croire et proclamer la suprématie du problème. Or les Écritures déclarent que si deux personnes s’entendent sur la terre pour établir quelque chose, cela sera fait.

Nous nous mettons en grande difficulté lorsque nous parlons de problèmes que le diable crée dans nos vies aux mauvaises personnes.

Les confessions sont importantes parce :

  • Nous avons la victoire sur le diable à cause du sang de l’Agneau et la parole de notre témoignage (confession) – Apocalypse 12 :11
  • Ce que nous déclarons sera établi – Job 22 :28
  • La vie et la mort sont au pouvoir de la langue – Proverbes 18 :21
  • Ce que nous disons avec foi s’accomplit – Marc 11:23
  • La bouche parle de l’abondance du cœur – Matthieu 12 :34
  • La foi parle; nous parlons de ce que nous croyons – 2 Corinthiens 4 :13
  • La foi vient de ce que l’on entend – Romains 10 :17 – Note : le processus est accéléré lorsque c’est notre propre voix que nous entendons.

Les confessions nous transforment au point où nous devenons pleinement persuadés que nous avons la chose promise par le Père.

La possession est impossible là où notre confession viole les Écritures et les prières que nous avons faites. Veillons sur notre cœur et sur nos paroles.

Le Père n’est pas contre nous; c’est l’ignorance des lois spirituelles qui nous valent les défaites que nous essuyons. Apprenons le système de Dieu et possédons le pays qu’il a mis devant nous.

Devoir 

  • Lire Deutéronome 9 :1-6 – Promesse de la défaite des ennemis et de la possession du pays
  • Lire Hébreux 3 et 4 – Le peuple incrédule n’entre pas dans la promesse.
  • Lire Nombres 13
  • Cherchons des versets précis pour chaque aspect de nos vies que nous voudrions changer

Requêtes

Père, au nom de Jésus, je veux remplir mon cœur de ta parole pour dire avec le Saint-Esprit ce que tu as dit – indépendamment de ce que me disent mes cinq sens. Je veux marcher par Ton Esprit seulement.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW