fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mardi 06 septembre 2022

Pensée :  L’amour nous apprend à prendre soin des disciples du Seigneur qui sont proches comme de ceux qui sont loin. Nous sommes unis par son Esprit et nous travaillons pour la défense du même Évangile. Lorsque le Saint-Esprit confirme l’identité d’un frère, nous devons le recevoir au nom du Seigneur. En agissant ainsi, nous contribuons à établir un solide témoignage de ce qu’est en fait l’Église de notre Seigneur. C’est à l’amour que nous avons les uns pour les autres que le monde voit concrètement le Seigneur à l’œuvre parmi nous.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

3 Jean 1 :1-6; LSG

« 1 L’ancien, à Gaïus, le bien-aimé, que j’aime dans la vérité. »

3 Jean 1:1; LSG

Gaïus est un disciple fidèle et bienaimé à qui l’apôtre adresse sa troisième lettre. Le nom de Gaïus se retrouve dans les écrits de Luc et de Paul : Actes 20 :4 => on a un Gaïus à Derbe. Actes 19 :29 => on a un Gaïus en Macédoine. Romains 16 :23 et 1 Corinthiens 1 :14 => on a un Gaïus à Corinthe. Si Gaïus est l’un de ceux mentionnés par Luc ou Paul, alors ce qu’il a vécu aussi longtemps que l’apôtre Jean. Nous saurons la vérité au ciel.

Retenons que son attachement à la doctrine de Christ marque l’apôtre qui écrit pour l’encourager à persévérer. Quel témoignage nos paroles et nos actes rendent-ils ?

L’amour véritable est sans hypocrisie – il est dans la vérité et exempt de toute dissimulation. Apprenons à aimer sans hypocrisie.

L’amour est essentiellement action. Celui qui aime ne se limite pas à le dire. Il le montre par les actes ou des gestes concrets.

« 2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. »

3 Jean 1:2; LSG

Dieu n’est pas coupable. Il n’est pas contre nous. Si nous avons manqué quelques ressources, ce n’est pas parce qu’il ne voulait pas nous donner.

La dimension de la prospérité que nous expérimentons est proportionnelle à la prospérité de notre âme. Quelle que soit la magnitude de ce qui se passe autour de nous, c’est ce qui se passe à l’intérieur de nous qui influence grandement notre destinée.

  • L’homme est ce qu’il pense. Quelle est notre pensée prédominante ?
  • Que disons-nous de nous-mêmes lorsque nous parlons ? Si nous faisons attention à ce que nous pensons et disons, pour apprendre à penser seulement les pensées de Dieu et pour proclamer la vie dans notre domaine, nous verrons la gloire de Dieu.

Parfois nous sommes prêts à laisser certains aspects de nos vies au règne de la mort et du péché. Mais le Saint-Esprit dit que nous devons prospérer à tous égards. Il ne devrait pas y avoir de limites à notre bonheur ou à notre paix. Jésus est mort pour que nous ayons la vie de Dieu en abondance dans chaque aspect de nos vies.

Jésus a écrasé la tête du serpent. Personne ne peut s’opposer à ce que le Père fait dans nos vies. Nous avons l’autorité de condamner toute langue qui s’élève en jugement contre notre vie.

« 3 J’ai été fort réjoui, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de la vérité qui est en toi, de la manière dont tu marches dans la vérité. 4 Je n’ai pas de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité. »

3 Jean 1:3-4; LSG

Les frères arrivés de la ville de résidence de Gaïus, ont rendu un témoignage favorable à son endroit. Que disent les gens lorsqu’ils parlent de nous ?

Personne ne peut marcher dans la vérité si elle n’est pas préalablement en lui. Nous faisons naturellement ce dont nous sommes remplis. De quoi sommes-nous remplis ? Et nous nous remplissons des choses sur lesquelles nous méditons. Quel est l’objet de nos méditations ?

J’utilise personnellement la puissance de la méditation pour me remplir des choses que le Père me donne. Je médite sur les vérités qu’il m’enseigne afin de les avoir dans nos cœurs. Je les mets en pratique pour les établir. Lorsqu’elles sont en moi, les transmettre devient facile. Car, on parle naturellement des choses qui sont en nous.

« 5 Bien-aimé, tu agis fidèlement dans ce que tu fais pour les frères, et même pour des frères étrangers, 6 lesquels ont rendu témoignage de ta charité, en présence de l’Église. Tu feras bien de pourvoir à leur voyage d’une manière digne de Dieu. 7 Car c’est pour le nom de Jésus-Christ qu’ils sont partis, sans rien recevoir des païens. 8 Nous devons donc accueillir de tels hommes, afin d’être ouvriers avec eux pour la vérité. »

3 Jean 1:5-8; LSG

Qu’ils soient proches de nous ou qu’ils viennent de loin, nous devons traiter avec beaucoup d’égards ceux qui œuvrent comme nous pour la défense et la proclamation de l’Évangile de Christ. Car, il y a un seul Dieu, un seul seigneur, une seule Église, un seul baptême, un seul Esprit.

Que l’Esprit de notre Seigneur nous aide à comprendre notre responsabilité envers ceux qui vont et viennent en son nom. Et c’est dignement et non pas chichement que nous devons supporter ces ouvriers de la vérité.

Que faisons-nous pour entrer concrètement dans l’œuvre de Dieu ? Comment s’engager dans les missions et dans des opérations qui se passent parfois à des distances de nous ?

Le témoignage du Saint-Esprit nous confirmera que nous faisons la bonne chose. Nous commençons localement et tranquillement, le Père étendra nos limites pour que notre impact soit de plus en plus important. Il désire nous faire participer à une diversité de bénédictions. Ce sont nos dîmes, dons et offrandes qui ouvriront les portes de nombreuses grâces dans nos vies. Soyons fidèles. Une mesure serrée, secouée et qui déborde, sera donnée à celui qui donne avec joie.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Proverbes 23 :7 – l’homme est telles que les pensées de son âme.
  • Lire Éphésiens 4 :4-6 – L’Église de Jésus n’est pas divisée
  • Lire Ésaïe 54 :15-17
  • Lire Luc 6 :37-38; Proverbes 19:17
  • Lire Matthieu 10 :41-42
  • Lire Hébreux 6 :10 – Attendons-nous à être bénis lorsque nous avons béni les autres

Requêtes

Père, au nom de Jésus, je m’attends à Toi. Verse dans mon sein une mesure serrée, secouée et qui déborde. J’ai donné de tout mon cœur pour la gloire de ton nom Agis envers moi selon ta parole.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW