fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 30 juillet 2022

Pensée : Les Juifs choisissent César pour régner sur eux. Ils choisissent le fils des dieux romains à la place du Fils du Dieu Vivant. Ils rejettent sa seigneurie parce qu’ils n’ont pas reçu les paroles qui auraient ouvert leur intelligence. Ils ont refusé d’être enseignés parce qu’ils étaient satisfaits de leur vie. Pourquoi changer ce qui marche merveilleusement bien ? Ceux qui parlent ainsi n’ont pas connu la pensée du Seigneur. Il ne voit pas les choses comme les humains dominés par Satan, la mort et le péché. Dieu est Saint. Si nous voulons entrer dans son règne et sa gloire, nous devons nous départir de nos vieilles voies. Beaucoup qui refusent cette exigence, meurent dans le péché de la rébellion contre Dieu. Revenons à Dieu de tout notre cœur et laissons-lui le soin de nous montrer ce qu’est le sens de la vie selon Dieu. Nous connaîtrons la vie et la paix. Celles que le monde est incapable de nous donner.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 19 :8-17; LSG

« 8 Quand Pilate entendit cette parole, sa frayeur augmenta. 9 Il rentra dans le prétoire, et il dit à Jésus: D’où es-tu? Mais Jésus ne lui donna point de réponse. 10 Pilate lui dit: Est-ce à moi que tu ne parles pas? Ne sais-tu pas que j’ai le pouvoir de te crucifier, et que j’ai le pouvoir de te relâcher? 11 Jésus répondit: Tu n’aurais sur moi aucun pouvoir, s’il ne t’avait été donné d’en haut. C’est pourquoi celui qui me livre à toi commet un plus grand péché. 12 Dès ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs criaient: Si tu le relâches, tu n’es pas ami de César. Quiconque se fait roi se déclare contre César. »

Jean 19:8-12; LSG

Les Romains croyaient en plusieurs dieux : Jupiter (le roi des dieux, et le dieu du tonnerre), Juno (épouse de Jupiter, déesse des femmes), Mars (fils de Jupiter et Juno, dieu de la guerre), Mercure (dieu des voyageurs et des commerçants), Neptune (frère de Jupiter, dieu de la mer), etc. Il y avait au moins que douze dieux avec chacun son domaine d’influence.

Pour les Romains, les dieux avaient participé activement à la fondation de l’empire. Et les empereurs étaient souvent vénérés comme des fils des dieux.

Lorsqu’il entend de la part des juifs que Jésus a dit être le Fils de Dieu, il prend peur – et fait tout pour le libérer. Pendant qu’il est assis pour juger Jésus sa femme lui fait parvenir un message pour l’avertir de ne rien avoir à faire avec la combine des accusateurs de Jésus (Matthieu 27 :19).

Lorsque Pilate parle du pouvoir qu’il a de crucifier ou de relâcher Jésus, il lui répond que la réalité du pouvoir est dans le ciel en notre bienaimé Père. Compte tenu de ce que les Écritures devaient s’accomplir, il leur donne le pouvoir de mettre à mort l’Agneau de Dieu – qui a choisi librement de donner sa vie.

Tant que nous demeurons en Dieu, nous régnons. Car la réalité du pouvoir nous appartient. Que ce qui se passe dans le naturel, ne nous amène pas à conclure que nous sommes faibles, que le Père nous a abandonnés, etc.

Les juifs opposent jésus au pouvoir de Rome par les deux accusations portées contre Lui :

  1. les césars demandaient à être reconnus comme fils des dieux ou fils d’un dieu particulier. Jésus a dit être le Fils de Dieu. 
  2. les césars (empereurs romains) étaient les souverains maitres de leur empire – il avait le pouvoir absolu; ils faisaient et défaisaient les rois vaisseaux.

En déclarant être le Messie, le fils de David, Jésus a revendiqué le titre de roi des juifs. C’est comme roi des juifs qu’il avait était acclamé par la foule avec des rameux le 14 de Nissan, le jour spécial où le souverain sacrificateur sélectionnait l’agneau pascal pour le faire entrer à Jérusalem dans une procession festive avant de le mettre dans le temple où il devait être examiné pendant quatre jours.

Celui qui avait suivi toutes ces étapes était prêt à aller jusqu’au bout. Il ne voulait pas déroger au plan arrêté par le Père pour ramener dans la gloire la race d’Adam.

N’essayons pas de nous dérober aux troubles qui surviennent lorsque l’on choisit d’obéir à Dieu.  Celui qui veut suivre Jésus marche à contrecourant du monde. Il y a des choses que notre chair trouvera difficiles. C’est normal – le chemin étroit est celui de la mort à nous-mêmes pour que paraisse la vie de Dieu. Tant que l’homme naturel demeure, le Saint-Esprit ne peut pas diriger. S’il est mis à mort, le Saint-Esprit peut entrer en scène.

Les Juifs qui avaient la loi et les prophètes (Les Écritures) et toute leur histoire auraient dû comprendre qui était Jésus. Ils n’ont pas discerné le temps où ils ont été visités. Ils ont rejeté Celui qui pouvait leur donner la vie. Pilate qui n’avait pas toute cette connaissance est moins coupable.

À celui à qui on aura beaucoup donné, on demandera beaucoup. Les hommes de cette génération ont reçu beaucoup plus que ceux des générations passées. La Bible est traduite en environ 717 langues; cela signifie que près de 5.75 milliards de personnes ont accès à au moins une traduction de la Bible en leur langue (source : traducteurs Bible Tyndale). En ce qui concerne seulement le Nouveau Testament, il a été traduit en environ 1582 langues, permettant à 830 millions de personnes d’avoir accès seulement à cette portion des Écritures.

  • Qu’avons-nous fait de ces ressources ?
  • Qui est Jésus pour nous ? Est-il le Fils de Dieu ? Est-il le Roi et le Seigneur ?
  • Comment cela se traduit concrètement dans notre vie ?

« 13 Pilate, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors; et il s’assit sur le tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha. 14 C’était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs: voici votre roi. 15 Mais ils s’écrièrent: Ôte, ôte, crucifie-le! Pilate leur dit: crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n’avons de roi que César. 16 Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et l’emmenèrent. »

Jean 19:13-16; LSG

Le Père a laissé à chaque homme le pouvoir de décider ce qu’il veut faire de Celui qui est venu dans le monde pour nous parler de sa part. Nous pouvons dire avec la bouche qu’il est notre Seigneur. Si notre mentalité demeure celle du monde, nous nous trompons nous-mêmes. Au sujet du peuple d’Israël. Il disait, ce peuple n’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. Personne ne peut se moquer de Dieu ou le tromper. Il sait exactement à qui nous avons fait allégeance.

Les juifs professent n’avoir pour roi que César. Ils ne veulent pas de la Seigneurie de Jésus. Ne nous empressons pas de les condamner, car de biens de manières nous faisons la même chose. Que l’Esprit de Dieu nous apprenne la sagesse. Su la base des nombreux exemples rapportés dans les Écritures, il est question de ne pas répéter leurs erreurs.

Jésus est mis à la croix le 14 de Nissan (Jour de la préparation de la Pâque = jour où l’on immolait l’agneau pascal). Il était environ midi (sixième heure).

Il est mort pour que nous ne vivions plus par nous-mêmes et pour nous-mêmes. Dieu fait de nous de nouvelles créatures pour que nous marchions dans ce monde enténébré comme des enfants de lumières. Ne craignons pas d’être différents. Comme sel de la terre, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre notre saveur. Autrement, nous ne pourrons plus jouer notre rôle. On sera jeté au-dehors avec les lâches et les incrédules.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Matthieu 27 :19-26
  • Lire Actes 21 :35-36
  • Lire Actes 22 :22-23
  • Lire Matthieu 5 :13-16 – Le chrétien est le sel de la terre et lumière du monde
  • Demeurons proches de notre Seigneur en méditant la Parole et en la mettant en pratique. Ne suivons pas le monde. C’est le déficit de la Parole dans l’homme qui fait de lui un ennemi des choses de l’Esprit. Il ne supporte pas parce qu’il est prisonnier d’un autre esprit.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, délivre-moi des pièges du diable qui veut limiter ma consécration à Jésus et mon influence dans ce monde. Accorde-moi la grâce d’aimer ta Parole.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW