fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation de Lundi 10 octobre 2022

Pensée: Père ne tarde pas à l’accomplissement de ses promesses concernant la fin du monde; sa miséricorde retient la coupe de sa colère qui sera bientôt déversée sur le monde. Le jour du Seigneur sera un jour de délivrance pour ceux qui vont être enlevés; pour les autres ce sera un jour de grandes tragédies. Nous pouvons échapper si nous revenons de tout notre cœur de nos mauvaises voies.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

2 Pierre 3 :10-18; LSG

« 10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. »

2 Pierre 3:10; LSG

Plusieurs prophètes ont vu ce jour en vision et, poussés par l’Esprit de Dieu ils ont parlé et écrit.

Ésaïe, près de huit-cents ans avant Jésus-Christ, proclame : toute l’armée des cieux se dissout; les cieux sont roulés comme un livre, et toute leur armée tombe, comme tombe la feuille de la vigne, comme tombe celle du figuier (Ésaïe 34 :4; LSG). Michée, pratiquement dans la même période qu’Ésaïe, proclame : sous lui les montagnes se fondent, les vallées s’entrouvrent, comme la cire devant le feu, comme l’eau qui coule sur une pente (Michée 1 :4; LSG).

Par Jésus, Paul et plus tard par Jean, l’Esprit de Dieu a rappelé le même message : le jour du Seigneur viendra comme un voleur; à l’improviste. Et les éléments de la nature seront grandement ébranlés. Le soleil, la lune et les étoiles donneront un spectacle jamais observé auparavant. Le ciel et la terre passeront. E nous verrons de nouveaux cieux et une nouvelle terre. Le monde que nous connaissons aujourd’hui ne sera plus.

Pourquoi le Père a-t-il pris la peine de rappeler cet avertissement depuis le temps des patriarches jusqu’à ces jours dans lesquels nous sommes ? C’est sa miséricorde qui se manifeste. Il connait la grandeur du désastre qui va frapper la terre et les hommes lorsque la coupe du jugement va être déversée sur le monde. Il ne désire pas la mort du pêcheur. Il voit les plans de Satan contre la race d’Adam; il voit le sang de Jésus qui a payé le prix suffisant pour la liberté de tous.

En vertu de ce que Jésus a accompli, personne ne devrait plus être séparé de Dieu. Seulement, il faut que chacun choisisse en son âme et conscience. C’est librement que l’homme est invité à se détourner de la mort et du péché hérité d’Adam. Nous ne pouvons pas aller loin si nous nous laissons conduire par la nature adamique qui est en nous. C’est la nature du diable – elle est rébellion contre Dieu.

Celui qui veut devenir le disciple de Jésus renoncera à lui-même. C’est à la nature du diable qui est dans le vieil homme que nous sommes invités à tourner le dos. Mourir à nous pour vivre en Lui et par son Esprit.

« 11 Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, 12 tandis que vous attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront! 13 Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. »

2 Pierre 3:11-13; LSG

Celui qui croit la Parole de Dieu apprend bien vite du Saint-Esprit l’importance de la crainte du Seigneur. Il est question d’avoir un profond respect pour notre Dieu qui est saint et qui pense ce qu’il dit. La crainte du Seigneur nous ouvre les portes de la sagesse et ensuite de la connaissance parce que nous avons appris à marcher dans l’obéissance.

Le Père nous a sanctifiés parce que Jésus s’est Lui-même sanctifié pour nous. Nous ne sommes pas de ce monde, nous sommes d’en haut. Nous ne vivons pas dans la peur mais dans une pleine confiance. De la même manière que Noé ne craignait pas le déluge qui allait venir sur la terre, nous ne craignons ni notre départ futur de la terre, ni la grande tribulation qui vient, ni l’enlèvement de l’Église. Nous savons que nous sommes en Lui. Et nous veillons à demeurer en Lui.

Le jour du Seigneur sera un jour de délivrance pour les justes qui seront séparés des impies exactement comme Lot fut séparé des habitants de Sodome et Gomorrhe. La joie des rachetés du Seigneur sera infiniment grande lorsqu’ils retrouveront le Seigneur et ses anges, les patriarches, les prophètes, les amis du Seigneur de tous les âges dans les régions du ciel où ils seront rassemblés après l’enlèvement.

Ce même jour sera un jour de grande détresse pour le monde et surtout pour les « chrétiens » qui seront laissés sur la terre. Plusieurs de ceux qui revendiquent l’appellation de chrétiens sera laissée. Ils ne monteront pas parce qu’ils vivent pour la terre et non pas pour le ciel. Ils se conforment au monde et ne veulent pas de Jésus comme Seigneur.

Jésus a dit : efforcez-vous d’entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas (Luc 13 :24; LSG). Comment est-ce possible alors que le Saint-Esprit dit que le Père ne désire pas la mort du pêcheur ? Simplement parce qu’ils cherchent à entrer à leurs conditions. Ils insistent à aller au-delà de ce qui est écrit. Les vierges folles sont laissées dehors parce qu’elles n’avaient pas d’huile. C’est le fait d’avoir négligé le Saint-Esprit et la sainteté qui fermera la porte à plusieurs.

Veillons à marcher sur le chemin étroit et non pas sur la route large. Plusieurs voyagent sur la route large. Celle qui conduit à la perdition. Laissons-nous avertir et avertissons les autres. Car notre Dieu ne renoncera pas à sa sainteté.

« 14 c’est pourquoi, bienaimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. »

2 Pierre 3:14; LSG

Si la purification des péchés de la chair est un processus qui dure toute la vie, Dieu nous applique la sainteté de Jésus si nous apprenons à demeurer en Lui par la foi. Pierre, Jean et Jacques n’étaient pas parfaits – on voit Pierre qui à Antioche se retire des chrétiens d’origine païenne. Cependant, il est puissament utilisé par l’Esprit de Dieu pour proclamer la vie, guérir les malades et pour délivrer les opprimés.

Si nous l’aimons de tout notre cœur et que nous cherchons à faire sa volonté, il nous conduira dans plus de lumière. Le Père regarde ses enfants à travers la justice de Jésus.

« 15 Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bienaimé frère Paul vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. 16 C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine. »

2 Pierre 3:15-16; LSG

Pierre fait référence à Paul qui parle aussi dans ses écrits de la fin des temps et de la patience du Seigneur. Sur ce qui va se passe, comme nous l’avons dit plus haut, le Saint-Esprit nous a avertis à plusieurs reprises par les patriarches, par les prophètes, par le Seigneur Jésus et ses apôtres. Et de nos jours, le Saint-Esprit continue à travers les Écritures, les rêves et les visions à préparer le monde et son peuple pour les choses graves qui arrivent.

Il est possible de perdre son salut en suivant les ouvriers trompeurs qui tordent le sens des Écritures. De la même manière que ceux qui étaient assis dans la chaire de Moïse ont fermé l’accès au royaume de Dieu à de nombreuses personnes, les ouvriers trompeurs de ce siècle entrainent en enfer les foules innombrables. C’est aussi pour cela que Jésus a dit que beaucoup chercheront à entrer et ne pourront pas.

Nous allons le redire au risque de déplaire à plusieurs: bienaimés ne soyons pas des suiveurs aveugles des systèmes ou des hommes. C’est celui qui imite Jésus que nous avons le droit de suivre. Toute personne ou organisation qui ne suit plus Jésus perd toute légitimité de parler en son nom.

Celle que l’Esprit de Dieu appelle la Grande Prostituée entraine des foules sur le chemin large qui mène à la perdition. Son positionnement ancien contre l’Éternel et son OINT lui valent d’être décrite avec des détails qui ne peuvent pas échapper à ceux qui ont les yeux pour voir. Elle n’est pas seule à travailler contre notre Roi. Mais elle est la plus ancienne depuis la venue de notre Seigneur et la plus audacieuse.

Ceux qui aiment la vérité échapperont au contrôle de ces manipulateurs qui ont fait alliance avec un autre dieu.

Nous parlons ainsi non pas parce que nous nous érigeons en juges des autres. C’est poussé par l’Esprit de Dieu que nous disons ces choses que la chair n’aime pas entendre. Le jour du Seigneur ne sera pas un jour de délivrance pour les moqueurs ou pour les ennemis de notre Dieu. Ceux qui ont été entrainés dans de fausses doctrines n’échapperont pas.

Car il nous appelle à être conduits par son Esprit et non par des hommes. Ce sont les Écritures que nous devons mettre au-dessus de tous. Au sujet de la difficulté d’interprétation, Dieu parle; il répond à celui qui cherche de tout son cœur. Ne nous donnons de repos, si nous sommes encore dans la confusion.

Car Celui qui a dit il y a un seul Dieu, il y a un seul Seigneur, il y a un seul Esprit, un seul baptême, une seule Église est aussi Celui qui a une seule interprétation pour chaque parole qu’il a fait écrite pour nous dans la Bible. Celui qui cherche la vérité la trouvera. Celui qui aime sa vie et qui ne veut pas la changer fermera les oreilles lorsque Dieu parle.

« 17 Vous donc, bienaimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté. 18 Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité! Amen! »

2 Pierre 3:17-18; LSG

Dans ces quelques versets que nous étudions, le verbe « avertir » est apparu cinq fois. Le Père ne veut pas que nous soyons ignorants des choses graves qui vont bientôt se produire dans le monde. La venue du Seigneur sera précédée par une escalade dans la manipulation et la tromperie. Le temps est fini et Satan lance toutes ses armées dans la bataille contre l’Église. C’est en demeurant dans les Écritures que nous ne serons pas entrainés dans la confusion et le mensonge qui viennent.

Soyons fermes dans notre attachement aux choses que nous avons reçues. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Quelques-uns voudraient nous faire croire qu’il aurait changé. Qu’il serait devenu l’ami de l’esprit qui est dans le monde. Ils ne comprennent pas tous les contours de la grâce de Dieu qu’ils disent large et capable de prendre tout ce que l’homme ramène du monde. Dieu est Miséricordieux et lent à la colère; mais il est aussi Juste et Saint.

Non, si nous ne renonçons pas au monde et à nous-mêmes, nous ne pourrons pas devenir ses disciples.

Devoir 

Suivre Jésus
  • Lire Psaume 102:26; Ésaïe 24:19;34:4;51:6; Michée 1:4
  • Matthieu 24:35;24:43; Luc 12:39
  • Apocalypse 6:14; 16:15;21:1
  • Lire Matthieu 7 :13-14; Luc 13 :22-30

Requêtes

Père, au nom de Jésus, accorde-moi la grâce de demeurer attaché à la pureté de l’Évangile de Christ. Tu viens chercher une Église sainte. Pure et irrépréhensible. Merci, par Jésus, tu m’as sanctifié.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW