fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 19 Février 2022

Pensée: Le Père n’est pas à blâmer pour la calamité qui nous frappe. Il est Celui de qui nous avons la vi en abondance. Il travaille à nous délivrer des manipulations et des manigances du diable. Ne nous laissons pas entrainer loin de Lui d’aucune manière. Que notre amour pour Jésus nous garde de tomber. Il est la source de notre victoire.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jacques 1 :12-20; LSG

« 12 Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment. »

Jacques 1:12; LSG

Plusieurs abandonnaient la foi pour fuir les persécutions. Si nous n’aimons pas le Seigneur Jésus de tout notre cœur, de toute notre âme, de toutes nos pensées et de toutes nos forces, il se peut que nous cédions aux chantages du diable.

Celui qui aime le Seigneur, même plus que sa propre vie, demeurera ferme jusqu’au bout. Étienne n’a regretté aucune des paroles qu’il avait proclamées par le Saint-Esprit lorsque la foule en furie le lapidait.

Ce sont dans de rares cas que l’épreuve que nous vivons débouchera sur notre mort, comme ce fut l’expérience d’Étienne ou de Jacques qui fut décapité par le roi Hérode.

Dans la majorité des cas, le Père permet l’épreuve pour notre perfectionnement. Et lorsque nous traversons le feu, nous sommes couronnés.

Rendons grâce à notre Père qui a choisi de glorifier son nom dans nos vies. Notre persévérance proclame l’évangile de Christ à ceux qui nous regardent. Le Père se sert de notre attachement à Lui pour toucher les cœurs. Que tous sachent donc que c’est en Lui qu’est notre force. Ne permettons pas à la colère de remplir nos cœurs. La frustration et l’offense sont des pièges du diable. Il a une grande connaissance des lois spirituelles. Ne lui prêtons pas le flanc. Laissons Dieu être Dieu dans notre situation. C’est vraiment dans le monde spirituel que le combat se passe.

« 13 Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. 14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. 15 Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort. »

Jacques 1:13-15; LSG

Le terme traduit « tenter » signifie « inciter au péché ». C’est au fruit que l’on reconnait un arbre. Le péché n’étant pas la propriété de Yahweh, il ne peut nous inciter à le commettre. Puisque le péché exprime la nature et la gloire du diable, c’est lui qui en est la source.

Celui qui accuse Dieu lorsqu’il tombe dans le péché, se trompe lourdement. Il commet un plus grave péché.

Les versets 14 et 15 expliquent le mécanisme du péché :

  1. Au départ se trouve la convoitise de l’homme. Un désir fort pour ce qui est interdit. C’est du diable que viennent les pensées mauvaises qui remplissent le cœur de celui qui cède à leur influence.
  2. Lorsque l’on a accueilli en nous la pensée du diable, elle enfante le péché. Tout se passe dans le cœur. L’homme est coupable devant le Père, avant d’avoir posé l’acte au-dehors. Car lorsque le péché est enfanté, l’homme attend seulement l’occasion favorable pour l’exprimer. Mais il est déjà coupable devant Dieu. C’est pour cette raison que Jésus dit « […] quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » Matthieu 5 :28; LSG. Plusieurs qui ne confessent pas ce péché seront surpris de voir les portes du ciel se fermer devant eux. Ne donnons aucune prise au diable.
  3. Le terme traduit consommé signifie en fait que le péché est parvenu à maturité. Celui qui entretient le péché dans son cœur appelle la mort dans sa vie. Il sera bientôt frappé par la flèche du chevalier blanc de l’apocalypse – celui qui est monté sur un cheval blanc et qui tient un arc dans ses mains. Le salaire du péché c’est l’aiguillon de la mort. Le péché invite la destruction dans nos vies. Fuyons le péché sous toutes les formes.

« 16 Ne vous y trompez pas, mes frères bienaimés: 17 toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. 18 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures. »

Jacques 1:16-18; LSG

Satan (l’adversaire) est celui qui planifie nuit et jour notre chute. Il rêve de nous séparer de la communion avec Dieu. Il est jaloux de la position que nous avons reçue. De la même façon qu’il avait réclamé les disciples pour les passer aux cribles, il réclamera le droit de troubler nos vies. Ne lui offrons donc aucune prise.

Notre Dieu est éternellement Miséricordieux et Bon. Toute grâce excellente vient de Lui. Il ne change pas. Nous pouvons mettre en Lui un entière confiance. Il est pour nous.

« 19 Sachez-le, mes frères bienaimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère; 20 car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu. »

Jacques 1:19-20; LSG

L’offense est l’une des armes les efficaces dont se sert le diable pour ouvrir des portes dans nos vies. Nous ne pouvons pas empêcher les gens de faire des choses que nous n’apprécions pas. L’erreur que nous commettons souvent c’est de penser que les gens pensent et agissent comme nous. Celui qui est sage reconnaitra que nous ne pouvons pas contrôler les gens. Nous n’avons de contrôle que sur nous-mêmes. Nous pouvons choisir la manière de répondre aux circonstances de la vie ou aux actes que pose notre prochain.

Le Saint-Esprit nous dit que si nous sommes animés dans notre réponse à la pression de la vie par la colère, eh bien, cet esprit apportera la destruction et la mort. C’est l’amour qui ouvre la porte au règne de Dieu.

Chacun de nous a bien souvent regretté les paroles blessantes prononcées dans la colère. Le Saint-Esprit nous aide à marcher selon la nature de Dieu qui est en nous. Nous sommes capables de nous maitriser. Nous pouvons résister aux suggestions du diable. Toutes les pensées sombres qui viennent de l’enfer n’ont pas à résider dans nos cœurs. Nous sommes les enfants de lumière. Et nous savons que notre combat n’est pas contre la chair et le sang.

C’est à partir de notre position dans les lieux célestes que nous répondons à ce qui se passe dans nos vies. Nous le faisons avec Jésus en qui nous sommes assis (Philippiens 2 :6)

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Job 1:6-12; 2:1-6
  • Lire Zacharie 3:1-10
  • Lire Luc 22:31-32
  • Lire Romains 8:31-39
  • Lire Proverbes 14:29 – Nous pouvons être maître de nos émotions. Ne donnons plus des avantages au diable

Requêtes

Père, accorde-moi la grâce de résister aux suggestions du diable. Je veux manifester la vie en tout temps.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW