fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Jeudi 21 avril 2022

Pensée : On accorde du temps à ce qui est important. La communion avec Jésus et sa parole ne peut pas être reléguée au second plan si nous avons compris le sens de la vie et du succès. C’est l’intimité avec Jésus qui conditionne tout le reste. À quoi cela servirait à un homme de gagner le monde s’il venait à perdre son âme ? Mettons de l’ordre dans nos vies et ne permettons à rien de nous ramener aux choses que nous avons vomies. Nous avons renoncé à l’indépendance lorsque nous sommes venus à la croix. Nous ne voulons pas construire sans Lui; nous bâtissons avec Lui et pour Lui. Sa présence est un trésor pour la nouvelle création. Puissions-nous faire l’expérience de ces choses au nom de Jésus.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 4 :39-45; LSG

« 39 Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m’a dit tout ce que j’ai fait. »

Jean 4:39; LSG

L’Évangile de Jésus proclame des paroles qui viennent du trône de Dieu. C’est la puissance de Dieu pour sauver ceux qui croient. Lorsque nous disons avec enthousiasme les choses que nous entendons auprès de Lui, lorsque nous partageons la vie que nous avons reçue, les hommes sont touchés.

Spirituellement, le monde est dans de grandes ténèbres, les hommes ne savent pas où donner la tête. Ils font bien des choses en espérant trouver le bonheur. Contre la nature humaine égoïste, hypocrite, malicieuse, jalouse, colérique, pècheresse, ils n’ont pas de solutions.

Dans leur for intérieur les hommes n’ont pas l’assurance qu’au-delà de la mort les choses se passeront bien. Pour ceux qui croient, le dieu qu’ils prient est lointain, inconnu, inaccessible.

Jésus est l’image visible du Dieu invisible. Il entend nos cries, nos prières; il connait nos craintes; il vient à nos côtés pour nous délivrer de la mort et du péché. Celui qui croit est transformé pour vivre en nouveauté de vie. Il n’est plus du dehors, mais il est du dedans. Il est de la maison de Dieu. Il entend la voix de Dieu. Il a pour compagnons le Saint-Esprit et les anges.

Si nous comprenons qui nous sommes en Lui; si nous savons ce que nous avons, nous offrirons la vie autour de nous. Dieu ne désire pas la mort du pécheur; il désire les sauver. Que notre témoignage soit vu et entendu par les personnes qui nous côtoient.

« 40 Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d’eux. Et il resta là deux jours. 41 Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole; 42 et ils disaient à la femme: Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde. »

Jean 4:40-42; LSG

Celui qui méprise Jésus et ce qu’il offre aux hommes montre qu’il ne l’a jamais rencontré. Les habitants de Sychar ont eu le désir d’en savoir plus. Ils voulaient vérifier par eux-mêmes les choses proclamées par la femme. Amenons-les vers Jésus. Encourageons-les à lire la Bible et à prier. Celui qui vient et voit sera en meilleure position pour comprendre de quoi il est question.

Le désir de plus est une clé puissante pour aller plus vite et plus haut dans les choses de Dieu. Car il ne donne pas les trésors du ciel aux « chiens » ou aux « porcs ». Si nous avons gouté que le Seigneur est bon, consacrons-Lui plus de temps.

Si le succès c’est vivre selon les choses qu’il a préparées d’avance nous concernant, ne serait-il pas sage de passer davantage de temps en sa présence ? Les Écritures proclament que nous sommes son ouvrage. En fait nous sommes sauvés pour accomplir sa volonté.

Celui qui n’a pas du temps à consacrer à Jésus fait simplement la démonstration qu’il bâtit un édifice dont Dieu n’est pas le maître. C’est l’homme naturel qui ne s’embrasse pas des intérêts de Dieu. Il peut dire de sa bouche que Jésus est Seigneur, mais il ne le croit pas. Il est Seigneur de TOUT sauf de sa vie. L’homme naturel est encore le maître et le roi de sa petite vie. Il n’a pas le temps à consacrer à Jésus. Il ne veut pas recevoir de commandements. Il est en contrôle. Il l’invitera peut-être s’il est dans une situation que ni lui ni aucun humain ne peut régler.

Chers amis, les choses ne doivent pas être ainsi. Donnons à notre Seigneur la première place. Ce sont les autres choses qui doivent prendre les autres places. Notre Dieu mérite la première place.

Celui qui accorde du temps à Jésus parvient à la réalisation des choses merveilleuses. Il entend des choses qui lui échappaient autrefois. Il voit ce que l’homme naturel ne voit pas. Il est transformé progressivement à l’image de Jésus.

Passer du temps avec Jésus nous transforme. Nous le faisons par la prière, par sa parole que nous pouvons lire, étudier, méditer, partager, etc.

Nos convictions doivent se fonder sur le face-à-face que nous avons eu avec Jésus Lui-même dans la prière ou dans sa parole ou dans une vision. Recherchons inlassablement ce face-à-face. C’est notre héritage de fils.

Les convictions sont importantes parce qu’elles sont le fondement de qui nous sommes dans le monde spirituel. L’exercice de l’autorité dépend de ce que nous connaissons de Jésus, de ses voies et de nous-mêmes. Celui qui n’a pas de convictions solides est faible. Il est léger. Il petit vent peut l’emporter.

Dieu nous a recréés en Jésus pour que nous soyons de disciples redoutables de la fin des temps. Comme toujours, tous sont appelés, mais très peu remplissent les conditions. Nous pouvons être par le Saint-Esprit du petit nombre qui est élu.

« 43 Après ces deux jours, Jésus partit de là, pour se rendre en Galilée; 44 car il avait déclaré lui-même qu’un prophète n’est pas honoré dans sa propre patrie. 45 Lorsqu’il arriva en Galilée, il fut bien reçu des Galiléens, qui avaient vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem pendant la fête; car eux aussi étaient allés à la fête. »

Jean 4:43-45; LSG

À Nazareth où Jésus avait grandi, les gens n’avaient pas reçu son ministère. C’est malheureusement parfois le cas; les personnes qui sont familières ou proches d’une personne importante n’arrivent pas à accepter la dimension dans laquelle cette personne est connue ailleurs. Même dans nos églises, nous avons parfois la difficulté à reconnaître et à honorer ceux que le Seigneur oint et élève dans un appel quelconque.

Gardons-nous de marcher dans la chair. Donnons l’honneur à qui l’honneur est dû. Faisons la place à ceux que le Père établit dans différents ministères. C’est la gloire de Dieu de révéler et d’établir ses serviteurs. Nous sommes tous appelés à le servir en différentes capacités. Que chacun sache qui il est en Lui.

Au-delà de Nazareth, les autres contrées de la Galilée avaient

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Proverbes 4 :13
  • Lire Luc 10 :38-42
  • Lire Matthieu 11 :20-22
  • Lire Deutéronome 6 :4-9; Matthieu 22 :37-38
  • Décidons de donner la première place à Jésus. Faisons de Lui le Seigneur de nos vies.

Requêtes

Père, Je fais de Toi et de ta Parole mes délices. Que ma vie soit établie sur le fondement inébranlable de ta parole.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW