fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Samedi 18 juin 2022

Pensée : L’Agneau de Dieu a été immolé; Satan a été mis dehors; nous sommes libres de toute oppression, gloire à Dieu. En tant qu’enfants de la lumière, mettons en pratique les choses qu’il nous révèle. Allons avec la puissance qu’il nous donne pour proclamer la bonne nouvelle à tous. Que nos vies soient le reflet de sa gloire. Nous ne sommes plus du dehors. Nous sommes de la maison de Dieu. Notre part c’est de faire sa volonté et d’accomplir son œuvre.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 12 :27-36; LSG

« 27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je?… Père, délivre-moi de cette heure?… Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. »

Jean 12:27; LSG

Le Fils de Dieu est venu sur la terre avec l’eau et le sang – il est venu comme un homme. En choisissant de participer à la chair et au sang, il est devenu en tout point semblable à nous. Il a été tenté, mais il n’a pas péché. Les paroles de ce verset rendent le témoignage qu’il devait Lui aussi renoncer à se soumettre à son âme; ou bien aux pensées qui le troublaient. Il savait qu’il irait à la croix et qu’il boirait la coupe de la colère de Dieu. Il savait qu’il allait porter nos péchés et que le Père allait se séparer de Lui. La perspective de devenir malédiction, d’être séparé du Père (Cela n’était jamais arrivé depuis le Commencement) faisait monter en Lui toutes sortes d’émotions.

Plusieurs choses peuvent se passer autour de nous en lien avec notre destinée; les plus importantes sont celles qui se déroulent en nous, dans notre cœur.

  • Quelles sont les pensées qui nous habitent ?
  • Sur quoi méditons-nous continuellement ?
  • Que faisons-nous des pensées qui combattent les desseins de Dieu ?

Le Père a laissé à Jésus l’autorité d’arrêter à tout moment la mission du salut des hommes. Il aurait pu prier effectivement « Père, délivre-moi de cette heure ». Il ne le fait pas cependant parce qu’il connaissait la volonté de Dieu. Les matures en Christ ne permettent pas à leur âme de les contrôler. Ils trouvent en Dieu la grâce nécessaire pour aller jusqu’au bout.

C’est la vision, la compréhension du « pourquoi » qui nous aidera à garder le cap quoi qu’il arrive. Nous sommes appelés à être conduits par le Saint-Esprit et non par nos sentiments ou tout simplement notre âme.

Dieu nous donne la grâce de garder notre âme soumise à la Parole de Dieu et à notre esprit.

« 28 Père, glorifie ton nom! Et une voix vint du ciel: Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. »

Jean 12:28; LSG

Notre vision doit être suffisamment grande pour être capable de nous soutenir lorsque vient la tempête. Jésus savait que c’était pour faire la volonté du Père qu’il était sorti d’auprès de Lui pour entrer dans ce monde.

Un jour il avait dit à ses disciples qui le pressait de manger « ma nourriture c’est de faire la volonté de mon Dieu et d’accomplir son œuvre » (Jean 4 :34).

C’est parce que ses priorités n’ont jamais changé que Jésus peut dire « Père, glorifie ton nom ».

Nous aurons la domination sur nos pensées dans la mesure où nous garderons le Seigneur à la première place. Il est question de rechercher sa gloire. Il est question de Lui et non pas de nous. Sa gloire et non pas notre confort. Et si sa gloire signifie l’offrande de notre tente parce que nous avons terminé notre course comme notre frère Étienne, c’est avec une grande paix que nous ferons cet ultime service.

Celui qui crie avec le Saint-Esprit « Père, glorifie ton nom » n’est pas découragé ou dépassé. C’est la voix de celui qui choisit de se soumettre à la volonté de Dieu. Il se place sur le terrain où toute pierre est enlevée afin que le Dieu de gloire opère. Nous sommes spirituels; aussi nous voudrions que ce soit spirituellement que différents aspects de nos vies soient conduits. Ou l’esprit règne, ou l’âme règne. Ces deux modes de fonctionnement sont mutuellement exclusifs.

Le Père répond aussitôt à son Fils par une voix que plusieurs entendent. Le Père voit toutes choses. Ils voient même les pensées qui nous troublent. Ils voient la pression que Satan, le monde et la chair mettent sur nous. Il voit notre désir de Lui être agréable. Chaque fois que nous l’honorerons en donnant toute la place à son Esprit, il nous honorera. Il manifestera sa présence.

29 La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient: Un ange lui a parlé. 30 Jésus dit: Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre; c’est à cause de vous. »

Jean 12:29-30; LSG

Lorsqu’il nous parle par son Esprit c’est de l’intérieur que nous entendrons généralement une voix qui est douce; un peu comme nos pensées. Lorsqu’il nous parle de l’extérieur, sa voix est généralement puissante, telle la voix de multiples eaux ou des tonnerres. C’est pourquoi quelques personnes pensent que le tonnerre a grondé.

La diversité de perception des témoins nous montre que les gens seront rarement unanimes sur ce que Dieu a dit lorsqu’il parle. Si nous l’avons entendu, et que nous avons la confirmation des Écritures, avançons.

Jésus fait remarquer que le Père a parlé pour nous d’abord et non pas pour Lui. Les disciples pouvaient tomber dans le découragement à la vue des choses qui allaient bientôt se passer à Jérusalem. Il était donc important que le Père leur dise que c’est par sa volonté que les choses suivaient le cours qu’ils avaient vécu jusque-là et qu’ils allaient vivre par la suite. La mort de Jésus participe de la gloire du Père. Sa résurrection participera aussi de sa gloire. Chaque chose devait être accomplie au temps fixé.

« 31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. 33 En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. – »

Jean 12:31-33; LSG

Par la mort de Jésus, le Père a jugé le péché du monde. La domination de la mort et du péché a été brisée. Le prince de ce monde a été jeté dehors. Satan et ceux qui travaillent avec lui ont été mis en échec, attaché comme un fagot de bois, et jeté hors de nos vies. Celui qui comprend la magnitude de la victoire que nous avons en Jésus ne sera plus jamais dans la confusion. La maladie, la souffrance, les manipulations et les manigances du diable ont été jetées loin de nous. Nous sommes libres de toute oppression. Rappelons-le à toute oppression qui voudrait s’assoir dans nos vies. Il n’y a aucun fondement légal au règne de la mort ou du péché dans nos vies; aucun. Gloire à Jésus.

« 34 La foule lui répondit: Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement; comment donc dis-tu: Il faut que le Fils de l’homme soit élevé? Qui est ce Fils de l’homme? 35 Jésus leur dit: La lumière est encore pour un peu de temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point: celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez-en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla, et se cacha loin d’eux. »

Jean 12:34-36; LSG

Plusieurs Juifs avaient de la difficulté avec un Messie que ne voulait pas être roi pour les débarrasser de la domination des Romains. Ils rêvaient à un royaume semblable à celui de David. Surtout que les Écritures disaient que le Messie venait pour relever la tente tombée de David.

Jésus se présente comme la Lumière du monde. Il leur montre le chemin que le Père a tracé. Ils avaient voulu autrefois se réjouir à la lumière de Jean Baptiste; celui qui a rendu témoignage que Jésus était le Fils de Dieu. Au sujet de la Lumière, nous devons marcher pendant que nous l’avons. Nous devons Le suivre afin de ne pas tomber dans les pièges du diable.

Nous devons croire à La Lumière pour devenir enfants de la Lumière. C’est de l’intérieur que nous commençons à comprendre les choses profondes de Dieu. Si nous sommes entrés, continuons d’aller dans sa présence. Allons toujours plus loin en Lui. Les yeux de notre intelligence spirituelle s’illuminent au fur et à mesure que nous entrons dans les choses qu’il nous révèle.

Ceux qui lui posent des questions ne comprennent pas parce qu’ils sont encore du dehors. Aidons les gens à entrer dans la vie. De l’extérieur, plusieurs choses leur apparaitront insensées.

Jésus se retire et se cache parce que rien ne devait être précipité. L’Agneau de Dieu allait donner sa vie pour les hommes, le quatorze de Nissan entre les deux soirs; pas avant. Il fallait donc qu’il suive à la lettre le plan tracé par le Père.

Marchons par l’Esprit et nous n’aurons pas de mauvaises surprises dans cette vie. Celui qui est notre Dieu est le Premier et le Dernier. Il vient du Futur où il nous a précédés pour nous dire quel est le chemin du succès.

Devoir

Suivre Jésus
  • Galates 5 :16-26
  • Lire Hébreux 2 :10-18
  • Lire Jean 5 :35-36
  • Lire Éphésiens 5 :1-21
  • Lire Proverbes 23 :7a – Quelles sont les pensées qui nous habitent ? Sur quoi méditons-nous continuellement ? Que faisons-nous des pensées qui combattent les desseins de Dieu ?

Requêtes

Père, au nom de Jésus, je te soumets tout mon être, esprit, âme et corps. Règne sur moi. Que je garde tes intérêts et ta gloire continuellement devant mes yeux.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW