fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Apprends-nous à prier

Méditation du Vendredi 25 Novembre 2022

Thème 5 : Prendre les armes pour tenir ferme

Pensée 5: L’issue de tout combat dépend de la stratégie et de la tactique. Le Saint-Esprit a mis en place une stratégie gagnante. Elle nous invite à suivre les traces de Jésus. Il est question de prendre toutes les armes afin de tenir ferme dans les combats où nous sommes ou serons engagés. Personne ne peut échapper à l’influence de ce conflit qui a cours entre la lumière et les ténèbres. L’obéissance continuelle nous aidera à opérer efficacement partout. Notre vie de prière sera transformée pour la gloire de Dieu au fur et à mesure que nous comprendrons es Écritures et que nous les mettrons en pratique. Tout n’a pas été dit sur la prière, mais nous espérons avoir mis dans le cœur de chacun, le désir d’apprendre à prier.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Éphésiens 6 :10-20; LSG

Paul avait séjourné pendant trois années (AD.54-57) à Éphèse (Actes 19 :1-20 :1).  Il ne leur avait rien caché de ce qui leur été nécessaire au salut (Actes 20 :20). Maintenant qu’il était prisonnier à Rome (v.20; Actes 28 :16, 20), il leur écrit pour leur rappeler les vérités importantes au sujet de l’Église de Jésus – on est vers l’an 62.

L’Église partage la gloire et la victoire de Jésus-Christ qui est sa tête, son chef suprême, son époux. Compte tenu de ce que l’Église a reçu de son chef suprême l’ordre de conquérir le monde en y établissant la victoire de la croix, elle doit savoir quelles armes ont été mises à sa disposition. C’est sur ce sujet important que s’appesantit Paul dans la dernière partie de sa lettre.

« Tenir ferme » : cette expression apparaît trois fois dans l’exhortation de Paul (v.11, 13, 14). La proximité des versets où ils apparaissent révèle l’intensité du conflit dans lequel nous sommes engagés comme disciple de Jésus. Que nous en soyons conscients ou pas, il y a continuellement des confrontations spirituelles entre le royaume de Jésus et celui du diable.

Le Seigneur le dit partout dans les Écritures, la victoire sur les attaques du diable sera par son Esprit et non par la puissance nos alliances politiques (humaines) ou par notre force (Zacharie 4 :6). C’est de son Esprit que nous devons recevoir la stratégie pour établir la victoire.

Étape 1 : Se fortifier dans le Seigneur

Dieu a mis à notre disposition sa force toute-puissante. Dans la personne du Saint-Esprit, nous avons reçu la puissance (Actes 1 :8). Le Saint-Esprit est notre Enseignant (Jean 16 :13-15). Il est de notre responsabilité de prendre tout ce que le Père nous donne pour nous fortifier. Comprenons bien que cette responsabilité nous incombe (v.10).

Il est important de comprendre que la racine des troubles qui nous accablent est spirituelle. La structure hiérarchique du royaume nous est révélée (v.12).

Parfois nous nous sommes mis en colère contre les hommes; nous les avons durement blâmés; parfois nous avons résolu de couper tout lien avec eux pour le tort qu’ils nous ont fait. L’Esprit de Dieu nous fait comprendre que dans bien des situations, c’est du royaume de Satan que des attaques étaient menées contre nous pour nous faire tomber dans le péché (colère, paroles mauvaises, injures, manque de pardon, etc.).

Puisque ceux que nous combattons ne sont pas de ce monde, pour être capable de tenir ferme, il nous faut prendre toutes les armes de Dieu.

Poussé par le Saint-Esprit, Paul utilise l’apparence du soldat Romain qui le garde pour nous faire révéler l’importance de chaque arme que l’Esprit de Dieu met à notre disposition. Il est important de noter qu’il a aussi en tête différents passages des Écritures.

La ceinture de vérité (v.14) : Israël avait péri parce qu’il avait rejeté la connaissance de Dieu (Osée 4 :6). C’est en Dieu que se trouve la vérité. Jésus a dit : Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie (Jean 14 :6). Parlant de rameau qui sortira du tronc d’Isaï (le père de David), le Saint-Esprit dit qu’il aura la vérité comme ceinture (Ésaïe 11 :5). Celui a mis la ceinture, y a installé correctement toutes qui se portes autour des reins (sabre, épée, couteau, etc.). Il est prêt à engager éventuellement le combat. Demeurons dans les limites des Écritures si nous voutons utiliser efficacement cette arme. La vérité libère celui qui la reçoit (Jean 8 :32). Elle le positionne pour enseigner, pour exhorter, réfuter ce qui n’est pas de Dieu (2 Timothée 3 :16).

La cuirasse de justice (v.14) 

Il n’y a plus de condamnation pour celui qui est en Jésus (Romains 8 :1). Personne ne peut nous condamner puisque Jésus a été fait péché à notre place (2 Corinthiens 5 :21). La cuirasse protégeait les organes vitaux du soldat, du cou aux cuisses. On l’appelait parfois le protecteur du cœur. Lorsque nous comprenons notre union avec Jésus, nous sommes remplis d’audace. Car le juste est aussi audacieux qu’un lion (Proverbes 28 :1). La conscience du péché ne peut handicaper celui qui a la révélation de la justice que Dieu nous donne par Jésus. Il se tient dans la présence de Dieu, du diable, du péché, de la mort sans éprouver le moindre sentiment d’infériorité. Car, il a compris que Jésus est sa justice.

Les chaussures du zèle de l’Évangile (v.15) 

L’historien juif Josèphe nous apprend que du temps de Paul, les soldats portaient de solides bottes en cuir dont les semelles étaient munies d’épais clous. Ces bottes offraient aux pieds une prise ferme lors des combats et une protection durable lors des longues marches. Des guerres ont été gagnées ou perdues à cause des chaussures. L’Évangile de paix de Jésus transforme le disciple en l’image de Jésus (Romains 12 :2). Plus nous sommes à son image dans notre âme, plus vite nous avançons sur le champ de bataille.  Nous sommes également enflammés (remplis de zèle) lorsque nous partageons avec les autres ce que le Père nous révèle.

Le bouclier de la foi (v.16)

Le bouclier permettait de bloquer les coups de l’ennemi. Le soldat pouvait le mouvoir à sa guise. C’est cette flexibilité qui assurait sa défense. La foi est la ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas (Hébreux 11 :1). Personne ne peut plaire à Dieu s’il doûte de ses promesses (Hébreux 11 :6). Le Saint-Esprit nous enseigne à croire en tout temps et nous réjouir. Il nous suffit de savoir que c’est Dieu qui a dit. Jamais Satan ne pourra nous atteindre de ses traits enflammés (ses flèches, ses manigances et manipulations, ses mensonges, etc.), si nous avons résolu dans notre cœur de croire la Parole de Dieu. La foi vient de la parole de Dieu (Romains 10 :17). Il nous faut méditer les vérités qu’il nous révèle jusqu’à ce qu’elles explosent en nous et nous saturent. Elles doivent être dans notre cœur et sur notre bouche. Celui qui croit, pense et agit d’une manière qui est conforme à la parole.

Le casque du salut (v.17)

Le casque protégeait la tête du soldat. Si on nous a mis notre confiance en Jésus, si nous l’avons reçu comme l’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde, il a fait de nous les enfants de Dieu (Jean 1 :12-13). Nous ne sommes plus du dehors, nous faisons partie de la maison de Dieu. Le diable essaie de bâtir des forteresses dans nos pensées. Le Saint-Esprit les expose et les détruit. C’est en gardant notre cœur et en veillant sur nos pensées que nous fermerons la porte à celui qui veut nous conquérir. Il lancera la première attaque contre nos pensées. Alignons nos pensées sur les Écritures; nos paroles et nos actions seront droites et productives. Notre prière sera efficace.

L’épée de l’Esprit (v.17)

Avec la lance, l’épée était une arme offensive; très utile dans les combats rapprochés. L’Éternel fait de nos bouches des glaives (Ésaïe 49 :2) pour terrasser l’ennemi. La vie et la mort sont au pouvoir de la langue (Proverbes 18 :21). La parole de Dieu est une épée d’une efficacité foudroyante. Aucune autre épée ne lui est semblable (Hébreux 4 :12). Ce que nous décrétons au nom de Jésus est établi (Job 22 :28; Marc 11 :22-24). Celui qui apprend à connaître l’épée de l’Esprit verra Dieu faire des exploits à travers lui.

La puissance de notre prière sera proportionnelle à la révélation que nous avons des armes que l’Esprit de Dieu donne à l’Église.

Étape 2 : Faire toutes sortes de prières par l’Esprit

Au fur et à mesure que nous grandissons dans la compréhension des armes qu’il donne à l’Église, notre vie de prière se transforme. Elle s’enrichit d’une variété de formes de prières que nous faisons sous la conduite de l’Esprit. Nous prions avec notre esprit et nous prions aussi par l’intelligence. Nous louons avec notre esprit, nous louons aussi avec notre intelligence (1 Corinthiens 14 :15).

Il insiste sur l’importance de la persévérance, qui est un autre facteur important du succès dans la prière. C’est la compassion pour les gens qui va nous conduire à ne pas abandonner. Celui qui persévère voit la fin dès le début. Il sait que Jésus a vaincu et que ce n’est qu’une question de temps et la victoire sera glorieusement manifestée.

Notre section de texte se termine par la requête de Paul : il les invite à prier afin qu’il lui soit donné d’annoncer avec hardiesse la parole de Dieu. Prions les uns pour les autres afin que la gloire de Dieu soit manifestée dans nos ministères. Nous avons besoin les uns des autres.

Devoir 

  • Lire Ésaïe 11 :5; Luc 12 :32; 1 Pierre 1 :13
  • Lire Ésaïe 59
  • Lire Ésaïe Proverbes 28 :1; 2 Corinthiens 5 :21
  • Lire Habacuc 3 :19; Ésaïe 52 :7; Luc 15 :22
  • Lire Hébreux 11 :24-34
  • Lire Ésaïe 49 :2; Hébreux 4 :12; Apocalypse 1 :16
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, remplis-moi de la révélation des armes spirituelles que tu as mis à la disposition de l’Église. Enseigne-moi à les utiliser efficacement.

Intercession

  • Éphésiens 5 :8 Prions que l’Église apprenne à marcher comme Jésus a marché. Que tous comprennent que nous sommes passés dans un autre royaume. Et qu’ils désirent prendre toutes les armes.
  • Éphésiens 6 :20 Prions les enfants de Dieu soient saisis par l’Esprit chaque fois qu’i doivent ouvrir la bouche pour annoncer la bonne nouvelle de l’Évangile ou tout simplement pour donner les raisons de leur foi
  • Éphésiens 6 :14 Prions que les églises de Jésus et les chrétiens qui sont dans des zones hostiles où règne la persécution, tiennent ferme par le Saint-Esprit. Que les sévices, les injustices et les brimades qu’ont leur fait subir ne baissent pas leur enthousiasme à servir le Seigneur.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW