fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 12 janvier 2023

Thème: Intimité – Métanoïa – Gloire (21 jours de Jeûne et Prière) – Jour 5 / 21

Thème 5 : Prier à partir de la révélation de Dieu notre Père

Pensée 5: Jésus nous a présenté Dieu comme notre « Père ». C’est de Lui que nous sommes sortis. Ce n’est pas la volonté de la chair ou du sang qui ont présidé à notre entrée dans sa famille. Il nous a sauvés par grâce au moyen de la foi pour faire de nous les cohéritiers de Jésus. Si nous savons qu’il nous aime comme un Père aime ses enfants, nous nous approcherons avec confiance. Imitons Jésus et entrons dans la présence de notre Père. Il nous exauce toujours en Jésus-Christ.

Luc 11 :1; LSG

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Les juifs avaient une certaine connaissance de la prière. Elle faisait partie de leur vie. On rendait grâce pour toutes sortes d’occasions à la maison. Et chaque jour on se rendait soit au tabernacle (du temps de Moïse), ou au temple (à partir de Salomon) pour prier. Les disciples de Jésus avaient entendu les sacrificateurs, les docteurs de la loi, les rabbins faire des prières. Ainsi, ils avaient une certaine idée de la prière.

Cependant, lorsqu’ils observent Jésus, ils sont frappés par quelque chose qui les pousse à Lui dire : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples (Luc 11:1).

Qu’y avait-il d’unique au sujet des prières que Jésus faisait ? Nous allons le découvrir en méditant sur l’enseignement qu’il donne aux disciples sur la prière et en observant certaines des prières qu’il a faites et qui ont été rapportées dans les évangiles.

Dans son enseignement sur la prière, il recommande aux disciples de s’adresser à Yahweh, en l’appelant « Père » (Luc 11 :2). Ceci est une révolution parce qu’il avait été connu comme le Dieu Saint et élevé que l’on ne pouvait pas approcher n’importe comment. La possibilité d’avoir avec Yahweh une relation de Père à fils était complètement inconnue de tous. Les pharisiens voulurent un jour lapider Jésus parce qu’il se faisait l’égal de Dieu en l’appelant son Père, lui qui selon eux n’était qu’un simple homme.

Ainsi, pour les israélites, Yahweh ne pouvait avoir parmi les hommes des enfants. L’appeler « Père » relevait de l’ordre du blasphème (Jean 5 :18).

Yahweh est Celui de qui nous sommes nés (Jean 1 :12-13). Il nous a donné tout ce qui est en Lui. Dans notre esprit, nous sommes tel qu’il est. Par le Saint-Esprit nous sommes transformés dans notre âme à sa ressemblance. Si nous sommes ainsi ses enfants, n’est-ce pas normal que nous nous adressions à Lui en disant « Père »?

Jésus avait une profonde révélation de la relation de Dieu avec son Fils unique, et aussi avec ceux qui avaient été faits cohéritiers avec Lui des trésors du ciel. Il savait qu’il était aimé, accepté, attendu, etc.

Face à la tombe de Lazare, Jésus dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours; mais j’ai parlé à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé (Jean 11 :41-42; LSG). Sa confiance était totale. Il était évident qu’il connaissait intimement Celui à qui il s’adressait. Il n’y avait dans son cœur aucune trace d’hésitation ou de doûte. De la même manière qu’il enseignait avec assurance, il parlait à Yahweh avec une assurance jamais vue dans les autres serviteurs de Dieu de son temps.

Dans le sermon sur la montagne (Matthieu 5 à 7), Jésus a abondamment fait référence à Yahweh comme le Père ce ceux qui croient en Lui. Il désirait que cette notion importante soit bien comprise. Le fils se comporte dans la maison en fils et non en esclave. Il sait que tout ce que le Père possède est à lui également. Il est rempli de confiance.

Que la révélation de notre position de fils de Dieu soit plus que jamais claire. Puissions-nous entrer avec audace dans sa présence et nous attendre à recevoir ce qui nous revient de droit. Car Jésus a payé le plein prix de tout ce dont nous avons besoin. Si nous sommes sur la terre, c’est par sa volonté que nous sommes là. Attendons-nous à son soutien et prions avec foi comme Jésus nous a appris à faire.

Pour aller plus loin

  • Lire Jean 5 :16-23
  • Lire Jean 8 :54, 58
  • Lire Jean 10 :30, 33
  • Lire Jean 14 :9, 23
  • Lire Matthieu 6 :5-13
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, permets-moi de comprendre ce que cela veut dire que je suis devenu ton enfant par Jésus et que tu es mon Père. Je veux entrer dans une pleine confiance et marcher devant ta face comme Jésus.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW