fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Dimanche 23 Janvier 2022

Pensée: Tout système religieux mis en place par les hommes prend ce qui revient à Dieu. Il élève les hommes au-dessus des autres. Il crée un système sein duquel l’individu est coupé de la source et de la vérité. Il s’y trouve parfois de l’hypocrisie parce que les hommes ne font pas toujours les choses qu’ils imposent à leurs semblables.
Jésus nous appelle à vivre dans la vérité. Il est Celui que nous devons suivre. Reconnaissons notre place dans le corps et travaillons avec les autres frères dans une union parfaite pour sa gloire. Sans prendre à Dieu, donnons l’honneur à qui l’honneur est dû.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 23:1-12; LSG

« 1 Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples, 2 dit: Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. 3 Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs œuvres. Car ils disent, et ne font pas. »

Matthieu 23:1-3; LSG

La chair de Moïse c’est la position exaltée occupée par des hommes de rang ou d’influence éminents, en tant qu’enseignants et juges.

Autrefois Moïse était l’enseignant et le juge d’Israël, les pharisiens et les scribes jouent ce rôle parmi le peuple.
Jésus recommande à la foule et à ses disciples d’être les observateurs des Écritures et non pas de la vie des personnes qui voulaient les enseigner. Car plusieurs de ces enseignants disaient et ne faisaient pas.

Plusieurs se sont retrouvés hors du chemin parce qu’ils suivaient les hommes et non pas les Écritures. Gardons nos regards sur la Parole afin de rester debout si TOUT venait à s’écrouler autour de nous. C’est le Saint-Esprit que nous devons suivre. Celui qui marche selon les Écritures, marche selon le Saint-Esprit.

« 4 Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. 5 Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. » Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements; 6 ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues; 7 ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi. »

Matthieu 23:4-7; LSG

Les scribes et les pharisiens sont les prototypes, les représentants de la religion. Lorsque les hommes ont mis en place un système de justice parallèle à celui de Dieu, il porte les marques distinctives énoncées par Jésus-Christ.

Marque 1 : Mettre de fardeaux pesants sur les épaules des hommes. La religion inventera un système fait de règles et de lois qui ne viennent pas de Dieu. Elle exigera des hommes qu’ils s’y conforment sous peine de périr, de ne pas être approuvé de Dieu. Bien souvent, l’élite ne se soumettra pas à ces règles et exigences.

Marque 2 : Ils agissent en vue d’être vus des hommes. La religion recherche l’honneur et la gloire; elle désire l’admiration des hommes. On va prêcher ou dire de longues prières pour être remarqué. On va se vêtir d’une certaine manière, parler d’une certaine manière. On va dire aux hommes que l’on jeûne, que l’on a visité tel lieu sacré, etc. On va faire la comptabilité et la promotion des bonnes œuvres que l’on accomplit.

« 8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. 9 Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. 10 Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ. 11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. 12 Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. »

Matthieu 23:8-12; LSG

Marque 3: La religion et l’orgueil travaillent main dans la main. On s’élève jusqu’à prendre la place de Dieu dans la vie des hommes.

Le titre de Maître appartient à Jésus. Personne ne peut se faire appeler Maitre xxx. Le titre de Père appartient à Dieu. Personne ne peut se faire appeler Père xxx. Idem pour le titre Conducteur ou Directeur. C’est un rôle que joue Jésus dans nos vies.

Les pharisiens et les docteurs de la loi aimaient se faire appeler « rabbi », « père », « directeur ou conducteur ». Ils faisaient ombrage au rôle de Yahweh.

Dans l’Église de Jésus-Christ, la première place appartient au Père. Jésus-Christ est Celui qui administre toute chose. Le Saint-Esprit équipe les ouvriers. Tous sont appelés à jouer un rôle précis. Personne ne doit faire ombrage au trois qui agissent dans l’Église.

Si l’Esprit de Dieu nous demande de donner l’honneur à qui l’honneur est dû (autorité – parents, aînés, dirigeants spirituels, etc.), il ne nous est pas permis de régner sur nos frères et sœurs.

Bien que nos appels soient différents, nous sommes tous frères et sœurs dans le Seigneur. Nous sommes membres les uns des autres. C’est en vue de l’utilité commune que certains sont placés ici et d’autres là-bas dans le corps.

Nous est-il permis de faire référence au ministère d’un frère ou d’une sœur lorsque nous le nommons ? exemple : Chantre un tel, apôtre un tel, docteur un tel, évangéliste un tel, etc. ?

Oui, mais que personne n’enlève à la gloire de Dieu. Reconnaître l’appel des uns et les autres est important. Donner l’honneur à qui l’honneur est dû est important. Cependant, ne faisons pas de ces titres un culte aux hommes. Et que personne n’utilise sa position pour dominer sur les autres.

En tant que serviteur de Dieu, travaillons simplement à produire le fruit qu’il nous a appelés à produire. Ceux qui voient nos fruits reconnaîtrons quel type d’arbre nous sommes.
Paul ne passait pas son temps à dire, je suis apôtre. Il le disait parfois à l’introduction de ses lettres, et lorsque c’était nécessaire pour établir certains points. Il savait qui il était et il agissait en conséquence.
Ne recherchons pas la gloire qui vient des hommes. C’est Dieu qui nous a établi. C’est à Lui qui nous aurons à rendre compte.

Bien que nos appels soient différents, nous sommes tous frères et sœurs dans le Seigneur.

Recherchons l’humilité. Soyons qui il dit que nous sommes indépendamment de la reconnaissance des hommes.
Fuyons la louange et le culte de la personnalité. Il ne nous a pas appelés à prendre sa place dans le cœur des hommes. Nous ne sommes que de simples serviteurs à qui l’honneur a été fait de servir son peuple et les hommes. Veillons donc sur notre marche.

Que faire lorsque le Père nous élève ? Les hommes ont tendance à mettre sur un piédestal les hommes qui sont élevés et honorés par l’Éternel. C’est une bonne chose. Car, il est bien de remettre l’honneur à qui l’honneur est dû. Cependant, il y a une limite à ne pas franchir autant pour les hommes que pour celui que le Père élève. C’est celle de l’idolâtrie. Honorons ceux qui le mérite parce qu’il a plu au Père de les élever. Honorons-les sans les idolâtrer.

Que celui qui reçoit l’honneur, donne TOUT au Seigneur afin que sa tête ne se mette pas à enfler. Plus il nous élève, plus nous devons nous garder de l’orgueil. Ce n’est pas un exercice facile. Le cœur de l’homme souvent veut se complaire à recevoir la gloire. Garder les regards sur le Père nous évitera de tomber. C’est en effet par sa grâce que nous faisons toute chose. Personne n’est meilleur que l’autre. C’est sa grâce qui accomplit TOUT en chacun de nous.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Romains 2:17-24
    1. De qui parle le Saint-Esprit ?
    2. Que leur reproche t-il ?
    3. Quelle ressemblance avec les scribes et les pharisiens de Matthieu 23 ?
  • Lire Matthieu 6:1-5 – Comment devons-nous pratiquer notre justice ? Pourquoi ?
  • Lire Jean 13:12-17
  • Lire Jean 6:25; 9:2; 11:8; 20:16 – Comment les disciple appelaient-ils Jésus ?
  • Lire 1 Corinthiens 12

Requêtes

  • Père, aide-moi à reconnaître ma place dans ton Église et partout où tu m’appelles à œuvrer pour Toi. Je suis ta possession.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW