fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Établir l’autel de la Prière

Méditation du Mercredi 28 septembre 2022

Thème 3 : Le pilier des actions de grâce

Pensée 3:  L’ingrat n’est jamais satisfait de ce qu’il reçoit de la part de Dieu ou des hommes. Ce n’est jamais assez bien pour lui ou assez suffisant. Il se plaint continuellement et il ne connaît pas la joie du Seigneur. Dieu nous appelle à rendre grâce parce que voyons sa main à l’œuvre dans nos vies et autour de nous.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Thessaloniciens 5 :16-19; LSG

« 16 Soyez toujours joyeux. 17 Priez sans cesse. 18 Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. 19 N’éteignez pas l’Esprit. »

Être joyeux : chairó – être favorablement disposé; se réjouir de la grâce de Dieu; faire l’expérience de la grâce de Dieu, de sa faveur; être conscient (heureux) de sa grâce.

Rendre grâce : eucharisteó – Reconnaître que la force agissante de Dieu agit bien, c’est-à-dire pour notre gain éternel et sa gloire. Être reconnaissant. Avoir de la gratitude. Dire merci.

L’ingratitude fait partie des caractéristiques de la génération rebelle, amis du monde et de l’argent, enflés d’orgueil de ces derniers jours (2 Timothée 3 :1-4). Celui qui est ingrat ne sait pas reconnaître le bien qu’on lui fait. Rien n’est jamais assez bon pour lui. Il minimise tout. Il méprise la main qui donne.

Pour nous qui sommes conduits par l’Esprit de Dieu, la recommandation est de rendre grâce en toutes choses. Compte tenu de ce que nous sommes devenus participants de la vie de Dieu (Il est en nous par son Esprit et nous sommes en Lui par Jésus), ce qui se passe dans nos vies se passe sous son regard. Nous ne sommes pas laissés à nous-mêmes comme un bateau sans voile dans une mer déchainée. Sa parole contrôle parfaitement différents aspects de nos vies.

Quelle que soit la situation dans laquelle nous pouvons nous trouver, surtout celles qui sont en apparence impossibles ou mauvaises, il est important que nous reconnaissions que la force agissante de Dieu agit pour notre bien et pour sa gloire.

C’est celui qui vit du ciel sur la terre qui peut rendre grâce à Dieu en toutes choses. Dieu nous donne la grâce d’être conscients de notre union avec Lui et de ce que nous sommes assis dans le ciel en Jésus. Si nous sommes remplis de sa pensée, nous garderons le calme et la confiance comme Jésus.

En effet à deux occasions, il a nourri de grandes foules en rendant simplement grâce à Dieu alors qu’il disposait de ressource apparemment insuffisante (4000 personnes : 5 pains et deux poissons; 7000 personnes : 7 pains et quelques poisons).

Devant la tombe de Lazare qui était mort depuis quatre jours, Jésus rend grâce à Dieu avant de commander au mort de sortir : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. 42 Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours; mais j’ai parlé à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. 43 Ayant dit cela, il cria d’une voix forte: Lazare, sors! (Jean 11 :41-43; LSG).

Il y a un lien entre une vie d’actions de grâce et la confiance que nous avons en l’Éternel notre Dieu.  

Jésus savait qu’il avait reçu la chose qu’il avait demandait. Rappelons que la nouvelle de la maladie grave de son ami Lui parvient lorsqu’il était à une distance d’environ un jour de marche. Ayant attendu un jour après le départ des porteurs de la nouvelle, il avait eu le temps de prier.

Celui qui croit qu’il a reçu la chose qu’il a demandée est davantage dans l’Action de grâce que dans les requêtes ou les supplications (Matthieu 11 :24). C’est ce principe que Jésus a abondement utilisé.

Dans les épîtres, on voit les apôtres rendre grâce à Dieu pour l’œuvre du Saint-Esprit dans la vie des croyants. Il reconnait la fidélité de Dieu. Dieu nous donne la grâce de voir et d’apprécier ses œuvres dans nos vies et autour de nous.

À l’opposé de cette génération ingrate, disons continuellement merci au Seigneur. L’Action de grâce est très proche de la louange. Celui qui loue raconte de façon élogieuse les hauts faits de l’Éternel. Celui qui rend grâce passe en revue les actions du Seigneur et il l’en remercie.

Au verset 16, le Saint-Esprit nous recommande d’être continuellement joyeux – favorablement disposés, faire l’expérience de la grâce de Dieu, de sa faveur; être conscient (heureux) de sa grâce. Notre attitude affecte notre capacité à prier et à reconnaitre ce que Dieu fait.

Le cœur amer aura beaucoup de difficulté à voir Dieu; à reconnaître sa bonté. La joie est dans notre esprit comme la paix, la patience, l’amour, etc. (Galates 5 :22-23). Si nous sommes nés de Dieu, sa nature est en nous et aspire à sortir au-dehors.

Lorsque nous connaîtrons mieux notre Dieu, nous apprendrons comment demeurer favorablement disposés en toute circonstance. Ainsi nous ferons monter des actions de grâces vers notre Père.

Il a fait la promesse de ne pas nous abandonner. Il fera comme il a dit. Assurons-nous simplement de ne pas éteindre le Saint-Esprit.

Notre vie de prière est similaire à l’autel des parfums qui devait rester continuellement en feu. Si nous perdons notre joie, le processus d’extinction du feu a commencé quand bien même nous n’en serions pas conscients. Lorsque nous cessons de prier et de rendre grâce, nous avons vraiment besoin de résurrection.

Demandons l’aide du Saint-Esprit pour passer par-dessus toute situation qui nous a volé notre joie. Car la joie du Seigneur est notre force (Néhémie 8 :10).

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Matthieu 15 :36, 26 :27; Marc 8 :6, 14 :23; Jean 6 :23, 11 :41 – Jésus
  • Lire Éphésiens 1 :16; Romains 1 :8; Philippiens 1 :3,4; 1 Thessaloniciens 1 :2; 2 Thessaloniciens 1 :3 – Les apôtres
  • Lire Hébreux 13 :5-6
  • Prenons exemple sur Jésus et sur les apôtres, rendons grâces en toutes choses

Requêtes

Père, au nom de Jésus, apprends-moi à demeurer dans la joie et à rendre grâce en toutes choses

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW