fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mardi 22 mars 2022

Semaine de Jeûne et Prière

Thème: La justice de Dieu et nos droits

Thème 2: Levons-nous pour prendre ce qui nous appartient

Pensée 2: Dieu n’est pas coupable. Il n’est pas contre nous. C’est parce que nous manquons toute la connaissance que nous sommes mis en échec par Satan. Que l’exemple de Josué et du peuple nous instruise. Nous avons besoin de revenir dans ce lieu où nous entendons clairement les instructions du Père. Ensuite, il nous faut faire jusqu’au bout ce qu’il nous montre. La victoire qui est nôtre en Jésus sera manifestée pour sa gloire.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Josué 6 :1-5; LSG

« 1 Jéricho était fermée et barricadée devant les enfants d’Israël. Personne ne sortait, et personne n’entrait. »

Josué 6:1; LSG

Le Père avait donné Canaan en héritage à Abraham et à sa descendance. Jéricho, qui en était pratiquement la porte, était fermée et barricadée. Jéricho est dans une certaine mesure la « porte » de Canaan parce que c’est la première ville qu’il rencontre juste après avoir traversé le Jourdain.

Satan fera en sorte de fermer et de barricader les richesses auxquelles nous avons droit. Il abuse de tous ceux qui ne comprennent pas la portée de ce qui s’est passé à Golgotha. La vérité c’est que ses manipulations et manigances sont pratiquement de l’ordre du leurre. Il nous fait croire qu’il a le pouvoir de retenir, de prendre, de détruire. Il nous fait croire qu’il est normal de vivre avec peu. Il nous dit d’oublier les promesses de notre Dieu parce qu’elles ne s’accompliront jamais. Il nous invite à regarder autour de nous pour voir s’il y a des personnes qui ont ce que nous pensons pouvoir posséder. Il parle comme Goliath pour intimider et contraindre à l’inaction.

Qu’avons-nous fait des promesses de notre Dieu pour nos vies et nos familles ? se pourrait-il que le voleur compte sur notre manque de connaissance et sur notre paresse pour retenir notre héritage ?

« 2 L’Éternel dit à Josué: Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats. 3 Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours. 4 Sept sacrificateurs porteront devant l’arche sept trompettes retentissantes; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville; et les sacrificateurs sonneront des trompettes. 5 Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s’écroulera, et le peuple montera, chacun devant soi. »

Josué 6:2-5; LSG

L’Éternel s’adresse à Josué pour lui donner des instructions précises sur la façon de mener la bataille contre Jéricho. Nous avons besoin d’entendre la voix de Dieu. La victoire est impossible si nous ne savons pas comment le Père veut conduire les choses. Ceux que nous affrontons ne sont pas de ce monde (Éphésiens 6 :12).

Si nous ne savons pas ce que le Père dit, nous avons un problème. Nous avons besoin de retourner dans sa parole pour étudier ce qu’il dit du sujet qui nous préoccupe. La Parole de Dieu et la prière sont nos atouts pour pénétrer la présence de notre Dieu afin d’être instruits.

Dieu s’adresse à Josué parce que Jéricho et Canaan sont le projet de Dieu. Nous sommes son ouvrage. C’est Lui qui a écrit des choses nous concernant. Il tient à l’accomplissement de ce qu’il a planifié nous concernant.

Rien ne peut excuser la faiblesse et la pauvreté spirituelles des enfants de Dieu alors qu’il a mis à notre disposition par Jésus-Christ la plénitude de Dieu (son autorité, sa sagesse, sa puissance, sa présence, etc.)
C’est à travers l’Église que Dieu exerce son pouvoir sur la terre; nous sommes le corps de Christ. Si nous tombons dans une sorte de paresse spirituelle et que nous sommes paralysés, Jésus ne peut pas toucher le monde qui se meure. Malgré sa toute-puissance, le Père n’agit que par l’accès que nous lui donnons dans nos vies et dans le monde. Souvenons-nous qu’il a donné pour un temps la terre aux hommes. Ce bail court toujours.

Ainsi, si par notre prière et notre intercession nous n’invitons pas le Père à entrer dans les situations qui affligent le monde, Satan continuera à voler, à détruire et à tuer.

Sept sacrificateurs, sept trompettes retentissantes, septième jour, sept fois le tour de la ville : la série de sept révèle que c’est dans l’application des instructions reçues que se trouve la plénitude de Dieu. Sept symbolise en effet le TOUT de Dieu, sa perfection, sa plénitude.

Soyons prêts à aller jusqu’au bout de ce que le Père nous révèle. Le prophète Élysée a réprimandé le roi d’Israël parce qu’il avait frappé les flèches au sol seulement trois fois. Il a manqué d’établir une victoire totale sur la Syrie.

Pour réclamer et établir notre héritage, nous ferons bien de commencer dans la présence de Dieu (parole et prière). C’est là que nous recevrons des instructions claires sur la façon de procéder.

C’est pendant que nous ferons jusqu’au bout ce que le Père nous a fait connaitre qu’il agira dans toute sa puissance. Que le Saint-Esprit nous montre là où nous limitions Dieu. Il peut faire infiniment au-delà de ce que nous pensons ou imaginons par la puissance qui agit en nous. Quelle est la puissance qui agit en nous ?

Lorsque les murs de Jéricho ont été détruits par les anges du Seigneur, le peuple est monté chacun devant soi.

Certains n’aiment pas combattre ou ne savent pas combattre. Notre Père est aussi l’Éternel des armées célestes. Il exerce nos mains au combat parce que notre vie n’est pas seulement une vie de prince au palais. Nous sortons pour conquérir.

Il faut se lever lorsque nous avons compris ce que le Père dit.
La croix nous parle de la défaite de Satan. Et Jésus nous dit partout dans les Écritures que nous avons reçu l’autorité de marcher sur les armées de Satan. Ils nous feront la guerre, mais ils ne peuvent pas la remporter. Ce que nous croyons est important.

Le Père nous a donné la victoire. Reconnaissons qui nous sommes en Lui et levons-nous.
C’est en combattant que nous deviendrons de plus en plus efficaces. Nous établirons dans le monde spirituel la réputation d’un disciple du Seigneur qui refuse de céder quoi que ce soit à Satan. Ils fuiront lorsque le Père t’enverra dans un lieu. C’est possible parce que Jésus habite en nous par son Esprit.

Que la longueur de certaines batailles ne nous décourage pas. Elles contribuent à faire de nous de chrétiens matures.

Que la louange soit dans nos bouches matin, midi et soir. La vérité c’est que nous avons TOUT par Jésus. Nous avons la victoire. Nous collaborons avec le Saint-Esprit pour l’établir sur la terre.

Devoir

·

Suivre Jésus
  • Lire Josué 6 :6-24
  • Lire Matthieu 7 :7-11
  • Lire Luc 10 :19; Job 22 :28
  • Faisons le point des promesses du Père qui tarde à se réaliser dans nos vies. Puis demandons dans la prière alors que nous étudions sa parole, des instructions précises pour engager la bataille finale contre l’oppresseur. Le Père nous a donné la victoire par Jésus. Il faut apprendre à réclamer ce qui nous revient de droit.

Requêtes

Père, révèle-moi les détails des actions à mener pour triompher de celui qui s’oppose à tes plans dans ma vie.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW