fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Vendredi 04 Mars 2022

Pensée: Il y a une puissance de corruption dans les richesses et les biens de ce monde. Lorsqu’elles prennent la place de Dieu dans le cœur de l’homme, il devient insensible à la souffrance de son prochain. Yahweh jugera sévèrement ceux qui dominent et écrasent les autres pour posséder toujours plus.
Jésus est à la porte, ne nous laissons distraire par rien.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jacques 5:1-11; LSG

« 1 A vous maintenant, riches! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. 2 Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes. 3 Votre or et votre argent sont rouillés; et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours! »

Jacques 5:1-3; LSG

Voila des paroles, à la fois, surprenantes et terrifiantes contre ces riches! Dieu serait-il opposé à l’enrichissement ? N’est-il plus le Dieu qui nous donne le pouvoir d’acquérir la richesse ?

Les derniers jours ou les derniers temps correspondent à la période dans laquelle le monde est entré depuis que Jésus est venu parler aux hommes. Cette période qui est l’année de grâce qu’il a promulguée se terminera lorsque l’Église sera enlevée.
Ne nous est-il pas permis d’amasser des trésors pendant les derniers jours ?

Pourquoi au juste la malédiction s’est-elle attachée aux riches au point où le Saint-Esprit les invite à pleurer sur leur sort ?

« 4 Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées. 5 Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasié vos cœurs au jour du carnage. 6 Vous avez condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté. »

Jacques 5:4-6; LSG

Certainement notre Dieu n’est pas opposé à la richesse. La muraille de la cité céleste est faite en jaspe. La ville est faite en or pur, semblable à du verre. Les fondements des murailles sont ornés de pierres précieuses de toute espèce. Les douze portes sont de perles splendides. Tout est beau et somptueux dans le royaume de notre Dieu.

Notre Dieu n’est certainement pas opposé à l’or et à l’argent. C’est Lui qui nous donne le pouvoir d’en acquérir afin d’établir son règne sur la terre. Le problème survient lorsque l’homme, abandonnant Dieu, poursuit l’or et l’argent avec ses propres forces. L’homme laissé à lui-même use inévitablement d’injustice et d’autres actes amoraux pour accumuler les biens.

Ceux contre qui l’Éternel est irrité ont retenu le salaire des ouvriers qui ont moissonné dans leurs champs. Ils sont nombreux les patrons qui se payent avant leurs employés. Ils demandent aux autres des sacrifices auxquels ils ne se soumettent pas. Ils maltraitent ceux qu’ils emploient. Ils veulent être glorifiés lorsqu’ils décident après plusieurs mois de payer ceux qui les ont servis fidèlement. Celui qui craint Dieu n’agira pas ainsi.

En plus d’avoir opprimé les pauvres ouvriers, ils ont vécu dans la volupté et dans les délices lorsque le malheur frappait le pays. Ils sont insensibles à la souffrance des autres.

L’homme qui ne connait pas Dieu est aveuglé par l’orgueil. Il considère que tout lui revient de droit. Pour lui, les autres sont des objets dont il peut se servir pour amasser l’or et l’argent. Il se soucie de faire bombance au détriment des autres qu’il écrase. Il ne craint pas Dieu.

Certainement Dieu fera mentir une telle personne. Car personne ne se moquera indéfiniment de l’Éternel. Ce que l’on sème, on le moissonnera. Celui qui sème pour la justice sera béni; celui qui sème pour l’injustice sera maudit. Il connaitra le sort du riche qui a méprisé la vie de Lazare.

Pour nous qui marchons par le Saint-Esprit, la recherche des richesses se fait au nom de Jésus et pour sa gloire. Nous savons que nous ne sommes pas de ce monde qui va à sa perte. Nous savons que ce qui n’est pas investi dans le royaume de Dieu est perdu d’une certaine manière.

C’est donc avec la sagesse d’en haut que nous faisons toute chose; en tâchant de garder nos cœurs de l’idolâtrie de l’accumulation des richesses pour notre propre gloire.

Le matérialisme est le fait d’avoir le cœur tourné vers la possession des choses. On est consumé par un désir jamais satisfait de posséder toujours plus. Celui qui vit dans une tente rêve de posséder une maison dont le toit est en paille.

Lorsqu’il parvint à son but; il se met à rêver une maison dont le toit est fait l’aluminium ondulé. Lorsqu’il atteint son but, il rêve d’une maison dont le toit est en tuile … Le fait de ne pas savoir s’arrêter dans le désir de posséder toujours plus est le piège du matérialisme.

L’homme sans Dieu, désire posséder pour lui et non pas pour Dieu. C’est à ce niveau que vient la tentation d’écraser les autres pour parvenir à ses fins.

Dieu nous délivre du piège de vivre en dehors de sa couverture. Pourquoi nous fatiguer à accumuler sans Dieu ? Celui qui érige un autre Babel verra sa tour être renversée. Yahweh a prévu de secouer le ciel et la terre. Tout sera secoué et renversé. SEUL ce qui est édifié par le Père demeurera en place.

« 7 Soyez donc patients, frères jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière-saison. 8 Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche. 9 Ne vous plaignez pas les uns des autres, frères, afin que vous ne soyez pas jugés: voici, le juge est à la porte. 10 Prenez, mes frères, pour modèles de souffrance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. 11 Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda, car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion. »

Jacques 5:7-11; LSG

Jacques revient sur l’exhortation à la patience.

Les chrétiens, originaires des douze tribus dispersées à qui il s’adresse, doivent attendre que la patience ait fait son œuvre. Dieu est fidèle. Il justifiera ceux qui attendront jusqu’au bout de la même manière qu’il a consolé et justifié Job.

Les temps de tribulations sont plus faciles à traverser si on est en paix les uns avec les autres. Plusieurs manquaient de patience et de compréhension envers leurs frères dans la foi. Ils se plaignaient, ils accusaient, ils jugeaient.

Le Seigneur est à la porte; ne nous perdons pas dans les choses qui nous affaiblissent au lieu de nous édifier.

Soyons donc patients. Aimer c’est aussi montrer de la patience envers l’autre. Il est question de lui permettre de penser différemment, d’agir différemment. Laissons à Jésus la place du Juge. Notre part c’est d’exhorter nos frères et d’attendre patiemment que l’Esprit fasse son œuvre. Lorsque c’est nous qui sommes dans le champ, reconnaissons-le et demandons pardon aux autres. La grâce et la paix de Dieu sur nos vies.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Deutéronome 8
  • Lire Apocalypse 21
  • Lire Matthieu 16:25-27
  • Gardons nos coeurs de toutes souillures du matérialisme. Dieu est notre Source. Nous ne voulons rien faire sans Lui.

Requêtes

Père, accorde-moi la grâce de discerner les pièges du matérialisme. Que jamais je n’abuse de personne dans le but d’accumuler des richesses. Tu es mon Dieu.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW