fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du vendredi 7/1/2022

Pensée: Jésus ramenait constamment ses auditeurs vers la réalisation de l’importance de l’entrée dans le royaume des cieux.
Si nous perdons de vue le ciel, nous n’avons pas compris pourquoi Jésus est mort à la croix et qu’est-ce que nous faisons sur la terre. Notre but ultime est de vivre dans sa présence. Notre passage sur la terre est un petit point en comparaison avec l’éternité qu’il nous appelle à vivre avec Lui. Mettons tous nos efforts à faire sa volonté. Il est notre Père, nous sommes ses enfants. Il ordonne, nous obéissons. Notre obéissance vient de l’amour que nous avons pour Lui. Nous l’aimons parce qu’il nous a aimé le premier et qu’il nous a TOUT donné. Gloire à Dieu nous sommes de sa maison et nous sommes en route pour le ciel.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 18:1-3; LSG


1 En ce moment, les disciples s’approchèrent de Jésus, et dirent: Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux?

Matthieu 18:1; LSG

Par leurs préoccupations et les questions qu’ils ont souvent posées à Jésus-Christ, les disciples révèlent le cœur de l’homme. Nous avons tendance à nous comparer les uns les autres. Le désir d’importance nous pousse parfois à faire toutes sortes de choses pour être soit au-dessus des autres, ou bien au moins à leur niveau. Plus nous ignorons qui nous sommes en Jésus-Christ, plus cette façon de penser et d’agir est prépondérante dans nos vies.

André et Jean voulaient être assis dans le royaume de Jésus pas moins qu’à sa gauche et à sa droite. Pour ceux qui comprenne le protocole, ce sont les positions les plus élevées. Ils amenèrent leur mère pour plaider cette demande spéciale. Le cœur de l’homme désire la grandeur, l’importance, la gloire. Cette inclinaison n’était pas dans Adam avant la chute. Dieu nous a créé pour Lui donner l’honneur et la gloire. Nos regards étaient sur Lui et non pas sur nous.

Celui qui a été chassé de la montagne de Dieu à cause de l’orgueil, nous a appris à rechercher la gloire et à travailler à notre propre élévation. « …vous serez comme des dieux… » avait-il lancé à nos parents en Éden.

2 Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, 3 et dit: Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.

Matthieu 18:2-3; LSG

Celui qui est préoccupé par ses ambitions personnelles, sa promotion, et sa gloire verra difficilement les choses du point de vue de Dieu. Alors les disciples s’intéressent à qui est le plus grand dans le ciel; et on peut comprendre qu’ils étaient intéressés à savoir quelles positions ils occuperaient, Jésus les ramène à la base. Pourquoi parler des questions secondaires, si la question principale n’a pas encore été traité. De quelle utilité sera la réponse de Jésus-Christ à une personne qui ne fait pas partie du royaume de Dieu.

Jésus a agi à peu près de la même manière avec Nicodème. Alors que le chef religieux reconnaissait son ministère, Jésus lui dit « Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » Jean 3 :3; LSG.

L’entrée dans le royaume des cieux est la chose la plus importante. C’est aussi le point de départ et l’aboutissement de la vie avec Dieu.
Le but de l’Église c’est de pécher les hommes et les préparer pour le ciel. Ceux qui viennent à Jésus-Christ sont en alliance avec le Père. S’il demeure en Jésus-Christ, leur entrée dans le cil est assurée. S’il se retire, ils n’entreront pas au ciel.

L’entrée dans le royaume de Dieu après notre périple terrestre est la chose la plus importante. C’est pourquoi Jésus revient constamment dessus. Ici avec les disciples, et là-bas avec Nicodème. Un jour il a dit : « Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? » Marc 8 :36; LSG.

Devenir comme un petit enfant c’est s’abaisser devant le Dieu du ciel. Nous reconnaissons sa grandeur et nous nous soumettons volontairement à Lui. Nous ne discutons pas ses ordres. Nous acceptons son amour et nous Lui donnons toute notre confiance.

L’image de l’enfant doit être mise en parallèle avec la position que Dieu veut occuper dans nos vies. Il veut être notre Père. Ce n’est pas pour rien que lorsque les disciples demandent à Jésus de leur apprendre à prier, il commence en disant : « Notre Père… » – voici une des révélations les plus puissantes de la nouvelle alliance. Dieu veut être notre Père.
L’enfant ne cherche à comprendre tout ce que le Père fait ou dit pour obéir ou pour le croire. Il lui fait naturellement confiance. Dans une relation père-enfant normale, le père aime l’enfant d’un amour inconditionnel; et l’enfant fait confiance au père.

Notre Dieu est Saint; Il est Amour. Il nous aime d’un amour éternel. Nous pouvons croire qu’il fera ce qu’il a dit. Nous pouvons mettre toute notre confiance dans sa parole.
Comment devient-on un petit enfant ? Tout simplement en renonçant à la chefferie sur notre vie. Celui qui ne renonce pas à lui-même, ne peut pas entrer dans le ciel – il ne peut pas être le disciple de Jésus.

L’enfant suit aveuglement son père. Il ne résiste pas lorsque le père appelle. Comment est notre obéissance envers Dieu ? Suivons-nous vraiment Jésus comme des enfants qui l’aiment ?

Plusieurs ne veulent pas suivre Jésus. C’est pourquoi il est écrit dans les Écritures cette parole qui nous interpelle « Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis? » Luc 6 :46; LSG.

Que le Père nous aide à nous aligner sur ses priorités et à être des enfants. Car le ciel est pour ceux qui se laissent conduire.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Jean 3:1-3 – Que faire pour que l’entrée dans le royaume de Dieu devienne une priorité dans nos vies ? – nos actes montrent ce qu’est la priorité dans nos vie.
  • Lire 2 Rois 5
    1. Quelle était le blocage de Naaman face aux instructions du prophète ?
    2. À quoi a t-il renoncé pour faire ce qui avait été indiqué par le prophète ?
    3. Aurait-il été guéri s’il avait agit autrement ?
    4. Quelle leçon tirons-nous pour notre vie ?
  • Lire Luc 6:46-49 – Qu’attendons-nous pour faire ce que Jésus nous a commandé ?
  • Sur quoi sommes-nous encore accrochés alors que le Père nous appelle à aller plus loin ?

Requête

Père, brise tout orgueil dans mon cœur. Je veux habiter à l’ombre de tes ailes. Je renonce à conduire ma vie selon mes propres voies. Je veux vivre pour toi. Je veux aller dans ta présence après mon séjour sur cette terre. Tu es ma Source et mon TOUT.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW