fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Argent, Biens et Possessions: Principes Bibliques

Méditation du Mardi 26 juillet 2022

Thème 2 : Passer des petites choses aux grandes

Pensée 2: La croissance vers la stature parfaite de Christ est un processus. Ce sont ceux qui se montrent fidèles dans les petites choses qui peuvent accéder aux plus grandes. Celui qui n’apprend pas à marcher par le Saint-Esprit et les principes qu’il enseigne sera incapable de manifester la foi pour entrer dans les choses profondes de Dieu. Gardons nos cœurs de l’idolâtrie. Mettons Dieu en premier et faisons avec persévérance ce qu’il nous enseigne. Les possessions et l’argent sont donnés pour établir le royaume de Dieu. Elles font partie de petites choses. Portons nos regards sur les plus grandes, sans négliger le privilège de gérer les richesses de ce monde pour notre Dieu.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 25 :21; LSG

« Son maître lui dit: c’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. »

Rappelons que nous partons d’un texte dont le contexte est le royaume de Dieu et le retour du Seigneur pour tirer des principes applicables aux finances. Cette façon de procéder s’appuie sur le fait que le Père ne change pas. Lorsque nous comprenons ses voies, nous pouvons les appliquer à tous les aspects de nos vies.

Ce qui est attendu de tout serviteur (gestionnaire ou intendant) c’est qu’il soit fidèle. Il est question de garder les instructions du Maître dans la conduite des affaires qui lui ont été confiées.

Ce que le Père nous confie dans ce monde est en importance « peu de chose » en comparaison à ce qu’il nous donnera dans le royaume qui vient.  On confie davantage de responsabilités à celui qui montre qu’il peut en prendre plus.

Le Père émonde la branche qui porte des fruits afin qu’elle en porte davantage. Nous sommes dans un processus de croissance qui touche tous les aspects de nos vies.

« Bienaimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. »

3 Jean 1 :2; LSG

La prospérité est l’état de celui dont la vie de Dieu impacte tous les aspects de sa vie. Toutes les parties sont ensemble réunies et il ne manque rien.

Le Père utilise les possessions et l’argent pour nous faire passer de l’enfance à la maturité.

Celui qui est fidèle conduit sa vie par des valeurs et des principes – dans notre cas ceux de notre Dieu et non par les circonstances.

Lorsque survient une difficulté, plutôt que de nous apitoyer sur nous en disant : « Ma vie n’est pas un cadeau », « Seigneur pourquoi tu me fais ça ? » – nous devrions plutôt dire « Père, je te rends grâce parce que tu m’as précédé. Tu connaissais cette situation avant qu’elle se produise. Montre-moi l’issue que tu as prévue. Montre-moi ce que j’ai besoin d’apprendre pendant cette saison. »

L’histoire de la veuve de Sarepta nous apprend que l’Éternel doit garder la première place, quelles que soient les circonstances par lesquelles nous passons. C’est en agissant fidèlement que nous gardons ouverte la porte par laquelle le Père nous fera passer à un autre niveau. La famine ne nous détruira pas. Le Père a fait la promesse de glorifier son nom. Gardons les instructions simples qu’il nous a données.

Celui qui marche par les principes immuables du ciel connait ce que signifie le contentement. Il est question de rester dans les limites de ce qui nous est vraiment nécessaire pour vivre. Paul explique aux Philippiens qu’il a appris à vivre dans l’abondance ou avec peu.

Quelques personnes ont méprisé ce que le Père avait placé dans leurs mains. Ils ne sont pas demeurés fidèles aux instructions données par le Maître. Ils se sont dit, je marcherai suivant ses principes lorsque j’aurai beaucoup plus.

Notre attitude face aux possessions et à l’argent révèle l’état de notre cœur devant Dieu. Si notre cœur n’est pas entier à l’Éternel, comment pourra-t-il nous conduire ?

Ce sont ceux qui s’humilient sous sa puissante main qui sont élevés. Ce sont ceux qui mettent leur confiance en Lui qui sont établis. Ceux qui n’ont pas, on enlève même le peu qu’ils pensent avoir; en sorte qu’ils sont laissés vides.

Il y a un lien direct entre notre capacité à grandir spirituellement et notre attachement aux instructions et principes que le Père révèle au sujet des possessions et de l’argent.

Si nous manquons de foi pour les petites choses (celles qui sont de ce monde qui s’en va à sa destruction), si nous ne pouvons pas faire confiance au Seigneur pour ces choses temporaires, comment pourrons-nous croire pour celles qui ne sont pas de ce monde ?

Le Père se sert des possessions et de l’argent pour nous faire passer de l’incrédulité à la foi véritable; de l’enfance à la maturité.

Lorsque nous avons gardé notre cœur de l’idolâtrie de vouloir posséder pour notre gloire et non pour sa gloire, lorsque nous abandonnons ses principes et que nous marchons par la sagesse du monde, nous créons les conditions de la pauvreté spirituelle.

Ne permettons à Satan de nous bloquer l’accès aux trésors du ciel par un attachement idolâtre aux choses de ce monde.

Si les biens qu’il nous a confiés s’accroissent, n’y attachons pas notre cœur. Cela serrait le début de la déchéance. Nous sommes d’en haut, nous vivons pour Lui et non pas pour nous même. Soyons donc fidèles aux instructions qu’il nous donne.

Le Père veut nous trouver fidèles. Nous devons produire. Utiliser ce que nous avons pour établir son royaume. Nous devons multiplier et faire croître ce que nous gérons. La vie de Dieu amène son règne dans tous les domaines de nos vies. Notre désir de multiplier ou de faire croître se fait essentiellement pour sa gloire.

N’enterrons pas nos ressources. Les biens qu’il nous confie multiplient lorsque nous sommes fidèles aux Écritures.

Ne laissons pas nos erreurs passées nous limiter en nous gardant coucher dans une attitude de perdant. Repentons-nous et trouvons en Lui la grâce de continuer. C’est celui qui persévère qui finit par saisir les promesses du Père. Ne soyons pas de ceux qui se retirent pour se perdre ou pour perdre ce que le Père promet aux saints.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Philippiens 4 :10-14
  • Lire Luc 16 :11-12
  • Lire Matthieu 13 :12
  • Lire 1 Rois 17 :8-16 – L’Éternel doit garder sa place quoi qu’il arrive.
  • Examinons nos vies – Plus nous sommes détachés des richesses quand bien même elles s’accroitraient, plus excellente est notre marche dans l’Esprit. Prenons des dispositions pour nous détacher des biens de ce monde. C’est Yahweh qui doit être le premier dans nos cœurs.

Requêtes

Père, au nom de Jésus, garde-moi du piège de l’idolâtrie – l’attachement aux petites choses de ce monde. Je veux vivre pour toi afin de recevoir les vraies richesses de la connaissance de Dieu, de Jésus et du Saint-Esprit.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW