fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 17 Février 2022

Pensée: Le Père permet l’épreuve parce qu’il nous a équipé pour vaincre. Il nous a précédés en toute chose. Lorsque l’épreuve, viens, nous pouvons nous réjouir par ce que le temps de notre élévation est venu. Celui qui vainc passe au niveau supérieur. Gloire à Dieu.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jacques 1 :1-4; LSG

Introduction au livre de Jacques

Jacques est le petit frère selon la chair du Seigneur Jésus-Christ. Il ne faisait pas partie des douze premiers apôtres. Le Saint-Esprit ne donne pas d’informations sur le moment de sa conversion.

À partir de Jean 7:1-5, nous savons qu’il ne croyait pas en Jésus, Fils de Dieu. Les frères de Jésus reconnaissaient qu’il faisait des miracles; mais pour ce qui est d’être le Messie d’Israël, ils n’étaient pas convaincus au début.

Il se lèvera pour être un dirigeant influent de l’église de Jérusalem. À l’arrivée des gens venus à Antioche, où Pierre se trouvait avec Paul, Barnabas et d’autres, frères, Pierre et la majorité des chrétiens juifs se retireront des chrétiens d’origine païenne.

Cette lettre est écrite aux environs des années 50 à l’attention des chrétiens juifs qui sont dans la dispersion. Il s’agit des juifs qui habitaient hors d’Israël, la diaspora juive.

Le message est un encouragement à mettre en pratique la parole de Dieu et à persévérer au milieu des tribulations.
Au-delà des juifs de la dispersion, le Saint-Esprit s’adresse à tous les chrétiens.

Nous prions que la méditation du message de cette lettre nous amène toujours plus loin dans la connaissance de notre Dieu. À Lui soit la gloire par Jésus-Christ.

« 1 Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut! »

Jacques 1:1; LSG

Celui qui se présente comme le serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus, vient de loin.

Ce n’est pas très important où nous sommes aujourd’hui, si nous prenons la décision de chercher la face de Dieu pour avancer sur le chemin qu’il a tracé pour nous.

Autrefois dans l’incrédulité au sujet de son frère, Jacques s’est soumis à l’enseignement du Saint-Esprit. Il a eu le privilège de diriger l’église de Jérusalem. Il est un instrument de bénédiction pour les chrétiens de tous les âges.
Où sommes-nous dans notre marche avec le Seigneur ?

Sommes-nous en train de progresser ou bien est-ce que nous stagnons?

La progression spirituelle est impossible si l’on demeure dans la désobéissance.

Le Père veut nous établir à notre place. Comme Jacques, nous pouvons avoir un impact dans la vie de nombreuses personnes. Levons-nous et avançons pour sa gloire.

« 2 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3 sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. 4 Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. »

Jacques 1:2-4; LSG

La joie fait partie du fruit de l’Esprit (Galates 5 :22). Le terme traduit par joie signifie « étendre la faveur », « être favorablement disposé », « avoir la conscience de la grâce de Dieu », « grâce reconnue ».

Une épreuve est une situation qui fait pression sur nous à partir soit de l’intérieur (maladie, problème émotionnel, etc.) ou de l’extérieur (persécution, guerre, querelle, etc.).

La foi étant la confiance que nous mettons dans la parole de Dieu. L’épreuve de la foi est donc la pression que les situations que nous vivons mettent sur notre confiance en Dieu. Compte tenu de ce que je vis, la Parole de Dieu est-elle toujours digne de confiance ? Remettre en question la parole de Dieu sur la base de nos expériences est quelque chose que nous avons tendance à faire ? Est-ce que le Père peut être trouvé infidèle ? Incapable de faire ce qu’il a dit ?

La patience ici est l’endurance. C’est la capacité de demeurer sous la pression de l’épreuve pendant une période plus ou moins longue. Lorsqu’elle a fait complètement son œuvre en nous, elle nous transforme.

Le but de l’épreuve n’est pas notre défaite, mais notre maturation. La pression vient afin que nous triomphions d’elle.

C’est progressivement que nous entrons dans la perfection et la maturité. C’est au fur et à mesure d’épreuves surmontées que nous parvenons dans le lieu du repos (victoire). Il est question d’apprendre à ne pas céder à la pression que les circonstances mettent sur la confiance que nous avons en la Parole de Dieu.

Jacques nous encourage à avoir la conscience de la grâce de Dieu au milieu des pressions que le Père permet. Les chrétiens étaient persécutés pour le nom de Jésus, et certains ne savaient pas toujours quel sens donner aux choses difficiles qu’ils subissaient de la part de leurs persécuteurs.

Le Père n’est pas contre toi ou contre ta famille. Tous les hommes connaissent des tribulations dans la vie. Certains ont en apparence moins de défis que les autres. Dieu dans sa fidélité ne permettra pas que nous soyons éprouvés ou tentés au-delà de notre capacité à résister.

Décidons, dès aujourd’hui, que nous ne mettrons jamais en doute la Parole de notre Dieu. Lorsque les choses ne se passent pas comme il a dit c’est très souvent parce que soit les temps ne sont pas accomplis, ou bien nous manquons quelque chose, ou bien il y a une guerre dans le ciel contre la manifestation de la gloire de Dieu dans nos vies.

Le Saint-Esprit nous aidera à comprendre la raison première des blocages afin de faire le nécessaire pour faire bouger les lignes. Dieu nous appelle à son règne et à sa gloire.

Bénissons Le jour et nuit pour sa fidélité. Surtout, n’abandonnons pas les choses qu’il nous a fait connaitre.

Notre âme se nourrit de la révélation de la Parole de Dieu. C’est par sa Parole que nous sommes forts et inébranlables.

La victoire commence dans le monde spirituel. Nous ne pouvons nous permettre d’abandonner notre position de victoire en Lui.

Malgré ce qui se passe de négatif dans nos vies sur le plan terrestre, nous sommes bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes. Ce qui est dans le ciel est plus important que ce qui se passe sur la terre. L’épreuve est là pour une durée finie.

Si nous faisons pression sur Satan avec la Parole de Dieu et l’aide du Saint-Esprit, il se retirera bientôt. Il n’a pas le choix.

Arrêtons de poser les mauvaises questions :

  • pourquoi Dieu fait-il telles choses que je n’aime pas ?
  • Pourquoi Dieu ne fait-il pas telle chose que j’attends depuis longtemps ?
  • Pourquoi Dieu m’envoie-t-il un tel malheur ?
  • Pourquoi Dieu ne voit-il pas ma souffrance ?

Tant que nous chercherons premièrement à l’extérieur de nous les raisons du blocage, il se peut que nous manquions de voir l’ajustement que nous avons besoin de faire. Parfois, c’est d’un changement d’attitude que nous avons besoin. Si notre cœur est devenu amer, il nous sera difficile de recevoir ce que le Père nous a donné par Jésus.

Parfois, nous n’avons pas compris la puissance de la langue. Et nous avons passé toute notre vie à maudire notre destinée.

Lorsque nous avons fait le travail sur nous, l’autre étape c’est la destruction des autels qui à l’extérieur travaillent contre nous. Certaines des choses qui tardent à se manifester sont du domaine du combat spirituel.

Si nous posons les bonnes questions au Père, il va nous conduire. Il n’est pas contre nous, il est pour nous. Jésus a payé le prix de notre liberté. Que rien ne nous pousse à mettre en doute les promesses de notre Dieu. Il est fidèle.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Jean 7:1-5; Actes 15:6-15; Galates 2:11-14 – A propos de Jacque le frère du Seigneur
  • Lire Romains 5:1-4; Matthieu 5:11-12
  • Lire 1 Corinthiens 10:13
  • Lire Hébreux 11

Requête

Père, accorde moi ta grâce afin que je passe au travers de l’épreuve. Tu m’as précédé Ô Dieu. Par Toi, je suis plus que vainqueur.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW