fr French
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germaniw Hebrewhi Hindiit Italianja Japaneseko Koreanne Nepalifa Persianpt Portugueseru Russianes Spanishtr Turkish

Méditation du Lundi 17 Janvier 2022

Pensée: Il est venu au nom de Yahweh afin de porter à tous un message de paix. Notre Dieu n’est pas venu à nous en conquérant pour nous imposer son règne. Il est venu pour nous donner sa vi. Il vient comme un serviteur. Sa présence est incompatible avec les autels du diable. C’est pourquoi il les renverse. La liberté est en effet impossible tant que demeure débout une seule de ces constructions du diable. Nous serons limités si nous nous accommodons de ce qui n’est pas de notre Dieu. Il nous a créés pour refléter son image et sa gloire. Renversons les autres choses pour la gloire de Jésus-Christ.

Note: Prendre le temps de lire le texte en entier, avant de passer à la section Étude.

Étude

Matthieu 21:1-13; LSG

« 1 Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux disciples, 2 en leur disant: Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi. 3 Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez: Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il les laissera aller. »

Matthieu 21:1-2; LSG

Le Saint-Esprit peut nous révéler des choses passées, présentes et futures. Compte tenu de la maîtrise qu’il avait des choses de l’esprit, Jésus marchait de manière naturelle dans la dimension de Dieu.

La bonne nouvelle c’est qu’il a marché sur la terre comme exemple de la nouvelle création. C’est pour cela qu’il a dit que celui qui croit en Lui, fera ce qu’il a fait. Ces choses nous paraissent parfois trop élevées ou inatteignables parce qu’elles nous ont été présentées ainsi.

Le Saint-Esprit qui habitait en Jésus, et qui a fait toute chose à travers Lui, habite aujourd’hui en nous. Il voudrait faire la même chose à travers nos vies. Chacun selon la place qu’il occupe dans l’Église de Jésus.

« 4 Or, ceci arriva afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète: 5 Dites à la fille de Sion: Voici, ton roi vient à toi, Plein de douceur, et monté sur un âne, Sur un ânon, le petit d’une ânesse. »

Matthieu 21:4-5; LSG

Jésus-Christ a accompli de nombreuses prophéties. Rappelons que l’objectif du Saint-Esprit qui s’adressait originellement aux juifs, était de leur montrer que Jésus était le Fils de David, le roi promis, l’accomplissement des promesses millénaires. D’où les constantes références aux prophéties.

Le Père est déterminé à accomplir les choses qu’il a planifiées. Les choses concernant la venue de la Branche de Jessé ont été largement prophétisées. L’exemple de Jésus nous enseigne à rechercher ce que le Père a prévu de faire à travers nos vies, nos familles, nos nations. Celui sait ce que le Père a prévu de faire, peut marcher de manière déterminée. Poursuivons les choses que le Saint-Esprit nous montre, il les accomplira pour la gloire de Dieu.

« 6 Les disciples allèrent, et firent ce que Jésus leur avait ordonné. 7 Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, mirent sur eux leurs vêtements, et le firent asseoir dessus. 8 La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin; d’autres coupèrent des branches d’arbres, et en jonchèrent la route. 9 Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts! »

Matthieu 21:6-9; LSG

Les disciples et la foule acclament Jésus-Christ comme le Fils de David. Ce terme désigne le Messie qui avait été annoncé.

C’était la coutume pour les rois d’Israël de visiter une de leurs villes et d’y faire leur entrée à dos d’âne plutôt que monté sur un cheval. Le message envoyé au peuple était celui de la venue dans la paix pour servir le peuple, et non comme conquérant. Jésus venait à Jérusalem dans la paix. Il venait se présenter à son peuple comme leur roi.

Il est intéressant de voir que Jésus ne faisait vraiment pas les choses par hasard. Celui qui marche par le Saint-Esprit ne marche pas au gré de ses propres humeurs. Il se laisse conduire par Celui qui connait toutes choses.

« 10 Lorsqu’il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l’on disait: Qui est celui-ci? 11 La foule répondait: C’est Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée. »

Matthieu 10-11; LSG

Alors que certains l’acclament comme le Fils de David, le roi attendu, le Messie, d’autres voient en Lui le prophète, de Nazareth en Galilée. Ce que nous pensons de Jésus-Christ est de la plus haute importance. S’il est pour nous un homme sage parmi les nombreux hommes sage qui ont marché sur la terre, nous ne Lui donnera pas l’exclusivité de nos oreilles et de notre vie.

Jésus est plus qu’un homme. Avant qu’Abraham fut, IL EST. Au commencement, il était avec Dieu, et IL a créé toute chose.

L’autorité de son nom est telle que dans les cieux, sur la terre et sous la terre, TOUT fléchit lorsque celui est évoqué. Lorsqu’un serviteur du diable prononce le nom de Jésus par erreur dans leur rassemblement, il y a des conséquences terribles, même pour Lucifer.
Faisons usage de ce nom qui met en mouvement les anges et la puissance de Dieu.

Aucune maladie, aucun démon, aucun sorcier ne peut résister la puissance qui est dans ce nom. Apprenons donc à l’utiliser lorsque nous sommes défiés.

« 12 Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. 13 Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. »

Matthieu 21:12-13; LSG

Le souverain sacrificateur et les autres sacrificateurs, les anciens du peuple avaient permis l’installation dans les parvis du temple de toutes sortes de commerces. On vendait des animaux pour différents sacrifices, on faisait de la conversion de devises, etc. Le temple qui était originellement une maison de prière et d’adoration, était devenu un moyen d’enrichissement pour plusieurs.

L’homme est allé bien trop loin dans l’affront au nom et à la gloire de dieu, lorsqu’il se sert du nom de Jésus comme fonds de commerce.

Le but de l’Église de Jésus n’est pas de faire de l’argent. Et personne ne se met à son service pour l’argent. S’il est vrai qu’il a établi le principe selon lequel celui qui prêche l’Évangile doit vivre de l’Évangile, aucun serviteur de Dieu ne doit faire de l’enrichissement un objectif. Jésus n’a pas agi ainsi. Pierre, Jean, Jacques, Paul et tous les autres n’on pas agi ainsi. Le disciple de Jésus doit garder une certaine distance vis-à-vis de l’argent et des possessions de ce monde.

Dans cette étape de la fin des temps, Jésus-Christ renversera encore les autels que nous avons érigés dans son temple. Chacun de nous est individuellement son temple. Nous le sommes aussi en tant qu’église locale et Église globale.
Les constructions des hommes, les choses que nous avons tolérées, instituées sans Lui, doivent être démantelées.

C’est son Église. Il la bâtit selon le modèle qui descend du ciel. Il n’est pas question de procéder à des adaptations pour permettre aux romains ou aux Cananéens de ne pas se sentir trop dépaysés par rapport à leurs anciennes vies.
Si le modèle qui descend du ciel ne leur convient pas, c’est sûr qu’ils n’aimeront pas le ciel. Pourquoi courir le risque de voir notre œuvre échoué le test du feu ? Pourquoi courir le risque d’être disqualifié après avoir couru ?

Que le Père nous aide à faire les ajustements qui conviennent. Car l’homme ne peut changer ce que Yahweh a établi.
Pourquoi notre Dieu est-il tant attaché au modèle qui descend du ciel ?

La raison est toute simple. Si ce n’est pas notre Père qui bâtit, alors c’est l’adversaire qui est à l’œuvre. Si nos vies ne sont pas configurées selon le modèle qui descend du ciel, alors elles reflètent l’image et la gloire d’un autre. La violence avec laquelle Jésus détruit les étalages dans le temple, montre combien Dieu détestait de voir la gloire de Mammon, du matérialisme, de la mondanité établies dans les parvis de sa maison.

Israël ne pouvait pas recevoir la plénitude de ce que le Père voulait leur donner tant que subsistait ces autels. Nous ne pourrons pas recevoir la plénitude de ce que le Père veut nous donner si nous laissons prospérer dans nos vies les autels des autres dieux.

Rendons grâce au Saint-Esprit qui nous ouvre les yeux sur les choses que nous devons écarter de nos vies.

Devoirs

Suivre Jésus
  • Lire Zacharie 9:9; 1 Rois 1:32-37
  • Lire Jean 1
  • Lire Apocalypse 1
  • Décidons de poursuivre avec force les choses qu’il a mises devant nous. Nous sommes né(e)s pour le glorifier.

Requêtes

Père, je te rends grâce pour Jésus qui est venu nous montrer ce qui est disponible. Je désire manifester ta gloire dans ce monde.

NB: N’oublie pas que notre soutien est la Justice de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Corinthiens 5:21)

Partagez

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ImmersionRhema

FREE
VIEW