fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Samedi 22 Janvier 2022

Pensée: Personne ne peut le trouver en défaut. Personne ne peut le surplanter. Il EST au-dessus de TOUS. Il est Celui par qui nous sommes. Notre valeur, le sens de notre vie, notre destinée se trouvent en Lui. Apprenons à le connaître pour faire sa volonté. Il nous appelle à l’aimer par dessus tout et à aimer notre prochain.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 22:34-46; LSG

« 34 Les pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent, 35 et l’un d’eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver: 36 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? 37 Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. 38 C’est le premier et le plus grand commandement. 39 Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. »

Matthieu 22:34-40; LSG

Ils ont tous essayé de mettre en difficultés Jésus en Lui tendant différents pièges. Celui qui veut vivre selon les principes du royaume de Dieu sera attaqué, combattu, persécuté par ceux qui n’aiment pas la vérité.

La vérité et la lumière sont de la même nature. Elles sont de Dieu. Elles exposent le péché et mets les hommes en demeure de changer leurs voies. Israël ne voulait pas changer ses voies. Le souverain sacrificateurs, les sacrificateurs, les anciens du peuple, les hérodiens, les pharisiens, les saducéens, les docteurs de la loi étaient habitués à un système qui n’était plus centré sur Yahweh. Il avait toutes les apparences de la piété mais il était assis sur leurs coutumes et traditions décalées du modèle donné par le Père à Moïse.

Tous étaient émerveillés par les enseignements de Jésus même s’ils refusaient de se repentir. Il savait qu’il était habité d’une grande sagesse. Leur incapacité de le trouver en défaut, les poussera comploter pour le tuer. Il fallait se débarrasser de Lui pour la survie du système.

La réponse de Jésus montre que la loi peut se résumer en deux commandements :

  1. Aimer Dieu de tout notre cœur, notre âme et nos pensées. Yahweh est le centre de notre vie. Tout ce que nous pensons, ce que nous disons, ce que nous faisons doit être par Lui et pour Lui. Nous sommes sa possession. C’est son image et sa gloire que nous devons porter.
  2. Aimer notre prochain comme nous même. Toute personne qui est normalement constitué, prend soin de sa vie et fait tout ce qu’il peut pour la préserver. Lorsqu’il a faim, il mange. Lorsqu’il est malade, il se soigne. L’homme prend soin de lui. Il pense très souvent d’abord à lui. Jésus nous appelle à donner à autrui la valeur que nous donnons à notre propre vie. Il est question de ne pas faire à autrui les choses que nous ne voudrions pas subir. Il est question de rechercher aussi l’intérêt de l’autre.

Toutes les Écritures reposent sur ces deux commandements. Du début à la fin, il est question de notre relation avec Dieu et de notre relation aux hommes. Celui qui n’est pas bien aligné dans sa relation avec Dieu, sera très limité dans sa relation avec les hommes. En effet Dieu est Amour. C’est de Lui que nous apprenons ce qu’est vraiment aimer. Celui qui n’a pas connu Dieu, ne peut pas aimer. Il ne peut pas donner ce qu’il n’a pas.
Loin d’être un sentiment, l’amour dont il est question ici, est la vie même de Dieu.

Note : La loi et les prophètes est une de ces expressions qui désignent les Écritures. Au moment où Jésus fait le ministère sur la terre, les Écritures sont composées exclusivement de l’ancien testament. Le Saint-Esprit désigne ces livres par les expressions “La Loi et les Prophètes”, “Moïse et les Prophètes”, “Les Prophètes et Moïse”.

Une expression similaire apparaît dans le nouveau testament “les apôtres et les prophètes”. “Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.” Éphésiens 2:20; LSG.

Les apôtres représentent le nouveau testament et les prophètes l’ancien. Avec la venue de Jésus, la révélation écrite concernant les desseins de Dieu peut être complétée. De la même manière qu’Israël était fondée sur la loi et les prophètes (La Parole de Dieu – Les Écritures) sous l’ancienne alliance, dans la nouvelle, l’Église de Jésus a pour fondement les apôtres et les prophètes (La Parole de Dieu – les Écritures).

Celui qui marche selon le Saint-Esprit, marche en fait selon les Écritures. Il donne aux autres ce qu’il aimerait recevoir (l’amitié, la fidélité, le soutien, le sourire, etc.). C’est en fait la loi de l’amour. Tout homme en bonne santé s’aime naturellement. Jésus nous encourage à aimer autrui comme nous nous aimons. C’est impossible dira quelqu’un. Par le Saint-Esprit, l’homme nouveau peut aimer comme Dieu.

« 41 Comme les pharisiens étaient assemblés, Jésus les interrogea, 42 en disant: Que pensez-vous du Christ? De qui est-il fils? Ils lui répondirent: De David. 43 Et Jésus leur dit: Comment donc David, animé par l’Esprit, l’appelle-t-il Seigneur, lorsqu’il dit: 44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied? 45 Si donc David l’appelle Seigneur, comment est-il son fils? 46 Nul ne put lui répondre un mot. Et, depuis ce jour, personne n’osa plus lui proposer des questions. »

Matthieu 22:41-46; LSG

Lorsque le Saint-Esprit veut nous amener plus loin il attire notre attention sur des vérités qui nous échappaient jusque-là. Oui c’est la révélation qui met en marche le moteur qui propulse notre vie spirituelle. Sans révélation, il n’y a pas de progrès.

De la question de Jésus, il ressort une révélation qu’il est bien de souligner en passant : C’est poussé par le Saint-Esprit que David et les autres prophètes ont parlé de la part de Dieu. Les Écritures sont du début à la fin, l’œuvre du Saint-Esprit. Nous devons l’accueillir comme ce qu’elle est, à savoir la Parole de Dieu. Celui qui regarde les Écritures simplement comme un livre parmi tant d’autres, ne leur donnera pas TOUTE l’attention qui convient.

« Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite… » : Yahweh à dit à son Fils : assieds-toi à ma droite. Yahweh est Celui qui a remis TOUTE autorité entre les mains de son Fils. Car, il a plu à Dieu de régner sur TOUTE personne et TOUTE chose par son Fils.

Si David appelle le Christ son Seigneur, c’est parce que le Christ est plus grand que lui. Avant qu’Adam ou Abraham fut, il EST. Le Christ EST avant TOUTE chose.

Si Adam, Abraham, David sont ses ancêtres selon la chair, IL LES A PRÉCÉDÉS.

Personne n’ose plus Lui poser de question pour le piéger parce qu’il vient d’établir que de MESSIE EST PLUS GRAND QUE TOUT homme qui a marché sur la terre. Indirectement, il leur dit qui il EST.
Qui est Jésus pour nous ? Est-il vraiment le Premier ? Est-il le Seigneur ? Pourquoi certains continuent de ne pas faire ce qu’il dit et disent à qui veut les entendre qu’ils ont pour Seigneur Jésus ?

Nous avons le droit de poser des questions à notre Seigneur. Marie notre sœur a bien demandé à Gabriel comment la conception allait se faire. Les disciples Lui ont posé la question de savoir pourquoi ils avaient été incapable de guérir l’enfant malade, etc. Nous avons le Saint-Esprit pour enseignant. Il aspire à nous faire connaître les profondeurs de Christ.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Exode 20
    1. Identifiez les commandements qui sont relatifs à Dieu ?
    2. Quelles sont ceux qui sont relatifs aux hommes ?
    3. Combien de commandements ont été abolis par Jésus-Christ
  • Lire Matthieu 5:17-18
  • Lire Romains 10:4; Actes 13:39; Galates 3:24
  • Lire Jean 1:1-4; Jean 8:58-59 – Pourquoi les juifs veulent lapider Jésus ?
  • Lire Colossiens 3:17 – Quel ajustement faire pour mettre Jésus en premier dans nos vies ?

Requêtes

  • Père, apprends-moi à t’aimer de tout mon cœur, de toute mon âme, d toute mes pensées et de toute mes forces. Apprends-moi à aimer mon prochain comme moi-même.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW