fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation de Dimanche 18 décembre 2022

Thème: Le mystère de la bouche et du Coeur

Pensée: La vie et la mort son au pouvoir de la langue. En effet, le monde spirituel gouverne tout ce qui se passe sur la terre; et la parole qui est dans notre bouche et dans notre cœur nous permet de collaborer avec l’autel de la grâce et de la vie, ou avec celui de l’iniquité et de la mort. C’est du dedans de lui, de son bon trésor que l’homme bon tire de bonnes choses. L’Esprit de Dieu nous enseigne la sagesse et l’intelligence pour notre bien. Apprenons ces voies et régnons dans ce monde pour sa gloire.

Proverbes 15 :1-33; LSG

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

La destinée de l’homme est dans sa bouche

Plusieurs versets des quatorze proverbes que nous avons parcourus jusque là montraient l’importance des paroles remplies de sagesse dans l’édification d’une vie remplie des trésors du ciel. Le texte de ce jour ne fait pas exception à cette règle. En effet, environ 25% des versets évoquent la bouche et l’impact des paroles que nous prononçons. Nous les passons en revue parce que la destinée de l’homme est véritablement dans sa bouche.

Le mécanisme à la base est celui-ci : L’homme écrit sur la table de son cœur les paroles qu’il déclare continuellement. Notre foi dans la chose que nous disons se renforce au fur et à mesure que l’impression sur la table de notre cœur est profonde. La chose prend racine en nous. À ce moment, on croit avec le cœur, et il n’y a plus une once de place pour le doute. Notre cœur se connecte avec la source qui a inspiré la parole que nous déclarons. Et à travers le canal qui s’est formé, le monde spirituel transfert la chose dans notre vie. Ce principe se retrouve partout dans les Écritures.

Exemple 1 : Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé (Romains 10 :9; LSG). Notons le lien qui existe entre la confession de la bouche, la croyance dans le cœur, et la manifestation du bénéfice ou de la chose déclarée.

Exemple 2 : Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir (Marc 11 :23; LSG). Remarquons une fois de plus que la bouche alimente le cœur. Et que si l’on croit du cœur, la porte est ouverte pour la manifestation de la chose désirée.

Exemple 3 : L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor (Matthieu 12 :35; LSG). C’est de son cœur que l’homme tire les choses qu’il mange bonnes ou mauvaises. S’il est connecté à l’autel de la grâce et de la vie, tout ira bien. S’il est connecté à l’autel de l’iniquité et de la mort, tout ira mal. Voilà pourquoi Jésus ajoute : car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

Dans notre texte les mots suivants font référence à la bouche : réponse, langue, parole, lèvres.

La bouche du sage calmera la colère au lieu de l’exciter (v.1). Elle rendra les choses du ciel attrayantes; l’insensé fera la promotion de la folie et de la gloire du diable (v.2). Elle répandra la vie, relèvera les cœurs au lieu de les briser (v.4). Celui qui est sage utilisera sa bouche pour encourager son âme. Il dira comme David : mon âme, bénis l’Éternel! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom! (Psaume 103 :1; LSG). L’homme est ce qu’il pense. Que disons-nous lorsque nous parlons à nous-mêmes? Celui qui a fait de la sagesse son amie gardera sa bouche de vaines paroles (tout ce qui ne vient pas du ciel) – pourquoi en effet ouvrir la porte aux autres en répétant les paroles qui servent leurs desseins ? (v.14, 28) Celui qui s’est connecté à l’autel de la grâce et de la vie voit les sources d’eau vive couler de son sein. Il en éprouve une grande joie. Il peut voir l’Esprit de Dieu se servir de lui pour bénir. Oui, il y a une grande joie à donner des paroles qui apportent délivrance, guérison, paix et joie dans la vie de ceux que le Seigneur envoie vers nous (v.7, 23). Le Seigneur éprouve de la joie lorsqu’il voit les sources d’eaux vives couler à travers les sages. Les paroles sages sont pures à ses yeux (v.26). C’est de Lui qu’elles viennent.

À quoi sert vraiment un grand trésor avec le trouble ? (v.16-17)

Jésus l’a exprimé ainsi : Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? (Marc 8 :36; LSG). Celui qui n’a pas appris à honorer l’Éternel ne reculera devant rien pour amasser les biens de ce monde. Il dira que c’est la fin qui justifie les moyens. Si la fin c’est être à l’image du monde, si la fin c’est posséder la gloire des royaumes de la terre, pourquoi s’attacher au droit et à la justice ? L’insensé méprise Dieu et sa parole. Il usera même de la violence, ou de la fausseté pour atteindre ses fins. Il fera alliance même avec le diable pour être ce qu’il a résolu dans son cœur. Il ne sait pas qu’il y a du trouble dans le profit du méchant (v.7). En effet, le chemin de la violence est celui du séjour des morts, dont les vallées sont habitées par les fous (Proverbes 7 :27).

Parfois, les gens disent : mais vous ne comprenez pas le monde ou le contexte dans lequel on est. Tout le monde fait ceci ou cela. Il est impossible de faire autrement. Soit tu fais comme tout le monde, soit tu sors du système; tu vas faire autre chose. À moins de procéder ainsi, je ne peux pas faire de bénéfices.

Il avait dit à notre Seigneur, après Lui avoir montré la gloire des royaumes de la terre : je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores (Matthieu 4 :9). Quelle fut la réponse de notre Roi ? Retire-toi, Satan! Car il est écrit: tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul (Matthieu 4 :10).

Nous ne pouvons pas transiger. Mieux vaut peu avec la communion du Saint-Esprit, que tous les trésors de la terre, loin de sa présence. Ce qui est en jeu est toujours beaucoup plus que ce que nous voyons avec nos yeux naturels.

L’Éternel donne les richesses de ce monde à celui qui a appris à le mettre en premier. À celui dont le cœur est libre des attaches de ce monde. On revient au cœur. C’est de lui que sont supposées de couler les sources de la vie. Si l’avarice nous a connectés à l’autel de l’iniquité et du péché, ne mangerons-nous pas des fruits acides ?

Dieu nous aide par son Esprit à marcher humblement devant sa face. Nous pouvons accumuler pour les bonnes raisons. C’est Lui qui donne le pouvoir d’acquérir les richesses afin d’établir son règne sur la terre. L’or et l’argent ne sont rien, ce qui est important c’est notre cœur et notre liberté.

Le rejet de la correction est inimitié contre son âme (v.32)

À l’école du dépouillement et de la consécration du Saint-Esprit, nous apprenons à nous séparer des habitudes que la vielle nature a plantées en nous; et nous nous laissons configurer selon le modèle qui descend du ciel (Romains 12 :1-2). Pourquoi ce processus qui porte aussi le nom de sanctification est-il incontournable ? Tout simplement parce qu’au commencement il a établi que l’homme serait à l’image de Dieu et selon sa ressemblance. Le principe de domination demande que nous soyons comme Lui dans l’homme intérieur.

Celui qui méprise l’enseignement met en arrêt ce processus. Son cœur n’est pas parfaitement connecté à l’autel de la grâce et de la vie. Les sources d’eaux vives ne savent pas couler librement dans son sein pour apporter la vie dans le monde. L’âme qui n’est pas enseignée est encore prisonnière de l’ancien système. La nouvelle naissance agit sur l’esprit de l’homme. C’est par la parole de Dieu que l’âme est sauvée (Jacques 1 :21).

Devoirs

  • Lire Romains 10 :8-13; Marc 11 :20-26; Matthieu 12 :33-37
  • Lire Psaume 103 :1 – Que disons-nous lorsque nous parlons à nous-mêmes?
  • Lire Marc 8 :34-38
  • Lire Jacques 1 :21-22
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, enseigne-moi tes voies afin que je marche selon ta sagesse.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW