fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Allez toujours plus haut en Jésus-Christ

Méditation du Mardi 25 octobre 2022

Thème 2 : Élever Jésus au-dessus de tous

Pensée 2: Tant que les maîtres que nous avons connus garde une plus grande influence sur nous – pensées, doctrines, pratiques, nous ignorerons bien des enseignements de Celui qui est le SEUL Seigneur. Tant que nous ne verrons pas en Lui, l’Agneau de Dieu, le Fils du Dieu vivant, Celui dont les enseignements ne peuvent pas être améliorés ou modifiés sous aucun prétexte, nous demeurerons prisonniers des commandements et des traditions des hommes. C’est pour la liberté que Jésus nous a affranchis; nous invitant à entrer pleinement dans notre appel. Levons-nous et brisant toute chaine qui nous retient, allons avec dans la gloire de Dieu.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 1 :35-42; LSG

« 35 Le lendemain, Jean était encore là, avec deux de ses disciples; 36 et, ayant regardé Jésus qui passait, il dit: Voilà l’Agneau de Dieu. »

Jean 1:35-36; LSG

La vielle de ce jour, à Béthanie, au-delà du Jourdain, Jean avait rendu témoignage à Jésus : il est le Christ, le Fils du Dieu vivant; il est Celui qui baptise du feu et du Saint-Esprit.

L’expression « Agneau de Dieu » fait référence aux sacrifices qui étaient offerts jour et nuit, année après année pour le pardon des péchés. Compte tenu de ce qu’il ne pouvait pas changer la nature pècheresse de l’homme, Dieu a pourvu Lui-même à un Agneau. Il l’avait fait symboliquement avec Abraham qui s’apprêtait à offrir son fils dans le cadre de l’alliance de sang qui le liait à Yahweh.

André (le frère de Pierre) et Jean (le frère de Jacques) savaient que leur maître Jean-Baptiste ne pouvait pas leur donner ce que Jésus avait. Ils avaient entendu leur maître leur expliquait la nature de son ministère. Il était la voix de celui qui crie dans le désert pour préparer le cœur du peuple à la venue de Celui qui descend du ciel. Son baptême n’était qu’une ordonnance prescrite par Yahweh pour qualifier ceux qui allaient s’ouvrir à la prédication de Jésus. Le véritable trésor était en Jésus.

Jean-Baptiste avait été pendant quelque temps une lumière; il les avait conduits. Maintenant que Jésus entrait en scène – Lui le Maître, le Grand Berger des brebis, il devait s’effacer.

Pour ceux qui l’avaient suivi, la Lumière et le Maître allaient être Jésus.

André et Jean qui ont bien compris ce qui se passait, n’hésitent pas à saisir l’opportunité qui se présentait. Le Père a des façons de nous appeler à aller à un autre niveau.

Ne craignons pas d’aller où il conduit; quand bien même cela signifiera dans certains cas, quitter ceux avec qui nous avons marché jusque-là. André et Jean ne trahissaient pas Jean-Baptiste leur premier rabbi – celui qui leur avait enseigné bien des choses concernant le royaume de Dieu et l’accomplissement des promesses faites par l’Éternel. Ils suivaient simplement l’Esprit de Dieu qui les appelait à aller au-delà du point où Jean-Baptiste allait s’arrêter.

« 37 Les deux disciples l’entendirent prononcer ces paroles, et ils suivirent Jésus. 38 Jésus se retourna, et voyant qu’ils le suivaient, il leur dit: que cherchez-vous? Ils lui répondirent: Rabbi ce qui signifie Maître, où demeures-tu? 39 Venez, leur dit-il, et voyez. Ils allèrent, et ils virent où il demeurait; et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était environ la dixième heure. »

Jean 1:37-39; LSG

Il est important de noter que ce n’est pas Jésus qui a appelé André et Jean. C’est le Père qui les a attirés. Yahweh a incité Jean-Baptiste à prononcer des paroles précises au sujet de l’Agneau de Dieu et un feu est né dans leur cœur. C’est Lui qui met en nous le désir de le connaître plus intimement.

Ils se mettent à le suivre parce qu’ils ont vu quelque chose en Lui. Ils espèrent devenir ses disciples. S’il est l’Agneau de Dieu, s’il est le Christ le Fils du Dieu vivant, s’il est le Messie, le Prophète annoncé par Moïse et les autres, alors ils veulent demeurer dans sa présence.

Qui est Jésus pour nous ? Est-ce que nous avons compris qu’il est au-dessus de tous les autres rabbis ou maîtres que nous n’avons jamais connus ?  Est-ce que nous avons compris qu’il est au-dessus de toutes les organisations « chrétiennes » avec leurs règles, doctrines et traditions ? Est-ce que nous avons compris qu’il est LA SEULE LUMIÈRE, LE SEUL MAÎTRE ? Est-ce que nous avons compris que c’est Lui que nous devons suivre ?

La façon rapide de savoir si nous sommes assujettis à un autre maître que Jésus-Christ, c’est de vérifier si dans nos doctrines, croyances et pratiques nous ajoutons ou nous retranchons aux Écritures. Si nous ne marchons pas dans ses traces, si nous ne nous attachons pas aux choses qu’il a prescrites, c’est que nous avons élevé un système ou une personne au-dessus de l’Agneau de Dieu.

Si l’appel à rechercher la sanctification est pour tous, cela veut dire que nous avons tous un travail à faire aller toujours plus loin dans les profondeurs de Dieu. Ce qui est important c’est notre réponse à l’Esprit de Dieu. C’est Lui qui prend de ce qui est à Jésus pour nous donner. Il enlève ce qui n’est pas à Jésus. Ne résistons pas lorsqu’il veut enlever les choses qui ne viennent pas de Lui.

André et Jean n’ont pas craint d’être tellement transformés par Jésus au point où ils seraient complètement différents de Jean-Baptiste. Ils ont fait confiance à Dieu qui conduisait leurs pas.

C’est parce que nous n’avons encore compris qui est Jésus-Christ que nous nous fermons encore aux choses qu’il donne à ses amis. Nous nous attachons à ce que nous avons parce que nous ne comprenons pas qui est Celui qui appelle.

À Sychar, pour aider la femme samaritaine à entrer dans le royaume de Dieu, Jésus dit une parole qui révèle les limites dans lesquelles vit celui ne connait pas qui est Celui qui appelle : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive (Jean 4 :10; LSG).

Nous hésitons à aller toujours plus loin avec Lui, parce que nous craignons de perdre quelque chose de précieux. Nous ne savons pas si ce qu’il donne est vraiment supérieur en valeur à ce que nous avons. Nous craignons de perdre nos acquis et trésors.  

La vérité c’est que plus nous apprendrons à le connaître, plus nous allons désirer aller là où il conduit. Rien ne pourra nous limiter.

L’Agneau de Dieu est la Clé de tous les trésors qui sont en Dieu. Toutes les promesses de Dieu sont en Lui oui et Amen. Les plus grandes et les plus précieuses promesses de Dieu sont la possession de ceux qui se placent en Lui.

Lorsque Jésus pose la question : que cherchez-vous ? – cela aurait refroidi plus d’une personne…Ils répondent : Rabbi (Maître), où demeures-tu? Ils reconnaissent sa grandeur et ils veulent devenir ses amis. Ils veulent pouvoir revenir vers Lui en tout temps. Ils veulent la relation.

Que faisons-nous pour entrer en relation avec Jésus ? Que savons-nous de ce qui le préoccupe ? Yahweh aime à ouvrir son cœur à ses amis. Il ne fait rien dans ce monde sans prévenir ses serviteurs les prophètes. L’Église de Jésus est prophétique. Puisqu’ils ont le Saint-Esprit et qu’ils habitent dans la présence du Roi, ils peuvent dire aux hommes les choses qu’ils entendent dans sa présence. Paul ne disait-il pas : Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez ? (1 Corinthiens 14 :5; LSG)

Ainsi, reconnaître qui est Jésus et décider de le suivre nous aidera à aller toujours plus loin dans les choses profondes de Dieu.

« 40 André, frère de Simon Pierre, était l’un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean, et qui avaient suivi Jésus. 41 Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie ce qui signifie Christ. 42 Et il le conduisit vers Jésus. Jésus, l’ayant regardé, dit: tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas ce qui signifie Pierre. »

Jean 1:40-42; LSG

Nous avons besoin de le rencontrer face à face. Il est La véritable Lumière et le SEULE MAÎTRE (RABBI). C’est Lui qui révèle notre identité en Dieu. Il nous sort de la confusion et il nous donne une direction. Céphas allait être pour les disciples une sorte d’intégrateur. Celui qui les ramènerait lorsque la tempête de la crucifixion de Jésus allait passer. Avec Jacques le frère du Seigneur, et Jean, ils seront les colonnes de l’Église de Jérusalem.

Nous avons besoin de connaître qui nous sommes en Lui pour exceller comme enfant de Dieu.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Jean 1 :1-28; 43-51 – Que révèle la question de Nathanaël à Philippe (v.46) ?
  • Lire Jean 4 :7-14
  • Lire Luc 6 :46 – Que nous révèle la question de Jésus ?
  • Décidons de le mettre au-dessus de tous nos anciens maîtres; au-dessus des traditions que nous avons héritées de ceux qui nous ont enseigné. Celui qui veut aller plus haut choisit Jésus SEUL pour Maître – il détruit tous les autres autels.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, brise toute chaîne qui me lie aux choses qui me limitent. Je ne veux pas être prisonnier de mon passé. Je ne veux pas être prisonnier de mes anciens maitres (rabbi) – Tu es mon SEUL RABBI. Ouvre mon intelligence à la compréhension de ta parole.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW