fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mercredi 21 décembre 2022

Thème: Les eaux profondes de la sagesse

Pensée: La sagesse remplit le juste de choses merveilleuses. Il est une source de lumière dans le monde. Ceux qui le côtoient se réjouissent; car ses conseils les délivrent de la mort. Celui qui déteste la sagesse s’éloignera des saints. Il cherchera la compagnie des gens dont la vie, ne le trouble pas. Il voudra demeurer dans les ténèbres afin que ses œuvres mauvaises ne soient pas manifestées. La lumière vient pour inviter à la repentance. Il veut que nous soyons tel que Jésus est.

Proverbes 18 :1-24; LSG

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Qui aime le péché déteste la lumière (v.1-3)

Lorsqu’il a résolu dans son cœur de marcher sur les sentiers ténébreux de l’injustice, l’insensé prendra soin de se tenir à l’écart de toute personne qui pourrait le dissuader de mettre en œuvre ses plans.  Plusieurs personnes ont perdu des amis de longue date le jour où ils leur ont dit qu’ils avaient choisi de se donner entièrement à Jésus.

Bon nombre de ceux qui se détournent des voies de la justice comprennent l’appel au sacrifice de l’Esprit de Dieu, mais ils ne sont pas prêts à payer le prix. Ils choisissent les ténèbres plutôt que la lumière. Ce positionnement les rend réfractaires à la parole de Dieu. Celui qui rejette la lumière est sous le coup du jugement de Dieu. Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises (Jean 3 :19; LSG).

L’intelligence est la capacité de voir les choses que le Père révèle. L’insensé déteste la révélation parce qu’elle met en demeure l’homme de se repentir. La lumière du Saint-Esprit nous invite à sortir de la boue pour aller dans les voies de Dieu. L’insensé aime ses pensées plus que les révélations du Saint-Esprit (v.2).

L’orgueil du méchant l’aveugle. Il n’a que mépris et dédain pour les gens qu’il côtoie. La honte et l’opprobre sont au bout du chemin qu’il suit (v.3).

Il est intéressant de noter que la Septante traduit le verset 3 ainsi : lorsqu’un impie est confronté à une foule de maux, il les méprise, mais le déshonneur et l’opprobre s’abattent sur lui.

Celui qui est attaché à ses propres voies parce qu’il cherche à tout prix ce qui lui plait ne voit pas le danger d’emprunter les sentiers tortueux. Il méprise Dieu et les hommes; et il ne voit que le profit qu’il doit réaliser. La calamité finit par l’atteindre.

Et quand bien même la calamité ne le frapperait pas tout de suite Jésus dit : Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? (Marc 8 :36; LSG)

Nous sommes les enfants de lumière. C’est avec joie que nous obéissons à Celui qui travaille à débarrasser nos cœurs de toute impureté.

La source de la sagesse est un torrent qui jaillit (v.4)

La bouche du juste est une source de vie. Ceux qui le côtoient sont délivrés des pièges de la mort (Proverbes 10 :11; 13 :14). Jésus a fait la promesse que le Saint-Esprit ferait couler dans notre sein des fleuves d’eau vive (Jean 7 :38). La première partie du verset fait allusion aux mystères du royaume de Dieu, qu’il est donné au juste de comprendre et d’en parler. Ses paroles sont telles des eaux profondes parce que celui qui manque de sagesse peut avoir de la difficulté à les saisir. Les eaux profondes viennent des profondeurs de Dieu. Il est Celui qui prend plaisir à révéler les choses cachées.

Celui qui ne m’aime pas la sagesse est superficiel. Il ne comprend pas les mystères du royaume de Dieu; il ne voit pas les choses du monde spirituel; ses yeux sont fermés. Tout lui parait obscur. Il ne trouve pas profitable d’apprendre à connaître la sagesse et l’intelligence qui viennent d’en haut.

C’est la destinée des enfants de Dieu de connaître les choses cachées, la sagesse infiniment variée de Dieu, le mystère de cette vie et de l’au-delà. Il dit encore aujourd’hui :  invoque-moi, et je te répondrai; je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas (Jérémie 33 :3; LSG). Que celui qui manque de sagesse, demande à Dieu. Que celui qui ne voit pas, crie afin que ses yeux soient ouverts. Que celui qui n’entend pas sa voix, fasse pareil. Il parle par sa parole, par son Esprit, par des visions nocturnes, par le témoignage intérieur. Nous voulons recevoir de Lui à travers tous ces moyens. Le principal est bien entendu la parole de Dieu.

Yahweh parlera par la bouche de celui dont le cœur est entièrement à Lui. Le témoignage des Écritures confirme cela. Il ne fait pas de différence entre les hommes. Si nous aimons sa présence, il nous remplira. Et nous serons une source de grande bénédiction pour le monde. Christ en nous c’est l’espérance de la gloire non seulement pour nous, mais aussi pour le monde.

L’esprit de l’homme le soutient dans la maladie (v.14)

Quel que soit le nombre de choses qui se passent dans le monde, dans notre contexte extérieur, c’est ce qui se passe en nous qui détermine l’issue des batailles que nous menons.

L’homme est accablé par le découragement lorsqu’il est incapable de voir la délivrance, la lumière, la victoire. Toutes ses pensées sont obscures, défaites. Il ne peut pas résister à la pression de la vie ou de la maladie.

Celui qui est rempli de la parole de Dieu et de son Esprit, voit la délivrance. Il sait que Jésus a payé le prix de sa justification. Il proclame avec le Saint-Esprit sa délivrance. L’Esprit de Dieu peut redonner la vie à son corps malade (Romains 8 :11).

C’est du dedans de l’homme que la bataille est établie ou perdue. Les témoignages de nos cinq sens sont peu de choses devant celui des Écritures. La Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle domine sur tout. Que croyons-nous dans notre cœur ?

Si nous avons entrainé notre âme et notre corps à se soumettre à notre esprit, lequel est lui-même soumis au Saint-Esprit, nous imposerons le règne de Dieu dans notre corps à partir du monde spirituel. Celui qui est assis dans les lieux célestes avec Jésus n’est pas limité; il n’est pas malade.

Malgré la présence de la douleur, notre esprit dit à notre corps : Jésus a payé le prix de ta délivrance. Tu es guéri.

Nous appelons les choses qui ne sont pas encore manifestées dans le naturel à se manifester. Nous les appelons du ciel sur la terre. Elles existent en Dieu. Nous les appelons sur la terre. Nous suivons les enseignements de Jésus.

C’est de la Parole de Dieu que notre esprit se nourrit. Celui qui la médite nuit et jour; et qui prend soin de la mettre en pratique, sera puissant. Dieu pourra faire en lui et à travers lui des merveilles.

Nous avons tout pleinement en Lui. Notre union à Jésus nous a remplies de toutes sortes de richesses. Réalisons notre privilège et marchons à la lumière de ce qu’il nous montre. Soyons des adultes pour sa gloire.

Devoirs

  • Lire Jean 1 :5; 3 :19-20; 7 :37-39
  • Lire Jérémie 33 :3
  • Lire Colossiens 1 :27; 2 :3
  • Lire 1 Corinthiens 2 :12-14
  • Lire 2 Corinthiens 2 :14
  • Lire Éphésiens 3:8-10,16
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, enlève de mon cœur toute limitation. Je veux grandir en Toi pour servir les hommes plus efficacement.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW