fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish
Grandir dans la gloire. On grandit dans les choses de Dieu de la manière dont on y entre. Il nous parlera encore de repentance. Il n’arrêtera pas tant que nous n’aurons donné tout notre cœur. Les profondeurs de la gloire de Dieu sont disponibles à tous ceux qui désirent payer le prix. On ne peut s’attacher à qui nous sommes aujourd’hui si nous voulons ce à quoi il nous destine. Il faut quitter ce que nous sommes, ce que nous avons pour saisir le meilleur qu’il nous propose.
L’amour produit la repentance. Plus que les paroles blessantes et injurieuses, plus que le mépris et la condamnation, la bonté de Dieu est le moyen le plus efficace pour amener les hommes à la repentance. Apprenons à aimer comme notre Dieu et prions pour ceux que nous voulons influencer. Il y a une place en Dieu pour tout homme qu’il a désiré et créé. Si nous désirons sincèrement les toucher pour Lui, il nous donnera son cœur. Nous agirons avec compassion et humilité pour sa gloire.
Méditation du Mercredi 18 janvier 2023 Thème: Intimité – Métanoïa – Gloire (21 jours de Jeûne et Prière) […]
C’est aux hommes de revenir à leur Créateur et non pas le contraire. Celui qui aime les hommes d’un amour éternel les a créés pour sa gloire. Il ne désire pas la mort du pécheur. C’est le blasphème contre le Saint-Esprit (le rejet de la croix de Jésus) qui conduit les hommes en enfer; tout autre péché est enlevé par la puissance du sang de Jésus. Dieu ne tient pas compte des temps d’ignorance. Venons à Lui tant que dure le temps de la grâce.
Méditation du vendredi 13 janvier 2023 Thème: Intimité – Métanoïa – Gloire (21 jours de Jeûne et Prière) – […]
S’assoir aux pieds de Jésus
Le ministère de libération. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement (Hébreux 13 :8). Il veut agir avec puissance à travers nos vies pour délivrer ceux que l’on traine à la mort, et pour sauver ceux que l’on s’apprête à égorger. Nous avons besoin de révélation pour comprendre ces choses. Et pour agir efficacement pour la gloire de Dieu.
La sagesse amène l’intelligence. La Sagesse est la chose principale. Lorsqu’on l’a trouvé, la poursuite de l’intelligence est facile. Jésus est notre Sagesse. Il est la Sagesse de Dieu. Celui qui a trouvé Jésus entrera dans les mystères de Dieu. Les yeux de son intelligence seront ouverts afin qu’il comprenne les choses profondes de Dieu. Cet appel est pour tous ceux que le Père a placés en Jésus.
Celui qui hait la connaissance périt. Ce n’est qu’une question de temps, et la folie de celui qui rejette l’Éternel paraîtra. Sa gloire sera changée en honte et confusion. Voilà le sort qui attend celui qui se ferme les oreilles pour ne pas entendre, et les yeux pour ne pas voir. Nous ne sommes pas de ceux qui contestent avec l’Éternel. Nous recherchons sa gloire et nous savons que c’est de Lui que viennent la bénédiction et l’élévation. Fermons la porte à tous les autres.
Le Saint-Esprit montre de plusieurs manières le lien étroit qui existe entre la séparation d’avec le péché et la vie abondante en Dieu. Par la bouche de Jean-Baptiste, il parle de la nécessité de rabaisser les collines et les montagnes, de combler les vallées, de redresser les chemins tortueux. Toutes ces images parlent en fait de repentance – c’est le moyen par lequel on prépare le chemin du Seigneur. Une porte de gloire (d’espérance) est ouverte chaque fois que nous nous soumettons à ce que nous révèle le Père. Bienaimés, n’hésitons pas lorsqu’il appelle à sortir de nos voies pour entrer dans les siennes. Le chemin du succès se trouve dans l’obéissance continuelle à l’Esprit de notre Dieu. Demeurons dans les limites des Écritures – c’est cela marcher par le Saint-Esprit.
Méditation du Mardi 1er novembre 2022 Thème: L’Éternel jugera bientôt les méchants Pensée:  Notre Dieu règne parce que […]
Aujourd’hui est le jour du salut. Vous pouvez sortir de la malédiction pour entrer dans la vie abondante de Dieu. Personne n’a été créé pour vivre limité et écrasé dans ce monde. Il a paru sur la terre pour détruire les œuvres du diable. Celui donc qui tourne le dos à Satan pour embrasser le Père, ferme la porte au destructeur. Il se met sur un terrain où coule le lait et le miel de l'intimité avec Jésus. C'est à cette félicité que Dieu nous appelle. Le règne et la gloire de Dieu sont pour ceux qui marchent dans la liberté.
Les plus grandes et les plus précieuses promesses de Dieu sont notre héritage par Jésus-Christ. Il est le premier né de plusieurs frères. Tel qu’il est nous sommes aujourd’hui. La vérité est au-delà de ce que nos yeux voient. Au-delà de l’immersion dans l’Esprit et des langues, le Père nous appelle à faire l’expérience de toutes les manifestations de son Esprit, et aussi de la manifestation tangible de son royaume. Nous sommes destinés à connaître les choses profondes de Dieu. Aspirons à connaître sa gloire et à vivre dans sa présence.
Le Saint-Esprit c’est Jésus qui vient vers ses disciples sans les limitations de son corps. Il les remplit de sa puissance afin qu’ils soient dans ce monde tel que Lui il est. Jésus n’a rien fait avant d’avoir été rempli de l’Esprit de Dieu le jour de son baptême d’eau. Les disciples après la résurrection et l’ascension du Jésus n’ont rien fait avant le jour glorieux de la descente sur eux du Saint-Esprit. Celui qui veut glorifier Jésus, recherchera le baptême dans le Saint-Esprit. C’est une expérience complètement différente de la nouvelle naissance. Si par la nouvelle naissance il construit la tente, par l’immersion dans le Saint-Esprit, il vient habiter la tente qu’il a construite et sanctifiée. Le Saint-Esprit révèle les choses profondes de Dieu et il conduit l’Église de Jésus sur laquelle il règne. Cherchons à le connaître si nous voulons grandir.
Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice. Par les hommes qu’il a puissamment inspirés, Dieu a parlé aux hommes au cours des âges passés. Dans ces temps qui sont les derniers, il nous a parlé par son Fils. Il nous a donné son Esprit afin que nous soyons équipés pour le servir. Ses plus grandes et plus précieuses promesses sont pour nous; apprenons ses voies et marchons par elles pour sa gloire et pour notre plus grand bien. Le monde attend le ministère des fils de Dieu que nous sommes. Levons-nous et prenons notre place.
C’est une chose d’être immergé dans le Saint-Esprit, c'est une tout autre chose d’être rempli des caractères de Christ. La connaissance de Jésus passe pourtant par cette étape qui demande un effort soutenu de notre part. celui qui se laisse conduire participera plus pleinement à la vie de Dieu. Il verra les plus grandes et les plus précieuses promesses de Dieu. Il ne sera pas oisif. Celui qui choisit de négliger la sanctification demeurera aveugle et pauvre. Dieu nous appelle à posséder en abondance ces choses. Elles sont notre héritage. Ne nous lassons pas de faire ce qui convient. Marchons dans l’obéissance pour la gloire de Dieu et pour notre plus grand bien.
Pourquoi nous satisfaire de peu lorsque beaucoup plus est disponible ? Un monsieur à fait la traversée de l’Atlantique en bateau au 19e siècle en s’abstenant d’aller dans la salle où étaient servis toutes sortes de mets raffinés parce qu’il ne savait pas que le ticket qu’il avait acheté comprenait tous les repas. Il a vécu pendant deux semaines en mangeant du pain et du fromage. Il a vécu maigrement. C’est le dernier jour qu’il apprend d’un officiel du bateau qu’il s’était grandement trompé. Notre vie ressemble à cette traversée; ne vivons pas maigrement dans nos petits retranchements. Libérons-nous des pensées fausses qui nous enchaînent et entrons dans la fête que le Père organise pour les siens. Nous sommes de la maison de Dieu. Nous participons à sa vie. La vie normale chrétienne est miraculeuse parce que nous avons reçu le Saint-Esprit. Attendons-nous chaque jour à voir la gloire de Dieu. Ses plus grandes et précieuses promesses sont pour chacun de nous. Gloire à Dieu.
Sans le Saint-Esprit l’homme n’est pas prêt pour accomplir les choses auxquelles Dieu l’appelle. C’est justement pour cette raison que Jésus dit à ses disciples de ne pas quitter Jérusalem, mais d’attendre d’être remplis. Ils ont reçu une puissance extraordinaire par laquelle ils ont changé le monde. Dieu nous appelle dans la dimension de Dieu. Notre vie de prière doit suivre le modèle de Jésus. Il priait par l’Esprit. Ceux qui croient font l’expérience de ce miracle où l’intelligence naturelle est court-circuitée afin que l’esprit de l’homme proclame dans cette dimension les choses qui sont cachées en Dieu. Gloire à Dieu ces choses sont pour nous. Entrons par la foi au nom de Jésus. Il nous appelle tous
Dieu veut faire infiniment au-delà de ce que nous pensons et imaginons. Le facteur modulant son action étant notre cœur, notre compréhension de ses voies, il nous enseigne afin que nous collaborions plus efficacement avec le ciel. Toutes les formes de prières sont utiles et servent un but précis. Si la supplication porte au Seigneur nos besoins personnels profonds, l’intercession est pour le bénéfice d’autrui. Nous entrons dans sa présence avec une pétition pour une tierce personne, une famille, une ville, une nation, etc.
L’ingrat n’est jamais satisfait de ce qu’il reçoit de la part de Dieu ou des hommes. Ce n’est jamais assez bien pour lui ou assez suffisant. Il se plaint continuellement et il ne connaît pas la joie du Seigneur. Dieu nous appelle à rendre grâce parce que voyons sa main à l’œuvre dans nos vies et autour de nous.
Yahweh est Celui à qui appartiennent les brebis. Il les confie à différents bergers. Ces derniers doivent remplir leurs tâches avec dévouement et amour. Sachant que le Grand Berger, et le Propriétaire des brebis paraitra bientôt pour rendre à chacun selon ses œuvres. L’Esprit de Dieu nous apprend à œuvrer de manière excellente dans la maison de Dieu.
Il a porté non seulement nos péchés à la croix, mais il s’est aussi chargé de toutes nos maladies. Le Père a accompli un grand échange à la croix : notre péché contre sa justice, notre pauvreté contre sa richesse, nos péchés contre sa sainteté, nos maladies contre sa santé divine, etc. De la plénitude de Dieu et grâce sur grâce par Jésus nous avons reçues. Celui croit entre par la foi dans cet héritage extraordinaire.
Dieu nous appelle à marcher comme Jésus. C’est pourquoi il nous a sortis du monde. Puisqu’il nous a mis à part, il travaille à rendre complète l’œuvre de la croix dans nos vies. Il est question de ne plus tenir compte de ce que fait autrui pour agir de manière juste devant Dieu. Tant que nous regardons à nous, tant que nous tenons à notre égo, il nous sera difficile de passer par-dessus les faiblesses des hommes. Le Saint-Esprit nous aide à mourir pour vivre véritablement en Jésus. Les situations difficiles sont des « Gethsémané » qui nous préparent pour l’explosion de l’onction. Dieu veut être grand dans nos vies. Laissons-Le agir.
Il nous a placés en Jésus pour que nous servions à la louange de son Nom. Rejetons tout ce qui s’oppose à la parole de Dieu dans nos vies afin de saisir pleinement ce qu’il nous donne. Le privilège d’intercéder pour les hommes et celui de régner avec Lui. Personne ne peut inventer un autre chemin sans se couper de la perfection qui se trouve en Jésus seul. Revenons à la simplicité de l’Évangile et voyons Dieu glorifier Jésus. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Gloire à Dieu.
Celui qui obéit fait le choix de passer par la porte que le Père a ouverte devant lui. Il passe d’un niveau spirituel à un autre. Il se place sur le terrain où il verra une dimension plus grande de la gloire de Dieu. Celui qui obéit préfère les trésors éternels du ciel à la gloire éphémère du monde. Ne nous trompons pas sur ce qui est vraiment important. La semence incorruptible de Dieu agit avec puissance là où les hommes honorent Dieu par leur obéissance.
L’amour nous apprend à prendre soin des disciples du Seigneur qui sont proches comme de ceux qui sont loin. Nous sommes unis par son Esprit et nous travaillons pour la défense du même Évangile. Lorsque le Saint-Esprit confirme l’identité d’un frère, nous devons le recevoir au nom du Seigneur. En agissant ainsi, nous contribuons à établir un solide témoignage de ce qu’est en fait l’Église de notre Seigneur. C’est à l’amour que nous avons les uns pour les autres que le monde voit concrètement le Seigneur à l’œuvre parmi nous.
L’Éternel nous a choisis pour que nous soyons par Jésus-Christ ses enfants. Ses multiples grâces sont répandues à travers nos vies dans le monde. En prenant soin de demeurer attachés à ce que nous avons reçu de Lui, nous nous plaçons sur le terrain de la victoire. Sa parole qui demeure en nous agit avec puissance à travers nos vies. Gloire à Dieu.
Dans la personne de Jésus-Christ, c’est Dieu qui visité la terre. Il est la Parole de Dieu qui était au commencement avec Dieu; c’est par Lui que toutes choses ont été créées. En croyant le témoignage que le Père rend le concernant, nous avons en nous la vie de Diu et grâce sur grâce. Celui qui rejette, se ferme aux choses merveilleuses que le Père donne. Il pêche aussi parce qu’il fait Dieu menteur. Demandons au Père la grâce de comprendre les vérités qui nous troublent. Sachons qu’il s’agit des choses spirituelles. Parfois, il n’y a pas dans ce monde des correspondants qui peuvent permettre de comprendre certaines réalités ou concepts du royaume de Dieu. Pour les choses spirituelles l’esprit précède l’intelligence (la foi ouvre la porte à l’illumination de notre raison/intelligence).
Jésus-Christ est à la porte - l’abandon de la foi et l’antéchrist prophétisés par Paul sont bel et bien venus. Les ouvriers trompeurs sont à l’œuvre partout. C’est en demeurant attachés aux Écritures que nous saurons les reconnaître. Ceux qui marchent dans les traces de notre Seigneur sont animés par le Saint-Esprit. Les autres sont animés par l’esprit du diable; ils s’opposent à Jésus bien qu’ils font semblant de Lui être soumis. Ne nous laissons pas tromper par leurs piétés apparentes. Elle n’est que de façade; ce sont des loups ravisseurs. Nous les avons vaincus parce que Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde.
De toutes les choses qui préoccupent les hommes, une seule est vraiment importante : croire au nom de Fils de Dieu. C’est la seule œuvre que le Père attend de tous les hommes. Celui qui croit que Jésus est le Christ, le Fils du Dieu vivant marche par l’Esprit de Dieu; il se soumet entièrement à la révélation des Écritures. Il connaît la puissance de l’obéissance à la voix de Dieu. Il demeure en Dieu et Dieu en Lui. Telle est la volonté de Dieu pour ceux qui viennent à Lui par Jésus. Ceux qui se soumettent ainsi à Lui sont des portes du ciel sur la terre. Jésus, qui habite en eux par son Esprit, confirme la Parole qu’ils annoncent. Gloire à Dieu.
Celui qui n’apprend pas à « parler ensemble avec l’Esprit de Dieu pour conclure », ne possèdera pas l’héritage que le Père donne à ses enfants. Il pourra crier, pleurer, jeuner – s’il ne se met pas au même diapason que les Écritures, il n’aura pas. Dieu nous délivre de l’ignorance des lois spirituelles.
Le règne, la gloire et la puissance de Dieu doivent habiter le cœur de celui qui veut prier efficacement. Par ailleurs, nous ne devons pas nourrir des sentiments négatifs contre qui que ce soit. Mettons donc en premier les intérêts et veillons sur nos cœurs – il désire par-dessus tout notre bonheur. C’est pour cette raison qu’il nous a appelés à son règne et à sa gloire.
Dieu est Amour. C’est en vertu de sa miséricorde qu’il agit dans le monde en faveur des justes et des méchants. Il cherche à amener à la repentance tous les hommes afin de leur donner le privilège de le connaître. Pour nous qui l’avons connu, il commande que nous demeurions en Lui par la force que donne son Esprit. Il commande que nous manifestions l’amour entre nous et envers le monde. C’est ainsi que nous les gagnerons pour Lui.
Le Père nous appelle à la communion avec Lui et avec son Fils par le Saint-Esprit. Par le sacrifice de la croix, il a ouvert un chemin pour faire de nous ses enfants – ce que nous sommes si nous sommes passés par la porte. Maintenant que nous sommes en Lui, il nous appelle à aller de gloire en gloire. Vivons dans sa présence et apprenons à connaître ses voies afin de vivre pleinement le ciel sur la terre. Celui qui est en Jésus est enfant de Dieu. Il n’est pas de ce monde. Il est passé du royaume des ténèbres au royaume de lumières. Gloire à Dieu.
Le Père nous a donné la vie éternelle – le règne de sa vie dans tous les domaines de nos vies. Si nous demeurons en Lui nous brillerons comme le soleil lors de son avènement. C’est par le Saint-Esprit que nous pratiquons les œuvres de justice et que nous demeurons dans la vérité. Il est Celui qui nous enseigne les voies de Dieu. Le Saint-Esprit prend ce qui est à Jésus et nous le donne. Gloire à Dieu
Celui qui est en Christ est une nouvelle créature, les choses anciennes passées, par son union avec Christ il est devenu capable d’exprimer la nature et la gloire de Dieu. Il a appris à résister aux manipulations du destructeur qui sème la haine et les guerres entre les hommes. La haine aveugle l’homme et le livre comme esclave à Satan. L’amour lui ferme la porte. Par le Saint-Esprit, devenons parfaits dans la manifestation de l’amour pour la gloire de notre Dieu.
Tout disciple accompli sera comme son maître. L’attachement aux choses spirituelles que le Seigneur révèle croit proportionnellement à la connaissance que nous avons du Père. Celui qui a avec le Seigneur une expérience de première main, sera rempli du désir de Lui obéir. Il n’ajoutera pas aux Écritures et il ne retranchera non plus. Celui qui a vu le Père honore la Parole de Dieu comme s’il s’agissait de Dieu Lui-même. Car il a compris que Dieu et sa Parole ne font qu’un. Il y a une puissance méconnue de plusieurs dans l’obéissance à la Parole de Dieu. Puissions-nous en faire l’expérience.
Par sa mort à la croix, notre seigneur a anéanti la puissance du diable. Il a dépouillé les puissances des ténèbres. Ceux qui régnaient sur nous pour nous faire accomplir leurs desseins sombres sont sous nos pieds. Nous n’avons pas à nous soumettre au péché, puisque nous avons en nous la vie de Dieu. Le Saint-Esprit nous libère et nous accorde la grâce de faire de même envers ceux qui nous font du tort. Celui qui prend plaisir à pardonner
Il était au commencement avec Dieu et en Lui la vie de Dieu a été manifestée au monde. Cette vie est disponible aujourd’hui. C’est par la foi qu’on entre dans cette glorieuse communion avec le Père et le Fils. Tous sont invités à la table du Seigneur. Cela commence ici et maintenant. Celui qui a soif qu’il vienne et boive. Celui qui s’approche de Dieu doit apprendre à aimer la sainteté; car notre Dieu est Saint.
Jésus-Christ est la Tête du corps qu’est l’Église. C’est par Lui que chacun de nous trouve sa place dans l’œuvre de Dieu. Ses échanges avec Pierre montrent que nous devons apprendre à nous focaliser sur ce qui est attendu de nous. Ce qui se passe autour de nous ou dans la vie de notre prochain est pratiquement sans importance lorsque le Seigneur nous donne un ordre. Il suffit au disciple de faire la volonté de son Seigneur. Le Maître fonde de grands espoirs sur chacune de nos vies. Que rien ne nous détourne donc de ce qui est attendu de nous.
Jésus demande à toute personne qui veut le suivre de Lui donner la première place. Le prix à payer peut signifier la mort physique. Autrefois, nous étions maître de nos vies, maintenant que nous sommes venus à Lui, laissons le Saint-Esprit nous indiquer le chemin à suivre. La plénitude passe par une consécration totale. Il doit être le Seigneur de TOUT.
La paix est l’atmosphère du ciel. Satan est paralysé là où Dieu règne. Gardons la paix par son Esprit dans nos cœurs, dans nos familles, dans nos églises, etc. Confessons nos péchés les uns aux autres avec amour et humilité – ce faisant nous garderons l’unité des cœurs et des esprits nécessaire pour toute œuvre grandiose en Jésus.
Après avoir personnellement annoncé aux disciples (à Marie de Magdala) la nouvelle de sa résurrection, Jésus monte vers le Père pour être glorifié. Il reviendra dans la soirée dans l’après-midi pour se montrer aux autres disciples. La nouvelle merveilleuse que Marie doit porter aux disciples c’est que Dieu est notre Père, et notre Dieu. Nous sommes de la famille de Jésus. Nous sommes d’en haut. Les limitations dues à la mort et au péché sont terminées. Gloire à Dieu.
Comme Jonas a été un signe pour Ninive, Jésus est un signe pour Israël. En revenant à la vie après trois nuits et trois jours, il fait la démonstration qu'il est Celui qui devait venir. Nous n'avons pas besoin d'attendre un autre. L'attachement de Jésus aux Écritures nous indique l'importance que nous devons leur accorder. Marcher par le Saint-Esprit, c'est marcher par la Parole. Celui qui marche à la lumière de la Parole ne peut être trompé par le diable. Il apprend à utiliser avec puissance l'Épée de l'Esprit.
Nous n’avons pas à attendre un autre. En accomplissant toutes les prophéties relatives au Messie, Jésus a fermé la bouche pour toujours au contradicteur. Il est Celui qui devait venir dans le monde pour payer le prix de notre délivrance. Nous sommes libérés de la mort et du péché lorsque nous mettons notre confiance en Lui. Jésus nous montre un exemple à suivre eu égard aux choses que le Père a planifiées concernant nos vies. Il nous révèle qui nous sommes en Lui et nous conduits par son Esprit afin qu’au soir de notre vie, nous partions en paix. La paix est impossible si l’on n’a jamais compris ce qui était écrit de nous. Demandons au Père, il nous fera savoir la vérité à notre sujet. Rien n’est plus important que de faire ce qui est attendu de nous.
Jésus-Christ est le Messie qui devait venir; le Roi d’Israël et la Pierre de l’angle rejetée par ceux qui bâtissaient. Il a accompli de nombreuses prophéties qui ne peuvent être remise en question. Il est le SEUL Médiateur entre la terre et le ciel. Il nous a montré l’exemple à suivre. En confiant sa mère à Jean, était-il en train d’inaugurer un meilleur chemin ? Quelles étaient la pratique des disciples après son ascension? Que devons-nous retenir ?
Les Juifs choisissent César pour régner sur eux. Ils choisissent le fils des dieux romains à la place du Fils du Dieu Vivant. Ils rejettent sa seigneurie parce qu’ils n’ont pas reçu les paroles qui auraient ouvert leur intelligence. Ils ont refusé d’être enseignés parce qu’ils étaient satisfaits de leur vie. Pourquoi changer ce qui marche merveilleusement bien ? Ceux qui parlent ainsi n’ont pas connu la pensée du Seigneur. Il ne voit pas les choses comme les humains dominés par Satan, la mort et le péché. Dieu est Saint. Si nous voulons entrer dans son règne et sa gloire, nous devons nous départir de nos vieilles voies. Beaucoup qui refusent cette exigence, meurent dans le péché de la rébellion contre Dieu. Revenons à Dieu de tout notre cœur et laissons-lui le soin de nous montrer ce qu’est le sens de la vie selon Dieu. Nous connaîtrons la vie et la paix. Celles que le monde est incapable de nous donner.
Le manque de connaissance est la principale raison de l’échec des royaumes et des gens. Nous ne savons pas ce qui est vraiment important. Le monde nous entraine dans ses différents courants d’idées sur différents aspects de la vie. Si Jésus-Christ ne règne pas dans tous les domaines de nos vies, nous ne sommes pas encore libres. Apprenons ses voies concernant les finances, mettons-les en pratique et faisons enfin l’expérience de la paix. Car il est notre Provision.
Semaine de Jeûne et de Prière Thème : Argent, Biens et Possessions: Principes Bibliques Méditation du Mercredi 27 […]
Il n’y a pas de vérité en dehors de Dieu. En mettant en tout homme la connaissance de l’éternité, le Père nous a programmés à aimer et à rechercher la vérité. Lorsque nous résistons à sa voix qui nous invite à venir à la lumière, lorsque nous préférons les ténèbres à la lumière, nous nous éloignons de Lui. Le Saint-Esprit donne la grâce de tout sacrifier pour posséder la vérité qui est en Lui. Il n’y a pas de plus grandes richesses que les trésors qui viennent de notre Dieu. Ne nous posons pas en défenseurs des choses qui n’ont pas d’ancrages dans les Écritures.
Il y a un futur que nous ne pouvons pas changer parce qu’il accomplit les desseins du Père. Ce qui vient des manipulations du diable, nous devons le combattre et le changer par l’Esprit de Dieu qui habite en nous. Il nous indiquera dans quel cas, nous sommes en tout temps. Apprenons ses voies et demeurons en Lui.
Plusieurs se ligueront encore contre l’Éternel et son OINT. Plusieurs se lèveront aussi contre les rachetés du Seigneur. Ne les craignons pas, car notre secours est en Dieu. Son Esprit nous instruira sur le moyen d’établir la victoire que nous avons déjà. Connaissons qui nous sommes en Lui et marchons avec assurance. C’est une arme puissante contre ceux qui nous combattent. Gloire à Dieu.
Le Père nous appelle à la communion avec Lui et son Fils par le Saint-Esprit. Il nous appelle aussi à nous donner les uns aux autres afin que le monde voie et comprenne que nous sommes ses enfants. C’est par le Saint-Esprit que nous pouvons parvenir à l’union des esprits, des âmes et des cœurs. Il peut résulter de peines et de douleurs inutiles si nous communions avec les mauvaises personnes. Prenons donc garde des associations et alliances que nous faisons.
L’Agneau de Dieu a été immolé pour la délivrance et la gloire de ceux qui croient. Le Père a glorifié le Fils parce que ce dernier a fait la volonté de Dieu et qu’il a accompli l’œuvre qu’il avait reçue du Père. Attachons-nous également aux choses qu’il a mises dans nos mains pour les accomplir jusqu’au bout. Notre intimité avec Dieu sera le socle qui portera l’édifice de notre vie. La vie de Dieu coule abondamment là où l’homme a fait de Lui le Premier. S’il est le centre de nos vies, tout est possible.
Jésus nous a précédés. Il a remporté pour nous une victoire aux applications diverses. Tous les domaines de nos vies sont concernés par l’œuvre glorieuse de la croix. Prenons courage et proclamons notre délivrance. Nous sommes plus que vainqueurs par Jésus. Nous pouvons tout par Lui (Philippiens 4 :13). Plongeons nos regards dans les Écritures et remplissons nos cœurs de paroles de vie et de foi. Agissons avec détermination – l’échec n’est pas une option puisqu’il nous a donné la victoire. Le Père voit en nous le succès. Pouvons-nous également le voir ? Connaissons notre Seigneur et apprenons ses voies. Il est notre Dieu, il nous fait partager son règne et sa gloire.
Il y a plus que nous pouvons imaginer ou penser en Jésus. Il nous appelle à partager son règne et sa gloire. C’est en nous mettant à l’école de son Esprit que tout devient possible. Prenons le temps de pénétrer sa présence dans la prière et la Parole. Mettons en pratique les instructions qu’il nous donne. Attendons-nous à voir Dieu accomplir sa parole. Plus nous en serons remplis, plus glorieuse sera notre marche sur la terre.
Le Saint-Esprit vient pour révéler le Père et le Fils, et pour nous enseigner les choses du royaume de Dieu. Il nous préservera pendant les temps difficiles. C’est par Lui qui nous comprenons les temps dans lesquels nous sommes. Une saison de grandes persécutions est à la porte du monde et de l’Église. Veillons et prions afin de ne pas être entrainés loin des choses que nous avons reçues. Le ministère du Saint-Esprit en direction du monde est de le convaincre de péché, de justice et de jugement.
Dieu nous appelle à porter beaucoup de fruits. Il nous montre le chemin en nous plaçant en Jésus. C’est apprenant de Jésus que nous parvenons à aimer comme Lui et à faire comme Lui.
La croissance spirituelle est impossible sans le secours du Saint-Esprit. C’est par son œuvre que nous avons la Bible et l’Église de Jésus établie sur la Vérité. Il est Celui qui conduit chacun dans toute la vérité. Les hommes passent parce qu’ils sont limités par leur tente qui s’use, le Saint-Esprit garde intactes les enseignements de Jésus et s’assure que les nouvelles générations reçoivent l’entièreté du message qu'il a donné au monde. Gloire à Dieu pour le ministère du Saint-Esprit.
C’est par le Saint-Esprit que l’on entre dans la vie. Il est aussi Celui qui révèle les dimensions de Christ. Celui qui rejette la Parole que le Père a remise à Jésus, ferme les portes du ciel. Il demeure dans les ténèbres. Les miracles accompagnent ceux qui croient. Ils participent à la vie de Dieu – ils comprennent l’union qui les lie au Père, au Fils et au Saint-Esprit. Jésus ne nous a pas laissés à nous-mêmes. Nous avons l’Autre Consolateur comme Chef, comme Enseignant, comme Compagnon et Défenseur. Gloire à Dieu.
Par le Saint-Esprit, le Père était en Jésus. Par le même Saint-Esprit, le Père et le Fils viennent à nous et ils se manifestent à nous et au monde. Il y a un lien direct entre notre foi et ce que nous expérimentons. Revenons à la parole et laissons-nous instruire. Dieu peut faire de grandes choses à travers chacun de nous. Il fait de chacun un dispensateur des trésors du ciel.
Jésus-Christ est le chemin, la vérité et la vie. En dehors de Lui, il n’y a que peines et misères. Il est Celui par qui Dieu s’est révélé aux hommes. Il est Celui qui donne un sens et une direction à notre périple sur la terre. Il est notre modèle. De la même manière que le Père a montré sa gloire par sa vie, Dieu veut montrer sa gloire au monde par chacune de nos vies.
l annonce les choses qui ne sont pas encore manifestées sur la terre parce qu’il vient de l’Éternité. Il connaît toute chose. C’est par le Saint-Esprit, cependant qu’il faisait toutes ces choses. Nous pouvons mettre notre confiance en Celui que le Père a OINT comme Sauveur du monde. Il nous donne le même Saint-Esprit pour le représenter convenablement là où il nous envoie. Nous sommes ambassadeurs du royaume des cieux. Gloire à Dieu.
Pensée : Ne nous limitons pas à regarder à distance les choses que le Saint-Esprit nous montre. Car il nous appelle à les embrasser et à les intégrer dans nos vies. En tant que disciples de Jésus, nous avons pour ambition de Lui être semblables. Cela passe nécessairement par la mise en pratique des choses du ciel qu’il nous fait connaître. Celui qui n’a pas l’expérience de ces choses ne les possède pas encore. Il ne peut dépasser le cap de l’assentiment intellectuel. Celui qui par le Saint-Esprit met en pratique le Parole, devient avec le temps un adulte en Jésus.
L'amour dans la vie du leadeur serviteur
C’est pour nous ramener dans la position de justice qui était la nôtre avant la chute que Jésus est venu dans le monde. L’Esprit de Dieu l’a marqué de son sceau afin qu’il soit un ambassadeur puissant du ciel sur la terre. Lorsqu’il ouvrait la bouche, c’est l’Esprit de Dieu qui parlait à travers Lui. Les miracles et les prodiges étaient l’œuvre de Dieu. Dieu veut faire de chacun de nous un tabernacle vivant qu’il habite. Il veut faire de nous des portes du ciel sur la terre. C’est pourquoi il nous a donné le même Esprit. Il est en nous comme il est en Jésus. Que la vue du naturel (notre corps, les faiblesses de notre âme en formation) ne nous trompe pas. Dans l’esprit, nous sommes tel qu’il est. Si nous demeurons en Lui, le monde verra sa gloire à travers nous.
La foi est impossible là où le principe d’autorité n’est pas compris. L’autorité suprême appartient à Dieu qui l’a déléguée à ses fils à qui il a remis l’anneau de domination afin qu’ils le représentent. Tout le ciel se tient derrière eux pour établir les choses qu’ils proclament en son nom. Par les décrets de Dieu, il règlemente la « circulation » dans toutes les sphères de la vie des hommes. Celui donc qui comprend qu'il est agira avec audace, Jamais il ne lui viendra à l’idée qu’il est SEUL ou que les choses dépendent de lui. Méditons donc sur ces choses et agissons avec une grande assurance pour la gloire de Dieu. Il envoie ses nombreux anges donner des «amendes salées » aux rebelles et pour leur forcer la main. Il en sera dans nos vies et dans ce monde selon ce que notre Père a dit. Gloire à Jésus.
Jésus est notre Pesach. Il est Celui qui vient de la part de l’Éternel pour nous sauver de la mort et du péché. Il s’est attaché à accomplir les Écritures afin que le Père soit glorifié. Personne ne peut arrêter celui qui est conduit par l'Esprit de Dieu. Le Saint-Esprit nous a prend à comprendre le temps et les saisons pour marcher selon ce qui est écrit.
Les miracles et les prodiges sont importants pour arracher les âmes du royaume de Satan. Cependant, la gloire de Dieu ne vient pas sans troubles ou persécutions. Le Sanhédrin décide de la mort de Jésus parce que cela leur apparaît comme la seule option pour arrêter sa montée en popularité. Ne nous inquiétons de rien, surtout pas de ceux qui travaillent à nous faire tomber. Gardons nos regards sur le Seigneur qui conduit nos pas. Parfois, il se servira des manipulations de nos adversaires pour accomplir ses desseins. Soyons dans la paix et l’action de grâce parce qu’il prend soin de nous. Personne ne peut arrêter ses desseins dans nos vies.
Une fois que la pierre qui rendait l’intervention du ciel est enlevée, il est temps de parler à la montagne pour la commander de partir. Le royaume de Dieu fonctionne par déclaration. Jésus-Christ nous enseigne l’importance de la Parole. C’est par elle que Dieu a créé toutes choses. C’est par elle que nous créons dans ce monde. La domination s’exerce aussi par elle. Nous ne pouvons pas ne pas connaître ce que le Père a décrété dans sa parole. Car notre travail c’est de dire exactement ce qu’il a dit. Il agira chaque fois que nous serons en Jésus parce qu’il a choisi de Le glorifier. Jésus-Christ est le Fils du Dieu Vivant. Celui par qui nous avons la vie en abondance. Gloire à Dieu.
Il y a un temps pour pleurer et un autre pour se relever. La voix de notre Seigneur se fait entendre. Il nous appelle à Lui. Levons-nous de la place de la défaite, de la place du deuil, de la place de la colère, du ressentiment et du chagrin pour aller vers Lui. Il nous redonne la vie par sa Parole. Il nous montre le chemin de la pleine restauration. Il ramène à la vie ce que nous avons perdu. Il est notre Source et notre Futur. Nous ne pouvons pas perdre parce que c’est Lui qui définit le succès. Mettons-nous simplement à son École et voyons sa gloire remplir nos vies.
Non, ce n’est pas la fin! si les choses ne sont pas conformes aux promesses de notre Père, nous ne devons pas jeter l'éponge. C'est lorsque nous nous laissons entraîner loin de ce que nous avons reçu dans l'esprit que nous perdons. Que personne ne s’empresse donc d’enterrer son Lazare. Que personne n’ose mettre le blâme sur notre Glorieux Seigneur. Il veut nous apprendre ses voies afin que nous collaborions plus efficacement avec son Esprit. Demeurons en Lui – méditons continuellement sur les choses qu’il nous montre. Elles ont le pouvoir de changer le monde. Gloire à Dieu, nous sommes à l’œuvre avec Lui. Nous voyons sa gloire et le meilleur est à venir.
Que disons-nous lorsque nous parlons. Le monde nous enseigne à paralyser notre esprit pour vivre à partir de notre âme. La majorité des hommes passent le temps à penser et à parer de manière humaine. Ils remplissent leur cœur des semences de mort. Faut-il alors s’étonner s’ils tirent continuellement du dedans d’eux des choses mauvaises ? Dieu nous a transportés de la mort à la vie pour que nous vivions par les principes de son royaume. Ils plantent, établissent et soutiennent son règne et sa gloire. Par Jésus nous régnons dans ce monde. Telle est notre destinée parce que la puissance de la mort et du péché a été brisée à la croix. Gloire à Jésus la mort n’a plus le dernier mot dans nos vies.
La nouvelle création est un grand mystère.  Par le Saint-Esprit nous comprenons chaque jour un peu plus des merveilles que le Père a faites pour nous les hommes. Les limitations du passé n’ont plus droit de cité dans nos vies. Si nous comprenons ce que Jésus dit, nous ferons l’expérience de la vie de Dieu dans son potentiel maximal. Mettons-nous à son école et mettons en pratique les choses qu’il nous montre. Il a tout fait pour nous donner des exemples précis à suivre dans chaque situation. Il nous a donné Celui qui n’est pas limité : le Saint-Esprit. C'est Lui qui nous enseigne toute chose avec grande patience. Gloire à Dieu, nous faisons des exploits.
Celui qui passe par Lui est mis à mort. Car, le royaume de Dieu ne peut être établi sur des fondements humains. La croix prépare le chemin du Seigneur afin que celui qui s’est donné puisse voir la gloire de Dieu. La nouvelle création est céleste. Ce qui est terrestre n’est plus. Par le renouvèlement de l’intelligence, celui qui s’est donné à Jésus, entre dans les choses profondes de Dieu. Il est un instrument docile entre les mains du Saint-Esprit. Les miracles accompagnent sa vie.
Ce que nous disons de Jésus est de la plus haute importance. Il est en effet le Fils de l’homme. Par notre union avec Lui, nous sommes pleinement comblés. C’est par Lui que nous sommes entrés dans la famille de Dieu. Le Fils de Dieu est le premier né de la nouvelle création. Nous faisons partie de cette race spéciale que le Père a créé en accord avec la promesse de Genèse 3:15. Par Lui, nous régnons dans ce monde. Le Père n’est pas un homme pour mentir. Mettons-nous à son école afin que notre vie témoigne de sa fidélité. Ne baissons ni nos attentes ni nos standards. Nous sommes du ciel et non de la terre. Tout est possible par le Saint-Esprit qu’il nous a donné. Gloire à Dieu.
Connaître et voir ce que Dieu donne est capital pour recevoir. Les disciples de Jésus ont côtoyé le Saint-Esprit qui habitait en Jésus, ils l’ont vu à l’œuvre. Ils ont reçu les paroles de Jésus annonçant la venue du Saint-Esprit. Ils l’ont attendu patiemment et ils l’ont reçu. Les témoignages de la vie des premiers chrétiens confirment la véracité des promesses du Père. Dans la personne du Saint-Esprit, nous recevons 100% de Dieu – le TOUT de Dieu et grâce sur grâce.
ImmersionRhema

FREE
VIEW