fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mercredi 15 juin 2022

Pensée : Rien n’est trop beau ou trop cher pour notre Roi Jésus. Il nous a aimés jusqu’à donner sa vie après avoir abandonné la gloire qu’il avait auprès de Dieu. Pareillement, nous devons TOUT mettre à ses pieds. Nous vivons pour Lui. C’est lorsqu’il est le Centre que nous vivons pleinement. Autrement, nous sommes dans le naturel, dans la médiocrité; nous vivons pour ce monde seulement. Que le Saint-Esprit nous aide à comprendre ses choses. C’est par la sagesse de Dieu que nous vivons désormais. Nous sommes d’en-haut; Gloire à Jésus.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 12 :1-11; LSG

« 1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. 2 Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. »

Jean 12:1-2; LSG

On immolait Pasach (l’agneau de Pâque) le quatorzième jour du premier mois (le mois de Nissan) entre les deux soirs. Compte tenu de ce que les festivités commençaient le premier jour de pain sans levain; on peut supposer que six jours avant correspondait au neuf de Nissan. Nous reviendrons ultérieurement sur la position de chacune de ces journées eu égard aux informations que nous avons dans les différents évangiles.

Ce qui est important de retenir à ce stade c’est que Jésus est dans la dernière ligne droite qui va le conduire à la croix. Le témoignage des journées passées avec ses disciples ou avec les souverains sacrificateurs est plein d’enseignements pour nous aujourd’hui.

Chez Marthe, Marie et Lazare ont organisé une célébration en l’honneur de Celui qui a changé le deuil en allégresse. C’est ce que le Dieu vivant que nous servons est capable de faire. Il peut littéralement nous faire oublier les années de détresses et d’impuissance. Tout est possible à celui qui croit. Il n’y a pas de situations désespérées.

Apprenons à rendre grâce à Dieu pour les bienfaits qu’il nous accorde. Faisons de Lui le centre de nos célébrations pour que nos amis et connaissances voient sa gloire et entendent sa parole.

« 3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. »

Jean 12:3; LSG

Marie veut exprimer son amour et sa reconnaissance au Seigneur pour qui IL EST, pour sa sollicitude envers leur famille et pour la résurrection de son frère. Poussée par le Saint-Esprit, elle achète un parfum de nard de grand prix qu’elle choisit de répandre sur ses pieds.

Marie devait être accroupie aux pieds du Seigneur pour être capable d’agir de la sorte. S’il est le Christ, le Fils du Dieu Vivant, ne mérite-t-il pas notre adoration ?

Marie était en avance sur les autres. Elle avait compris bien avant Marthe sa sœur la valeur éternelle des paroles qui sortaient de la bouche de Jésus. Maintenant qu’elle avait compris qu’il est la Résurrection et la Vie, qu’il n’était pas de ce monde, elle voulait Lui donner toute la gloire et l’honneur qui Lui revient.

La révélation vient plus facilement à ceux qui aiment le Seigneur au point de demeurer continuellement dans sa présence. C’est possible de méditer sur les choses qu’il nous enseigne au point d’être en permanence en Lui. Lorsqu’il est l’objet de nos méditations, nos yeux voient de plus en plus; et nos oreilles entendent de plus en plus.

« 4 Un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit: 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres? 6 Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. »

Jean 12:4-6; LSG

Pauvre Judas, malgré les trois années passées à la suite du Seigneur, il n’avait pas compris ce que Marie avait perçu dans le Seigneur.

Nos yeux demeureront fermés aux choses profondes de Dieu tant que notre focus sera sur nous plutôt que sur Lui. Judas trouve que Marie exagère : Pourquoi gaspiller ce parfum disait-il ? Le Saint-Esprit révèle que son argument au sujet des pauvres n’était que mensonge.

L’homme dépense volontiers sur les choses qui sont proches de son cœur. C’est vraiment là où se trouve notre trésor que notre cœur sera. Jésus est-il le centre de nos vies ? Est-il vraiment notre Trésor ? Sommes-nous mieux que Judas ?

Avons-nous compris que Jésus est le Christ, le Fils du Dieu vivant ? Avons-nous compris les choses que notre bienaimée Marie avait comprises ? C’est en demeurant dans sa présence que nous sommes délivrés de la domination des autres choses. Si Jésus n’est pas le premier dans nos cœurs, nous ne sommes pas libres.

« 7 Mais Jésus dit: Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. 8 Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. »

Jean 12:7-8; LSG

Dans la coutume en Israël, lorsqu’on accueillait une personne qui nous rendait visite, pour montrer notre hospitalité, on lui donner un bol pour laver ses pieds de la poussière du chemin. À l’eau on ajoutait des gouttelettes de parfum. La Torah ne permettait pas le gaspillage.

Les rabbins avaient décidé que lorsque l’on célébrait un visiteur, il était acceptable d’utiliser du parfum, mais il n’était pas acceptable d’utiliser du nard pur. Car c’était perçu comme un gaspillage de ressources – ce qui est une violation de la Torah.

Jésus approuve l’amour extravagant et même l’adoration de Marie. Il n’est pas un visiteur comme les autres. Marie n’a pas violé la loi; elle a posé un acte en rapport avec sa mort et l’embaumement de son corps. Elle nous montre le chemin de l’amour et de l’adoration de notre Maître et Roi Jésus.

Il y a un temps pour chaque chose sous le soleil. Sachons reconnaître les fenêtres de temps où nous pouvons faire ce qui est attendu de nous. Il vient un temps où nous ne pourrons pas faire certaines choses.

C’est aujourd’hui le jour du salut par exemple, c’est le jour de dire oui au Seigneur. C’est le moment de faire les œuvres qu’il a mises devant nous. C’est le temps de méditer sa parole, d’apprendre à Le connaître; c’est le temps d’obéir aux commandements qu’il nous a donnés.

Lorsque viendra le temps de partir de la terre, nous ne pourrons pas faire les choses que nous négligeons peut-être aujourd’hui. Que le Père nous aide à comprendre qu’une seule chose est vraiment importante. Marie à une occasion avait su choisir la bonne part. Et notre Seigneur l’avait une fois de plus défendue, cette fois-là, contre les protestations de sa grande sœur Marthe.

La seule chose importante sur laquelle Marie a appris à se focaliser est l’intimité avec Jésus. Chaque fois qu’il passait par Béthanie, elle privilégiait les enseignements qu’il prodiguait. Elle demeurait à ses pieds pour écouter.

Que faisons-nous pour nous placer sous l’influence de la Parole de Dieu ? Comment pensons-nous pouvoir bâtir pour l’éternité si nous sommes déconnectés de Celui qui est le Commencement et la Fin de tout ce qui est vraiment important ?

Dieu vient à notre secours afin que nous revenions sur le terrain de la vraie prospérité.

« 9 Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. 10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. »

Jean 12:9-11; LSG

Les miracles sont importants. Le Saint-Esprit confirme la Parole dans la vie de ceux qui croient. Il fait des disciples de Jésus des lettres écrites de la part de Dieu aux hommes. Par nous, il répand partout la bonne odeur de Jésus.

Attendons-nous à voir sa gloire manifestée. Il ramène différents domaines de nos vies à la vie – et il nous donne des « Lazares » à montrer à ceux qui ne connaissent pas encore sa miséricorde.

Les Pharisiens s’inquiètent de leur perte d’influence. Le succès de Jésus augmente leur détermination à le détruire.

Ne craignons pas les persécutions qui viennent sur ceux qui veulent servir fidèlement Jésus. Tant que nous demeurons en Lui, personne ne peut nous sortir de ce monde avant le temps. Nous partirons à la rencontre du Seigneur lorsque ce sera le temps; seulement, demeurons en Lui pour ne pas offrir d’accès au diable.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Exode 12 :1-20
  • Lire Lévitique 23 :4-8 – Pâque et Pains sans levain
  • Lire Matthieu 26 :6-13 – Jésus chez Simon le lépreux
  • De quelle manière montrons-nous notre amour et notre adoration à Jésus ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, je te donne TOUT mon être. Je décide de ne plus rien retenir. Je tourne le dos à Satan, au monde t à moi-même. Je choisis de te mettre en premier. Je ne veux pas gaspiller le temps que tu ne donnes de passer sur la terre. Aide-moi à vivre pour TOI.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW