fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Allez toujours plus haut en Jésus-Christ

Meditation du Mercredi 26 octobre 2022

Thème 3 : L’immersion dans le Saint-Esprit

Pensée 3: Le Saint-Esprit c’est Jésus qui vient vers ses disciples sans les limitations de son corps. Il les remplit de sa puissance afin qu’ils soient dans ce monde tel que Lui il est. Jésus n’a rien fait avant d’avoir été rempli de l’Esprit de Dieu le jour de son baptême d’eau. Les disciples après la résurrection et l’ascension du Jésus n’ont rien fait avant le jour glorieux de la descente sur eux du Saint-Esprit. Celui qui veut glorifier Jésus, recherchera le baptême dans le Saint-Esprit. C’est une expérience complètement différente de la nouvelle naissance. Si par la nouvelle naissance il construit la tente, par l’immersion dans le Saint-Esprit, il vient habiter la tente qu’il a construite et sanctifiée. Le Saint-Esprit révèle les choses profondes de Dieu et il conduit l’Église de Jésus sur laquelle il règne. Cherchons à le connaître si nous voulons grandir.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Actes 2 :1-4; LSG

« 1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. »

Actes 2:1; LSG

Pentecôte : pentékosté – cinquantième, en référence à la fête de la Pentecôte – une fête d’un jour célébrée à la fin de la récolte de l’orge. C’était un moment de joie où l’on rendait un grand merci à Dieu. Les ouvriers ne pouvaient consacrer qu’un seul jour à cette saison de l’année, car la récolte du blé était déjà en cours. Elle est la deuxième des trois grands festivals juifs au cours desquels on se rendait à Jérusalem.

Pentecôte commémore la venue de l’Éternel sur le mont Sinaï pour donner la loi à Israël. C’est la fête des premiers fruits ou la fête des semaines (Lévitique 23 :15-21; Deutéronome 16 :9).

Pentecôte était un jour de rendez-vous. Il y a en tout sept festivals (rendez-vous) par année. C’étaient des moments de commémoration d’évènements où il leur avait fait voir sa gloire.

Il est intéressant de noter que l’Éternel choisit un jour de rendez-vous pour introduire le Saint-Esprit. Ceux qui avaient suivi Jésus-Christ étaient maintenant les enfants de Dieu – ils ne n’étaient plus sous la loi.

Dix jours plus tôt, il avait accompagné Jésus à la montagne des oliviers. Et ils l’avaient entendu parler du royaume de Dieu et de la venue imminente du Saint-Esprit. Le fait qu’ils croyaient qu’il était le Christ, le Fils du Dieu vivant ne suffisait pas. Il fallait qu’ils reçoivent la puissance du Saint-Esprit pur être capable de rendre témoignage de la vérité. Alors il leur avait expressément recommandé de ne pas quitter Jérusalem.

Si nous avons seulement connu l’expérience merveilleuse de la nouvelle naissance, nous sommes au point où se trouvaient les disciples avant la Pentecôte. Ils étaient sauvés, ils aimaient Jésus, mais ils n’avaient pas la puissance.

Ils avaient guéri les malades, ils avaient chassé les esprits impurs, Pierre avait marché sur les eaux, sur la base des Paroles que Jésus avait prononcées lorsqu’il les envoyait. Maintenant qu’il retournait au ciel, ils avaient grandement besoin d’un autre Consolateur.

« 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. 3 Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. 4 Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. »

Actes 2:2-4; LSG

La venue du Saint-Esprit se voit et s’entend. Cette autre expérience transforme complètement la vie du chrétien. Pour les disciples de Jésus, le Père leur fait la grâce d’avoir une vision ouverte – il ouvre leurs yeux aux réalités spirituelles. Il leur permet de voir ce qui se passe dans l’esprit. Tous ont le privilège de voir des langues de feu séparées les unes des autres se poser sur chacun. Et tous se mirent à parler en d’autres langues.

Si le père ne nous donne pas toujours des visions au moment où nous avons cette expérience, il demeure vrai que chacun des disciples de Jésus reçoit sa flamme de feu. Il y a une flamme de feu pour toi.

Il y avait des picotements au-dessus de ma tête et une sensation de chaleur lorsque l’on m’avait imposé la main au nom de Jésus en le priant de me baptiser de son Esprit. C’est seulement quelques jours plus tard que je me mis à parler en d’autres langues. Nos expériences peuvent varier suivant ce que nous avons connu comme enseignements. Ce sera toujours une question de révélation. C’est le manque de connaissance qui ferme la porte des grâces de Dieu à de nombreuses personnes – chrétiens ou pas.

En Samarie, Pierre et Jean imposent les mains à ceux qui avaient seulement été baptisés au nom de Jésus (nouvelle naissance), pour qu’ils reçoivent le Saint-Esprit (2e expérience) – voir Actes 8 :14-24.

Chez Corneille, le Saint-Esprit descend sur le centenier romain et sur tous ses invités. Et on les entend parler en d’autres langues. Le Saint-Esprit s’était servi de la parole proclamée par Pierre pour les amener à la vie – voir Actes 10 :44-48.

La venue du Saint-Esprit se voit et s’entend. Elle transforme l’individu en une autre personne. Dieu se saisit d’elle et fait des choses que l’homme naturel n’est pas capable de faire ou de comprendre.

Avons-nous reçu le Saint-Esprit lorsque nous avons cru ? Comment sa venue a-t-elle transformé nos vies ? Quelle expérience avons-nous de la puissance de Dieu ? Sommes-nous consumés par le désir de posséder les choses profondes de Dieu ?

Au sujet du Saint-Esprit Jésus a dit : quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir (Jean 16 :13; LSG).

Celui qui n’a pas le Saint-Esprit est limité. Il ne peut pas recevoir les choses profondes de Dieu. Elles ne font pas de sens pour lui. Comment allons-nous faire pour grandir si nous n’avons pas Celui qui prend ce qui est à Jésus pour donner aux hommes ? Comment allons-nous progresser si nous négligeons la place centrale du Saint-Esprit dans l’Église de Jésus ?

Il y a une grosse différence entre faire les choses pour Jésus par nos propres forces et les faire par la puissance de son Esprit. Lorsqu’il leur commande de ne pas quitter Jérusalem, mais d’attendre d’être revêtus de la puissance d’en haut, il nous montre le modèle à suivre. Personne n’est qualifié à servir dans l’Église de Jésus s’il n’a pas été rempli de la puissance. C’était le critère hier, cela n’a pas changé. La grâce de Dieu vient à notre secours et comble nos lacunes. Si nous voulons être parfaits, si nous voulons aller plus loin, il va falloir demander à Celui qui baptise de nous remplir de son Esprit.

La venue du Saint-Esprit se voit et s’entend. L’homme s’efface et Dieu entre en scène. Nous apprenons à le laisser faire. Et nous ne tardons pas à découvrir que c’est bien mieux comme cela.

Les Écritures enseignent que la promesse du Saint-Esprit est pour tous ceux qui croient : or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune (1 Corinthiens 12 :7; LSG).

Que personne ne s’exclue donc. Que personne ne demeure prisonnier des traditions et des systèmes de pensées qui combattent la vérité de la parole. Jésus est le modèle qui descend du ciel. Nous ne voulons pas suivre les autres modèles.

Oui une autre clé super importante de la croissance spirituelle est la place du Saint-Esprit dans notre vie.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Actes 1 – La promesse et l’attente du Saint-Esprit
  • Lire Actes 2 :5-47; Jean 16 :12-15 – Le ministère du Saint-Esprit
  • Lire Jean 7 :37-39 – Que nous révèlent ces versets ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, merci d’avoir fait de moi ton enfant. Viens donc par ton Esprit habiter le tabernacle que tu as construit. Je veux être rempli pour manifester ta gloire dans ce monde.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW