fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 11 aout 2022

Pensée : Tout disciple accompli sera comme son maître. L’attachement aux choses spirituelles que le Seigneur révèle croit proportionnellement à la connaissance que nous avons du Père. Celui qui a avec le Seigneur une expérience de première main, sera rempli du désir de Lui obéir. Il n’ajoutera pas aux Écritures et il ne retranchera non plus. Celui qui a vu le Père honore la Parole de Dieu comme s’il s’agissait de Dieu Lui-même. Car il a compris que Dieu et sa Parole ne font qu’un. Il y a une puissance méconnue de plusieurs dans l’obéissance à la Parole de Dieu. Puissions-nous en faire l’expérience.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Jean 2 :3-6; LSG

« 3 Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. 4 Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. 5 Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. 6 Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. »

1 Jean 2:3-6; LGS

Garder : tēréō – il est question de maintenir (préserver) ; au sens figuré, surveiller spirituellement, garder intact.

Connaître : ginṓskō – Il s’agit de la connaissance qui vient à travers une expérience personnelle (connaissance de première main).  Le même terme est utilisé pour désigner l’intimité sexuelle entre un homme et une femme. Marie dit à l’ange Gabriel : Comment cela se fera-t-il puisque je ne connais pas (ginṓskō = intimité sexuelle) un homme ? (Luc 1 :34).

Celui qui a connu intimement Jésus, celui qui a une expérience personnelle de la communion avec le Père et le Fils par le Saint-Esprit, sera poussé par l’Esprit de Dieu à préserver les commandements du Père. Il sera animé d’un grand désir de le faire parce qu’il a vu le Dieu vivant et qu’il vit dans sa présence.

Il est dit de Josué le serviteur de Moïse qu’il ne quittait pas la tente d’assignation. L’interaction entre le Père et Moïse, la beauté et la sagesse des ordonnances que le Père donnait au peuple par l’entremise de Moïse, la gloire de Dieu manifestée de jour comme de nuit, sont autant de choses qui avaient saisi Josué.

Aux côtés de Moïse, il apprit à connaître Dieu et à mettre sa confiance en Lui. En sorte que lorsqu’il est envoyé en compagnie de Caleb et de dix autres hommes pour explorer le pays, il rend un rapport qui honore le Père. Il préserve la Parole de Dieu à la face des dix rebelles et même de tout le peuple.

Lorsque vient le temps de reprendre la direction du peuple parce que Moïse est mort. Il continue d’honorer le Père et à encourager le peuple à faire de même.

Celui qui a vue Dieu face à face – celui qui a avec le Père une expérience de première main, est rempli de la grâce qui soutient les hommes lorsque vient les moments difficiles. Il sait préserver l’intégrité de la Parole.

Celui qui n’a pas connu Dieu, ignore combien le Père est attaché à sa Parole. Une telle personne fera un peu comme le roi Saül qui descend à Amaleck et qui fait ce que bon lui semble au lieu d’exécuter scrupuleusement les ordres de Yahweh.

Le Saint-Esprit dit les choses telles qu’elles sont : nous sommes menteurs si nous disons que nous connaissons le Père et que nous ne préservons pas sa Parole. C’est dans une certaine mesure ce que le prophète Samuel dit au roi Saül lorsque ce dernier prétend avoir obéi à l’Éternel :  Qu’est-ce donc que ce bêlement de brebis qui parvient à mes oreilles, et ce mugissement de bœufs que j’entends? (1 Samuel 15 :14; LSG)

Parfois nous pensons que l’Éternel est comme Isaac que Jacob avait trompé parce que la vieillesse l’avait handicapé et qu’il ne voyait plus bien. Nous pensons que Yahweh et trop vieux pour savoir ce qu’il a fait écrire dans la Parole. Alors nous prenons des libertés. Nous ajoutons et nous retranchons selon notre convenance. Ou bien nous défendons ceux qui agissent de la sorte.

Bienaimés l’Éternel n’est pas vieux et inapte. Il sait ce qu’il a dit. Et il sait qu’elle doit être la réponse du disciple qui est rempli d’Amour pour son Maître. Plus que notre Maître, il est notre Dieu et notre Père. Son amour infini pour nous devrait nous pousser à faire ce qui le réjouit.

Compte tenu de ce qu’il a élevé sa Parole au-dessus de son nom – suivons la direction qu’il trace. Sa Parole doit être honoré par tous ceux qui s’approchent de Lui.

Le Saint-Esprit est clair; si nous ajoutons ou retranchons; si nous n’obéissons pas lorsqu’il parle, et que nous disons être en communion avec Lui, nous nous séduisons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous. Que le nombre de ceux qui défient ainsi la Parole de Dieu ne nous impressionne pas. Moïse, Aaron, Josué et Caleb étaient seuls contre ls dix méchants espions et tout le peuple. La masse a été jugé coupable par Yahweh et aucun de ceux-là n’est entré dans le repos de l’Éternel. Ce sont leurs enfants qui sont entrés.

Marcher comme Jésus a marché n’est pas une option.  C’est aussi pourquoi il dit : tout disciple accompli sera comme son Maître. Il dit encore ailleurs : il suffit disciple d’être comme son Maître. À chacun de nous, il dit ces paroles qu’il a prononcé à Pierre et aux autres apôtres : suis-moi.

L’objectif que poursuit le Père c’est que son amour soit rendu parfait en nous. Il est question de la stature parfaite de Christ. Lui qui est l’image visible du Dieu invisible. Lui en qui l’amour de Dieu a été vu par tous ceux qui l’ont côtoyé.

Tout ceci est le bénéfice de nous attacher à préserver les choses que le Père nous a confiées dans sa Parole.

Ne craignons pas les hommes, Dieu est Celui à qui nous rendrons compte. Allons où il conduit, la fidélité à sa Parole est la clé du succès selon Dieu.

Les quelques exemples cités plus haut montrent que le Père est attaché à sa Parole.  Elle est établie pour toujours. Il ne la changera pas pour accommoder notre rébellion car c’est Lui qui est Dieu et Seigneur de tous.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Exode 33 :7-11 – Moïse et Josué prennent des actions concrètes pour connaître intimement Dieu
  • Lire Nombres 14 :5-10 – Celui qui connaît Dieu préservera sa parole contre tous.
  • Lire 1 Samuel 15 – Celui qui ne connaît Dieu, fait comme bon lui semble. Il veut plaire aux hommes.
  • Pourquoi mettons-nous en oubli les ordres que le Père nous a donnés par son Esprit ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, délivre-moi de toute esprit de désobéissance et de rejet de ta parole. Je sais que ta parole est Esprit et Vie.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW