fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mercredi 07 septembre 2022

Pensée :  Diotrèphe s’élève au-dessus de tous au point de rejeter l’autorité de l’apôtre Jean. Il prend la place du Saint-Esprit dans l’église pour dire aux hommes quoi faire. Méfions-nous de cet esprit d’arrogance, d’orgueil qui aveugle et conduit ses victimes à la ruine. Les Écritures nous aide à reconnaître les balises posées par notre Père. Nous pouvons apprendre à demeurer dans les limites de ce que Jésus a prescrit. Celui qui va au-delà n’a pas connu Dieu. Pour nous, c’est la gloire de Dieu que nous recherchons. Nous avons pour alliés les Écritures. Elles rendent témoignage en notre faveur. Gloire à Dieu.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

3 Jean 1 :9-14; LSG

« 9 J’ai écrit quelques mots à l’Église; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit point. 10 C’est pourquoi, si je vais vous voir, je rappellerai les actes qu’il commet, en tenant contre nous de méchants propos; non content de cela, il ne reçoit pas les frères, et ceux qui voudraient le faire, il les en empêche et les chasse de l’Église. »

3 Jean 1:9-10; LSG

Diotrèphe : Diotrephés – chéri par Zeus; nourri par Zeus. Telle est la signification du nom de ce chrétien qui s’oppose à l’apôtre Jean. Zeus est le dieu grec du ciel et du tonnerre. Son équivalent romain s’appelle Jupiter.

Plusieurs ignorent l’influence des noms et titres qu’ils portent. Si notre vie est attachée à un titre ou à un nom qui élève le destructeur, nos vies en seront marquées. L’étude des noms dans les Écritures montre qu’il y a très souvent un lien étroit entre la destinée d’un homme et le nom qu’il porte. Souvent le nom permettait de se souvenir des circonstances qui ont entouré la naissance d’un enfant.

Est-il possible que Diotrèphe ait été influencé par son nom ? Nous saurons toute la vérité sur cette question lorsque nous serons au ciel. En attendant, examinons attentivement le sens des noms que nous portons ou que nous avons donnés à nos enfants; et faisons si le Saint-Esprit le demande les changements qui conviennent.

La parole de Dieu peut être combattue dans la vie d’une personne par les esprits qui sont attachés au nom qu’il porte. Ne prenons pas à la légère le fait de donner un nom à un enfant nouveau-né. C’est du trône de Dieu que nous devons recevoir le nom de l’enfant. L’exemple de la venue au monde de Jean Baptiste et Jésus montre que le Père a un nom pour chaque enfant qui vient sur la terre. Le nom qui vient du trône de Dieu exprime l’héritage en Dieu de cette personne ainsi que sa destinée.

Diotrèphe est fier, arrogant et orgueilleux. Il se lève au-dessus des frères pour leur imposer qui recevoir ou ne pas recevoir. Il met hors de l’église ceux qui refusent de le suivre dans la rébellion contre l’apôtre du Seigneur. Il n’hésite pas à dire des paroles méchantes contre les serviteurs de Jésus.

Tout ceci nous parait invraisemblable et pourtant les choses se sont passées telles que décrites par l’Esprit Saint. Les ouvriers trompeurs qui sont entrés dans l’Église de Jésus ont très tôt désiré prendre le contrôle pour démanteler le travail commencé par notre Seigneur.

Si Diotrèphe agissait ainsi du vivant d’un des apôtres qui a marché avec le Seigneur Jésus et qui était la voix autorisée pour confirmer que les choses étaient faites suivant le modèle de Jésus, à combien plus forte raison les Diotrèphes ont-ils agi avec audace après le départ de Jean et de ses disciples ?

Gloire soit rendue à Dieu pour le Saint-Esprit qui a poussé les apôtres et les autres disciples (Luc, Marc) à écrire les livres qui constituent aujourd’hui le fondement de notre foi. Les Écritures constituent un puissant rempart contre les prétentions du diable qui a plant l’ivraie au milieu de nous. Nous discernons facilement ceux qui vont plus loin; ceux qui ajoutent ou qui retranchent. Nous comprenons parfaitement quelles sont leurs intentions. Ils veulent nous éloigner du modèle qui descend du ciel. Celui qui ne marche pas dans les traces de Christ est déjà vaincu. Car, il s’est laissé entrainé loin de la Parole qui aurait pu le sauver. Comment résister et vaincre si la Parole de Dieu n’habite pas richement en nous ?

Nous ne luttons pas contre la chair et le sang. Que le Père nous donne la grâce de confronter les Diotrèphes avec la Parole de Dieu. Que notre prière fervente brise la puissance qui agit à travers eux pour détruire l’œuvre de Dieu dans nos églises.

« 11 Bien-aimé, n’imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu; celui qui fait le mal n’a point vu Dieu. 12 Tous, et la vérité elle-même, rendent un bon témoignage à Démétrius; nous aussi, nous lui rendons témoignage, et tu sais que notre témoignage est vrai. »

3 Jean 1:11-12; LSG

Démétrius : nom commun. À Éphèse un orfèvre du nom de Démétrius s’oppose à Paul (Actes 19 :23). Celui dont parle l’apôtre Jean est un chrétien qui jouit d’un bon témoignage de la part des frères, de l’apôtre et même de la vérité.

Démétrius est probablement un des principaux responsables qui est demeuré fidèle au Seigneur. Il ne marche pas dans les traces de Diotrèphe le rebelle.

Lorsque nous nous attachons aux Écritures pour nous conformer à ce qu’elles enseignent; elles rendent témoignage en notre faveur. La Parole de notre Dieu est Esprit et Vie. La Parole de notre Dieu parle. Elle est vivante et efficace. Réalisons que nous faisons partie d’un royaume qui est surnaturel. Il y a des réalités que nous découvrons seulement au fur et à mesure que nous entrons dans les profondeurs de Dieu. Les Écritures rendent témoignage en notre faveur.

Si telle est donc le cas, quel devrait être notre marche devant Dieu ? Quelle obéissance ?

C’est le témoignage qui est conforme à la vérité qui nous aidera. Les autres choses ne pèsent pas au jour de la bataille. Qui sont ceux qui parlent pour nous ? Quelles sont les témoins que nous avons dans nos vies ? Faisons des paroles de révélation que le Père nous donne de puissants alliés.

La force spirituelle d’une personne dépend des paroles de révélation qui sont actives en lui. Plus elles parlent en notre faveur, plus éclatante est notre gloire.

« 13 J’aurais beaucoup de choses à t’écrire, mais je ne veux pas le faire avec l’encre et la plume. 14 J’espère te voir bientôt, et nous parlerons de bouche-à-bouche. Que la paix soit avec toi! Les amis te saluent. Salue les amis, chacun en particulier. »

3 Jean 1:13-14; LSG

Il est toujours préférable de discuter bouche à bouche (face à face) des questions importantes. Les recherches en communication montrent qu’environ quatre-vingt-dix pour cent (90%) de la communication passe par le langage corporel. Nous pouvons observer l’effet de nos paroles sur notre vis-à-vis : la gestuelle, l’expression du visage, le regard, etc.

Un lien plus fort est établi entre les parties prenantes à l’échange ou à la discussion. La connaissance de l’autre se construit plus rapidement lorsque les échanges se sont directs plutôt à distance. On atteint plus rapidement l’objectif. Il y a une plus grande efficacité.

L’apôtre Jean aimait discuter de vive voix des questions importantes touchant à la vie de l’église. C’est pour cette raison dans la deuxième lettre il disait à Kyria qu’il discuterait bouche à bouche avec elle des autres sujets.

Faisons du temps pour rencontrer les personnes appropriées pour faire avancer les dossiers que nous gérons. Cela commence dans notre maison où nous devons apprendre à communiquer efficacement avec notre époux(se), nos enfants. Cela se poursuit à l’église et au travail où le Père nous appelle à collaborer avec différentes personnes. Parfois, nous procédons autrement. Mais si nous faisons une évaluation sincère, nous réaliserons que les discussions face à face ont permis d’avancer bien des dossiers. Dieu nous aide à être efficaces dans nos communications avec les autres.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Luc 1:13; 31 – Remarquons que c’est l’ange Gabriel qui donne les noms de Jean et Jésus à leurs parents
  • Lire Actes 19 :23-41
  • Lire Jean 15 :6; Jean 7:16,17
  • Lire Actes 2 :42; Colossiens 3 :16
  • Lire Hébreux 3 :14
  • Que faisons-nous pour jouir d’un bon témoignage de la part les Écritures et des frères dans la foi ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, accorde-moi la grâce de marcher dans les traces de Jésus. Par ailleurs, apprends-moi à communiquer efficacement avec les personnes qui m’entourent.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW