fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 21 juillet 2022

Pensée : Plusieurs se ligueront encore contre l’Éternel et son OINT. Plusieurs se lèveront aussi contre les rachetés du Seigneur. Ne les craignons pas, car notre secours est en Dieu. Son Esprit nous instruira sur le moyen d’établir la victoire que nous avons déjà. Connaissons qui nous sommes en Lui et marchons avec assurance. C’est une arme puissante contre ceux qui nous combattent. Gloire à Dieu.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 18 :19-24; LSG

« 19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine. 20 Jésus lui répondit: J’ai parlé ouvertement au monde; j’ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s’assemblent, et je n’ai rien dit en secret. 21 Pourquoi m’interroges-tu? Interroge sur ce que je leur ai dit ceux qui m’ont entendu; voici, ceux-là savent ce que j’ai dit. »

Jean 18:19-21; LSG

Attention aux hypocrites

Celui qui interroge Jésus fait partie de ceux qui ont résolu de le mettre à mort avant la célébration de Pâques qui se passait le soir du 15 de Nissan – après le sacrifice de l’agneau pascal.

Ses questions sur la doctrine de Christ ont pour but de lui fournir l’argument à charge pour le condamner. Son intérêt pour les disciples poursuit le même objectif de destruction du Messie et de tous ceux qui l’avaient suivi.

Soyons vigilants. Nous avons besoin du discernement des esprits. Car tous ceux qui nous posent des questions sur différents aspects de nos vies, ne recherchent pas toujours notre bien. Quelques-uns collectent des informations pour nous détruire.

J’ai parlé ouvertement au monde

Jésus a parlé ouvertement des choses que le Père Lui a fait connaître. S’il est vrai qu’il a abondamment utilisé les paraboles pour enseigner, c’était un outil pour véhiculer efficacement son message.

Le Père ne cache pas les choses précieuses au monde. La vérité c’est que l’homme naturel n’est pas équipé pour comprendre le langage de Dieu. Pour celui qui est né de Dieu, les choses deviennent plus claires. Et lorsque vient le Saint-Esprit, il y a un bond dans la compréhension des voies de Dieu.

Les choses profondes de Dieu sont pour ceux qui sont de sa maison. Ils ne ferment pas la porte aux autres. Ce sont les hommes qui choisissent de ne pas entrer en rejetant Jésus et l’Esprit de Dieu.

De quel témoignage jouissons-nous?

Un excellent moyen d’en savoir sur une personne est d’interroger les personnes qui l’ont côtoyé. C’est pour cette raison que l’on demande des références dans le cadre des emplois. S’il est bien d’entendre une personne parler de lui-même, toute la vérité sera connue ou confirmée si l’on interroge les personnes qui ont vécu avec lui. Jésus suggère au souverain sacrificateur d’interroger ceux qui l’ont écouté.

« 22 A ces mots, un des huissiers, qui se trouvait là, donna un soufflet à Jésus, en disant: Est-ce ainsi que tu réponds au souverain sacrificateur? 23 Jésus lui dit: Si j’ai mal parlé, fais voir ce que j’ai dit de mal; et si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu? 24 Anne l’envoya lié à Caïphe, le souverain sacrificateur. »

Jean 18:22-24; LSG

L’incompréhension

L’huissier et très probablement plusieurs de ceux qui écoutent la réponse de Jésus au souverain sacrificateur estiment qu’il est plein d’orgueil et qu’il lui manque de respect.

Jésus qui marche par le Saint-Esprit, ne peut pas être dans le péché. De la même manière que lorsqu’il renversait les tables des changeurs dans le temple il n’était pas dans le péché.

C’est le Souverain Sacrificateur de la Nouvelle Alliance qui s’adresse au souverain sacrificateur de l’Ancienne Alliance. C’est le Fils de Dieu qui parle. Il est la Justice de Dieu. Cette Justice le remplit de courage. Il ne craint ni la mort ni les hommes.

Ceux qui ne comprennent pas ces choses assimileront parfois notre courage et notre assurance à de l’orgueil. Celui qui est conscient de la présence de Dieu à ses côtés ne craint pas les hommes ou les circonstances. Il sait que Dieu règne.

La maîtrise de soi

Jésus choisit de ne pas répondre par la violence physique ou verbale à celui qui le frappe injustement.

Lorsque nous choisissons de répondre à autrui dans le registre que nous recommande l’Esprit, nous gardons le contrôle sur la situation.

L’agresseur perd ses moyens lorsque nous marchons par l’Esprit de Dieu.

En refusant de nous vautrer dans la boue des luttes charnelles, nous désarmons ceux qui ne connaissent pas communiquer autrement que par des luttes et des guerres.

Combien de grands prêtres y avait-il à Jérusalem ?

Le souverain sacrificateur Anne envoie Jésus lié vers le souverain sacrificateur Caïphe.

Au temps de Aaron et d ceux qui l’ont succédé, le souverain sacrificateur était remplacé par un de ses fils à sa mort. Cette pratique a été abandonnée et les souverains sacrificateurs étaient nommés par ceux qui contrôlaient le territoire de la Judée. En vérité, ils étaient fréquemment changés. La durée de leur office était variable.

Anne fut nommé grand prêtre par Quirinius, gouverneur de Syrie, en 6 ou 7 après J.-C. (Josèphe, Antiquité XVIII. 2. 1), et resta en fonction jusqu’en 14 ou 15 après J.-C., date à laquelle il fut déposé par Valerius Gratus le prédécesseur de Pilate.

Caïphe fut nommé grand prêtre par Valerius Gratus, gouverneur de la Judée, et il restera en poste pendant plus de dix ans – même durant toute l’administration de Pilate. Son successeur fut nommé par le proconsul Vitellius en 37 après J.-C.

Bien qu’il ne fût pas le grand prêtre en office, Anne, le beau-père de Caïphe, avait en tant qu’ancien grand prêtre beaucoup d’influence. Il était aussi membre du sanhédrin.

Prier contre ceux qui se sont ligués contre nos vies

Apprenons à nous lever dans l’esprit contre les manipulations et les manigances de ceux qui se concertent pour nous détruire. Alors que notre cas est examiné d’un lieu à l’autre, que le Saint-Esprit mette des paroles prophétiques dans nos bouches pour prier efficacement. Que le Père fasse de nous des personnes aguerries dans le combat spirituel.

Jésus laisse aller les choses parce qu’il a la conviction que les desseins de Dieu sont en train de s’accomplir. Recherchons de tout notre cœur la volonté de Dieu.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Proverbes 16 :32
  • Lire Luc 3 :1-2 ; Jean 11 :49-51
  • Lire Ésaïe 29:20,21
  • Lire Psaume 56
  • Apprenons à nous lever dans la prière contre ceux qui complotent contre nos vies. Recherchons la direction du Saint-Esprit sur la meilleure réponse à donner à nos accusateurs.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, remplis-moi de sagesse afin que je sache en toute circonstance comment ne conduire.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW