fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditations de Samedi 23 juillet 2022

Pensée : Il n’y a pas de vérité en dehors de Dieu. En mettant en tout homme la connaissance de l’éternité, le Père nous a programmés à aimer et à rechercher la vérité. Lorsque nous résistons à sa voix qui nous invite à venir à la lumière, lorsque nous préférons les ténèbres à la lumière, nous nous éloignons de Lui. Le Saint-Esprit donne la grâce de tout sacrifier pour posséder la vérité qui est en Lui. Il n’y a pas de plus grandes richesses que les trésors qui viennent de notre Dieu. Ne nous posons pas en défenseurs des choses qui n’ont pas d’ancrages dans les Écritures.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 18 :33-40; LSG

« 33 Pilate rentra dans le prétoire, appela Jésus, et lui dit: es-tu le roi des Juifs? 34 Jésus répondit: Est-ce de toi-même que tu dis cela, ou d’autres te l’ont-ils dit de moi? »

Jean 18:33-34; LSG

Sur quoi se fondent nos pensées et nos paroles ?

Les principaux sacrificateurs ont amené Jésus vers Pilate afin d’obtenir son exécution. Pour parvenir à leurs fins, ils l’ont chargé de nombreuses accusations. Pilate met en avant l’accusation qui constituerait, si elle était établie, une menace pour l’ordre établi et maintenu par Rome.

La réponse de Jésus conteste le fondement à peine voilé de l’accusation que Pilate porte contre sa personne. Certainement si Pilate avait connu Jésus par lui-même, il ne se serait pas rangé aussi vite du côté de ceux qui l’accusaient.

Parfois nous adoptons des pensées et nous formons des croyances sur des choses que les autres ont dites du haut de leurs positions d’autorité (parents, maître d’école, philosophes, homme politique, homme de science, leadeur religieux, etc.). Plusieurs n’ont jamais cherché la vérité par eux-mêmes. Ils ont suivi la foule ou les personnes d’influence.

Apprenons à chercher par nous-mêmes le fond des choses. Pour ce qui concerne Jésus et les choses profondes de Dieu, méfions-nous de suivre aveuglement la foule. Car le Seigneur pourrait nous poser la même question qu’il a posée à Pilate sur les positions que nous avons adoptées. C’est à la suite de recherches dans les Écritures et de prière que nous devons croire une telle chose. Ne suivons pas la foule, laissons-nous enseignés par l’Esprit de Dieu.

La lumière et la vérité viennent à celui qui aime la lumière et la vérité. Celui qui recherche sincèrement la face de Dieu découvrira les trésors du ciel. Le Père les tient en réserve pour ceux qui entrent en Lui. De l’extérieur tout paraîtra toujours obscur pour ceux qui préfèrent le monde.

« 35 Pilate répondit: Moi, suis-je Juif? Ta nation et les principaux sacrificateurs t’ont livré à moi: qu’as-tu fait? 36 Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. »

Jean 18:35-36; LSG

L’heure de la révélation de ton identité vient.

Pilate ne croit toujours pas à l’innocence de Jésus – comment comprendre que sa nation et les chefs de sa nation l’aient livré et qu’ils réclament sa mort s’il était innocent ? Alors il dit à Jésus : si tu n’es pas le roi des Juifs, de quel péché es-tu coupable ?

Jésus ne répond pas aux accusations portées contre Lui. Il garde les échanges à un niveau qui enlève toute possibilité à ses interlocuteurs de le traiter comme ils traitent les hommes communs.

Le Père veut manifester aux yeux de ceux qui nous font la guerre, notre vraie identité. Notre part consiste à demeurer dans l’Esprit et de nous abstenir d’accomplir les désirs de la chair. Celui qui se conduit comme un homme commun sera traité comme tel. Celui qui marche par le Saint-Esprit désarmera ses contestataires. Car, jamais, il ne leur prêtera le flanc.

Jésus révèle qu’il n’est pas de ce monde. Autrement, ses serviteurs auraient combattu afin qu’il ne fût pas livré. Celui qui a des oreilles comprend bien qu’il dit être Roi puisqu’il a des serviteurs qui auraient combattu s’il leur était possible de le faire.

Jésus nous révèle aussi que les anges n’ont pas le droit d’agir à leur guise sur la terre. Car elle a été donnée aux hommes. Ce sont les fils des hommes qui ouvrent les portes par leurs paroles aux anges. Il faut qu’ils soient invités par la prière que nous adressons au Père au nom de Jésus. Il n’est pas question de prier directement les anges. Nous prions Dieu au nom de Jésus et le Saint-Esprit met en mouvement les anges de notre Dieu.

« 37 Pilate lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. »

Jean 18:37; LSG

Reconnaître et accepter notre destinée

Jésus a reconnu devant ses disciples la veille être le Seigneur. Maintenant que Pilate commence à comprendre qu’il n’est pas de ce monde, il lui fait savoir clairement qu’il est Roi.

Que savons-nous de notre destinée ? Pourquoi Dieu nous a-t-il créés ? Pour quelles raisons sommes-nous venus dans le monde ?

Celui qui ne connaît pas encore dans les détails son appel peut adopter ce que Jésus dit de Lui-même ou de son Église.

Jérémie 33 :3 nous enseigne la clé de la révélation des choses qui sont en Dieu. Il faut l’invoquer dans la prière. Il est Celui qui nous place en Jésus.

La Vérité c’est TOUT ce qui est en Dieu. Il n’y a pas de Vérité en dehors de Lui. Dieu est la mesure de tout ce qui existe. Tout ce qui est VRAI, BON, LOUABLE est en Lui. Jésus est venu sur la terre nous montrer les voies du Père. En regardant Jésus, nous découvrons le Père.

Plusieurs des hommes qui marchent encore dans les ténèbres « sont » de la vérité parce qu’ils l’aiment et la recherchent. Ceux qui recherchent sincèrement la vérité trouveront qu’elle est en Jésus. Ils écouteront sa voix. Ils ne tarderont pas à découvrir que la VÉRITÉ est une Personne.

Lorsqu’on aime la vérité, on ne peut demeurer dans les chaînes de la philosophie des hommes ou des doctrines des démons. Celui qui aime la vérité abandonnera bien vite les enseignements de la religion. En faisant de l’Esprit de Dieu son Enseignant, il verra la lumière illuminer son intelligence spirituelle.

« 38 Pilate lui dit: Qu’est-ce que la vérité? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau pour aller vers les Juifs, et il leur dit: Je ne trouve aucun crime en lui. 39 Mais, comme c’est parmi vous une coutume que je vous relâche quelqu’un à la fête de Pâque, voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? 40 Alors de nouveau tous s’écrièrent: non pas lui, mais Barabbas. Or, Barabbas était un brigand. »

Jean 18:38-40 LSG

Pilate qui est maintenant convaincu de l’innocence de Jésus désire le libérer. Cependant les chefs d’Israël se sont organisés pour s’assurer qu’il meure. Le peuple demande la libération d’un brigand notoire : Barrabas. La grâce de Dieu offrait à Barrabas l’opportunité de vivre pour éventuellement saisir la main que le Père tend à tout homme.

Celui qui se repent est pardonné, quelle que soit sa vie passée.

Que faisons-nous des opportunités que le Père nous donne ? Avons-nous investi du temps pour le connaître ? Que savons-nous de Jésus et de son œuvre ? Comprenons-nous pourquoi il a gardé nos vies de la mort ?

Comment vivre pour ce qui est vraiment important ?

Celui qui n’a pas connu de péché, Dieu l’a fait devenir péché pour que celui qui croit soit compté parmi les justes. Dieu nous impute la sainteté et la justice de Jésus.

Nous avons droit aux avantages que le Fils bienaimé de Dieu. Ce qu’il a fait nous ouvre les portes des trésors du ciel. Saisissons à pleines mains ce qu’il nous donne et marquons notre génération pour la gloire de Dieu.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire 1 Corinthiens 2
  • Lire Actes 17 :16-31
  • Lire Actes 24 :24-26
  • Lire Marc 15 :1-11

Requêtes

Père, au nom de Jésus, apprends-moi à aimer la vérité et à la rechercher comme un trésor. Tu es la Vérité.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW