fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Lundi 1 août 2022

Pensée : Nous n’avons pas à attendre un autre. En accomplissant toutes les prophéties relatives au Messie, Jésus a fermé la bouche pour toujours au contradicteur. Il est Celui qui devait venir dans le monde pour payer le prix de notre délivrance. Nous sommes libérés de la mort et du péché lorsque nous mettons notre confiance en Lui. Jésus nous montre un exemple à suivre eu égard aux choses que le Père a planifiées concernant nos vies. Il nous révèle qui nous sommes en Lui et nous conduits par son Esprit afin qu’au soir de notre vie, nous partions en paix. La paix est impossible si l’on n’a jamais compris ce qui était écrit de nous. Demandons au Père, il nous fera savoir la vérité à notre sujet. Rien n’est plus important que de faire ce qui est attendu de nous.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 19 :28-41; LSG

« 28 Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l’Écriture fût accomplie: J’ai soif. 29Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche. 30 Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit. »

Jean 19:28-30; LSG

Consommé : le terme grec signifie « achevé » – il est question de terminer un processus avec les résultats qui ouvrent la porte vers le prochain niveau de consommation.

Jésus connaissait les choses qui avaient été dites de Lui dans les Écritures. Il a vécu de manière intentionnelle dans le seul but de réaliser chacune d’elle. À quelques minutes du départ de son corps, il se souvient du Psaume 69 :21 et il demande à boire.

Celui qui a fait de nous ses enfants nous révèle qui nous sommes en Christ. Il nous fait connaître les choses pour lesquelles nous sommes entrés dans le monde. Le succès passe par la réalisation des desseins de Dieu pour nous. 

Si nous regardons attentivement Jésus, les apôtres et les premiers chrétiens, nous remarquerons qu’ils étaient consumés par le désir de faire ce qui avait été prophétisé à leur sujet.

Que savons-nous des desseins du Père concernant nos vies ? Comment travaillons-nous à les accomplir ?

Jésus s’en va dans la paix parce qu’il a l’assurance d’avoir fait tout ce qui était attendu de Lui.

Au sujet du vinaigre – Matthieu explique que c’était un vin mêlé de fiel que Jésus refusa de boire quand Il l’eut goûté. Les soldats avaient coutume de donner une boisson enivrante aux condamnés pour les droguer afin d’atténuer leur souffrance. Jésus refuse de boire parce qu’il désire demeurer parfaitement conscient des choses qui se passent.

Marc évoque les paroles de Jésus agonissant : Eloï, Eloï, lama sabachthani? ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? (Marc 15 :34; LSG) – les soldats les interprètent comme un appel à l’aide du prophète Élie. C’est à ce moment qu’il court pour lui donner du vinaigre.

Luc souligne la moquerie des soldats qui s’approchent et lui présentent du vinaigre.

Une des conséquences de la crucifixion, cette méthode cruelle de mise à mort, était la grande soif que ressentaient les victimes qui s’étaient vidées de leur sang. En offrant du vin frelaté, on se moquait d’eux.

Jésus a accompli de nombreuses prophéties. Celles qui sont à venir s’accompliront pareillement selon sa promesse : car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé (Matthieu 5 :18).

Gardons-nous de prendre le parti des moqueurs qui pensent que le monde continuera sans fin sa rébellion contre le Dieu Vivant. Veillons et prions pour être conduits par l’Esprit de Dieu.

« 31 Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c’était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu’on rompît les jambes aux crucifiés, et qu’on les enlevât. 32 Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes au premier, puis à l’autre qui avait été crucifié avec lui. 33 S’étant approchés de Jésus, et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes; 34 mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. 35 Celui qui l’a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu’il dit vrai, afin que vous croyiez aussi. 36 Ces choses sont arrivées, afin que l’Écriture fût accomplie: Aucun de ses os ne sera brisé. 37 Et ailleurs l’Écriture dit encore: Ils verront celui qu’ils ont percé. »

Jean 19:31-37; LSG

c’était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour – Le jour de préparation est celui où un sacrifie l’agneau pascal selon les ordres donnés à Moïse par l’Éternel.  L’agneau immolé entre les deux soirs du quatorzième jour était mangé, lors du repas du même soir; soit dès le début du quinzième jour de Nissan. C’est le 15e jour de Nissan qui était le début de Pain sans levain – un jour de sainte convocation qui n’était pas un sabbat hebdomadaire. La conséquence de tout ceci est que ce n’est pas un vendredi que Jésus est mort à la croix.

Les juifs obtiennent de Pilate que l’on accélère la mort des condamnés en leur brisant les jambes. Compte tenu de ce que Jésus est déjà mort, il soldat lui transperce le côté de son épée et il en sort du sang et de l’eau. À leur insu, ils contribuent à la réalisation de deux prophéties : 1) Aucun de ses os ne sera brisé 2) Ils verront celui qu’ils ont percé. 

Notre Dieu est attaché à sa parole. Sa gloire c’est que les choses qu’il a annoncées d’avance s’accomplissent. En dehors de lui, il n’y a pas de Dieu.

Jean qui a été un des témoins privilégiés de toute cette scène raconte afin que nous croyions que Jésus est le Christ, le Fils du Dieu vivant.

Rappelons que le Père le garde en vie jusqu’à dans les années 95 et 100 afin que par ses écrits, il fermât la bouche à ceux qui avaient commencé à enseigner la doctrine des démons au sujet de notre Seigneur. Il est la Parole de Dieu qui était au commencement avec Dieu; et il est Dieu. Il est le Dieu qui a créé toute chose et qui a trouvé bon de visiter la terre pour nous ramener à la position que nous avions avant la chute.

« 38 Après cela, Joseph d’Arimathée, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate la permission de prendre le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Il vint donc, et prit le corps de Jésus. 39 Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d’environ cent livres de myrrhe et d’aloès. 40 Ils prirent donc le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c’est la coutume d’ensevelir chez les Juifs. 41 Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n’avait été mis. 42 Ce fut là qu’ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche. »

Jean 19:38-42; LSG

Tout se passe dans la précipitation parce que le 1er jour de Pains sans levain commence bientôt. Joseph d’Arimathée est un conseiller, riche et influent – et il est disciple de Jésus comme Nicodème. Après avoir obtenu de Pilate que l’on descende le corps du Seigneur, il l’embaume selon la coutume des juifs et le place dans un sépulcre qui est dans le jardin qui n’est pas loin du lieu où on l’a crucifié.

Notons que c’est une personne d’influence et de courage qui ose aller voir Pilate pour demander le corps du Seigneur. Il est bien que les disciples du Seigneur grandissent en influence et aillent dans toutes sortes de sphères de la société pour faire avancer lorsqu’il le faut la cause de Christ. Ceci doit se faire sous la direction du Saint-Esprit. Car il n’est pas question de compromettre la dignité de notre Dieu par des alliances contre nature.

Notons également que pour ce qui est de l’embaumement, les femmes voudront revenir offrir au Seigneur un service plus complet le matin du premier jour de la semaine. Mais elles trouveront le tombeau vide comme nous le verrons au cours des prochaines études.

Devoir 

  • Lire Psaume 69 :21
  • Lire Matthieu 27:34,48; Marc 15:35-37; Luc 23:36
  • Lire Matthieu 5 :17-19 – Jésus est venu accomplir toute la loi et les prophètes
  • Lire Exode 12 :46; Nombres 9:12; Psaume 34:20 – On ne brisait pas les os de l’agneau pascal
  • Lire Psaume 22:16,17; Zacharie 12:10; Apocalypse 1:7 – Jésus est Celui a été percé

Requêtes

Père, au nom de Jésus, fais-moi connaître qui je suis en Toi. Révèle-moi les choses que je dois accomplir pendant mon séjour sur la terre. Je veux pouvoir partir en paix comme mon Seigneur qui a dit avec assurance : « Tout est accompli »

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW