fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du dimanche 29 mai 2022

Pensée : Le Saint-Esprit nous aide à comprendre la vraie raison des calamités qui nous frappent ou qui atteignent les gens autour de nous. Dieu n’est pas coupable. C’est le destructeur qui vient pour voler, pour détruire et pour tuer. Gloire soit rendue à Jésus qui est venu sur la terre comme le Fils de l’homme. Par notre union avec Lui nous sommes pleinement comblés. Nous pouvons détruire les œuvres du diable partout, il les a érigées. Apprenons le système de Dieu et mettons-nous au travail.

Note : Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Jean 9 :1-5; LSG

« 1 Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. 2 Ses disciples lui firent cette question: Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle? »

Jean 9:1; LSG

Rabbi : signifie littéralement « grand nombre », se référant probablement au grand nombre de faits (connaissances bibliques) acquis par un rabbin. Il y aussi l’idée de « mon grand », « mon honorable monsieur ». Jésus l’a traduit par Maître (Docteur, Conducteur, Enseignant suivants les versions de Bible) dans Matthieu 23 :8.

Les hommes ont continuellement cherché à comprendre les raisons des maladies congénitales, des malheurs, de la souffrance, des désastres, etc.

Les hommes religieux, et les philosophes de divers horizons ont mis en avant différentes explications dans leur tentative de répondre à cette question. Certains sont allés jusqu’à conclure que la présence du mal sur la terre était la preuve que Dieu était mort ou qu’il n’existait pas.

En Israël et très probablement parmi les nations environnantes, c’était l’idée courante et la doctrine populaire de lier toute souffrance et malheur dans cette vie au péché.

Le livre de Job apparait en cela comme une discussion formelle sur la question, le Père désirant nous donner une perspective qui nous a souvent échappé. Les trois amis de Job expliquaient justement la perte de ses enfants, de son épouse, et sa maladie par son péché. Selon eux, les interventions de Job visant à mettre en avant sa justice, n’étaient que folie. Job disait qu’il n’avait commis aucun péché et que les malheurs dans sa vie étaient la preuve que Dieu était injuste avec lui.

À la fin du livre le Seigneur vient et il reprend à la fois Job et ses amis. Tous les quatre n’avaient rien compris. En raison de leur ignorance, ils obscurcissaient les desseins de Dieu.

À la suite du face-à-face que Job a avec l’Éternel, il finit par comprendre et il se repent : « 5 Mon oreille avait entendu parler de toi; mais maintenant mon œil t’a vu. 6 C’est pourquoi je me condamne et je me repens sur la poussière et sur la cendre. » Job 42 :5-6; LSG

Personne n’a le droit d’inférer des péchés particuliers à partir d’une maladie congénitale, d’une mort prématurée, d’un malheur ou d’une souffrance quelconque, d’un désastre dans une nation.

S’il est vrai que le péché offre un avantage à Satan pour faire ce qu’il aime : voler, détruire et tuer. Et qu’il peut faire usage de ce droit acquis sur plusieurs générations, il reste aussi vrai que certaines choses ne sont pas liées à un péché particulier. L’exemple de Job contredit l’idée selon laquelle le malheur de l’homme est automatiquement lié à son péché ou à celui de ses parents et ancêtres. Job n’avait pas péché. C’est afin que Dieu soit glorifié que cette épreuve avait été permise.

Dans Luc 13, Jésus va dans le même sens lorsqu’il répond à ses disciples au sujet des Galiléens que Pilate avait tués alors qu’ils offraient leur sacrifice et des dix-huit personnes sur qui la tour de Siloé était tombée. Les premiers n’étaient pas plus pêcheurs que les autres Galiléens et les dix-huit n’étaient pas plus pêcheurs que les habitants de Jérusalem.

Les malheurs et les calamités qui frappent certaines personnes ne doivent pas être vus comme la preuve que celles-ci sont damnées ou plus coupables que les autres dont la vie semble ne pas avoir de problème.

Selon Jésus, c’est la repentance qui évitera à l’homme le vrai désastre qui est celui de la géhenne.

Revenons à l’aveugle-né. C’est afin que Dieu soit glorifié que cette maladie congénitale a été permise. Comprenons-nous bien, Dieu n’a pas créé la calamité dans la vie de cet homme dans le but de venir quarante ans plus tard pour le guérir et en tirer gloire. C’est toujours le destructeur qui cause le trouble. Bien de personnes ne seraient jamais venus au monde si le Père ne les avait pas protégés des manipulations et des manigances du diable.

Dès la fécondation de l’ovule, l’adversaire des desseins de Dieu travaille activement pour nous détruire par des fausses couches. Lorsqu’il n’y parvient pas, il cherche à nous limiter par des maladies congénitales. À la naissance il s’essaie encore. Pendant le temps de notre pèlerinage sur la terre, il s’oppose constamment à la parole de Dieu dans nos vies. Il porte le nom de « l’adversaire » ou de « l’accusateur des frères » parce qu’il est l’expert juridique qui nous accuse constamment devant Dieu.

Satan n’est pas plus fort que Dieu. Il n’est qu’une simple créature. Lorsqu’il a l’opportunité de toucher la vie d’une personne en raison de son propre péché ou de celui de ses parents ou ancêtres, ou par un autre moyen (exemple de Job), Dieu se garde un moyen de restaurer la personne ainsi diminuée dans son intégrité.

Le Père ne permettra pas que nous soyons éprouvés au-delà de notre capacité à résister (1 Corinthiens 10:13). Il nous équipe toujours avant la survenue des épreuves ou des attaques du diable.

L’aveugle avait été choisi par Dieu pour manifester sa gloire à ce moment précis en détruisant les œuvres du diable dans sa vie. Quelqu’un dira : « Quarante années d’attente c’est trop. » et autre « Dieu est cruel. Il nous laisse souffrir alors qu’il est TOUT-PUISSANT et qu’il peut faire tout ce qu’il veut sur la terre ».

Cher ami, ce genre de pensées ne peuvent pas nous aider parce qu’elles sont loin de la vérité. Ce sont encore les pièges que l’adversaire nous tend pour nous garder dans la confusion.

La bonne nouvelle que Jésus nous a fait connaître est celle-ci : « Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. » 1 Jean 1 :5; LSG.

C’est justement cette nouvelle extraordinaire que Jésus a proclamée.

« 3 Jésus répondit: Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. »

Jean 9:3; LSG

Dieu n’est pas contre nous. Le jour même où Adam est tombé, il a prophétisé sa venue sur la terre comme le Fils de l’homme (la semence de la femme, Genèse 3 :15).

La venue de Jésus, sa mort à la croix et surtout sa résurrection sont pour notre restauration. Aucune calamité, aucun malheur, aucun désastre ne peut continuer de nous limiter. Nous avons en Jésus par le Saint-Esprit accès à la puissance extraordinaire de Dieu qui détruit les œuvres du diable.

Tout est possible lorsque nous entrons en alliance avec le Fils de l’homme. C’est par Lui que le Père a un accès légal à la terre dont l’administration a été confiée par Adam à Lucifer.

Le dernier Adam (Jésus-Christ) a l’autorité d’agir dans le ciel, sur la terre et sous la terre. Il est l’autorité suprême dans le domaine des esprits et dans celui des hommes.

« 4 Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler. 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »

Jean 9:4; LSG

Il fait jour sur la terre parce que le Saint-Esprit est là et qu’il travaille. Lorsque Satan obtient la permission de travailler sans l’obstruction du Saint-Esprit, on tombe dans la nuit.

Il faisait nuit sur la terre lorsque Satan avait obtenu la liberté de faire arrêter le Fils de l’homme et de le mettre à mort. La preuve visible de cela c’était l’éclipse solaire entre midi et 15h; la période où son agonie était au comble en raison de nos péchés qui avaient été déposés sur Lui et du fait que le Père Lui avait tourné le dos.

Lorsque l’Église sera enlevée de la terre. Il fera nuit. Et ceux qui resteront ici connaîtront les atrocités sans limites de Satan et de ses démons. Ils se manifesteront physiquement sur la terre et en grand nombre.

Travaillons pendant qu’il fait encore jour. Travaillons pendant que nous avons l’opportunité de la faire. Apprenons le système du Fils de l’homme. Il dit que celui qui croit en Lui fera les mêmes œuvres qu’il a faites, et bien plus (Jean 14 :12). Nous avons besoin du Saint-Esprit pour marcher comme il a marché.

Arrêtons de jouer le jeu du diable en accusant les gens ou Dieu. Mettons-nous à son école et allons détruire les œuvres du diable. Les yeux de l’Éternel parcourent la terre à la recherche des gens en qui il va se montrer fort. Il lève une armée de personnes entièrement consacrées à Dieu et à son royaume. Ces personnes ont une excellente compréhension des choses spirituelles. Ils aiment Jésus de tout leur cœur et désirent ardemment manifester sa gloire dans ce monde.

Note : L’invitation à faire partie de cette armée est pour tous. C’st seulement ceux qui croient et qui se laissent conduire, qui sont choisis.

Devoir

Suivre Jésus
  • Lire Job 1, 2, 38, 42
  • Lire Luc 13 :1-5
  • Actes 10:38

Requêtes

Père, aide-moi à comprendre ce qui se passe dans ma vie et autour de moi. Je ne veux plus être dans la confusion, la colère contre toi et les hommes. Apprends-moi tes voies; Je veux détruire les œuvres du diable comme Jésus mon Seigneur.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW