fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Mardi 3 Mai 2022

Pensée : C’est pour nous préserver des pièges de la religion que le Père demande la première place dans nos vies. Celui qui aime le monde n’a pas en lui l’amour de Dieu. Il recherche sa gloire des hommes et non de Dieu. Il n’ira pas là où conduit le Saint-Esprit. Il court le risque de mourir dans la pauvreté spirituelle. Tous ceux qui reçoivent le témoignage du Saint-Esprit viennent à Jésus. Dès le premier livre de la Bible, c’est de Jésus qu’il est question. Attachons-nous aux Écritures pour marcher dans la vérité. La religion et le monde combattent l’Éternel et son OINT. Ne participons pas à leur rébellion. Car il nous appelle à marcher dans la vérité qui est en Jésus. Suivons l’exemple de Jésus et celui des apôtres. Et maintenons la pureté de l’Évangile de Christ qui est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 5 : 39-47; LSG

« 39 Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. 40 Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie! 41 Je ne tire pas ma gloire des hommes. »

Jean 5:39-40; LSG

Un des caractères du disciple est l’enseignabilité; c’est l’aptitude à l’apprentissage. Elle se caractérise par le désir d’apprendre du Saint-Esprit pour vivre dans la vérité. Le disciple est conscient de ce que le refus de recevoir la vérité conduit à l’aveuglement spirituel (les ténèbres spirituelles) et la mort spirituelle.

Celui qui sonde les Écritures les recherche diligemment; il les examine pour comprendre ce qu’elle est la volonté de Dieu. Les Béréens examinaient les Écritures pour juger les choses que Paul leur disait. Juger = éprouver et confirmer à partir de la Parole. Ce bel exemple est mentionné par le Saint-Esprit pour nous montrer le modèle à suivre. Les disciples de Jésus doivent développer l’habitude de sonder les Écritures.

Il est question de découvrir la vérité et d’aller en profondeur des choses spirituelles. Pourquoi demeurer au bord de la rivière lorsque le Saint-Esprit nous invite à aller plus loin dans les eaux ? Celui qui va loin dans les eaux est forcé de nager. Ce ne sont plus ses pieds qui le portent. Il est porté par les eaux.

Il y a une grande différence entre les deux positions. L’une est relative l’immaturité en Christ et l’autre à la maturité. Tous sont appelés à la stature parfaite en Christ. Nous devons devenir des hommes faits en Christ; des disciples accomplis.

Les Écritures rendent témoignage de Jésus. L’un des principaux rôles du Saint-Esprit (l’Auteur de la Bible) est justement de rendre témoignage à Jésus. Il est Celui qui prend ce qui est à Jésus pour nous le donner (Jean 16 :14).

Ainsi, si l’attachement à notre confort, aux traditions et commandements des hommes, ou au monde nous fait rejeter la vérité qu’enseigne le Saint-Esprit, nous périrons dans nos péchés ou dans cette place qui ne correspond pas au meilleur que le Père a pour nous.

Comme dans le désert avec Moïse, le Saint-Esprit conduit toujours plus loin vers Canaan (la maturité en Christ, le Ciel). Il n’arrêtera pas tant que nous ne serons parvenus à la stature parfaite de Christ.

C’est depuis Éden que le Père avait en vue la venue de Jésus sur la terre. Israël est choisi parmi toutes les nations de la terre pour mener à bien ce projet. Moïse et les prophètes en ont parlé. Le tabernacle, la loi, les festivals et la vie d’Israël étaient rythmés par l’attente de l’avènement de l’OINT. C’est un drame que les pharisiens, les docteurs de la loi, les sacrificateurs n’aient pas vu en Jésus, Celui qui devait venir.

Il est difficile pour un homme qui tire sa gloire du monde ou des hommes d’être conduit par le Saint-Esprit. En effet, il n’aura jamais le courage d’aller sur le chemin étroit où le Saint-Esprit conduit les amoureux de la vérité. Parfois, nous professons aimer Dieu, et nous disons vouloir le servir. Lorsqu’il nous ordonne d’aller ou à gauche ou à droite, nous nous intéressons à savoir si le monde va nous applaudir ou nous lapider.

Jésus a choisi la croix. Étienne a préféré la lapidation. Tous les apôtres de notre Seigneur, excepté Jean, sont morts de mort violente. Il nous faut à nouveau méditer sur les paroles de Jésus qui dit que « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. » Matthieu 16 :24; LSG.

Bienaimés réalisons une fois pour toutes que le chemin étroit n’est pas à la mode. Très peu le trouvent. Il n’y a pas d’embouteillage sur la route qui conduit au ciel. Soyons de ceux qui acceptent le témoignage des Écritures (du Saint-Esprit).

Celui qui reçoit le témoignage du Saint-Esprit vient à Jésus. Celui qui vient à Jésus a la vie. Il n’y a pas une alternative à cette option. Car Jésus est le Chemin, la Vérité, la Vie.

« 42 Mais je sais que vous n’avez point en vous l’amour de Dieu. 43 Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. 44 Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul? »

Jean 5:42-44; LSG

Pourquoi les hommes rejettent-ils la vérité ? Tout simplement parce que Dieu n’est pas le premier dans leur cœur. Celui qui aime Dieu de tout son cœur, de toute son âme, de toute sa pensée et de toutes ses forces aimera aussi toute parole qui procède de Dieu. Il reconnaîtra très vite quelle parole est de Dieu et quelle parole n’est pas de Dieu. Celui qui aime Dieu vit dans l’intimité de Dieu. Il entend sa voix. Il ne suivra pas pendant longtemps un imposteur.

Il y a un lien entre le fait de tirer la gloire, les uns des autres et l’absence de l’amour pour Dieu. Celui qui aime Dieu le mettra en premier. Il ne s’embarrassera pas de ce que pensent ou disent les hommes. Pour le disciple de Jésus, il suffit de savoir que le Saint-Esprit a parlé. Si Dieu a dit, on s’exécute. Plus nous aimons Jésus, de moins en moins nous suivrons le monde. Voilà pourquoi le Saint-Esprit a dit que celui qui aime le monde n’a pas en lui l’amour de Dieu. Et nos priorités, nos choix, notre budget de temps, financiers, toute notre vie témoignent de ce qui est vraiment important pour nous.

Si Dieu n’est pas le premier, nous ferons nos propres affaires. Et il nous sera difficile d’aller au bout de ce que le Saint-Esprit met devant nous.

Recherchons la gloire qui vient de Dieu. Ayons les regards continuellement fixés sur Celui que nous rencontrerons lorsque nous quitterons notre corps. Ne suivons pas le monde dans sa rébellion contre l’Éternel et son OINT. Que le Père se réjouisse de nous comme il s’est réjoui de Job, d’Abraham, de David, de Jésus et de nos ainés les apôtres de Jésus.

« 45 Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. 46 Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu’il a écrit de moi. 47 Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles? »

Jean 5:45-47; LSG

Il est possible de lire les Écritures et de ne pas comprendre ce qu’ils disent. Ils sondaient les Écritures mais ils ne parvenaient pas à la compréhension de la vérité. L’aveuglement spirituel est terrible. C’est une conséquence de l’attachement aux commandements et aux traditions des hommes plutôt qu’à la vérité. Cela commence petit pour grossir et devenir une montagne qui écrase la destinée de ceux qu’il piège. Le Saint-Esprit nous a donné un moyen d’échapper à son contrôle lorsqu’il a fait écrire ceci : « 18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; 19 et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. » Apocalypse 22 :18-19; LSG.

Si nous respectons le principe qui est énoncé ici, nous sauverons nos vies des pièges du diable. La religion viole ouvertement ce principe. Car elle ne cesse pas de retrancher ou d’ajouter à la Parole. Celui qui suit aveuglément se fait idolâtre. Car, nous sommes appelés à être conduits par le Saint-Esprit (par la Parole de Dieu).

Aussi nous ne pouvons suivre celui qui sort des Écritures en ajoutant ou en diminuant. Ce n’est pas l’exemple que nous avons reçu du Seigneur.

Les Écritures condamnent celui qui rejette Jésus. Moïse condamnera les enfants d’Israël pour leur folie. Car Moïse et les prophètes ont tous parlé de Jésus. Il est au cœur des Écritures. Il est présent dans tous les soixante-six livres de la Bible.

Au moment où Jésus leur parlait, 39 livres seulement avaient été écrits – dans la Bible elles font partie du bloc dit de l’Ancien Testament. Cette expression n’est pas très bonne parce que pendant longtemps elle a fait en sorte que le peuple de Dieu accorde moins d’importance à une partie des Écritures.

Ne tombons pas dans le piège de la religion qui tient plus à ses dogmes et traditions plutôt qu’à la vérité qui libère les hommes. Sortons du milieu du monde et de la Grande Prostituée; ils sont déterminés à combattre l’Éternel et son OINT jusqu’au bout. Ne participons pas à leur rébellion afin de ne pas participer à leur jugement.

La nouvelle création est à l’image de Jésus. Nous vivons par le Saint-Esprit. Nous n’aimons pas le monde ni ce qui est dans le monde. Notre gloire vient de Dieu SEUL qui est notre Père en Jésus. Nous sommes remplis de son amour et il nous préserve de la corruption. Gloire à Dieu.

Devoir

  • Lire Actes 17 :11
  • Lire Proverbes 14 :6; Ésaïe 30 :9-11; Jérémie 5 :31
  • Lire Deutéronome 4 :2; 12 :32; Proverbes 30 :6; Apocalypse 22 :7
  • Lire 1  Jean 2 :15-16
  • Pourquoi demeurer au bord de la rivière alors que le Saint-Esprit invite à aller plus loin dans les eaux. Le Père veut nous conduire là où nous sommes portés par les eaux du Saint-Esprit. Il aspire à nous faire découvrir autant la puissance que la beauté de couler dans l’Esprit.

Requêtes

Père, délivre moi de moi-même et du monde. Je veux être rempli de ton amour pour apprendre apprécier ta présence et ta parole. Je veux marcher avec Toi; aller où tu conduis.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW