fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mardi 12 avril 2022

Pensée : Il n’y a de salut en aucun autre, car il n’a pas été donné parmi les hommes un autre nom par lequel on obtient le salut. La preuve que nous sommes encore dans les ténèbres c’est notre tendance à rejeter les choses de Dieu et d’embrasser celles qui viennent de monde. Que personne ne se trompe. Celui qui vit pour le monde périra. Lorsque notre conversion a été authentique, nous avons dans la personne du Saint-Esprit et dans la parole de Dieu, la force
d’aller jusqu’au bout. Revisitons les fondamentaux pour confirmer que nous marchons encore sur le chemin étroit qui mène à la vie.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 3 :16-21; LSG

« 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

Jean 3:16; LSG

Par un seul acte de péché, Adam s’est vendu lui et toute sa descendance. Tous les hommes sont par nature des enfants du diable. Le salaire du péché c’est la mort. Tous méritent de partager le sort du rebelle et des anges qui l’ont suivi : la séparation éternelle avec Dieu; l’étang de feu et de soufre.
L’amour de Dieu a donné Jésus en sorte que quiconque croit qu’il a payé de prix de son péché, est sauvé.

Il n’y a pas un autre chemin. Tous les chemins inventés par Satan pour garder les hommes dans les chaines sont des chemins de la perdition. Si ce n’est pas l’évangile de Christ, c’est certainement une certaine version de la doctrine des démons. –

Et j’entends quelques-uns qui protestent disant :

  • « Dieu ne peut pas avoir de fils » – L’homme naturel a des difficultés a comprendre les choses célestes parce que son cadre de référence est humain. Il ne connait que les choses de ce monde limité. Cher ami, dans le monde spirituel, la foi (une faculté de l’esprit) précède l’intelligence. C’est Dieu lui-même qui proclame ces choses de Celui qui est entré dans le monde (Emmanuel, Jésus-Christ). Lorsque nous nous humilions devant Lui, il nous permet de comprendre.
  • « Que vont faire ceux qui ne connaissent pas Jésus ? » : Voici une autre stratégie du diable pour nous empêcher de répondre à l’appel du Saint-Esprit. Dieu est plus grand que nous et il aime plus que nous chaque personne qu’il a créée. Il fera ce qui est juste pour chacun. Que faisons-nous de la parole que nous avons entendue ? Ne cherchons pas à justifier notre désir de faire ce que bon nous semble. Le Saint-Esprit met en demeure celui qui a entendu l’Évangile de Christ de se soumettre. C’est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit. Et nous pouvons multiplier les questions (qui sont en fait des excuses) que les gens avancent.

Celui par qui Dieu a parlé dans ces derniers temps n’est pas comme les autres. Il descend du ciel. Avant que le monde fût, IL EST. Ô si nous pouvions comprendre la gravité de la situation de ceux qui rejettent Jésus, si nous pouvions entendre les lamentations horribles et les regrets de ceux qui sont partis de ce monde sans Jésus, nous cesserions de jouer avec le sang de l’Agneau de Dieu.

« 17 Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. »

Jean 3:17; LSG

Jésus est venu comme notre proche parent. Par un seul acte d’obéissance, il a obtenu pour ceux qui croient le droit de devenir enfant de Dieu. Ils passent du règne de la mort et du péché à celui de la vie de Dieu et de la grâce. De la même manière que nous n’avons rien fait pour participer à la condamnation d’Adam, ainsi celui qui croit entre dans la vie de Dieu. Il reçoit une nouvelle nature. La vie de Dieu et la grâce règnent sur la nouvelle création de la même manière que la mort et le péché règne sur la vielle nature.

Celui dont l’expérience de la naissance par l’eau et par l’Esprit est authentique marche de façon naturelle dans les choses célestes. Il a faim et soif de connaître Dieu et ses voies. À mesure qu’il parle bouche à bouche avec Dieu (le Saint-Esprit utilise aussi l’expression « parler face à face avec Dieu »), il est transformé. Il déteste Satan, le monde et la chair. Il comprend que sa vie propre est son ennemi.

L’expérience de celui qui n’est jamais passé par la croix est toute autre. Il essaie de vivre les choses célestes avec ses propres forces. Parce qu’il ne connaît pas le Saint-Esprit, il se décourage. Il revient à son vomi.

Notre conversion peut être authentique. Suivons les étapes décrites dans Actes 2 :37-39. La repentance, c’est la croix. C’est notre mort. Le rebelle ne peut pas entrer dans les choses de Dieu. Il doit mourir. Si le gré de blé qui est mis en terre ne meurt, il reste seul. C’est en mourant à nous même que ce que le Père peut nous recréer en Jésus.

Jésus n’amènera au ciel que les hommes qui ont été recréés par le Père et qui ont continué toute leur vie dans les choses que le Saint-Esprit leur a fait savoir.

« 18 Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19 Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. 20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées; 21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. »

Jean 3:18-21; LSG

Jésus est venu comme Sauveur. Il est assis sur le trône de grâce. C’est durant notre passage sur la terre que nous devons choisir de le servir. Les prières faites après le départ d’un individu ne peuvent pas le transférer de l’enfer au ciel la seule prière que Jésus peut exaucer lorsqu’une personne est décédée c’est celle de la résurrection. À moins de prier à la manière de Jésus afin que celui qui est parti revienne dans son corps, qui n’est pas encore mis en terre, nous n’avons pas de fondement biblique pour toutes les autres requêtes.

Chacun choisit par la vie qu’il mène ce que sera sa fin. Celui qui rejette la lumière parce qu’il aime sa vie telle qu’elle est, ira avec celui dont il a été le disciple. Lorsque le Saint-Esprit dit que nous sommes dans le véritable et que le monde gît sous le malin, il nous permet de comprendre que la majorité des hommes sont condamnés.

Celui dont la nature a été changée pratique les œuvres de justice. Il aime ce que le Père aime. Il est disciple de Jésus. Tout ce qu’il dit, tout ce qu’il fait, il le fait au nom de Jésus, en rendant grâce à Dieu le Père. Il sait qu’il est de passage sur la terre. Ses regards sont fixés sen haut où se trouvent son Roi et son Maître.
Gloire à Dieu nous sommes passés de la mort à la vie.

Maintenant que nous sommes sauvés, passons du temps dans sa présence pour savoir comment contribuer à arracher les pêcheurs du royaume des ténèbres pour remplir le ciel. Jésus est venu pour tous les hommes. Si nous croyons que Jésus est le SEUL chemin, nous chercherons le moyen de dire à nos frères et sœurs, à nos amis et connaissances, à nos collègues, à tous ceux que nous rencontrons. Car le vrai sens de la vie c’est de connaître ce que le Père a fait par Jésus pour ramener chaque homme à la position qu’Adam avait perdu.

Marchons dans la lumière et la vérité afin que les hommes voient dans nos vies l’Évangile de Christ. Nous sommes enfants de Lumière. Restons séparés. La gloire de Dieu c’est que nous marchions dans la sainteté.

Notre Dieu veut faire de tout homme un fils avec qui il entretient une relation intime fructueuse.

Devoir

Suivre Jésus
  • Romains 3 :23; Romains 6 :23
  • Romains 5 :12, 18
  • Lire Psaume 2 :7; Hébreux 1 :4-6; 5 :5
  • Lire Éphésiens 5 :1-13
  • Si nous n’avons pas la vie de Dieu en nous – faisons la démarche proposée par le Saint-Esprit pour passer de la mort à la vie

Requêtes

Père, délivre-moi de moi-même et de la séduction du monde. Je veux vivre selon la nouvelle nature qui est en moi.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW