fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Dimanche 16 octobre 2022

Pensée: Celui qui s’attache à la rébellion et aux idoles s’éloigne de la miséricorde. Il prend le chemin où il ne verra pas les plus grandes et les plus précieuses promesses de Dieu. Jonas fait une expérience merveilleuse de la miséricorde de Dieu. Apprenons à marcher dans la sainteté devant sa face. S’il arrive que nous tombions, crions à Lui; il est rempli de miséricorde. Ne planifions pas de pécher cependant. Faisons tous nos efforts pour honorer notre Dieu et voyons son Esprit agir avec puissance en notre faveur. Il nous appelle à manifester sa vie aux hommes.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jonas 2 :1-10; LSG

«1 Jonas, dans le ventre du poisson, pria l’Éternel, son Dieu. 2 Il dit: dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel, et il m’a exaucé; du sein du séjour des morts, j’ai crié, et tu as entendu ma voix. »

Jonas 2:1-2; LSG

Séjour des morts : sheol – monde souterrain (lieu où l’on descend à la mort). Avant la résurrection de Jésus, personne n’est monté au ciel après sa mort. Tous descendaient dans le shéol à leur départ de la terre. Les esprits des justes étaient séparés de ceux des méchants. L’histoire de l’homme riche et de Lazare montre bien comment un gouffre séparait les pécheurs des justes. Rappelons que tous ceux qui attendaient la venue de Jésus sont montés avec Lui à sa résurrection.

Deux endroits bien distincts sont mentionnés dans ces versets : 1) le ventre du poisson 2) le shéol – le séjour des morts.

Remarquons de Jonas crie à Dieu à partir de ces deux endroits

« 3 Tu m’as jeté dans l’abîme, dans le cœur de la mer, et les courants d’eau m’ont environné; toutes tes vagues et tous tes flots ont passé sur moi. 4 Je disais: je suis chassé loin de ton regard! Mais je verrai encore ton saint temple. 5 Les eaux m’ont couvert jusqu’à m’ôter la vie, l’abîme m’a enveloppé, les roseaux ont entouré ma tête. 6 Je suis descendu jusqu’aux racines des montagnes, les barres de la terre m’enfermaient pour toujours; mais tu m’as fait remonter vivant de la fosse, Éternel, mon Dieu! 7 Quand mon âme était abattue au-dedans de moi, je me suis souvenu de l’Éternel, et ma prière est parvenue jusqu’à toi, dans ton saint temple. »

Jonas 2:3-7; LSG

Abîme : metsolah – mer profonde. Au pluriel, il désigne les profondeurs de la mer. Louis Segond traduit « dans le cœur de la mer ».

Lorsque les mariniers jettent Jonas à la mer. Il descend dans les profondeurs de celle-ci. Il est d’abord conscient des courants d’eau qui l’environnent, des flots et des vagues qui passent sur lui. Les eaux l’ont couvert jusqu’à lui ôter la vie. Il voit les roseaux entourer sa tête. Il est descendu aussi loin qu’aux racines des montagnes (voir v.5 et 6).

C’est pendant sa descente que son âme au-dedans de lui se souvient de la bonté de l’Éternel. Du fond de sa détresse, il crie à Dieu.

Le Père envoie le grand poisson chercher Jonas lorsque ce dernier se trouve dans les profondeurs de la mer. Il n’est pas impossible que Jonas ait vu son corps sans vie; sa tête recouverte de roseau et son corps couché à la racine des montagnes sous-marines.

C’est notre corps qui cesse de vivre. L’esprit de l’homme vit continuellement. Il quitte le corps lorsque les conditions de la vie sur terre ne sont plus là.

Dans la chronologie des évènements, les versets 1 et 2 seraient après les versets 3 à 7. Descendu au séjour des morts, Jonas crie à l’Éternel. Et il revient à la vie pendant qu’il est dans le ventre du poisson.

Lorsque nous quittons notre corps, nous entrons dans l’éternité où le temps semble s’écouler très lentement. Selon les témoignages de plusieurs personnes qui sont revenus à la vie même après quatre jours, elles avaient l’impression d’avoir passé seulement quelques heures dans cette dimension.

Si nous ne sommes encore sauvés, si nous n’avons pas fait de Jésus notre Sauveur et notre Seigneur, nous prenons un mauvais risque. En effet, les prières qui sont faites lorsque l’esprit a quitté le corps n’ont aucune garantie d’être exaucées.

Il est donné aux hommes de mourir une seule fois après quoi vient le jugement (Hébreux 9 :27; LSG). Il n’y a pas de réincarnation possible. Jésus est le SEUL capable de ramener les morts à la vie. Le cordon d’argent n’est pas quelque chose qu’il est donné aux hommes de réparer lorsqu’il se brise. Seul Celui qui est la résurrection et la vie pour remettre l’esprit dans la tente. Il le fait si les chrétiens prient pour la résurrection de la personne qui a quitté son corps, ou il peut le faire de sa propre initiative.

Le cas de Jonas est spécial parce qu’il est choisi par l’Éternel pour être le type de Celui qui devait passer trois nuits et trois jours dans le centre de la Terre. L’Esprit de Dieu le pousse à crier à Dieu du fond du shéol, et la miséricorde de Dieu le ramène à la vie.

« 8 Ceux qui s’attachent à de vaines idoles éloignent d’eux la miséricorde. 9 Pour moi, je t’offrirai des sacrifices avec un cri d’actions de grâces, J’accomplirai les vœux que j’ai faits: Le salut vient de l’Éternel. 10 L’Éternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre. »

Jonas 2:8-10; LSG

Celui qui s’attache à Satan, aux démons, celui qui se conforme au siècle présent, éloigne la miséricorde de Dieu de sa vie. Il prend le chemin où il expérimentera toutes sortes de troubles. Le prophète est revenu à de meilleurs sentiments. Il se soumet à l’Éternel à qui il promet d’offrir des sacrifices avec des actions de grâces. Le Salut est en notre Dieu qui a fait les cieux et la terre. Il ne prend pas plaisir à la mort du pécheur. Il désire ardemment nous voir entrer dans la vie abondante que Jésus nous donne. Quel que soit notre péché, le Père veut nous donner son pardon et la vie. Ouvrons la bouche pour reconnaître nos fautes et pour revenir à Lui de tout notre cœur.

Au bout de trois nuits et trois jours, Jonas ayant compris l’importance de l’obéissance à Dieu, le Père commande au grand poisson de le remettre sur la terre.

Gloire à notre Dieu qui est Tout-Puissant. Il fait ce qu’il veut. Il commande à tous les éléments qu’il a créés. Dans le ciel, sur la terre, et même sous la terre, son Nom est connu et craint.

Nous avons le privilège d’être connus comme son peuple. Vivons de manière digne. Nous avons le privilège d’être le reflet de sa gloire dans ce monde enténébré.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Psaume 68
  • Lire Psaume 18
  • Lire Ésaïe 14 :4-20
  • Lire Jean 11 :24-25

Requêtes

Père, au nom de Jésus, fais-moi connaître tes voies. Enseigne-moi à compter mes jours afin que j’applique mon cœur à faire ta volonté.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW