fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditations du Mercredi 30 novembre 2022

Thème: Autrefois trompeur, Jacob est devenu prince de Yahweh

Pensée:  Pourquoi Éphraïm et Juda ne prennent-ils pas exemple sur leur père qui fut autrefois égoïste et trompeur; et qui devint prince de l’éternel ? Yahweh rappelle l’histoire de Jacob et annonce qu’il jugera les royaumes rebelles avant de faire arriver la guérison. Un jour vient où il habitera encore avec son peuple comme autrefois dans le désert où ils étaient sous des cabanes. Gloire à Dieu.

Osée 12 :1-15; LSG

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Quatre idées principales parcourent le texte :

  1. La contestation contre Éphraïm
  2. Le rappel de l’histoire de Jacob
  3. La condamnation à venir
  4. L’espoir de la guérison

La contestation contre Éphraïm

Éphraïm se repait de vent, et poursuit le vent d’orient (v.1) – Le vent de l’Est était particulièrement destructeur (Ézéchiel 17 :10). Avec Ecclésiastes nous comprenons que la poursuite du vent est la poursuite de choses vaines. Ainsi, non seulement Éphraïm a mangé des choses futiles mais elle a couru après des choses vaines qui ont la capacité de la dessécher et détruire comme les vents d’orients. Il fait alliance avec l’Assyrie et porte des présents onéreux (de l’huile) en Égypte (v.1).

Éphraïm aime le mensonge, la violence (v.1, 7) – Yahweh a plusieurs entendus leurs plans mesquins : Quand la nouvelle lune sera-t-elle passée, afin que nous vendions du blé? Quand finira le sabbat, afin que nous ouvrions les greniers? Nous diminuerons l’épha, nous augmenterons le prix, nous falsifierons les balances pour tromper (Amos 8 :5, 6). L’épha était la mesure utilisée pour peser la quantité de céréales sèches à vendre. Elle contenait environ 30 litres. Plusieurs avaient hâte que passent les jours solennels pour mettre en œuvre leur projet mesquin.

Éphraïm est rempli d’orgueil (v.8) – il se vante de richesses accumulées malhonnêtement. Celui qui a tourné le dos à l’Éternel mettra sa confiance dans sa force naturelle, ses relations, ses biens. Il se réjouira d’avoir appris à tromper les autres. Or l’Esprit de Dieu dit :  Ne vous confiez pas dans la violence, et ne mettez pas un vain espoir dans la rapine; quand les richesses s’accroissent, n’y attachez pas votre cœur (Psaume 62 :10; LSG). L’orgueil est la loi de l’abaissement. Celui qui emprunte ce chemin ne pourra pas collaborer avec Yahweh. Car il résiste aux orgueilleux.

Éphraïm a irrité amèrement l’Éternel (v.14) – Son refus de revenir lorsque Yahweh a appelé est un drame. L’Esprit de Dieu utilise le rappel de l’histoire de Jacob, le trompeur devenu prince de l’Éternel (Israël) pour montrer qu’il y a eu un qui était habité par la traitrise et la tromperie, et qui a été guéri. Cet autre est le père de la nation d’Israël qui refuse dans une certaine mesure de suivre les traces de son père qui est passé de la traitrise et du mensonge au statut de prince de l’Éternel. Israël avait appris à dépendre entièrement sur Yahweh après l’expérience de Béthel.

Rappel de l’histoire de Jacob

Jacob était un lutteur (v.3-4) – déjà dans le sang de sa mère, il tenait le talon de son frère Ésaü. Il usera de ruse pour prendre le droit d’ainesse (Genèse 25 :24-34). Plus tard, aidé par sa mère, il trompera son père pour prendre la bénédiction de l’ainé (Genèse 27 :19-38). En revenant de chez Laban son oncle maternel, il campera seul dans un endroit où il luttera jusqu’au lever de l’aurore avec un ange (Genèse 32 :24-32).

À Béthel et à Peniel, Yahweh avait fait alliance avec Jacob.

Jacob avait trouvé refuge au pays d’Aram (v.12) – Fuyant la colère d’Ésaü, Jacob s’était retiré chez son oncle où il demeura pendant vingt-et-un ans. Il apprit à son tour la douleur d’être trompé. Il servit Laban pendant sept ans pour Léa; ensuite pendant sept autres années pour Rachel; et enfin pendant sept ans pour avoir un salaire et sa liberté (Genèse 29 à 32).

Le châtiment à venir

Éphraïm et Juda seront jugés (v.11) – L’Éternel est aussi en contestation contre Juda (v.2). Les deux royaumes seront punis pour la dureté de leur cœur. Il leur rendra selon leur œuvre. Galaad une des six villes refuges, une ville de sacrificateurs de l’Éternel était devenue un repaire de voleurs. Les sacrificateurs s’étaient transformés en brigands (Osée 6 :8-9). Guilgal est une autre ville remplie d’histoire qui est devenue idolâtre par ses autels aux Baals (v.11). Galaad et Guilgal seront détruits.

La grande sœur Éphraïm sera particulièrement punie. La honte qui lui appartient retombera sur lui (v.14)

L’espoir de la guérison

Yahweh évoque l’époque où Israël a habité sous des tentes. Il y a là une allusion à la fête de tabernacle. Dieu habitera encore avec son peuple. Cette merveilleuse promesse parle du règne millénaire de Jésus qui habitera parmi son peuple.

Yahweh veut guérir son peuple. Il a envoyé des visions à ses prophètes (v.10). Il les a conduits hors d’Égypte par Moïse et par ce même Moïse il les a instruits (v.13). De cette même manière, Yahweh fera venir un prophète semblable à Moïse guider son peuple dans la vie. Cette personne est venue. C’est Jésus-Christ notre merveilleux Seigneur. Il est la Source de la guérison dont parlait le Père.

Israël sera sauvé en croyant que Jésus est le Christ, le Fils du Dieu vivant.

L’Éternel nous a fait connaître toutes ces histoires pour nous instruire. Jacob autrefois, menteur et usurpateur, est devenu le prince de l’Éternel (Israël). Nous pouvons rencontrer également Dieu et voir nos vies transformées miraculeusement. Il y a en Lui une place pour chacun de nous. Venons à Lui et soyons sauvés. Cet appel à la vie passe par la repentance : Et toi, reviens à ton Dieu, garde la piété et la justice, et espère toujours en ton Dieu (v.12).

Sans repentance (retour à l’Éternel), l’espérance est impossible. Tant que nous demeurons dans le chemin de la révolte, de la vie selon nos pensées, nous ne pouvons pas connaître le meilleur de Dieu.

Devoirs

  • Lire Ecclésiaste 1 :13-15; 6:9-11
  • Lire Ézéchiel 17:10; 19 :12-14
  • Lire Osée 7 :11
  • Lire Lévitiques 19 :35-36; Proverbes 11 :1; 16 :11
  • Lire Lévitique 23 :40-43; Néhémie 8 :15-17; Zacharie 14 :16-19
Suivre Jésus

Requêtes

Père, au nom de Jésus, apprends-moi à aimer le droit et la justice. Éloigne mes pas de tout ce qui est malhonnête et tortueux.

N. B. N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW