fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Vendredi 5 aout 2022

Pensée : Du début à la fin les Écritures parlent de Jésus et la maison de Dieu qu’il bâtit. Il est Celui qui accomplit les nombreuses prophéties qui annoncent les desseins de Dieu. Si les expériences des hommes peuvent avoir un quelconque intérêt, elles ne peuvent constituer le fondement sur lequel bâtir notre foi. Dieu nous appelle à mettre notre confiance dans les Écritures. Prenons le temps de les méditer pour rencontrer le Dieu vivant. Celui qui voit constamment le Seigneur, est aussi puissant que Celui qu’il voit. Dieu nous accorde la grâce d’entrer dans la dimension de Dieu par son Esprit. Gloire à Jésus.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 20 :24-31; LSG

« 24 Thomas, appelé Didyme, l’un des douze, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint. 25 Les autres disciples lui dirent donc: nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. »

Jean 20:24-25; LSG

Thomas refuse de croire que le Seigneur est ressuscité malgré le témoignage des frères qui l’ont vu ce même soir. Pour le convaincre, ils ont peut-être dit quelque chose semblable à ceci : « il nous a fait voir ses mains et ses pieds – les trous laissés par les pieux qui avaient servi à le fixer à la croix. Nous l’avons touché et ressenti la chair et les os. Et pour convaincre les derniers sceptiques il a mangé devant nous du poisson rôti et un rayon de miel. »

Ce n’était plus seulement le témoignage des femmes qui l’avaient vu le matin; ni celui de Pierre à qui il s’était montré. Ce n’était plus seulement celui de Cléopas et de son compagnon. Mais tous l’avaient maintenant vu, excepté Thomas.

Jésus aime nous voir plantés sur le terrain de la foi. Sans elle, il est impossible d’être agréable à Dieu. Sans la foi, il est impossible de recevoir ce que le Père donne. Il se montre à eux afin que leur foi soit fondée sur la vérité.

Luc explique que la nuit où il vient les voir, il ouvre leur esprit afin qu’ils comprennent les Écritures. Ce qu’il avait précédemment fait avec Cléopas et son compagnon qui se rendaient à Emmaüs, il le fait avec tous les disciples.

Le texte ne dit pas précisément de quelle manière les disciples ont fait connaître la vérité à Thomas.

Si les expériences des uns et des autres peuvent avoir un certain intérêt, elles ne sauraient constituer le fondement sur lequel fonder notre foi. Le fondement solide est la Parole de Dieu. C’est la raison pour laquelle Jésus les ramène dans les Écritures.

C’est en méditant la Parole de Dieu jour et nuit qu’elle explose en nous et inonde toutes les dimensions de notre être. Elle pose les fondements de notre vie, profondément en Jésus. Celui qui est fondé et enraciné en Jésus est plus que vainqueur.

« 26 Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit: la paix soit avec vous! 27 Puis il dit à Thomas: avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. 28 Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! 29 Jésus lui dit: parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru! »

Jean 20:26-28; LSG

Dieu n’est pas en colère contre nous. Malgré nos manquements, il nous conserve son amour et sa fidélité. Huit jours plus tard, il se présente à eux sans que personne n’ait à ouvrir la porte et il prononce des paroles de bénédictions : La paix soit avec vous! Nous ne reviendrons pas longuement sur l’importance de la paix. Plusieurs projets importants échouent parce que l’absence de paix a ouvert un boulevard à celui qui vient pour voler, pour détruire et pour tuer. Veillons sur la paix dans nos cœurs et dans nos milieux.

Le Seigneur fera tout pour nous ramener. Il est spécifiquement venu pour Thomas. Et il met le doigt sur son problème : l’incrédulité. Au bout de huit jours, de témoignage appuyé par les Écritures que le Seigneur avait données aux disciples pour établir leur foi dans la Parole, Thomas refuse de croire. Il veut mettre son doigt dans les trous de la main du Seigneur; et il voudrait mettre la main dans l’ouverture laissée par la lance du soldat romain sur son côté.

La faute de Thomas n’est pas d’avoir refusé de mettre sa confiance dans l’expérience des autres disciples, mais d’avoir rejeté le témoignage des Écritures sur la mort et la résurrection de Jésus.

L’incrédulité n’est pas une faiblesse, mais un outrage à notre Dieu. Celui qui refuse de croire Dieu, dit qu’il n’est pas digne de confiance. L’incrédule dit : « Dieu est un menteur ».

Chaque fois que nous disons : « je sais que la Parole de Dieu dit ceci, mais… » – chaque fois que nous trouvons une raison fondée sur notre expérience ou sur celle d’une tierce personne pour réfuter la Parole de Dieu, nous le faisons menteur.

Les incrédules n’hériteront pas le royaume de Dieu. Ils ne feront pas l’expérience de ce qu’elle promet.

Thomas convaincu fait une belle confession : Mon Seigneur et mon Dieu! Et Jésus ne le corrige pas parce qu’il est vraiment notre Seigneur et notre Dieu. L’homme naturel ne comprend pas ces choses-là. Il dit : mais combien de Dieux les chrétiens ont-ils finalement ? Il y a un SEUL Dieu – le Père de notre Seigneur Jésus.

Nous prions le Père au nom de Jésus. Le Saint-Esprit nous révèle à travers les Écritures que notre Seigneur est Dieu fait homme – En Lui, Yahweh a visité la terre (Esaïe 35 :4). Le Père l’exalte comme Dieu. Il est l’image visible du Dieu invisible.

Ne demandons pas à voir dans le naturel pour croire ce que la Parole de Dieu proclame. Lorsqu’il dit que nous sommes bénis de toutes bénédictions spirituelles dans les lieux célestes, c’est la vérité – quand bien même nous serions à vide dans le naturel. Lorsqu’elle déclare que par ses meurtrissures nous avons été guéris, c’est la vérité même si notre corps est torpillé par la souffrance. Apprenons à subordonner toute autre information ou réalité à la vérité proclamée par la Parole de Dieu.

Lorsque nous méditons les vérités révélées par les Écritures, elles finissent par exploser en nous. La saturation qu’elles créent nous transforme. Le ciel s’établit progressivement dans le naturel. Ainsi, ce processus peut prendre du temps. Il y a une progression. N’abandonnons donc pas les choses que le Saint-Esprit nous montre dans les Écritures.

Le témoignage des Écritures est plus grand que tous les autres. C’est par les Écritures que nous jugeons toutes choses. Tout ce qui ne passe pas le test des Écritures doit être mis de côté.

Le Père n’a jamais donné aux hommes le pouvoir d’aller au-delà des Écritures. L’Église de Jésus est soumise au Saint-Esprit qui travaille à établir ce que Jésus a enseigné aux disciples. Méfions-nous de ceux qui se donnent des libertés avec les Écritures qu’ils tordent pour établir leurs commandements et doctrines.

« 30 Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. 31, Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom. »

Jean 20:30-31; LSG

Poussé par le Saint-Esprit, Jean a relaté certains des miracles que Jésus a accomplis durant son ministère terrestre. Par son témoignage, il veut nous montrer combien Jésus a accompli les prophéties des Écritures. Il est vraiment Celui qui devait venir et nous n’avons pas besoin d’attendre un autre.

Celui qui a le Christ a la vie. Celui qui n’a pas le Christ n’a pas la vie. C’est en croyant ce que l’Esprit de Dieu dit de Lui dans les Écritures que nous parvenons à la vie.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Luc 24 :36-43
  • Lire 1 Pierre 1 :7-9
  • Lire Apocalypse 21 :7-8 – les incrédules n’entreront pas au ciel
  • Lire Apocalypse 22 :18-21

Requêtes

Père, au nom de Jésus, plante ta parole dans mon cœur. Je veux vivre par elle. C’est par ta parole que tu as créé toutes choses. Apprends-moi à marcher dans la foi.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW