fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Semaine de Jeûne et de Prière

Thème : Relâcher le règne de Dieu par la prière

Méditation du Mercredi 24 août 2022

Thème 3 : Reconnaître le ministère du Saint-Esprit

Pensée 3: La venue du Saint-Esprit inaugure la nouvelle alliance. Sa présence fait de celui qui croit une personne établie dans la vérité et les choses profondes de Dieu. Celui qui marche par le Saint-Esprit fera des prières qui mettront constamment en mouvement les anges qui veillent sur sa parole. Une telle personne ne verra pas ses attentes ou espérances retardées. C’est notre ignorance des lois spirituelles qui nous met en difficulté. Car la vérité c’est que le Père ne retient rien. Ses promesses sont oui et amen par Jésus.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 16 :23-24, 26; LSG

« 23 En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. 24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. […] 26 En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous »

En ce jour-là

Dans les versets qui précèdent, Jésus parle de la fin de son ministère terrestre qui prend fin et de la venue du Saint-Esprit. Conformément aux Écritures des miracles et des prodiges se sont produits : les yeux des aveugles et les oreilles des sourds se sont ouverts, les boiteux ont sauté comme des cerfs, les langues des muets ont éclaté de joie, des opprimés ont été délivrés de la puissance des esprits impurs, les morts sont revenus à la vie, un nombre important de personnes de mauvaise vie se sont converties. Des foules ont été nourries avec du pain et des poissons miraculeusement pourvus.

Lorsqu’il fallait payer l’impôt du temple, sur ordre de Jésus, Pierre a pris dans la bouche du premier poisson qu’il a pêché les pièces nécessaires.

Les disciples ont fait l’expérience de la puissance du nom de Jésus – eux qui étaient envoyés deux par deux pour annoncer le royaume de Dieu avec la puissance du Saint-Esprit qui les accompagnait.

Toutes ces choses ont été faites sous l’Ancienne Alliance. Elles étaient à crédit parce que l’Agneau de Dieu n’avait pas encore été immolé. La nouvelle alliance n’était pas encore entrée en fonctionnement.

C’est la venue du Saint-Esprit qui inaugure l’année de grâce dont a parlé Jésus – elle est référée par l’expression « en ce jour-là ».

Bien que cela peut nous paraître difficile à croire, la venue du Saint-Esprit ouvre une période qui dépasse en grâce celle dans laquelle Jésus a marché : il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai (Jean 16 :7; LSG).

Vous ne m’interrogerez plus sur rien

La venue du Saint-Esprit a totalement changé la dimension dans laquelle les apôtres marchaient. Ils sont passés de l’enfance à la maturité. En effet, le Saint-Esprit nous conduit dans toute la vérité, qu’il dit tout ce qu’il a entendu auprès du Père et qu’il nous annonce les choses à venir.

Vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom

Celui qui est conduit par l’Esprit de Dieu élève à Dieu des prières qui se fondent sur la vérité; il connait le cœur du Père parce que le Saint-Esprit lui révèle ce qu’il a entendu auprès du Père. Il n’ignore pas les choses à venir.

Comment s’attendre à ce que le Père nous exauce si nous ne prions pas selon la vérité ? La vérité est proclamée par sa Parole qui est établie dans le ciel pour toujours.

Les anges qui veillent sur la Parole pour l’exécuter se mettent en mouvement seulement lorsque nous remplissons les conditions énoncées par chaque promesse de Dieu.

Le Père nous exauce parce que nous l’approchons sur la base du sacrifice de Jésus. Gardons-nous de mettre en avant une autre justice. Souvenons-nous de la puissance de sa mort et des principes ou lois en vigueur dans l’année du jubilé. Cette année court toujours et Satan ne peut pas retenir ce qui nous revient de droit.

Lorsque nous ne voyons pas la chose que nous avons demandée, examinons attentivement les choses à la lumière de sa Parole.

Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite

Notre joie ne peut être parfaite si nous ne possédons pas les choses que nous demandons. Rendons-nous bien compte que le Père désire que notre joie soit parfaite. Il sait parfaitement ce que nous ressentons lorsque nos attentes ne sont pas comblées. C’est pour cette raison qu’il nous a en avance bénis de toutes les bénédictions célestes en Jésus.

La nouvelle création ne manque de rien. Nous sommes pleinement comblés parce que l’héritage de Jésus est aussi le nôtre.

Ce qui nous limite grandement c’est l’ignorance des voies de Dieu. Nous avons besoin de connaître la vérité. Le Saint-Esprit révèle les choses qu’il a entendues auprès du Père et les choses à venir à celui qui se tourne de tout son cœur vers le Père au nom de Jésus.

Je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous 

Celui qui est en Jésus est un enfant de Dieu. Il a directement accès au Père. Jésus a ouvert pour toujours l’accès dans la présence de Dieu à ceux qui croient en son nom. Le Père qui a à cœur de glorifier Jésus exauce chacune de nos prières.

La vérité c’est que toutes les promesses de Dieu sont oui et amen en Jésus. Nous sommes déjà exaucés.

Connaissons la vérité et les choses profondes de Dieu pour faire montrer des prières et des confessions qui mettent en mouvement les anges.

Lorsque nous parlons de prière, nous parlons en réalité de l’activation des lois spirituelles qui découlent de la Parole de Dieu qui est établie dans le ciel pour toujours.

Devoir 

  • Lire Jean 16
  • Lire 2 Corinthiens 1 :19-20
  • Examinons nos prières – sont-elles fondées sur la vérité (les Écritures) ?  Que savons-nous du cœur du Père ou des choses à venir que le Saint-Esprit révèle ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, enseigne-moi la vérité et révèle-moi ton cœur et les choses à venir

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW