fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 11 Juin 2022

Pensée : Non, ce n’est pas la fin! si les choses ne sont pas conformes aux promesses de notre Père, nous ne devons pas jeter l’éponge. C’est lorsque nous nous laissons entraîner loin de ce que nous avons reçu dans l’esprit que nous perdons. Que personne ne s’empresse donc d’enterrer son Lazare. Que personne n’ose mettre le blâme sur notre Glorieux Seigneur. Il veut nous apprendre ses voies afin que nous collaborions plus efficacement avec son Esprit. Demeurons en Lui – méditons continuellement sur les choses qu’il nous montre. Elles ont le pouvoir de changer le monde. Gloire à Dieu, nous sommes à l’œuvre avec Lui. Nous voyons sa gloire et le meilleur est à venir.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 11 :17-27; LSG

« 17 Jésus, étant arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre. »

Jean 11:17; LSG

Lazare est probablement mort le jour où les messagers portent la nouvelle de sa maladie à Jésus. Compte tenu du fait qu’il fait deux jours avant de se mettre en route et qu’il fallait une journée de marche pour se rendre, Jésus arrive quatre jours après la mort de son ami.

Lazare dans le sépulcre c’est le symbole du règne impitoyable de la mort sur les hommes. Ces derniers éloignent le corps du monde des vivants parce qu’il n’y a plus aucun espoir de changement. Lorsque Lazare était malade, ils pouvaient espérer un miracle; maintenant qu’il était mort, tout espoir était vain. Ils choisirent donc de tourner la page.

Ce même schéma d’abandon auquel l’homme naturel est habitué se retrouve dans les paroles des gens venus de la maison de Jaïrus où sa fille venait de quitter son corps. Désirant éviter au Seigneur un déplacement inutile, ils dirent à Jaïrus : Ta fille est morte; pourquoi importuner davantage le maître? (Marc 5 :35; LSG).

Dans combien de domaines de nos vies avons-nous capitulé parce que nous ne voyions plus aucun espoir de succès ?

Celui qui met sa confiance en Jésus l’entendra dire : Ne crains pas, crois seulement.…Jésus ne tient pas compte de ce qui se passe dans le monde naturel. Il reste focalisé sur la parole qu’il a reçue du Saint-Esprit. C’est sur la base de cette parole qu’il promet à Jaïrus une issue heureuse. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous laisser entraîner loin de ce que le Père nous a fait voir. Nous ne pouvons pas abandonner sa parole.

Sur quelle parole nous tenons-nous dans le combat que nous menons contre la mort ? Parfois, nous connaissons plus au sujet de nos défis (maladies, problèmes, etc.) que nous en savons au sujet de Jésus et de ce qu’il a fait à la croix. Tant que nous sommes ignorants des implications de sa mort, nous serons faibles. Nous serons comme les autres hommes. Or Dieu ne nous a pas destinés à être comme les autres hommes. Nous sommes surnaturels. Nous dominons par le Saint-Esprit.

« 18 Et, comme Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ, 19 beaucoup de Juifs étaient venus vers Marthe et Marie, pour les consoler de la mort de leur frère. »

Jean 11:18-19; LSG

C’est une chose louable que de pleurer avec ceux qui pleurent et de leur apporter des paroles de réconfort et d’espoir. Lorsque nous lisons le témoignage que le Saint-Esprit rend du ministère terrestre de notre Seigneur, nous ne pouvons  pas nous empêcher de penser que si nous étions des disciples accomplis, nous aurions eu moins d’occasions de consoler les gens. Nous aurions barré le chemin au diable et à ses agents destructeurs. N’est-ce pas ce que Jésus faisait, Lui qui nous a confié son ministère ?

Personne ne devrait être poussé hors de ce monde avant le temps. Car Celui qui nous a créés pour faire une œuvre sur la terre aimerait que notre mission soit accomplie. Quelle gloire pourrait tirer le Père du travail inachevé de plusieurs ?

Pareillement, il n’y a aucune gloire à vivre en deçà de ce que le Père a prévu. Pourtant, bien de fois nous jetons l’éponge et nous enterrons les rêves qu’il nous a donnés.

Celui qui est rempli du Saint-Esprit est surnaturel; Il est programmé pour régner dans ce monde. Personne ne peut le stopper, de la même manière que personne n’a pu mettre la main sur Jésus avant le temps. Car, nous marchons dans l’Esprit de domination (Genèse 1 :26-27). Alléluia, le Père n’a pas changé d’idée au sujet de la position de l’homme dans la création.

« 20 Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison. 21 Marthe dit à Jésus: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort. »

Jean 11:20-21; LSG

Peut-être qu’elle en était inconsciente, dans une certaine mesure les paroles de notre bienaimée Marthe sonnent comme un blâme  l’endroit du Seigneur. Il aurait pu être là s’il avait vraiment voulu sauver Lazare. Elle se disait peut-être en elle-même : « Rabbi, deux jours pour décider de venir… », « Rabbi, toi qui connais facilement les choses qui se passe dans le cœur des hommes ou au loin, comment la future mort de celui que tu aimais a pu t’échapper ? ». etc. etc.

Aussi invraisemblable que ceci peut paraître à certains, Dieu n’est pas coupable. Il ne se reconnaît pas dans ces paroles que nous aimons prononcer lorsque nous sommes dépassés : « Tout ce que Dieu fait est bien ». Nous prononçons ces paroles sans même y penser; faisant porter à notre Glorieux Seigneur, la responsabilité des ravages du destructeur.

Ne devrions-nous pas nous taire lorsque nous ne comprenons pas vraiment ce qui se passe ou ce qui s’est passé ?

« 22 Mais, maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. 23 Jésus lui dit: Ton frère ressuscitera. 24 Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »

Jean 11:22-24; LSG

La connaissance que Marthe a du Seigneur lui permet seulement de croire que Lazare se lèvera au dernier jour. À aucun moment, il ne lui vient à l’esprit que Lazare peut revenir à la vie quatre jours après son départ.

Nous sommes grandement limités par les choses que nous ignorons. Ceci est vrai autant pour le monde naturel que pour le monde spirituel. C’est la connaissance spirituelle, cependant qui est la plus importante pour réussir dans la vie.

Celui qui ne connaît pas Jésus est un perdant, quel que soit le nombre de réalisations à son actif ici-bas. N’oublions pas que ce monde sera détruit. Ce sont ceux qui ont des trésors dans le ciel qui sont vraiment riches et intelligents.

Celui qui demeure dans la Parole de Dieu (Dieu fait UN avec Sa Parole) ne manque pas de révélation. Celui qui vit à la lumière des révélations marche dans une dimension qui est hautement élevée. Satan et ses démons ne peuvent pas le nuire. Par le Saint-Esprit, il les mettra en échec à tous les coups.

« 25 Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; »

Jean 11:25; LSG

Celui qui est en Jésus, est UN SEUL ESPRIT avec Lui. Ainsi, puisqu’il est la Résurrection et la Vie – nous en partageons les avantages. Celui qui est la Résurrection et la Vie tient dans ses mains les clés du séjour des morts. Moloch (l’ange déchu de la mort) et le séjour des mort (un autre ange déchu collaborateur de Moloch) n’ont aucun pouvoir sur Jésus; encore moins sur son Église qui est son corps.

Si notre tente est détruite au-dehors, notre esprit et notre âme ne peuvent être sous le contrôle de la mort et du séjour des morts. Nous continuons de vivre de la vie de Dieu lorsque nous avons quitté nos tentes.

« 26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? 27 Elle lui dit: Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde. »

Jean 11:26-27; LSG

L’homme est un esprit, il a une âme et il vit dans un corps. Ne nous mélangeons pas lorsque nous évoquons le sujet de la mort. Jésus fait ici référence à l’esprit recréé. Il ne meurt jamais. Tant que nous demeurons en Lui, personne ne nous séparera de Lui.

Yahweh est LA VIE. Tant que nous demeurons attachés à Lui nous vivons. Celui qui est séparé de Dieu, est mort. Car son esprit est dans les ténèbres. Il n’a pas en Lui la vie de Dieu.

Lucifer et les anges déchus sont spirituellement morts. Ils sont en effet séparés de Yahweh qui est la SOURCE de la VIE. Ils n’ont pas en eux la Vie de Dieu.

Pour nous qui sommes UN SEUL ESPRIT avec notre Dieu, nous vivons pleinement soit que nous soyons dans notre tente ou soit que nous l’ayons quitté pour aller dans sa présence.

Marthe nous révèle ce qui était enseigné au sujet de Jésus. Le cœur de la foi c’est « Jésus est le Christ, le Fils de Dieu – Celui qui accomplit les nombreuses prophéties relatives à la restauration des descendants d’Adam. »

Prions que le Père nous amène toujours plus en profondeur dans la compréhension des implications de cette glorieuse révélation.

Celui qui a compris fera de grands exploits. En vérité, Dieu fera par le Saint-Esprit qui habite en lui, des choses merveilleuses.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Marc 5 :34-36
  • Lire Josué 1 :8
  • Lire Apocalypse 1 :18;
  • Apocalypse 6 :7-8; 20 :13-14
  • Hébreux 2:1; 10:35-36
  • Quel domaine de notre vie a besoin de la Puissance de Résurrection et de Vie de notre Seigneur ? – Méditons les vérités exposées par le Saint-Esprit jusqu’à ce qu’elles explosent en nous. Et voyons Dieu changer les choses pour nous. Il changera aussi nos pensées et notre langue.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, enseigne-moi les contours de la merveilleuse révélation de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Je veux marcher dans la victoire. Tu es La Résurrection et la Vie.

Que la Puissance de Résurrection et de Vie ramène à la vie les choses que je croyais perdues à jamais.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW