fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mercredi 16 Février 2022

Pensée: Plusieurs interprétant mal le sens le la grâce de Dieu s’éloigne des choses que le Seigneur a prescrites aux apôtres. En agissant ainsi, nous prétendons imposer à Yahweh un autre modèle, un autre Évangile. Il n’est pas étonnant que le Saint-Esprit refuse d’établir des paroles et des traditions qui ne viennent pas du ciel. Alors que nous sommes dans la dernière étape de la fin, revenons sur les anciens sentiers. Il n’y pas de salut ailleurs. Honorons notre Roi en faisant sa volonté.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 28:16-20; LSG

« 16 Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. »

Matthieu 28:16; LSG

Matthieu qui s’adresse premièrement aux juifs, veut leur montrer que Jésus est le Messie, le Roi d’Israël, Celui qui a reçu du Père toute autorité dans le ciel et sur la terre. Aussi, il omet certains détails pour mettre avant des informations celles qui établissent la vérité qu’il veut faire connaitre.

Il choisit de ne pas parler des évènements de la soirée du premier jour de la semaine et de ceux des semaines qui suivent. Selon l’explication que Jean nous donne, le Saint-Esprit a fait une sélection des évènements à consigner dans chaque livre qui nous sont parvenus : « Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait. » Jean 21:25; LSG. Cette règle a bien été suivie par le Saint-Esprit dans tous les évangiles.

Même pour la vie de l’Église, tout n’a pas été écrit. Il a fait consigner seulement ce qui est nécessaire à l’établissement de la vérité dans nos vies.

De la résurrection à l’ascension

Pour comprendre comment les évènements se sont enchainés de la résurrection à l’ascension de Jésus, il faut lire et superposer les autres évangiles et même le premier chapitre du livre des Actes.

  • Jésus s’est montré aux femmes le matin et particulièrement à Marie de Magdala (Matthieu 28 :8-10; Jean 20:14-18)
  • Il s’est ensuite montré à deux disciples qui voyageaient à pied de Jérusalem à Emmaüs (Luc 24 :30-31)
  • Il est apparu à tous les disciples; au moment où Cléopas, et son compagnon, revenus d’Emmaüs, racontaient la chose aux onze. Ils avaient parcouru entre dix à douze kilomètres pour revenir à Jérusalem ce même soir – Thomas était absent (Luc 24 :36-43; Jean 20 :19-24)
  • Il reviendra les voir huit jours plus tard toujours à Jérusalem (Jean 20 :26) – C’est probablement à cette occasion qu’il leur demande d’aller en Galilée.

La distance de Jérusalem en Galilée était au moins de 126 km (Jérusalem-Nazareth). Rappelons que Galilée est une région large. Tibériade, Magdala, Génésareth, Capernaüm, Chorazin, Bethsaïda étant plus au nord, sont beaucoup plus loin que Nain et Nazareth qui sont au sud de Galilée.

Il est clair que les disciples de Jésus étaient revenus en Galilée quelque temps après les deux apparitions du premier et du huitième jour. Jean explique que Jésus se montra à eux sur les bords de la mer de Tibériade où ils étaient allés pécher (Jean 21 :1-22).

Le récit de Matthieu du verset 16 commence probablement après l’épisode Jean 21.

« 17 Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. 18 Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. 19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Matthieu 28:17-20; LSG

Le temps du départ de Jésus approche et il convoque les disciples sur une montagne; peut-être le mont Tabor qui n’est pas très loin de Nazareth. Il leur confie la mission d’aller dans le monde faire des disciples en son nom.

Les disciples ont reçu l’ordre d’enseigner TOUT ce que Jésus a prescrit. Le secret de la force des églises du livre des Actes se trouve dans le fait qu’elles n’ont pas reçu le levain des traditions des hommes. Elles ont suivi exactement la manière de Jésus.

L’enseignement des hommes annule la Parole de Dieu. En effet, le Saint-Esprit ne saurait établir des choses qui ne sont pas de Lui !!!

Nous pouvons avoir TOUT SON APPUI en revenant aux choses que Jésus a prescrites.

Au nom de Jésus-Christ, le Seigneur et le Grand Berger des brebis, abandonnons ce qui n’est pas de Lui pour revenir aux Écritures. Faisons-le par amour pour la manifestation de sa gloire. Il ne veut pas des autres modèles que nous avons façonnés au cours des millénaires passés. Il ne veut que le modèle qui descend du ciel. La règle suivie depuis Abel tué par Caïn, et ensuite par tous ceux que le Père a honorés c’est de suivre le modèle qui descend du ciel.

Après la chute, Caïn est cité dans les Écritures comme la première personne qui a essayé d’imposer au Père un autre modèle d’offrande, il n’a pas réussi. Pourquoi pensons-nous pouvoir réussir, alors que Yahweh nous dit qu’il est le même, hier, aujourd’hui et éternellement ?

Jésus est avec nous et il agit puissamment si nous demeurons dans sa parole (Jean 15 :7). Ceux qui choisissent de faire leurs propres affaires continueront d’être surpris de ce que les choses se passent mal.

La façon de faire de l’homme limite Dieu. S’il est Seigneur, c’est que nous devons faire comme lui il dit.

Matthieu écrit aux juifs pour leur dire avec amour que le chemin de la justice passe par Jésus. Les alliances, les promesses, les fêtes, les solennités, le temple n’ont aucun sens en dehors de Jésus. Il est l’accomplissement de la loi. Il est le Roi d’Israël, et le Roi de tous les hommes qu’il a créés. Il mérite notre SOUMISSION TOTALE.

Contrairement à ce que nous avons souvent pensé, le récit de Matthieu ne se termine pas par l’ascension de Jésus. En effet, ce n’est pas de Galilée à plus de 126 km de Jérusalem que le Roi de gloire monte au ciel.

Après l’épisode décrit par Matthieu sur la montagne en Galilée, les disciples reviennent quelques jours plus tard à Jérusalem. Ils y sont avant le 40e jour après sa résurrection – qui est celui où il monte au ciel.

Actes 1 nous apprend qu’il leur recommande de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre la promesse; le Saint-Esprit qui devait arriver le jour de la fête des semaines (Pentecôte).

C’est donc bien, à Jérusalem, sur le mont des Oliviers que Jésus est transporté dans la gloire à la vue des disciples qui étaient avec Lui (Actes 1 :9-12).

Les apôtres demeureront à Jérusalem pendant plusieurs années avant d’être envoyés çà et là par le Saint-Esprit.

Nous sommes à leur place aujourd’hui. Nous sommes l’Église de Jésus. Le mandat qu’il leur a confié est maintenant notre responsabilité. Comment nous disposons-nous pour le remplir ? Que savons-nous des choses que Jésus a prescrites ? Qu’est-ce que nous enseignons autour de nous ?

Le Saint-Esprit veut nous aider à revenir sur les fondements qui ont fait la gloire des premières églises chrétiennes. À Antioche, tellement, les disciples ressemblaient à Jésus qu’on leur donna le nom de chrétiens. Est-ce que le monde voit l’image et la gloire de Jésus en nous ? Ces choses sont-elles encore importantes pour nous ou bien avons-nous trouvé dans ce monde d’autres priorités ?

Dieu nous aide à revenir sur les sentiers anciens. Ne commettons l’erreur qu’Israël a commise lorsque le Saint-Esprit les interpelait par Jérémie au sujet des sentiers anciens. Ils répondirent : qu’ils ne reviendraient pas.

Notre salut c’est de revenir dans les traces de Jésus. Seulement les Écritures, rien que les Écritures et rien d’autre.

Le Père ne nous destine pas à connaitre la confusion de ceux qui se bouchent les oreilles jusqu’au moment où ils quittent leur tente. Nous sommes de ceux qui écoutent et qui sont puissamment utilisés par le Saint-Esprit. Gloire à Dieu

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Luc 24
  • Lire Jean 21
  • Lire Actes 1:1-14
  • Lire 1 Corinthiens 15:1-11

Requêtes

Père, accorde-moi la grâce de reconnaître les sentiers anciens. Je veux marcher comme Jésus a marché.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW