fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Lundi 14 Février 2022

Pensée: L’Agneau de Dieu a bel et bien été sacrifié selon les Écritures à Jérusalem. Les autorités romaines et juives, plusieurs de ses disciples et même la foule l’ont vu rendre l’esprit après une journée marathon de procès et d’auditions.
La puissance déployée par Yahweh pour sa résurrection a ramené à la vie de nombreux saints qui sont rentrés dans Jérusalem et qui ont été vus par plusieurs témoins.
Par ce puissant témoignage, le Saint-Esprit nous encourage à reconnaitre qui est Jésus. Ce que nous disons de Jésus affecte la manière dont nous menons notre vie. Il est allé à la croix pour nous afin que nous vivions aujourd’hui pour Lui et par Lui.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 27:52-66; LSG

« 52 les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. 53 Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. »

Matthieu 27:52-53; LSG

La Puissance infiniment grande de l’Esprit de Dieu brise celle de la mort; en sorte que plusieurs aux alentours de Jérusalem sortent de leurs tombes. Comme le précise le verset 53, c’est le jour de la résurrection de Jésus que se produisirent ces miracles. Les saints qui sont revenus à la vie ont été vus par plusieurs.

Les destinataires de la lettre de Matthieu peuvent investiguer et confirmer que ce qu’il dit au sujet de la résurrection du Seigneur est vrai.

N’oublions pas le but de sa lettre. Il veut montrer aux juifs que Jésus est l’accomplissement de toutes les promesses faites à Israël depuis Adam en passant par Abraham et Moïse.

Jésus-Christ est l’Agneau de Dieu qui a détruit la puissance de la mort, du péché et de la maladie. Il est le dernier Adam; Il est la semence d’Abraham; Il est le Fils de David; Il est le Fils de l’homme; il est le premier né de la nouvelle création; il est le Roi d’Israël.

À travers la plume de Matthieu, le Saint-Esprit invite les juifs à entrer dans l’œuvre de Dieu. Nous sommes également bénis en lisant cette lettre parce qu’au-delà des juifs, les vérités qui sont enseignées sont pour notre édification de l’Église de Jésus dont font partie autant les juifs que les païens.

« 54 Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu. »

Matthieu 27:54; LSG

Le Saint-Esprit dit aux juifs, destinataires de la lettre que même les soldats romains qui n’ont aucun conflit d’intérêts dans les disputes à caractère religieux des israélites, ont reconnu que Jésus-Christ était le Fils de Dieu. C’est certainement pour la première fois que les soldats romains avaient vécu ce qui s’était produit durant la mort de Jésus de Nazareth.

Certains sont lents à croire ce que le Saint-Esprit a longtemps annoncé par ses serviteurs les prophètes. C’était le cas lorsque Jésus a marché sur la terre, c’est encore le cas aujourd’hui.

Ainsi de nombreuses prophéties touchant aux temps que nous vivons actuellement sont ignorées ou rejetées parce que les uns et les autres sont dans une logique de continuation des choses telles qu’elles étaient jusqu’ici.

Pourtant, les Écritures sont en train de s’accomplir sous nos yeux; et ceux qui ne comprennent pas seront piégés par l’ennemi de nos âmes.

Le Fils de Dieu, Jésus-Christ de Nazareth, a fait connaitre à notre frère Jean des choses précises concernant la fin des temps. Ceux qui ont les oreilles pour entendre et les yeux pour voir, entendent et voient ce que le Saint-Esprit dit et montre.

« 55 Il y avait là plusieurs femmes qui regardaient de loin; qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée, pour le servir. 56 Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée. »

Matthieu 27:55-56; LSG

La composition de l’équipe ministérielle de Jésus était variée. Il y avait des disciples de première ligne nommés les apôtres (au nombre de douze, tous des hommes – ils faisaient le ministère de délivrance et de guérison avec Lui; et ils le suivaient partout), les disciples de deuxième ligne – des hommes et des femmes qui les accompagnaient et aidaient au bon déroulement des activités menait par Jésus dans les villes et villages où ils se rendaient. Peut-être s’occupaient-ils aussi du repas, du service pendant les repas, de la lessive, de l’approvisionnement en eau, etc.

Hommes comme femmes, nous sommes tous appelés au service du Seigneur. Même les enfants peuvent être utilisés par le Saint-Esprit pour faire avancer l’œuvre de Dieu. Celui qui se rend disponible se verra bientôt affecter à une tâche.

Faisons avec cœur la plus petite tâche que le Seigneur lui confie. Il ne tardera pas à nous confier, de plus grandes. Commençons là où nous sommes.

J’ai toujours été engagé dans le service du Seigneur; TOUJOURS. La clé de la progression spirituelle est le service rendu au

Seigneur avec un cœur pur. S’il nous voit remplis du désir de le servir et de l’honorer, il conduira nos pas sur le chemin étroit de notre appel.

Il me montre l’importance de bâtir avec l’or et de ne pas me satisfaire de bâtisses faites de paille, de bois ou d’autres matériaux de moindres valeurs.

« 57 Le soir étant venu, arriva un homme riche d’Arimathée, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus. 58 Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre. 59 Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc, 60 et le déposa dans un sépulcre neuf, qu’il s’était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du sépulcre, et il s’en alla. 61 Marie de Magdala et l’autre Marie étaient là, assises vis-à-vis du sépulcre. »

Matthieu 27:57-61; LSG

Le corps de Jésus est mis précipitamment dans le tombeau parc que le lendemain était un jour de grand sabbat (Jeudi 15 Nissan) – c’était le début de la fête de pains sans levain. Les femmes n’avaient pas fait tout l’embaumement du corps de Jésus. Elles prévoyaient de revenir un jour ordinaire.

Quelques personnes ont parfois mis en doute la réalité de la mort de Jésus. Celui qui lit attentivement tous les évangiles et même les rapports historiques des Romains ou des historiens juifs tels que Joséphus comprendra que les choses se sont passées telles que décrites dans les Écritures.

Plusieurs ont été témoins de sa mort. Et ensuite de son ensevelissement. Ponce Pilate est celui qui a donné la permission de descendre son corps de la croix.

« 62 Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, 63 et dirent: Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore: Après trois jours je ressusciterai. 64 Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu’au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps, et dire au peuple: Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la première. 65 Pilate leur dit: Vous avez une garde; allez, gardez-le comme vous l’entendrez. 66 Ils s’en allèrent, et s’assurèrent du sépulcre au moyen de la garde, après avoir scellé la pierre. »

Matthieu 27:62-66; LSG

Les principaux sacrificateurs ont confirmé sa mort et ils ont fait des démarches pour faire garder le sépulcre. Pourquoi la nouvelle d’une résurrection serait-elle un problème pire que celui qu’il venait de régler en le faisant exécuter ? Tout simplement parce que la résurrection de Jésus établit le fait qu’il est Celui qu’il a clamé être depuis le début.

Jésus-Christ est l’Agneau de Dieu qui a détruit la puissance de la mort, du péché et de la maladie. Il est le dernier Adam; Il est la semence d’Abraham; Il est le Fils de David; Il est le Fils de l’homme; il est le premier né de la nouvelle création; il est le Roi d’Israël.

Gloire à Dieu, Jésus-Christ n’est pas un imposteur. Il se révèle à toute personne qui le cherche de tout son cœur. Celui qui ne l’a pas encore trouvé montre qu’il ne l’a jamais cherché de tout son cœur. Car la loi spirituelle dit: « vous me chercherez et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur » Jérémie 29 :13.

Ceux qui t’ont frappé lâchement et qui te surveillent pour s’assurer que tu ne te relèves jamais se trompent. Ce n’est pas la fin si les choses ne sont pas dans nos vies telles que le Père les a écrites. Nous nous relèverons si nous sommes provisoirement couchés. Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde. Malgré leur nombre, ceux qui se lèvent contre nous ne sont rien.

Confessons par Jésus-Christ, notre délivrance, notre résurrection, notre délivrance, notre victoire.

L’Agneau de Dieu a été immolé afin que personne ne règne plus sur nous. En vertu du sang, versé à Golgotha personne n’a le droit de retenir, de détruire, de voler ce qui nous appartient. La gloire de Dieu c’est que nous possédions les choses qu’il nous a données.

Nous les possèderons parce que Jésus a vaincu Satan et ses armées. Elles n’ont aucun droit de nous opprimer.

Bienaimés, levons-nous par Jésus pour régner. Nous sommes nés pour régner. Gloire à Jésus.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire 2 Rois 13:20-22; Jean 11:10-12; Actes 7:59-60
  • Lire Daniel 12:1-3
  • Lire 2 Corinthiens 5:14-15; Galates 2:20
  • Qui est vraiment Jésus pour nous ? Comment nos vies sont-elles influencées par ce que nous révèle le Saint-Esprit à son sujet ?

Requêtes

Père, révèle-moi les choses que je ne comprends pas encore concernant Jésus et moi. Je veux faire ta volonté.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW