fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Dimanche 16 Janvier 2022

Pensée: Les disciples étaient préoccupés par leur position dans le royaume de Dieu. Ils étaient intéressés à connaître qui était le plus grand. Parfois, nous convoitons des positions simplement parce qu’elles nous apparaissent comme importantes. Laissons-nous conduire par le Saint-Esprit. Le succès c’est découvrir ce qui est écrit de nous et travailler à l’accomplir.
Le chemin de l’élévation passe par l’humilité, le service du Seigneur et des autres. Les principes du royaume des cieux sont à l’opposé de ceux de ce monde.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 20:17-34; LSG

« 17 Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les douze disciples, et il leur dit en chemin: 18 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, 19 et ils le livreront aux païens, pour qu’ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient; et le troisième jour il ressuscitera. »

Matthieu 20:17-19; LSG

Jésus parle de nouveau du drame qui se produira bientôt à Jérusalem. Rien dans sa vie n’a été le fait du hasard. Il est venu dans le monde pour aller à la croix à notre place. Il a vécu focalisé sur cet objectif. Il en parle avec une grande liberté parce que celui qui a entendu le Père proclamer sa destinée ou des choses à venir, marche dans la vie avec une certaine assurance. Du début à la fin, il savait que Yahweh était au contrôle.

Jamais personne ne lui a pris sa vie, il l’a offerte comme sacrifice propitiatoire pour tous les hommes. Ceux qui mettent leur confiance en Lui sont délivrés de la mort et du péché.

Le Père désire nous faire connaître de grandes choses, des choses cachées concernant nos vies que nous ne connaissons pas encore. Si nous sommes animés du désir de le glorifier, et que nous l’invoquons, il répondra. Nous sommes appelés à marcher dans la lumière et non dans la confusion.

« 20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande. 21 Il lui dit: Que veux-tu? Ordonne, lui dit-elle, que mes deux fils, que voici, soient assis, dans ton royaume, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche. »

Matthieu 20:20-21; LSG

Celui qui est préoccupé de lui-même aura de la difficulté en entendre la voix du Saint-Esprit. Alors que Jésus leur parle de sa mort, Jacques et Jean qui sont préoccupés par leurs places dans le futur gouvernement de Jésus. Les disciples avaient toujours pensé que Jésus établirait un royaume à la place de celui d’Hérode. L’occupant romain allait être vaincu et le fils de David allait reprendre la royauté comme avant. Le jour de son ascension, il lui posera encore la question sur l’imminence de l’apparition de son règne à Jérusalem. Il pensait que la restauration promise apparaitrait subitement. C’est presqu’ainsi qu’une bonne partie des juifs attendent la venue du Messie. Selon eux, Il doit apparaître presque subitement subitement pour régner comme Roi.

Quel est notre focus alors que nous marchons avec Jésus-Christ? Avons-nous les regards fixés sur ce qu’il fait ou bien sommes-nous préoccupés par ce que nous aurons comme privilèges ?
Recherchons premièrement le royaume de Dieu, les autres choses suivront automatiquement.

« 22 Jésus répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire? Nous le pouvons, dirent-ils. 23 Et il leur répondit: Il est vrai que vous boirez ma coupe; mais pour ce qui est d’être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui mon Père l’a réservé. »

Matthieu 20:22-23; LSG

Jacques et Jean ne savaient pas de qu’ils demandaient. Nous sommes parfois aveuglés par l’honneur et la gloire qui semblent attachés à certaines positions; du coup nous les convoitons. Nous demandons au Père un tel ministère, une telle position. Jacques et Jean voulaient être les deuxième et troisième en autorité dans le royaume millénaire de Jésus-Christ. Mon Dieu c’est sûr qu’ils ne savaient pas ce qu’ils demandaient. Il y a une charge qui est attachée à chaque position dans l’Église de Jésus. Plus on est élevé, plus lourde est la charge. Heureusement, le Saint-Esprit est Celui par qui chacun des élus remplissent leur mission. Autrement personne n’y arriverait.

L’autre chose que Jacques et Jean ne comprenaient pas c’est que le Père est Celui qui place chacun de nous dans son œuvre. C’est avant la fondation du monde qu’il a choisi de nous créer et de nous donner une part dans son œuvre. Longtemps avant notre venue sur la terre, il a écrit dans son livre, les jours qui nous ont destinés. C’est le Père qui nous crée pour un but précis. Approchons-nous de Lui pour savoir pourquoi nous sommes sur la terre.

Jésus parle de la coupe de souffrance Tous ceux qui marchent avec lui seront persécutés. Tous les apôtres du Seigneur sont morts d’une mort violente sauf Jean. Le Père l’a préservé afin qu’il reçoive la révélation de Jésus – que nous appelons l’Apocalypse et qu’il écrive l’évangile qui porte son nom.

Il y a des prières auxquelles le Père ne peut pas répondre. Car certaines choses sont arrêtées d’avance. Notre place dans l’œuvre de Christ; notre race et famille, notre père naturel, la place où nous serons assis au banquet dans le ciel, sont des décisions du Père. Le sexe que nous avons en entrant dans le monde, est une décision du Père. Les exemples sont nombreux.

« 24 Les dix, ayant entendu cela, furent indignés contre les deux frères. 25 Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. 26 Il n’en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur; 27 et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave. 28 C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. »

Matthieu 20:24-28; LSG

Les autres disciples sont indignés de la démarche des deux « fils à maman » (je le dis pour rire – ils ont eu la brillante idée d’amener leur mère pour faire pression sur Jésus). Au ciel, nous leur demanderons de nous reparler de cet épisode afin d’en rire ensemble. C’est sûr Pierre et les autres n’ont pas trouvé leur démarche drôle. S’ils savaient, peut-être auraient-ils ramené aussi leur maman !!! 😊

Bon, on cesse de rire. La démarche des deux frères montre encore que les disciples étaient vraiment préoccupés par la question de savoir qui serait le plus grand.

Jésus dit à nouveau que le chemin de la gloire c’est le service des autres. Celui qui veut être grand dans le royaume de Dieu doit être le dernier; le serviteur et l’esclave de tous. Il est question de donner sa vie pour les autres. Dans le monde, le plus grand marche sur les autres; il en fait ses esclaves.

Avons-nous décidé de servir les autres plutôt que de les utiliser pour notre gloire ? Tant que nous gardons les regards sur nous, nous demeurons sur place. Celui qui veut monter se fait serviteur des autres. C’est dans le service que l’on met en marche les choses qui nous propulsent en avant.

Ne soyons pas aveuglés par le désir de grandeur. Ayons à cœur d’être qui le Père nous appelle à être. Car le succès et la grandeur sont intimement liés à notre appel – ce qui est écrit de nous dans le ciel.

« 29 Lorsqu’ils sortirent de Jéricho, une grande foule suivit Jésus. 30 Et voici, deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait, et crièrent: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David! 31La foule les reprenait, pour les faire taire; mais ils crièrent plus fort: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David! 32 Jésus s’arrêta, les appela, et dit: Que voulez-vous que je vous fasse? 33 Ils lui dirent: Seigneur, que nos yeux s’ouvrent. 34 Ému de compassion, Jésus toucha leurs yeux; et aussitôt ils recouvrèrent la vue, et le suivirent. »

Matthieu 20:29-34; LSG

Il est fort possible qu’en raison de la foule qui l’entourait Jésus n’avait pas initialement vu les aveugles. Marc et Luc disent qu’ils s’approchaient de Jéricho. Le plus important c’est ce qui s’est passé et tous les évangiles disent à peu près la même chose.

La foule réprimande les aveugles. Elle ne veut pas que ces handicapés perdent le temps au jeune rabbi populaire. Peut-être avaient-ils oublié que Jésus avait guéri toute sorte de malade, et qu’il avait donné la paix à plusieurs opprimés !

Ne permettait à rien ni à personne de vous couper d’une relation personnelle avec Jésus. Il y a un trésor inestimable qui coule dans nos vies lorsque nous apprenons à nous tenir dans sa présence. Satan voudrait nous couper de sa présence.
Les aveugles crient plus forts. Ne permettons à rien ni personne de nous décourager d’entrer en contact avec le Roi des rois et à demeurer dans sa présence. Il nous faudra parfois « crier plus fort ». Le royaume de Dieu est pour les violents. Ceux qui sont faibles ou qui se laissent ramener en arrière par le diable, n’y entrent jamais.

Avons-nous décidé d’être violent avec les choses spirituelles ? Nous avons besoin de rencontrer notre Dieu face à face pour voir se manifester sa gloire à une dimension plus élevée.

La grâce de Dieu était déjà répandue sur la vie de des aveugles; le soleil se levait sur eux chaque jour. Il prenait soin de leur manger, boire, vêtement, etc. Mais, ils n’avaient pas encore expérimenté le face à face.

Jésus demande toujours la question qui ouvre la porte « Que voulez-vous que je vous fasse?… » – Par leur réponse, ils s’accordent avec Lui sur ce qu’il veut faire pour eux. L’accord est nécessaire pour que la transaction se fasse dans le monde spirituel.

Ayant touché leurs yeux ils obtiennent la guérison et le suivent. Le but du face à face c’est la délivrance du manteau qui cache notre vraie identité. Nous avons besoin de la voir face à face. Prions pour cela. Celui qui l’a vu face à face marche par l’Esprit et non par la chair. Il est brisé dans son orgueil personnel. Il sait dépendre du Dieu vivant car il a retrouvé sa vraie identité.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Jean 3:25-36
    • Quelle est l’inquiétude des disciples de Jean ?
    • Que nous révèle sa réponse ? Note: nous n’avons pas à être en compétition avec les gens. Il nous suffit de savoir ce que le Père dit de nous. Personne ne peut prendre notre place.
  • Lire Jérémie 1:1-10
  • Lire Marc 10:46-52

Requêtes

Père, enlève de mon cœur tout sentiment de lutte et de jalousie envers autrui. Révèle-moi ma place auprès de Toi et dans l’oeuvre de Jésus. Je suis né(e) pour te servir.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW