fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Lundi 19 septembre 2022

Pensée :  La doctrine des immersions fait partie des fondamentaux de l’enseignement de Jésus. Dans l’Ancien Testament déjà el Père nous montre avec Moïse et le peuple libéré de l’esclavage l’importance d’être spirituellement bien positionné. Ils sont placés en Moïse pour jouir des privilèges que Moïse qui avait connu l’expérience du désert avait avec Yahweh. Identiquement nous sommes placés par l’immersion dans l’eau en Jésus pour jouir du privilège des fils. Jésus est l’apôtre de la Nouvelle alliance de la même manière que Moïse était celui de l’Ancienne Alliance. En choisissant de ne pas aller au-delà de ce qu’il a prescrit nous montrons que nous avons un profond respect pour Sa Parole. Souvenons-nous que Dieu et Sa Parole ne font qu’UN. Celui qui honore Dieu verra certainement sa gloire.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

1 Pierre 3 :21-22; LSG

« 21 Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ, 22 qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis. »

Baptême : baptisma – (le résultat) d’une immersion ou d’un enfoncement.

Noé et sa famille étaient les seuls survivants du déluge. En immergeant toute la création dans les eaux, l’Éternel l’a purifié de la corruption de la semence des anges déchus qui avaient fait des enfants avec quelques vierges. Les géants nés de cette union illégale ont troublé les autres hommes.  Des esprits méchants en chair ont marché sur la terre et Dieu a agi avec compassion pour sauver l’humanité d’une destruction certaine.

Lorsque la loi est venue par Moïse, les Israélites pratiquaient des bains rituels (Mikveh/Mikvah) partiels ou complets en rapport avec les règles de purification rituelle. C’est la souillure du corps qui était enlevé et jamais celle qui est dans le cœur.

C’est avec la venue de Jésus que l’Éternel peut changer les cœurs de pierre des hommes par des cœurs de chair.

Si le sacerdoce lévitique était capable de sanctifier, de régler la question du péché et de sanctifier véritablement le peuple, aurait-on eu besoin de faire l’expiation chaque année ? Le fait que les prêtes sacrifiaient tous les ans, les mêmes sacrifices montre que l’Ancienne Alliance était une mesure provisoire destinée à garder le peuple en attendant la venue de la semence de la femme (Genèse 3 :15).

Ceux qui étaient immergés par Jean Baptiste s’engageaient à produire des œuvres dignes de repentance. Ils étaient placés dans la position spirituelle de Jean Baptiste – des personnes désireuses d’entrer dans le royaume de Dieu que Jésus venait proclamer et établir.

Ceux qui sont immergés au nom de Jésus, après avoir entendu l’Évangile du Royaume, vivent une expérience spirituelle plus profonde. Ils sont préalablement recréés en Jésus avant d’être placés en Lui.

L’ordre d’immerger dans l’eau vient du Père afin que toute sa justice soit accomplie. Par une proclamation solennelle, le croyant rejette Satan, le monde et sa propre vie (séparée de Dieu) pour embrasser celle qui est en Jésus. Un sceau (une étampe) est mis sur sa vie alors qu’il s’engage à vivre pour Dieu par Jésus-Christ.

Conditions pour l’immersion dans l’eau :

  1. L’Évangile de la croix doit être annoncé
  2. Celui qui le reçoit se repent – il est question de faire un virage à 180 degrés : Je renonce à conduire ma vie. Je choisis de me soumettre à Dieu par Jésus.
  3. Un engagement conscient est nécessaire pour la validité de cette ordonnance.
  4. Il faut une abondance d’eau pour que l’immersion se fasse
  5. C’est au nom de Jésus que l’on immerge

Quelle est la validité du baptême par aspersion ?

La question ne se pose pas si on revient au sens grec du terme « Baptême ». Il signifie « immersion », « enfoncement ».

Peut-on vraiment immerger une personne dans de l’eau en lui aspergeant quelques gouttes d’eau sur la tête ?

L’expression « baptême par aspersion » n’est-elle pas une impossibilité ? Une absurdité?

La paix de Dieu a rempli nos cœurs lorsqu’à Strasbourg (France, 2005), nous nous sommes soumis aux enseignements du Saint-Esprit sur ce point précis.

Si les bébés et les enfants ne remplissent pas la condition de l’engagement conscient, pouvons-nous vraiment les immerger ? Pourquoi insister pour aller plus loin que ce qui a été ordonné ?

Il est intéressant de noter que ceux qui ont été délivrés de l’esclavage en Égypte ont tous été immergés en Moïse dans la mer et dans la nuée. Notons que Moïse est l’apôtre de l’Ancienne Alliance et un type de Jésus qui est l’apôtre de la Nouvelle Alliance.

Lorsque la mer Rouge a été fendue, l’eau formait des murs à gauche et à droite; et le peuple qui est passé à pied sec était en quelques sortes immergé dans la mer.  

La nuée du Saint-Esprit les recouvrait. Cette nuit les a encore recouverts lorsque Yahweh est descendu sur le mont Sinaï environ quarante ou cinquante jours après la sortie d’Égypte. Il y a là les images de l’immersion dans l’eau et de l’immersion dans le Saint-Esprit.

Dans l’Ancien Testament, se trouvent voilées les réalités de la Nouvelle Alliance. L’Ancien était vraiment l’ombre des choses à venir. La réalité est en Christ qui est l’accomplissement de la Loi.

Sur l’immersion dans l’eau, une étude sérieuse nous conduira à conclure que celui qui croit doit se faire immerger au nom de Jésus pour accomplir tout ce qui est juste. Telle est la réponse que Jésus avait donnée à Jean Baptiste à l’occasion du premier Baptême chrétien – l’immersion de Jésus en présence de Jean Baptiste et de la foule.

Puisque Jésus n’avait pas besoin de se repentir (principale condition pour recevoir le baptême de Jean), son immersion n’était pas pour être placé en Jean Baptiste qui était plus petit que Lui. Prenons le temps de méditer sur ce point s’il nous apparaît obscur.

L’eau du baptême nous sépare de l’Égypte. Les oppressions du diable baissent en intensité dans la vie de ceux qui font cette démarche en esprit et en vérité. Plusieurs choses sont établies dans la vie du croyant qui se soumet à cette ordonnance. Nous revêtons Christ et nous participons plus activement à la vie de Dieu.

L’immersion dans le Saint-Esprit est-elle aussi très importante. Dieu nous place dans l’Église par cet autre acte décisif. Marchons dans l’obéissance et posons les jalons de la vie fructueuse en Jésus. Ne soyons pas de ceux qui combattent avec Dieu ou qui cherchent à défendre des positions anciennes qui ne sont pas bibliques.

La puissance d’un chrétien est une fonction de combien il est établi et enraciné dans la vérité. Satan tentera de nous convaincre que suivre littéralement la parole n’est pas important. Ce qu’il recherche c’est que nous demeurions mal outillés et faibles.

Dieu nous délivre de l’ignorance afin que nous marchions dans la puissance du Saint-Esprit.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Matthieu 20 :22Luc 12 :49-50; Marc 10 :38 – Jésus immergé dans la souffrance
  • Lire Jean 1 :12-13 – L’expérience de la nouvelle naissance doit précéder l’immersion dans l’eau
  • Lire Galates 3 :27 – Celui qui est immergé dans l’eau au nom de Jésus est placé en Jésus.
  • Lire 1 Corinthiens 10 :1-5 – Ceux de l’Ancienne Alliance ont été immergés en Moïse
  • Lire 1 Corinthiens 12 :12-13

Requêtes

Père, au nom de Jésus, donne-moi de comprendre la révélation de la doctrine des immersions. Je désire me conformer à ta volonté pour être un disciple accompli de Jésus.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW